Ah… les deux solitudes

 

Il y a quelque chose de bien cynique dans le traitement a deux vitesses que donnent les médias à la nouvelle de l’arrestation de Applebaum.

Voyez ce qu’en dit Yves Boisvert, le chevalier blanc, dans son blogue qui, si on se fie aux commentaires qu’il suscite, revèle parfaitement ce que pense la population francophone….

http://blogues.lapresse.ca/boisvert/2013/06/20/fallait-il-attendre-pour-arreter-applebaum/

…et ce que disent aux anglophones Henry Aubin dans The Gazette  et Lysianne Gagnon dans le Globe and Mail.

http://www.montrealgazette.com/opinion/Henry+Aubin+UPAC+timing+needlessly+destabilizes+Montreal/8538305/story.html

http://www.theglobeandmail.com/commentary/montrealers-even-quebeckers-are-losing-faith/article12656516/

Je n’ai jamais fait mystère de l’estime que je porte a Boisvert, ni des doutes que m’inspirent souvent  les textes de Madame Gagnon.  Quant à Henry Aubin je ne le lis pas. Pas parce que je lui reproche quoi que ce soit, mais simplement parce que, d’instinct, je sens que, quand The Gazette parle, ce n’est â moi qu’elle s’adresse.

En étant là de mes pensées, pourquoi, suis-je donc étonné du clivage bien net entre ce que NOUS – (vous savez,  nous-autres,  au sens de Parizeau ) – nous pensons de cette affaire de l’arrestation de Applebaum et ce que EUX en pensent ?

Ce qui m’étonne, je l’ai dit, c’est le cynisme du comportement des médias, tous copains, tous d’accord pour donner les sardines aux chats et et les os aux chiens.  À chaque espèce sa pitance de vertueuse indignation, et il saute aux yeux qu’il n’est pas question d’informer, de concilier, de coller aux faits avec des argument pour viser un quelconque consensus. C’est du « ça va de soi ». Ils sont bien sûr d’eux.

Sans doute à raison, car je constate, en me regardant moi-même, que le hiatus est bien là. Pourtant bien prévenu contre la manipulation des médias, je ne vois AUCUNE valeur rédemptrice dans les textes de Aubin ou de Gagnon. Je suis totalement  happé par la logique de Boivert, fondu dans les réactions de mon clan de Québécois francophone.

Je perçois comme parfaitement objectif, indiscutable, ce que me dit Boisvert et je crois qu’il le croit aussi.   Et ça, ça m’inquiète, car je pense qu’il y a sans doute, à Hampstead et dans le West-Island, des gens de bonne foi qui pensent exactement le contraire.

Les médias, chacun les nôtres, nous ont-ils donc complètement reconstruits ? Ne sommes nous pas à nous pincer pour savoir si nous sommes  éveillés…. en oubliant commodément qu’on peut aussi RÊVER qu’on est éveillé ?

Pierre JC Allard

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *