Aujourd’hui manifestation contre la charte de la laïcité

« Nouvelle manifestation contre la charte dimanche »

Le rassemblement aura lieu au Carré Phillips, à 14h.

On dit que:
La manifestation est organisée par l’Association des musulmans et des arabes pour la laïcité au Québec, le Congrès maghrébin au Québec ainsi que les Québécois musulmans pour les droits et libertés.

Le regroupement se dit en accord avec le principe de la neutralité religieuse de l’État, mais il estime que les mesures prévues dans la Charte sont discriminatoires envers «un groupe de citoyens». Les manifestants disent «en avoir assez du climat qui entoure le débat».

Dimanche dernier l’événement était organisé par un collectif appelé « Ensemble contre la charte xénophobe ».

Une manifestation donc contre le racisme.

Il semble que cette charte s’attaque aux immigrants et est raciste et  xénophobe.
Hier cependant des immigrants comme Mme Djemila Benhabib ainsi que Akli Ourdja  ont pris la parole en nous rappelant leur origine et ils ont été très chaleureusement applaudis par ces gens que l’on dit xénophobes.

La charte vise l’interdiction du port de tous les signes religieux visibles dans la fonction publique.  Nous devrions donc nous attendre à voir défiler des sikhs avec kirpan et turban, des indous avec turban, des juifs orthodoxes mêlés à des femmes voilées (et pourquoi pas des prêtres en soutane, des sœurs catholiques en costume !) toutes les religions unies contre la charte.

Si la charte réunit tous ces gens, cette charte n’aura donc pas été vaine parce que justement un des plus sérieux problèmes de notre monde actuel est la division des populations à travers des communautés religieuses en guerre l’une contre l’autre.

Chaque année des juifs tuent des musulmans et vice versa.
Chaque année des chiites tuent des sunnites ou des alaouites et vice versa.
L’Inde de Gandhi s’est séparée à cause de ces religions incapables de cohabiter.  La création du Pakistan fut un glaive au cœur de ce pacifiste qui libéra son Pays et qui par la suite le vit se diviser à cause de la religion.

Si au Québec nous réussissons à faire marcher main dans la main, juifs et musulmans, sunnites et chiites, indous et musulmans, ce sera une victoire.

La charte de la laïcité vise l’interdiction du port de tous les signes religieux pour un-e employé-e de l’État au service de ses concitoyens, que ce soit le crucifix, le Kirpan, la Kippa, le Turban ou le Voile.
Qui donc empêche les gens de mettre de côté leur signe religieux le temps qu’ils ou elles sont au travail ? La religion doit-elle dicter nos comportements ?
Pourquoi se privent-ils ou elles ainsi d’un emploi dans la fonction publique ?
La religion contrôle-t-elle leur vie ?   Doivent-ils alors assumer leur choix ?
Devons-nous tous assumer nos choix ?

Le débat se poursuit donc.
Un référendum serait souhaitable pour qu’une fois pour toutes on passe à autre chose.

Serge Charbonneau

P.S.:  Cette chronique d’Actualité n’engage que l’auteur et ne représente nullement une quelconque ligne éditoriale des 7 du Québec. 

Liens complémentaires :

« Une fois pour toute: le voile n’est pas un signe religieux »

« Débat houleux à propos de la «charte» xénophobe du PQ »

35 pensées sur “Aujourd’hui manifestation contre la charte de la laïcité

  • avatar
    27 octobre 2013 à 13 01 08 100810
    Permalink

    @ Serge

    Ca, c’est une article positif et astucieux

    Amicalement

    Pierre JC

    Répondre
    • avatar
      27 octobre 2013 à 16 04 47 104710
      Permalink

      Pourquoi donc celui d’hier ne l’était pas ?

      Serge Charbonneau
      Québec

      Répondre
    • avatar
      28 octobre 2013 à 23 11 59 105910
      Permalink

      Cachez ce foulard… !
      Je dois être comme beaucoup de Québécois, bien mêlé. Où veut-on en venir avec ce débat ? Est-ce un paravent qui cache une guerre contre les religions ? Le problème c’est qu’il est difficile de savoir exactement sur quoi il porte. Parle t’on de la valeur de nos convictions ou non-convictions religieuses , parle t’on de la liberté de les assumer ? Je déplore que l’on amalgame constamment ces deux aspects dans un fourre-tout qui entretient la confusion plus qu’il nous éclaire. Dernièrement c’était aux Janette de contribuer à ce flou artistique.

      Parlons d’abord convictions religieuses. Vous savez mesdames, ce foulard , moi aussi je crois qu’il représente une forme d’aliénation et je partage votre opinion. Moi aussi, à tort ou à raison s’il ne m’agresse pas il me rend inconfortable et je ne peux m’empêcher d’y lire le message que je constitue une menace pour toutes les femmes que je croise.Je suis révulsé à l’idée qu’il faille cacher les femmes sous un sac pour ne pas offenser son dieu. C’est tout dire. Il se peut même que ce jugement naisse de mon ignorance mais comme je n’en fais pas un dogme, les dommages seront minimes. Maintenant ces « infidèles »on peut bien les retirer de la place publique, on ne les verra plus ces femmes parce qu’elles se seront ghettoïsées, sans ostentation, en toute modestie et, tout comme les gardiens de leur orthodoxie religieuse, nous dormirons du sommeil des bien pensants. Jusqu’à ce que le petit problème resurgisse bien vivant cette fois , amplifié par nos peurs.

      Parlons liberté maintenant. Je ne veux vivre sous aucune dictature, surtout pas celle de la vertu. On s’est collectivement donné des chartes pour protéger cette liberté. Servons nous-en contre tous les intégrismes. On peut penser tout le mal qu’on veut des signes religieux et le crier sur la place publique mais c’est un intégrisme comme les autres et à ce titre il doit être combattu. C’est le prix de la paix publique.
      De toute façon, foulard ou pas, les demandes d’accommodements ne cesseront pas. C’est ce qui pose souvent problème et c’est à ce sujet qu’il faut se donner des balises claires et se montrer ferme : donnant-donnant.
      René Richard

      Répondre
  • avatar
    27 octobre 2013 à 15 03 17 101710
    Permalink

    Au tour des anti-charte de prendre la rue
    L’ont-ils pris la rue car si je me fis à RDI, c’est le silence radio?
    D’habitude, Radio-Canada envoie une batterie de journalistes et nous inondent de commentaires anti-charte à ne plus finir. Va falloir que j’aille à LCN si je veux savoir si cette manifestation a réellement eu lieu.

    Répondre
  • avatar
    27 octobre 2013 à 15 03 41 104110
    Permalink

    @ Serge,

    ‘Devons-nous tous assumer nos choix ?’

    Avant d’enlever la paille de l’oeil de ton voisin, retire la poutre qui est dans le tien

    Regardons dans notre propre cour.

    Comment une adlescente a été traitée en détention en Joliette :

    http://www.youtube.com/watch?v=Vovv9u0MJaY

    Regardons ce que la DPJ fait aux jeunes familles.

    http://www.youtube.com/watch?v=QSBG8WDBk-4

    Québec fait des ententes secrètes avec des meurtriers violents pour les relâcher après 1/6 de leur peine.

    http://www.youtube.com/watch?v=erDJmi6I56A

    On injecte les enfants avec des vaccins dangereux et on refuse de remettre en cause cette pratique.

    Hydro-Québec soumet toute la population à des radio fréquences avec ses compteurs ‘intelligents’.

    La presse écrite et les médias télévisés sont totalement propagandistes, etc…

    Ce ne sont que quelques exemples. Il y en a beaucoup d’autres.

    Donc, pour résumer, le Québec est dirigé par des tout croches, mais les Québécois sont préoccupés par les femmes musulmanes.

    J’espère que vous commencez à voir le vrai problème.

    Répondre
    • avatar
      27 octobre 2013 à 17 05 13 101310
      Permalink

      Mon cher Monsieur «L», premièrement, pourquoi ne signez-vous pas vos commentaires ?
      Avez-vous honte de vos propres propos ?

      Deuxièmement, nous parlons d’une charte de la laïcité qui met des balises claires.
      Elle veut installer un «devoir» de réserve religieuse en plus du devoir de réserve politique pour les employés masculins et féminins de l’État.

      On veut aussi signifier clairement qu’ici, les hommes et les femmes sont égaux ce qui s’oppose directement à toutes les religions qui imposent un traitement différent pour les hommes et pour les femmes.

      Et que nous offrez-nous pour alimenter ce débat ?
      Un abus policier de 2007 !!!

      Mais, mon cher ami, mais quel est donc le rapport avec la laïcité ?
      Vraiment vous devez nous expliquer comment vous lier cet abus policier à cette charte de la laïcité.

      Ensuite vous nous parlez de la DPJ !!!
      Encore là, vraiment où donc voyez-vous un lien avec la laïcité ?

      Pour terminer, vous nous arrivez avec ces ententes dénoncées par Enquête sur les allégements de peine pour les délateurs.
      Vraiment, non, mais alors vrrrraiment, où donc est le lien avec la laïcité.

      Je crois sincèrement, mon ami, qu’on vous a traumatisé émotivement parlant au point de vous rendre visiblement confus.

      Vous nous livrez des arguments totalement incongrus et, excusez mon impolitesse, R I D I C U L E S .

      Pour bien nous faire voir votre errance totale, vous nous parlez
      – des enfants vaccinés avec des cochonneries
      – des compteurs dits »intelligents  » d’Hydro Québec !
      – de la propagande des médias (que je dénonce quotidiennement)

      Vous concluez que le Québec est dirigé par des tout croches (t je vous ferais remarquer que ce n’est pas seulement le Québec, mais bien tous nos Pays occidentaux au service du divin libre-échange.)

      Vous dites:
      «J’espère que vous commencez à voir le vrai problème.»

      Eh! Bien non!
      Je vous avoue que votre démonstration ne m’a vrrraiment pas fait voir un autre problème que celui de votre compréhension de ce qu’est la laïcité.

      Vous étiez bien vivant et conscient lors de notre révolution tranquille !
      Étant donné votre âge probablement aussi étendu que la mienne, vous avez vécu la victoire des femmes pour le droit de vote.

      Alors comment est-ce possible que vous soyez aussi confus ?

      Mon cher «L», je vous comprends d’avoir un peu honte de signer de tels propos.

      Salutations,

      Serge Charbonneau
      Québec

      Répondre
      • avatar
        27 octobre 2013 à 18 06 54 105410
        Permalink

        @ Serge Charbonneau,

        ‘Mon cher Monsieur «L», premièrement, pourquoi ne signez-vous pas vos commentaires ?
        Avez-vous honte de vos propres propos ?’

        J’ai choisi de bloguer anonymement. C’est permis, à ce que je sache. Pourquoi aurais-je honte de mes propos? Pas du tout.

        Vous semblez incapable de voir ce que fait le gouvernement du Québec et ses agences et agents. C’est ça que vous montre mon commentaire, M. Charbonneau.

        Vous semblez penser que votre vie va être meilleure avec une charte de la laicité. Mon commentaire vous montre ce que fait le gouvernement du Québec, M. Charbonneau.

        Ceci se passe dans votre cour depuis 20 ans, 30 ans et vous ne faites rien. Vous tolérez. En fait, vous ne voyez même pas de problème.

        Puis vous dites : ‘On veut aussi signifier clairement qu’ici, les hommes et les femmes sont égaux ce qui s’oppose directement à toutes les religions qui imposent un traitement différent pour les hommes et pour les femmes.’

        Mais quelle crédibilité avez vous exactement pour dire ça à ces gens là?

        Regardez comment votre gouvernement traite sa propre population?

        Vous croyez vraiment que le gouvernement du Québec a la crédibilité requise pour dire aux gens ce qu’ils peuvent ou ne peuvent pas porter comme vêtement, sous prétexte de l’égalité des sexes?

        Regardez ce que fait votre gouvernement, M. Charbonneau.

        Mon commentaire est parfait. Je le voulais exactement comme ça.

        Répondre
        • avatar
          27 octobre 2013 à 19 07 32 103210
          Permalink

          @ A.L

          Le problème est que vous ciblez si large que vous ne reprochez RIEN d’autre a la charte que d’être proposée par un gouvernement que vous jugez inepte. On doit logiquement en déduire que, non seulement le gouvernement ne peut en proposer une meilleure, mais que s’il choisissait de s’opposer a la charte il deviendrait sage de la soutenir…! C’est une approche qui vous sépare clairement des autres opposants. Pourquoi ne pas attaquer la charte elle même, si vous lui trouvez des défauts, et réserver à une attaque frontale contre le gouvernement – ou la gouvernance même – les critiques que vous lui faites ici ?

          PJCA

          Répondre
          • avatar
            27 octobre 2013 à 20 08 23 102310
            Permalink

            @ PJCA,

            ‘ On doit logiquement en déduire que, non seulement le gouvernement ne peut en proposer une meilleure, mais que s’il choisissait de s’opposer a la charte il deviendrait sage de la soutenir…’

            Vous êtes un homme brillant, cher PJCA, mais votre argument ‘a contrario’, séduisant à première vue, repose sur une impossibilité.

            Le gouvernement ne peut pas s’opposer pas à la charte, parce que c’est lui qui la propose. Si le gouvernement ne propose pas cette charte, personne d’autre ne le fera. Donc, il n’y aurait aucune charte contre laquelle le gouvernement pourrait s’opposer.

            Ce que je voulais surtout montrer par mon commentaire, c’est que les valeurs traditionnelles ont été et sont bafouées par les lois existantes et certaines pratiques, et que la charte visant à réglementer les signes religieux ostentatoires va dans le même sens, soit de nier les valeurs traditionnelles.

            À la fin, quand on aura totalement éliminé les valeurs traditionnelles (religieuses) de toute discussion politique, on pourra faire accepter de nouvelles lois et pratiques à la population, comme mettre fin aux jours des personnes âgées à certaines conditions, par exemple, comme c’est proposé par le PQ dans son projet de loi loi 52 sur les soins en fin de vie.

            Ma perception est que tout cela est interrelié et que le PQ cherche à créer un climat ‘favorable’ pour des lois de ce type, tout en divisant la population à des fins partisanes.

          • avatar
            27 octobre 2013 à 21 09 05 100510
            Permalink

            @ PJCA,

            Pour ce qui est de la charte spécifiquement, comme vous avez déjà souligné, le projet de loi n’a même pas encore été déposé.

            Pourquoi suis-je contre ce projet de charte?

            Primo, je ne crois pas au gouvernement tout-puissant qui règle tous les problèmes du monde en légiférant.

            Deuxièmement, plutôt que de légiférer sur un sujet aussi sensible, il serait préférable de dialoguer, de montrer une ouverture d’esprit et de la tolérance. Avec le temps, ces femmes musulmanes accepteraient plus facilement no us et coutumes et nous accepterions aussi plus facilement les leurs.

            En légiférant, on prescrit et on interdit. Pire, on se fie en partie aux gens des régions avec une faible immigration pour décider comment légiférer une question liée à l’immagration.

            La charte est supposé viser toutes les religions, mais on voit que la plupart des gens sont préoccupés par le voile des femmes musulmanes et les musulmans.

            Le vrai problème semble être l’immigration, en soi, plutôt que les signes religieux dans la fonction publique.

            Je n’ai entendu personne parler de problème réel avec le voile dans la fonction publique. Combien y a-t-il de ces femmes voilées fonctionnaires et quelles fonctions occupent-elles? J’ai entendu parler des éducatrices musulmanes mais pour le reste, je n’ai rien entendu.

            Le débat semble plutôt théorique et fondé sur diverses peurs entretenues par les médias et les politiciens.

            Les libertés individuelles sont plus importantes que la peur d’une population ignorante conditionnée à avoir peur des musulmans ou des étrangers.

            Voilà mes objections spécifiques à cette charte, pour le moment.

    • avatar
      27 octobre 2013 à 17 05 15 101510
      Permalink

      Bravo, M. Goyette.
      Il faut toujours les pousser un peu.

      Des dizaines…
      On les comprend de ne pas avoir mis cette nouvelle à la Une !

      Serge Charbonneau
      Québec

      Répondre
      • avatar
        27 octobre 2013 à 17 05 26 102610
        Permalink

        Salut M.Charbonneau
        Radio-Canada a fait cette mise au point sur le blogue mais rien à RDI, ça pourrait passer pour un aveu d’échec de leur part. Malgré l’insistance des journalistes de Radio-Canada en faveur des anti-charte, la pâte ne lève pas.

        Répondre
        • avatar
          27 octobre 2013 à 18 06 02 100210
          Permalink

          Effectivement, il y a plus de racistes, comme moi, que de défenseurs de la charia.

          La pâte ne lève pas.

          Serge Charbonneau
          Québec

          Répondre
      • avatar
        27 octobre 2013 à 19 07 38 103810
        Permalink

        @ SC

        C’était prévisible et voila pourquoi il est astucieux pour quelqu’un qui soutient cette charte d’avoir fait cet article :-))

        PJCA

        Répondre
        • avatar
          27 octobre 2013 à 22 10 48 104810
          Permalink

          Effectivement, c’était prévisible et effectivement, il y avait de quoi faire une actualité avec cet événement « majeur »

          On se comprend, alors.

          Serge Charbonneau
          Québec

          Répondre
  • avatar
    28 octobre 2013 à 0 12 48 104810
    Permalink

    @ A.L

    « Le vrai problème semble être l’immigration, en soi, plutôt que les signes religieux dans la fonction publique »

    C’est ce que je m’évertue a dire depuis le début, ajoutant que le débat est une hypocrisie et a été créé d toute pièce pour des raisons électoralistes

    Cela dit, parce que j’ai l’âge dire la vérité, il reste que l’immigration EST un problème réel et que, derrière l’excuse de la laïcité, la population en a marre de lImmigration musulmane qui NE VEUT PAS S’ASSIMIlLER.

    La charte telle que présentée ne règle rien, mais montre une volonté de faire quelque chose contre ce greffon islamique qui ne peut pas prendre et sera donc rejeté… à moins d »empoisonner l’arbre tout entier ce qui ne semble pas une risque imminent.

    Le bénéfice électoral que retire le PQ vient de donner cette illusion de « faire quelque chose » … et son cynisme est de savoir très bien que ce qui est proposé (charte) est insuffisant,mais d’y limiter son action pour retirer cet avantage électoral tout en évitant l’écueil de la critique d’ethnocentrisme en se cachant sous le « voile » de la laïcité

    Le choix des Québécois est de se demander s’ils vont sourire à la roublardise du PQ – se disant qu’il vaut mieux êtres gouverné par des petits malins que par des jocrisses – ou de voiler la face en disant qu’ils ne veulent a aucun prix se faire manipuler de la sorte. Je ne répondrai pas à cette question :-))

    PJCA

    Répondre
    • avatar
      28 octobre 2013 à 20 08 15 101510
      Permalink

      De l’opportunisme électoraliste ?? !
      C’est un peu comme les accusations de populisme.

      Lorsqu’on va dans le sens de ce que la majorité de la population souhaite, on le fait par opportunisme électoraliste ou en d’autres mots, par populisme. C’est l’accusation classique que l’on entend souvent, surtout pour ces gouvernements de gauche d’Amérique latine qui travaillent pour leur population plutôt que pour les intérêts des prédateurs économiques qui font la pluie et le beau temps.

      Concernant la laïcité, il y a pourtant un fait indéniable: les gens veulent que l’on mette des balises claires, sérieuses et légales pour endiguer cet élan d’accommodements religieux pour yahvé, allah ou l’autre.

      Un fait indéniable demeure aussi, la religion est un outil politique.

      Un autre fait demeure aussi c’est que toutes les religions soumettent les femmes.

      On a beau accuser le gouvernement actuel de créer un «mood» électoraliste, il n’en demeure pas moins que cette question est intensément présente depuis avant même Bouchard-Taylor et avant même Hérouxville.

      Bouchard-Taylor et Hérouxville sont exactement les conséquences de ce malaise du recul des acquis de notre révolution tranquille. Étrangement on dit que ce serait Bouchard-Taylor, Hérouxville et maintenant la charte qui seraient la cause du malaise. Mais c’est totalement l’inverse. Sans ce malaise bien présent, jamais nous n’aurions ressenti le besoin de la charte. Pour preuve, il n’y a qu’à voir toutes ces années où aucune menace de recul n’était présente. Jamais personne n’a senti le besoin d’un code de vie ou d’une charte et l’immigration irlandaise, africaine, latino, asiatique et autre était tout aussi présente.

      Le vrai problème pour ici, comme pour en France, comme pour en Belgique, comme pour en Angleterre, comme pour en Tunisie, comme pour en Égypte, c’est la montée du religieux. Sami Aoun a même intitulé son dernier livre «Le retour de dieu» !

      Autre fait indéniable, les islamistes jouent aux victimes. Aucun juif ne se plaint aucun indou, aucun sikh, mais l’islam…
      Il faut voir plus loin que nos frontières et plus loin que de vouloir sauver notre sœur musulmane.
      Il faudrait peut-être penser à sauver les femmes en cages bleues ou celles qui aimeraient conduire avec leur masque.

      Concernant l’opportunisme électoral, je crois que les libéraux auraient pu en faire autant. Je ne crois pas qu’il s’agit d’opportunisme, mais d’une forme de courage et de respect de la volonté populaire.

      Pourquoi donc un gouvernement serait automatiquement fautif lorsqu’il agit comme la majorité le souhaite ?

      Serge Charbonneau
      Québec

      Répondre
      • avatar
        28 octobre 2013 à 21 09 16 101610
        Permalink

        @ Serge,

        L’opinion majoritaire est certainement importante, mais parfois la majorité est silencieuse. Ultimement, l’opinion de la majorité devra être respectée, mais la majorité devrait être très prudente lorsqu’elle demande de restreindre des droits, parce qu’elle pourrait du même coup limiter ses propres droits.

        R-C ne devrait pas manipuler l’information comme ça. C’est innaceptable.

        Mon opinion purement personnelle est que les voiles de la tête aux pieds n’ont pas leur place dans notre société, mais le simple voile sur les cheveux devrait être toléré.

        Répondre
        • avatar
          28 octobre 2013 à 21 09 28 102810
          Permalink

          «L» vous dites:
          «L’opinion majoritaire est certainement importante, mais parfois la majorité est silencieuse.»

          Lors d’une élection ou d’un référendum, la majorité qui reste silencieuse ne gagne jamais.

          Serge Charbonneau
          Québec

          Répondre
          • avatar
            28 octobre 2013 à 21 09 43 104310
            Permalink

            @ Serge,

            ‘Lors d’une élection ou d’un référendum, la majorité qui reste silencieuse ne gagne jamais.’

            Vous pourriez ajouter que ceux qui votent ne gagnent pas non plus parce que les partis et les chefs de parti et les députés des partis sont d’abord et avant tout loyaux aux partis, qui ont leurs propres intérêts.

            Faut quand même pas être naif.

          • avatar
            29 octobre 2013 à 8 08 44 104410
            Permalink

            Donc, selon vous «L», on doit resté les bras croisés et chialé en disant qu’on a la solution et qu’il n’y a rien à faire.

            Il ne s’agit pas d’être naïf et surtout dans le cas d’un référendum.
            Lors d’un référendum on élit son idée et non pas un représentant de son idée.

            Concernant la politique, il faut espérer des gens se présentant pour des valeurs autres que leur carrière politique. C’est naïf, mais les latinos américains y parviennent.

            Serge Charbonneau
            Québec

          • avatar
            29 octobre 2013 à 11 11 05 100510
            Permalink

            @ Serge,

            ‘C’est naïf, mais les latinos américains y parviennent.’ MDR…de quoi parlez vous exactement?

            Par ailleurs, les choses ne sont pas aussi simples que vous semblez croire.

            La démocratie peut ausi être la dictature de la majorité. C’est pourquoi il existe des droits fondamentaux qui ne peuvent être violées, même pas une majorité.

            Je connais au moins un dictateur qui a été élu démocratiquement dans les années ’30 en Europe.

            Enfin, cela semble vous avoir échappé, mais si vous avez seulement 200 manifestants contre la charte, cela semble plutôt démontrer que toute cette affaire est un problème inventé, qu’en fait les pro charte n’ont à peu près aucune opposition, que les femmes voilées dans la fonction publique sont probabblement rarrisimes.

        • avatar
          29 octobre 2013 à 11 11 24 102410
          Permalink

          «L»
          «C’est naïf, mais les latinos américains y parviennent.’
          vous dites:
          ««MDR…de quoi parlez vous exactement?»»

          «L» vous devriez étudiez un peu plus l’Actualité politique mondiale et surtout celle de l’Amérique latine depuis 15 ans.

          Vous comprendriez peut-être des choses.

          Oui, la dictature de la majorité, on en parle de plus en plus, je crois même que les urnes devraient être abolies. Ou encore on ne devrait laisser le droit de vote qu’à ceux qui votent comme il le faut.

          D’ailleurs, ceux qui dirigent la quasi-totalité du monde agissent exactement ainsi. Tous les résultats des consultations populaires qui ne font pas leurs affaires ne sont pas reconnus et ils sont tous jugés frauduleux. Un excellent exemple fut l’élection de Laurent Gbagbo.

          Serge Charbonneau
          Québec

          Répondre
          • avatar
            29 octobre 2013 à 11 11 37 103710
            Permalink

            @ Serge,

            Vous croyez que je devrais lire plus d’actualité internationale, mais vous ne répondez pas à ma question.

            Je comprends de votre réponse que vous référez aux gens qui habitent les pays d’Amérique du Sud.
            Comme vous savez peut-être, il y a un gros problème d’immigration illégale aux É-U avec les Mexicains notamment. Donc, votre référence aux latinos américains porte certainement à confusion.

            Vous écrivez : ‘on ne devrait laisser le droit de vote qu’à ceux qui votent comme il le faut.’

            Toute une affirmation! La meilleure que j’ai lue depuis longtemps.

            Vous ne semblez pas savoir la différence entre un droit et une obligation.

            Nous avons le ‘droit’ de voter, et non pas ‘l’obligation’, si la distinction vous intéresse.

    • avatar
      28 octobre 2013 à 20 08 20 102010
      Permalink

      Je crois qu’il serait adéquat de faire un référendum sur la question.

      Non pas une élection, mais un référendum 6
      Serait-il démocratique, selon vous, Pierre JC, de demander à la population de trancher la question ?

      La Suisse a utilisé ce moyen pour régler leur problème de minarets, pourrions-nous en faire autant pour le devoir de réserve religieuse pour les employés de l’État au service des citoyens ?

      Qu’en pensez-vous ?

      Serge Charbonneau
      Québec

      Répondre
      • avatar
        29 octobre 2013 à 0 12 00 100010
        Permalink

        Oui… mais tout dépendra de la facon dont la question sera posée et ça ne réglera rien immédiatement car la Cour Suprême pourra trancher que la charte des droits a priorité sur cette décision référendaire…. ce qui ne me semble pas évident, mais le pouvoir judiciaire a tendance a soutenir le coté qui a les fusils. On se conte bien des historier sur l’Etat de droit

        Souvenez vous de mon premier post sur cette question, il y’a maintenant longtemps, quand je vous disais qu’il était oiseux de légiférer car on ne ferait pas respecter cette loi. Quand on approchera du seuil de la violence, l’État reculera ce qui est raisonnable, mais on aura ouvert la porte à des quasi-pogroms privés et on le regrettera, car cette violence sera utilisée pour discréditer le Québec. Nous sommes dans un scénario de provocations planifiées

        PJCA

        Répondre
        • avatar
          29 octobre 2013 à 1 01 15 101510
          Permalink

          @ PJCA,

          ‘On se conte bien des histoires sur l’Etat de droit »… en effet!

          ‘…sera utilisée pour discréditer le Québec. Nous sommes dans un scénario de provocations planifiées’. … Bingo!

          Niveau de difficulté : secondaire 3.

          Répondre
  • avatar
    28 octobre 2013 à 17 05 44 104410
    Permalink

    « Estimant que les femmes qui disent porter le foulard islamique par choix, « c’est des folles ça. » Denise Filiatrault.

    Ce matin, quelle ne fut pas ma stupéfaction d’entendre dans le bulletin de nouvelle de Radio-Canada(Québec) un reportage faisant le bilan de non pas deux mais trois manifestations ayant trait à la charte des valeurs québécoises ; celle en faveur avec plus de 10,000 manifestants a été ignoré tandis que celle qui a eu lieu à Sherbrooke qui a attiré 150 manifestants contre la charte fut choisie par Radio-Canada avec traitement complet.
    C’est ainsi qu’après les témoignages de quelques musulmans pris sur le vif, une dame se prétendant une québécoise pure laine convertie à l’Islam a tenu à dire en toute franchise :
     » Si je vivais en Afghanistan, je lutterais pour ne pas porter le voile mais comme je vis au Québec, j’ai décidé de tout faire pour le porter. »
    http://www.islametinfo.fr/2013/10/17/quebec-pour-lactrice-denise-filiatrault-les-femmes-voilees-sont-des-folles/

    Répondre
    • avatar
      28 octobre 2013 à 19 07 51 105110
      Permalink

      Oui, c’est l’encensement de la niaiserie.

      Serge Charbonneau
      Québec

      Répondre
    • avatar
      28 octobre 2013 à 20 08 21 102110
      Permalink

      Ce dossier est traité par Radio-Canada d’une façon biaisé comme tous les dossiers internationaux.

      Serge Charbonneau
      Québec

      Répondre
      • avatar
        28 octobre 2013 à 20 08 51 105110
        Permalink

        M.Charbonneau
        J’ai la certitude que grâce à l’appuie et à l’effort acharné des participants aux blogues, Radio-Canada a reculé dans sa stratégie et dans le développement qui a trait à ses reportages sur la Syrie et plus près de nous sur la charte des valeurs québécoises. Malheureusement, malgré cela, ça ne se reflète pas aux bulletins de nouvelles. Radio-Canada continue de traiter les québécois en ennemi en faveur de la majorité canadienne. C’est flagrant comme le nez au milieu du visage. Des Pierre Falardeau et des Michel Chartrand, ça pousse pas sous les arbres.
        http://www.youtube.com/watch?v=6c_JKQmq2os

        Répondre
        • avatar
          28 octobre 2013 à 21 09 26 102610
          Permalink

          Des Pierre Falardeau et des Michel Chartrand, ça pousse pas sous les arbres.

          En effet, M. Goyette. C’est bien triste et ces grands nous manquent en simonak.

          Serge Charbonneau
          Québec

          Répondre
  • avatar
    16 novembre 2017 à 20 08 29 112911
    Permalink

    Le bon sens commun a pris le bord. Adopter une coutume d’un autre millénaire qui n’a pas sa raison d’être dans une société comme la nôtre. Et il y a des tarés dans les médias qui affirment avec sérieux que c’est une loi raciste et sexiste.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *