Avant la Chine – d’abord l’Iran!

 

Deux  textes  de deux collègues, Luc Michel sur Press TV (Iran), et  Gilles Munier sur France-Irak-Actualité. À partir de ces deux articles le lecteur de  Les7duquebec.com  est à même de comprendre qui était réellement visé par la mesure de restriction de l’immigration de sept pays de la région.  En réalité la cible n’est pas le terrorisme mais  l’Iran allié de Pékin.  Robert Bibeau.  http://www.les7duquebec.com

 

**********

LUC MICHEL SUR PRESS TV (IRAN)/ DANS ‘REPORTAGE’ (2 FEVRIER 2017) : L’IRAN IMPASSIBLE FACE AUX MENACES AMERICAINESPCN-TV/ 2.02.2017.

 

Le ministre iranien de la Défense a annoncé que l’Iran avait procédé à un test de missile. Le lieutenant-général Michael Flynn, conseiller à la sécurité nationale de Donald Trump, a déclaré que Washington avait mis «officiellement» en garde Téhéran contre les répercussions de son programme balistique.

Washington prétend que les tests de missiles par l’Iran violent la résolution 2231 du Conseil de sécurité de l’ONU, alors que Téhéran a annoncé à maintes reprises que les tests effectués étaient uniquement de nature dissuasive et qu’ils ne contrevenaient nullement à la résolution du Conseil de sécurité de l’ONU.

Dans un récent éditorial, le journal Rai al-Youm revient sur le matraquage médiatique intense que vient de déclencher la nouvelle administration américaine contre l’Iran. Selon le journal, « Trump a commencé sa guerre contre l’Iran » et c’est « sous le prétexte des activités balistiques iraniennes que la première phase du conflit vient d’être lancée ».

 

Luc Michel, géopoliticien, nous donne une vision détaillée de la situation.  Voir sur le Site de PRESS-TV/ Emission complète « Reportage »

L’Iran impassible face aux menaces américaines, sur http://www.presstv.com/DetailFr/2017/02/02/508865/lIran-impassible-face-aux-menaces-amricaines

**********

Revue de presse : Al Manar-TV (2/2/17)*

Par Gilles Munier sur France-Irak-Actualité. le 2.02.2017.

 

Le président américain Donald Trump a mis en garde sur son compte Twitter de ce qu’il a appelé «l’influence iranienne en Irak », a rapporté la chaîne satellitaire iranienne Al-Alam.

Le président Trump a affirmé que « l’Iran est entrain de dévorer l’Irak » selon ses termes.

Il a prétendu que « l’Iran étend son influence dans un pays dans lequel les États-Unis ont dépensé 3 milliards de dollars. »

Trump a appelé à « revoir la politique étrangère ».

Mercredi, l’administration américaine a officiellement mis en garde la république islamique pour son action dans la région, y compris pour les essais de missiles balistiques tenus dimanche dernier, a annoncé mercredi aux journalistes Michael Flynn, conseiller à la sécurité nationale de Donald Trump.

« À partir d’aujourd’hui, nous mettons officiellement l’Iran en garde », a-t-il indiqué sans toutefois préciser en quoi consistait la mise en garde en question.

« Les récentes actions de l’Iran, y compris le tir provocateur d’un missile balistique et l’attaque contre un navire militaire saoudien menée par les rebelles houthis soutenus par l’Iran mettent en évidence que la communauté internationale doit réaliser, par son comportement, que l’Iran a déstabilisé la situation au Proche-Orient dans son ensemble », a-t-il indiqué.

Et de souligner que le récent tir du missile était contraire à la résolution 2231 du Conseil de sécurité de l’Onu qui appelle la république islamique à s’abstenir de tirer des missiles balistiques.

* Source: Al Manar (avec AFP)

http://french.almanar.com.lb/framework/includes/uploads/2017/01/manar-09295120014835273109.jpg

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *