BILDERBERG – 2015

Titre original :  Les rencontres qui passent inaperçues.
Par  Serge Charbonneau. 11.06.2015. 

 

Aujourd’hui (11.06.2015)  débute la rencontre du groupe très sélect du Bilderberg.

 

Cherchez sur nos journaux un résumé de cette importante rencontre. Il faut vraiment chercher, car ça ne fait pas la Une, ni les manchettes télévisées.  On trouve peu, très peu.

Les articles restent assez mondains et on ne révèle ce que le Bilderberg autorise à révéler.

Une stratégie d’en dire suffisamment pour insinuer que la rencontre est sans grandes conséquences et demeure une rencontre finalement assez transparente puisque le groupe secret, en toute transparence (sic) nous donne chaque année un ordre du jour avec les sujets discutés ainsi que la liste officielle des invités.

Les sujets discutés:

http://www.bilderbergmeetings.org/press-release.html

La liste «officielle» des invités:

http://www.bilderbergmeetings.org/participants.html

Les quelques articles nous disent en gros que ces rencontres sont un party sans conséquence comme ici sur le HuffigtonPost:

http://www.huffingtonpost.fr/2015/06/10/groupe-bilderberg-sommet-conspiration-alain-juppe_n_7552300.html

C’est aujourd’hui 11 juin 2015 que s’ouvre cette importante rencontre en Autriche.

Voyez l’endroit:   http://bilderbergmeetings.co.uk/2015/location-austria/

Une rencontre qui a toujours lieu dans les jours qui suivent ou qui précèdent le G(x). Cette année c’est là que l’on va sûrement parler de cette guerre très désirée contre la Russie ainsi que le moyen d’en finir contre Assad à l’aide de Daesh.  Si vous voulez juger vous-même de l’importance de cette rencontre, je vous invite à faire l’exercice de scruter à fond les invités. Vous verrez que tous ces gens occupent des postes importants de décisions.

– Tous les grands propriétaires des moyens de communication médiatique (internet inclus).

– Tous les plus importants banquiers qui gèrent les immenses avoirs du moins de 1% de la planète.

– Tous les plus importants stratèges militaires et chefs de guerre.

– Plusieurs monarchies

– La communauté juive y est surreprésentée.

– Les femmes sont peu présentes

– Finalement les politiciens de l’heure ou plutôt leurs fidèles représentants afin de ne pas les mettre dans trop d’embarras.

Scrutez cette liste, vous en aurez pour des heures de découverte.

La liste: http://www.bilderbergmeetings.org/participants.html

Regroupez par groupe, par Pays.  Cette réunion est capitale dans la marche du monde capitaliste.

Salutations,
Serge Charbonneau. Québec

 

P.S.: http://www.amazon.fr/V%C3%A9ritable-Histoire-BILDERBERGERS-ESTULIN-Daniel/dp/2951834594

http://www.agoravox.fr/actualites/international/article/bilderberg-le-sujet-le-moins-152592

http://www.legrandsoir.info/Bilderberg-vous-connaissez-Je-crois-que-vous-devriez.html

https://www.facebook.com/notes/serge-charbonneau/les-rencontres-qui-passent-inaper%C3%A7ues/1126140094069252

 

 

 

4 pensées sur “BILDERBERG – 2015

  • avatar
    13 juin 2015 à 13 01 52 06526
    Permalink

    Souvenir que j’adore rappeler à chaque année depuis 2008: http://www.dailymotion.com/video/x4m2t6_bilderberg-connais-pas-2_news

    Certains hurluberlus, marginaux, anticonformistes prétendent que le monde serait entre les mains de forces obscures et d’organisations plus ou moins secrètes qui tireraient dans l’ombre les ficelles des marionnettes que seraient les femmes et hommes politiques à la tête des gouvernements de la planète.

    Ces paranoïaques du complot mondial évoquent des organisations comme les Illuminati, le groupe Bilderberg, le Concil on Foreign Relation, la commission Trilatérale, sans compter des organisations comme les Jésuistes, les Francs-Maçons, les Juifs, ou l’Opus Deï qui ourdiraient, depuis des siècles, des plans machiavéliques d’infiltration des organismes financiers, structures industrielles, religieuses, philosophiques et culturelles ; ainsi que des gouvernements et officines détentrices de la moindre parcelle de pouvoir et d’influence, dont le dessein serait rien de moins que d’en prendre le contrôle direct et indirect pour parvenir à la domination du monde.

    Je voudrai dire à ces adeptes de la conspiration mondiale qu’il serait parfaitement imbécile de croire une chose pareille, car il faudrait, pour le rendre crédible, que soient réunies d’improbables conditions.

    Il faudrait d’abord démontrer que la mondialisation de l’économie, qui implique celle de la culture, de la politique, de l’alimentation, de l’industrie, etc…, n’est pas issue du hasard et de la génération spontanée. Ce qui supposerait que pour exister, cette mondialisation soit l’oeuvre d’un schéma préalablement pensé et structuré, ce qui d’ores et déjà semble difficile à admettre… Qu’ensuite, pour que ce schéma ou plan préalablement défini, puisse se mettre en exécution sur une période impliquant une durée dépassant largement celle de la vie d’un individu, qu’il y ait une organisation centrale occulte qui assure la pérennité de ce plan dans le temps, une sorte d’eggrégore qui en serait le gardien.

    Il faudrait en outre, pour que cette main occulte s’étende sur l’ensemble de la planète, que tous les acteurs régionaux soient soumis à une espèce de normalisation (asservissement) des principes politiques, sociaux, culturels, économiques, industriels, environnementaux et militaires pour qu’un tel plan de domination planétaire puisse espérer et voir le jour, et survivre à l’épreuve de sa mise en pratique.

    Qui pourrait sérieusement croire qu’il puisse y avoir, même au travers d’un machin comme les Nations Unies, le Pentagone, la CIA, la NSA, la moindre tentative de vouloir uniformiser les politiques des différentes nations sur un standard unique genre celui d’une forme de gouvernement à vocation universelle, avec les mêmes critères donnant l’apparence du politiquement correct, de la «démocratie» et des Droits de l’Homme ?

    Qui pourrait penser qu’il puisse y avoir tentative d’harmonisation des principes sociaux qui verrait l’avènement de revendications identiques de la part des populations du globe aux traditions si différentes et hétérogènes, sachant par avance que les ressources de la planète ne permettraient pas autre chose que l’alignement sur le plus petit dénominateur commun : le plus pauvre ?

    Qui pourrait supposer qu’il puisse exister une culture ayant une vocation impérialiste au point de vouloir imposer, aux autres cultures, souvent plus riches et plus anciennes, ses standards, ses idéaux, ses espérances, sa philosophie, ses coutumes, habitudes, moeurs, moralité (ou immoralité), règles, rites et ses modes qui seraient nécessairement réducteurs et constituerait un appauvrissement ?

    Qui pourrait imaginer une concentration économique au point que l’ensemble des mécanismes financiers serait entre les quelques mains de banquiers centraux qui seraient capables, grâce à cette main mise, de produire des apparences de richesses en ne partant de rien d’autre que d’une imprimerie et du papier « monnaie » ?

    Qui aurait l’insolence de croire que ce dogmatisme financier, créateur essentiellement de dettes faramineuses, pourrait durablement s’imposer à l’ensemble de la planète sans avoir derrière lui la plus grande puissance militaire ?

    Qui oserait croire que cette puissance militaire, ayant un appétit gargantuesque de moyens financiers et matériels, ne finisse par dominer et asservir à ses desseins, et la finance, et l’industrie, et la recherche, et les communications, les informations, les transports, et les organisations politiques, culturelles, philosophiques, sociales, religieuses ?

    Qui pourrait trouver de par le monde un tel complexe militaro-industriel suffisamment puissant pour être capable d’agir en dehors des lois de sa propre nation, ainsi que des lois internationales ?

    Comment imaginer que cette mondialisation, dont les leviers de pouvoirs seraient entre les mains de ces organisations obscures, puisse exister sans le secours de services secrets si puissants, grâce auxquels ils peuvent voir et entendre pratiquement tout ce qui se passe sur l’ensemble de la planète tant d’un point de vue collectif, que d’un point de vue individuel ?

    Qui pourrait démontrer que ces moyens sont mis en place pour être capables de traquer un individu dans les moindres recoins du monde ?

    Pourquoi ne pas aller jusqu’à subodorer que le machiavélisme de cette conspiration secrète soit aussi capable de contrôler la nourriture que nous devons absorber, qui serait nécessairement celle que produisent les industries agro-alimentaires de ce conglomérat mondial ; les loisirs que nous prenons, venant essentiellement de programmes TV ou Ciné ayant leur source principale géographiquement là où se situe les centres de commandement ; des principes et de l’éducation que nous donnons à nos enfants ; des médicaments que nous devons prendre, et des thérapies qui sont défendues pour cause principale qu’elle ne rapporte rien à la mégastructure…

    En vérité, en vérité, je vous le dis, croire en l’existence de cette conspiration mondialiste, s’il n’existe aucune preuve de la réalité tangible des principes sur lesquels cette conspiration doit s’appuyer – et que j’évoque par mes précédentes questions -, serait d’une incroyable imbécilité, je le dis sans réserve !

    Mais, si les preuves existent et confirment que la mondialisation ne peut exister qu’en reposant sur les puissants mécanismes structurels des complexes militaro-industriels et financiers évoqués par mes petites questions, alors ne pas avoir conscience de l’existence de cette conspiration, pour cause d’ignorance aveugle, d’angélisme benêt, de romantisme délirant, ou d’alignement sur le politiquement correct de la propagande officielle, est tout aussi imbécile !

    Répondre
  • avatar
    13 juin 2015 à 16 04 16 06166
    Permalink

    Le monde est fou, c’est c’qu’on a dit
    Mon chum puis moi, mon chum puis moi
    On n’est pas fou, moi puis mon chum
    Le squelette du géant Beaupré…

    Répondre
  • avatar
    14 juin 2015 à 20 08 44 06446
    Permalink

    @ Tous

    1) il est un fait avéré que se tiens et se tiendra dans une ville autrichienne une rencontre de personnages importants convoqués par une organisation portant nom Bilderberg. Qui peut nier et prouver que cette rencontre n’aura ou n’a jamais eu lieue? Qu’il se lève ou se taise à jamais (;-))

    2) Il est avéré que ces gens haut placés – ces ploutocrates vont fomenté complot et mauvaises idées contre les ouvriers du monde entier ? Qui peut nier et prouver ce fait se lève ou qu’il se taise à jamais.

    3) Il est avéré que suite à cette rencontre BILDERBERG de sommités mal intentionnées envers la classe ou propagandistes, etc. ouvrière différentes politiques seront proposées aux divers gouvernements – les banques feront pression -encore- pour maintenir leur taux de profit MAIS la crise systémique du capitalisme poursuivra son chemin inexorablement comme il en fut en 2008, 2009, 2010, 2011, 2012, 2013, 2014, et 2015 et suivante le tout allant de mal en pis malgré les conspirationniste et leurs amis et suppôts et adeptes et les rencontres et malgré les réunions BILDERBERG celles-ci et les suivantes.

    Qui n’est pas d’accord se lève et livre son point de vue ou se taise à tout jamais.

    4) Le seul et unique intérêt pour la classe ouvrière – la seule qui m’intéresse et me préoccupe – je n’ai cure des petits-bourgeois pleurnichards et effrayés – de savoir que ses ennemis de classe se rencontre et complotent c’est de savoir que ces énergumènes s’agitent, s’excitent et paniques… Ce qui est très bon signe pour la révolution qui s’en vient.

    Si ces merdeux pouvaient régler quoi que ce soit ça ferait longtemps qu’ils auraient régler la crise systémique et relancer l’économie et leur profit… ILS NE LE PEUVENT PAS VOILA TOUT.

    Répondre
  • avatar
    14 juin 2015 à 21 09 32 06326
    Permalink

    La théorie du complot tire sa force de séduction de l’existence de complots réels, certes le doute est consubstantiel à la démocratie, mais en postulant le secret et la malfaisance comme étant la règle du pouvoir, elle enferme ses adeptes dans un huis clos sans issue, les privant paradoxalement du moindre pouvoir. Ainsi est-elle une complainte impuissante.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *