Bloomberg prend le pouls des électeurs

Titre  original en anglais :  Why Voters Will Stay Angry ?  22.03.2016.  Source :  http://www.bloomberg.com/graphics/2016-angry-voters/  (Pourquoi les électeurs sont et resteront en colère ?)

 

Bloomberg Business a procédé à un vaste sondage dans le monde d’où il ressort que la crise économique fait de plus en plus mal aux populations qui en réaction perdent toute confiance dans leurs gouvernants – plus que 19% aux Etats-Unis -. Les gens  sont mécontents et cherchent des voies de solutions alternatives…  Le pessimisme et l’atavisme marquent encore l’opinion populaire mais  cela ne durera pas. C’est bien ce que craint Bloomberg Business…  C’est bien ce que nous espérons fortement.

Voici, traduit en français,  les  16 commentaires  qui accompagnent les graphiques de ce sondage très révélateur de l’État d’esprit et de l’époque et que nous vous invitons à consulter dans le texte,  ici même   http://www.bloomberg.com/graphics/2016-angry-voters/

 

crise

 

Les classes moyennes (sic) dans le monde deviennent de plus en plus pauvres.

  1. Sur une base relative, la part de la richesse détenue par la classe moyenne (sic) a diminué dans toutes les régions du monde.   1  (La classe moyenne est cette fumisterie inventée par les sociologues américains au cours de la période des trenta années de relative prospérité dans les pays occidentaux).

2. La part du revenu des travailleurs américains a chuté dramatiquement depuis la Seconde Guerre mondiale   (de  65% en 1947 à 57% en 2015  des revenus salariaux totaux dans le pays). 2   (Voilà  une statistique qui montre l’état lamentable de la classe ouvrière américaine qui un jour ou l’autre se lèvera pour changer le monde).

3. Alors que dans le siècle passé, les riches sont devenus nettement plus riche.  3 (Indice 412 en 2014,  à partir de l’indice 100 établit en 1917).   Les bobos de la go-gauche – les féministes – les gauchistes – qui ont sont recensés dans le premier graphique pleurent amèrement de cette injuste répartition, et ils envient les riches qui s’en mettent plein les poches, oubliant que cette richesse des riches n’est que monnaie de pacotille – boursière).

4. Depuis 2009, les revenus des particuliers ont diminué dans les pays en crise du sud de l’Europe ont diminué. 4

5. En Espagne et en Grèce, le chômage des moins de 25 ans dépasse les 40 pour cent malgré une légère amélioration au cours des dernières années.  5

6. la dette étudiante américaine est en hausse constante, alors que la rémunération médiane pour les diplômés des collèges a à peine bougé.  Bref, les jeunes scolarisés sont pauvres ou chômeurs.  6

7. Les parents dans les grands pays occidentaux sont de plus en plus préoccupés par les perspectives d’avenir de leurs enfants. 7   (des conditions économiques et sociales qui ressemblent à ceux de Mai 1968, pendant ce temps la go-gauche suppute sur ses chances de gagner quelques votes derrière Bernie Sanders et autre polichinelle de la gauche bourgeoise).

8. Les pays européens voient les flux sans précédent de réfugiés et de demandeurs d’asile et ils ont peu de capacité  pour les arrêter dans la zone sans passeport.  8  (Tout ceci préoccupe la population européenne et avec raison –  la go-gauche ferait mieux de se questionner plutôt que de dénigrer les ouvriers préoccupés).

9. Comme l’implosion de la Syrie envoie des millions de réfugiés vers l’Union Européenne, plusieurs électeurs pensent que l’immigration est une préoccupation majeure. 9   (Que répondre aux ouvriers préoccupés ?).

8

10. Les Américains s’inquiètent eux aussi de l’immigration, beaucoup plus qu’ils ne le faisaient il y a 14 ans.  10

11. L’an dernier, seulement 19% des Américains avaient confiance à leur gouvernement «à peu près toujours» ou «la plupart du temps » – contre 54% après les attaques de 9/11. 11  (et la courbe de confiance ne cesse de descendre.  Il ne faut surtout pas l’arrêter.  Il est sain que la population perde confiance dans ces saltimbanques politiques de toute provenance).
trust-01

 

12. Tel que mesuré par un vote historique à la Chambre des représentants des Etats-Unis, les deux partis politiques américains se sont éloignés du « centre » au cours des 40 dernières années. 12   (Les politiciens cherchent leur marque afin de servir leurs maîtres  milliardaires. Ils sont désespérés et c’est tant mieux).

13. Il en est de même  en Europe où la méfiance vis-à-vis des  gouvernements  a fait un bond, à un sommet de 84% en Espagne.13   (Ici compté sur PODEMOS la go-gauche dernière mouture pour rehausser l’étendard de la démocratie bourgeoise).

14. les nouveaux partis politiques ont gagné beaucoup plus de parts  du vote populaire  lors des dernières élections, et les partis établis dans certains cas, ont dépéri.  14

15. L’Asie a été en grande partie exempts de mécontentement de l’Ouest, en partie parce que les revenus y ont augmenté rapidement.  15  (ils sont cependant bien en dessous des salaires en Occident, que les multinationales tentent de réduire).

16. Mais l’agitation ne peut pas être exclu, d’autant plus que le miracle de la croissance de la Chine s’enlise. Les grèves ouvrières s’étendent.  16  (15 à 30 grèves par jour, officiellement recensées pour le mois de décembre 2015).

 

chinaprotest-01

 

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *