Bourse : Facebook a perdu 118 milliards $ en une séance

Source : Les Échos.fr.

 

Pendant que les médias people et les médias de formatage de l’opinion populiste suivent à la trace les frasques insignifiantes des politiciens larbins, à la bourse, la guerre des clans se poursuit. Jeudi le 26 juillet 2018, un « joyau » de la « nouvelle » économie politique capitaliste mondialisée perdait 20% de sa « valeur » factice. En 12 heures, 118 milliards de dollars US s’évaporaient dans les dédales de Wall Street la fumiste. Évidemment, que ces « valeurs » boursières n’existaient que sur le « papier numérique » de la comptabilité financière des spéculateurs sans « valeur ». Qui a mené cette vendetta contre ce fleuron troufion de l’économie américaine ??? Pour notre part, nous avisons les économistes – analystes et experts béotiens – examinez les modalités de ce coup fourré boursier – il préfigure ce qui frappera bientôt l’ensemble des marchés bousiers mondialisés. La guerre commerciale amorcée par l’aile trumpiste de la finance américaine vient de recevoir une réponse tonitruante et le monde capitaliste tremble sur ses bases. Robert Bibeau. http://www.les7duquebec.com

 


Le groupe de Mark Zuckerberg a clôturé en baisse de plus de 19% à Wall Street. Une chute qui représente 118 milliards de dollars de capitalisation boursière.

« Plus on s’élève et plus dure sera la chute ». Ce proverbe chinois, le géant américain Facebook,  qui tente de revenir en Asie, pourrait le faire sien. Au moins ce jeudi, alors que le réseau social a pulvérisé  le record de pertes sur une seule séance à Wall Street, détenu depuis septembre 2000 par Intel (90 milliards de dollars).

Le groupe de Mark Zuckerberg a plongé en effet de plus de 19 % à New York jeudi. Avec une capitalisation de 618,5 milliards de dollars, Facebook a donc perdu plus de 118 milliards de dollars en une seule séance et Zuckerberg, actionnaire à hauteur de 15 %, plus de 15 milliards. Du jamais vu dans l’histoire des marchés.

Le record des Gafam

Seuls les autres géants de la tech comme Apple, Google, Amazon et Microsoft,  compte tenu de leur capitalisation, ont connu des baisses qui peuvent se rapprocher des chiffres de Facebook. Récemment, la firme à la pomme a perdu 40 milliards et 43 milliards de dollars en une seule séance. C’était en août 2015 et avril 2016.

Microsoft et Amazon ont aussi connu des accidents ces dernières années. L’entreprise fondée par Bill Gates a perdu 35 milliards de dollars sur une seule séance en janvier 2015. De son côté, Amazon a perdu 32 milliards de dollars en 24 heures. C’était en février 2018. A la même époque, Facebook a également connu des séances agitées, pénalisé par  le scandale Cambridge Analytica.

Investisseurs déçus

Mais à 118 milliards de dollars, la chute de Facebook est près de deux fois supérieure aux records précédents. Le groupe pâtit de la déception des investisseurs après la publication de ses  résultats au deuxième trimestre, pourtant en hausse.  Les marchés s’attendaient notamment à mieux de la part du géant sur la croissance du nombre de ses utilisateurs, un critère très suivi par les marchés.

Facebook a annoncé mercredi après Bourse que 2,23 milliards d’utilisateurs se connectaient sur sa plateforme tous les mois. Un chiffre en hausse de 11 % sur un an. Le groupe a également annoncé 1,47 milliard d’utilisateurs connectés chaque jour. Mais les analystes tablaient sur 2,25 milliards d’utilisateurs actifs par mois (et 1,48 milliard par jour), durant ce trimestre.

VIDEO. Après le scandale Cambridge Analytica, quel avenir pour le business model de Facebook ?

Raphaël Bloch
avatar

Robert Bibeau

Robert Bibeau est journaliste, spécialiste en économie politique marxiste et militant prolétarien depuis 40 ans. http://www.les7duquebec.com

5 pensées sur “Bourse : Facebook a perdu 118 milliards $ en une séance

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *