LE MILITANT PALESTINIEN DEVRAIT SAVOIR!

reconciliation

(Ce que tout militant pro-palestinien devrait savoir sur la lutte nationaliste bourgeoise qui se mène sur le dos – et grâce à la chair à canon – des travailleurs palestiniens.  Un observateur libanais, Monsieur Nasser Kandil, scrute l’ensemble des événements survenus depuis quelques années en Palestine occupée, et plus particulièrement la dernière agression tramée des sionistes israéliens contre leurs alliés palestiniens (Fatah et Hamas), visant à crédibiliser ces deux organisations et à couper l’herbe sous le pied d’une troisième organisation bourgeoise nationaliste le Jihad Islamique, jugée trop proche de l’Iran pour faire partie du partage des terres restantes. 

Il faut savoir que l’impérialisme iranien est le véritable ennemi qui confronte l’impérialisme israélien dans cette région du monde. Une tâche secondaire qui confronte l’État israélien consiste à briser la résistance de la bourgeoisie palestinienne afin de la mettre totalement au service de l’impérialisme israélien et qu’elle livre les ouvriers palestiniens en tant qu’esclaves salariés peu payés et dociles pour les sweat shops qui seront installées en périphérie du mur d’apartheid et de «containement». Une espèce de camp de concentration appelé «État palestinien» gérée par le kapos du Hamas, du Fatah et du Jihad Islamique si ce dernier peut prendre ses distances de l’impérialisme iranien…  Nous rappellerons simplement à nos lecteurs qu’en 2010 nous dénoncions les guerres de partage des secteurs de gouvernance menées par les factions bourgeoises palestiniennes et israélienne à l’encontre du prolétariat palestinien et israélien. http://www.ism-france.org/analyses/Pourparlers-directs-et-reconciliation-nationale-palestinienne-article-14376  NDLR).

 

Voici l’article lucide de M. Nasser Kandil tel que diffusé par le réseau Mondialisation.

*******

La victoire de Gaza a été vendue au Turc et au Qatari

Par Nasser Kandil.  Mondialisation.ca, 4 septembre 2014  Url de l’article: http://www.mondialisation.ca/la-victoire-de-gaza-a-ete-vendue-au-turc-et-au-qatari/5399299

Khaled Mechaal ou la reconnaissance à géométrie variable

À lire larticle du Middle East Monitor (publié après traduction par Le Grand Soir) [1], nous pourrions éprouver une béate admiration pour lesprit de résistance de M. Khaled Mechaal, le chef du bureau politique du Hamas, qui nous dit que lune des erreurs dIsraël est « davoir menti, une fois de plus, à la communauté internationale et à ladministration américaine ».

La question est de savoir qui, dans le royaume des menteurs, est roi ? Mais avant de découvrir ce quen pensent ceux qui résistent sur le terrain tel que nous lexplique M. Nasser Kandil sur la chaîne Al-Mayadeen, voyons de plus près à qui sadressent les remerciements de M. Mechaal en fonction de ses bailleurs de fonds et de ses lieux de résidence plus ou moins étoilés. 

Résidence Qatarie : Traduction de la déclaration de M. Mechaal [2] suite au dernier cessez le feu à Gaza :

 «… Un merci mérité au Qatar et à son « courageux » prince, le Cheikh Tamim.

Merci au président Erdogan, cet homme «authentique» qui n’a pas négligé de se préoccuper de Gaza alors quil avait à soccuper de son élection et de la remise en ordre de sa maison. Merci au président révolutionnaire Mouncef al-Marzouki.
Allez, allez, applaudissez une fois pour toutes ! Merci aussi à nombre de dirigeants :

  • au président soudanais qui, par Allah, na pas manqué de nous témoigner de sa fidélité et de sa générosité,
  • à l’émir du Koweït qui nous a aussi amplement témoigné de sa fidélité et de sa générosité,
  • aux responsables à Oman qui nont pas lésiné à notre égard,
  • au président du Yémen qui na pas lésiné à notre égard,
  • aux responsables algériens, tunisiens et marocains qui nont pas lésiné à notre égard,
  • au Premier ministre de la Malaisie qui na pas lésiné à notre égard. Et, en plus de tous les dirigeants, émirs, ministres des Affaires étrangères… nombreuses sont les personnalités qui nont pas lésiné à notre égard. Puissent-ils être récompensés pour leurs bienfaits. Nous voulons unifier la Oumma autour de la bataille pour la Palestine. Nous voulons que la vraie bataille soit menée pour récupérer Jérusalem, la mosquée Al-Aqsa, la Palestine, et nous éloigner des polarisations confessionnelles ainsi que des batailles ici ou là. Telle est la vraie bataille. Nos « frères en Égypte » ont accueilli les négociations pour le cessez le feu. Nous apprécions l’énergie quils ont dépensée. Mais vu son importance, beaucoup, beaucoup plus est attendu de l’Égypte. Merci à vous tous.  « Pourquoi ne dirions-nous pas MERCI à celui qui sest tenu à nos côtés en secret et en public… celui qui nous a soutenus financièrement, matériellement et politiquement ? Pourquoi ne dirions-nous pas MERCI au Président Bachar al-Assad qui sest levé avec nous comme le font les vrais hommes ? ». [NdT].  
  • Cette vente de la victoire de Gaza mènera à une débâcle palestinienne. Oui, je le dis, comme je dis que nous allons regretter l’étape Mahmoud Abbas, lequel va en profiter. Tant mieux pour lui !
  • 2. Comment voyez-vous l’évolution de cette situation ?
  • Je pense qu’il y aura de nouvelles négociations et que Mahmoud Abbas va exploiter la victoire de Gaza pour consolider ses positions. La direction politique du Hamas a trahi les sacrifices de ses combattants et de ses résistants, Mohammad Deïf [4] étant certainement plus digne des éloges de M. Mechaal que n’importe qui d’autre. J’ajouterai, avec une certain embarras puisque je parle sur Al-mayadeen, que M. Mechaal semble avoir oublié tout ce que votre chaîne et vos correspondants ont inlassablement fait pour la cause palestinienne et Gaza…Toute honte bue, il a qualifié la chaîne qatarie Al-Jazeera de «perle des médias arabes» pour lui régler les factures de son séjour à Doha ; les affaires étrangères du Qatar n’ayant pas osé braver les États-Unis et Israël en l’accueillant de manière officielle, il a le statut d’«invité de la chaîne Al-Jazeera» en tant qu’analyste politique. Il est inadmissible qu’il rembourse ainsi ses factures par le sang de son peuple et de sa résistance ! Par conséquent, ce discours est un vrai scandale politique. Songez un peu à tous les sacrifices consentis par le peuple palestinien et à l’extraordinaire ingéniosité des commandants des Brigades Izz al-Din al-Qassam [Branche militaire du Hamas] et des Brigades d’Al-Qods.  Cette dualité au sein du Hamas ne peut aboutir à une restructuration à court terme, d’où l’opportunité pour Mahmoud Abbas d’exploiter la victoire de Gaza pour présenter de nouveau son plan appelant à la création d’un État palestinien [5]. D’ailleurs, des études américaines vont dans ce sens et dans un article récent, M. Martin Indyk [6] dit bien que la Turquie et le Qatar n’ont pas réussi à entraîner le HAMAS dans des négociations qui arrangeraient Israël… [7].
  • 3. Pour revenir au couple FATAH-HAMAS, certains disent que leurs désaccords restent quand même sous contrôle. Qu’en pensez-vous ?
  • Je vous répondrai franchement que cela m’inquiète. Je connais bien le FATAH. C’est un organisme piégé du point de vue sécurité, ce qui fait qu’il peut être facilement infiltré. Quant au HAMAS dépendant de Khaled Mechaal, il ne s’intéresse qu’au pouvoir et n’a nullement le souci d’une opération politique unificatrice du peuple palestinien à la mesure de la victoire de Gaza et de la Résistance. Par conséquent, nous avons d’une part, un corps piégé au FATAH et une direction politique opportuniste au HAMAS ; d’autre part, une structure combattante et résistante.  Autrement dit tous les appareils ne sont pas concernés par la Résistance. Il y a ceux qui profitent et qui ramassent les butins comme le fait Khaled Mechaal au sein du HAMAS, et il y a les infiltrés qui travaillent à dynamiter le FATAH de l’intérieur. Le risque est qu’une simple étincelle pourrait anéantir la victoire palestinienne et semer la discorde entre les palestiniens.
  • 4. Étant donné les déclarations contradictoires des uns et des autres, peut-on s’attendre à une modification des structures internes du HAMAS ?
  • En effet, les déclarations de Mahmoud al-Zahar et d’Al-Qassam sont totalement différentes, parce que leur boussole indique toujours la Palestine. Certains pourraient penser que nous aurions aimé que, dans son discours, Khaled Mechaal remercie la Syrie et le Hezbollah. Absolument pas et à Dieu ne plaise ! Nous voulons qu’il parle de la Palestine et que sa boussole dirige uniquement vers la Palestine. De qui se moque-t-il ? La «normalisation» serait donc la recette de la victoire ? Quelle blague ! Oui, il est indiscutable que la direction des Brigades d’Al-Qassam est restée fidèle à la Palestine et aux Palestiniens. Et si, un de ces jours, Mohammad Deïf nous déclarait qu’il est contre le «régime» syrien, je l’applaudirai quand même ; car depuis le début de la Guerre contre la Syrie, il n’a jamais compromis la Résistance en adoptant une quelconque idéologie politique éloignée des intérêts de la Palestine. C’est ainsi que nous aurions aimé que la direction politique du HAMAS se comporte. Voilà où nous en sommes. Est-ce que les Résistants du HAMAS vont accepter cette situation maintenant qu’il est devenu très clair que Khaled Mechaal les exploite ?
  • 5. À votre avis, que va-t-il se passer ?
  • Ce que je sais, c’est que es débats internes sont en cours au HAMAS, le sentiment dominant se résumant à dire : «Nous avons été vendus à Mohammad Morsi en 2012 avec une fitna [désaccord] entre l’Égypte et la Palestine qui a failli anéantir la Résistance. Aujourd’hui, ils [la direction politique du HAMAS] nous vendent à la Turquie et au Qatar…».
  • 6. Le temps nous manque pour aborder le conflit entre le Qatar et les pays du Golfe. Un mot là-dessus ?
  • En un mot, et j’espère que vous vous en souviendrez, le dénouement de tout ceci aboutira dans deux ou trois ans à ce que le Qatar soit la récompense de l’Arabie saoudite. Pour qu’il puisse restaurer son prestige dans la péninsule, il faudra que son prince et son gaz soient dans la poche des saoudiens !31/08/2014

Source : Al-Mayadeen, M. Nasser Kandil est interrogé par Mme Fatoun Abassi [38’]Transcription et traduction par Mouna Alno-Nakhal pour Mondialisation.ca [1] Meshaal parle de la résistance, des négociations et de la politique régionale. (Middle East Monitor). Traduction de Dominique Muselet[2] Vidéo Al-Manar : Déclaration de Khaled Mechaal suite au dernier cessez le feu à Gaza[3] Vidéo Axe de la résistance : Le Chef du Hamas (Khaled Mechaal) remerciant Bachar Al-Assad pour son soutien militaire en 2011[4] Mohammed DeïfMohammed Deïf né Mohammed Diab Ibrahim al-Masri(arabe : محمدضيف ) (né en 12 août1960, Khan Younès) est un militant palestinien et commandant des Brigades Izz al-Din al-Qassam, la branche militaire du Hamas1.[5] Abbas : Un Etat palestinien et un retrait israélien d’ici 3 ans[6] Martin Indyk, l’émissaire américain au Proche-Orient, démissionne[7] The U.S.-Israel Relationship Arrives at a Moment of Reckoninghttp://www.brookings.edu/research/interviews/2014/08/26-us-israel-relationship-indyk-rothkopfMonsieur Nasser Kandil est libanais, ancien député, Directeur de TopNews-nasser-kandil, et Rédacteur en chef du quotidien libanais Al-Binaa.Copyright © 2014 Mondialisation.ca(En 2010 nous écrivions déjà ceci :   http://www.legrandsoir.info/ECHEC-CONSOMME-DES-POURPARLERS-DIRECTS.html  et ceci en 2011 : http://www.mondialisation.ca/le-combat-obama-netanyahu-la-revanche/25068)   http://www.foreignpolicy.com/articles/2014/08/26/a_conversation_with_martin_indyk_netanyahu_gaza_israel_palestine_hamas

http://www.rfi.fr/moyen-orient/20140628-moyen-orient-etats-unis-diplomatie-martin-indyk-emissaire-americain-proche-ori/

http://fr.timesofisrael.com/abbas-un-etat-palestinien-et-un-retrait-israelien-dici-3-ans/

Le 20 août 2014, l’aviation israélienne frappe une maison dans laquelle se trouvait, selon ses informations, Mohammed Deif. Israël estime qu’il aurait été tué ou grièvement blessé, le Hamas a démenti cette information. La femme et la fille de Deïf ont été tuées dans le bombardement2.

http://fr.wikipedia.org/wiki/Mohammed_De%C3%AFf

https://www.youtube.com/watch?v=rqx-syuKj80&src_vid=3tkXDYXk83M&feature=iv&annotation_id=annotation_2310265169

https://www.youtube.com/watch?feature=player_embedded&v=yLJTFz_akZw

http://www.legrandsoir.info/meshaal-parle-de-la-resistance-des-negociations-et-de-la-politique-regionale-middle-east-monitor.html

Notes :

 https://www.youtube.com/watch?v=CPLMVE11G1s

Nasser Kandil

N’est-ce pas ce que nous avons entendu dire par Khaled Mechaal : le prince « courageux » et l’homme « authentique » qui, malgré ses préoccupations électorales, n’a pu retenir son coeur de battre pour les gens de Gaza ? Deux pays qui n’ont même pas osé s’élever au niveau des pays d’Amérique latine ! Nous savons tous que le Brésil et l’Équateur ont fermé les ambassades israéliennes sur leur territoire, que le Venezuela n’en possède même pas, que la Présidente de l’Argentine a retiré la nationalité à ses compatriotes qui servent dans l’armée israélienne… Le drapeau israélien flotte dans le ciel d’Ankara, et M. Mechaal a le culot de se présenter devant nous pour dire qu’Erdogan est un héros de la victoire !? Un héros ? Quant au prince qatari qui n’oserait même pas annoncer «nous construirons le port et l’aéroport sur lequel j’atterrirai à Gaza», le voilà devenu un prince courageux !?

En d’autres termes, avec Mahmoud Abbas nous avons toujours craint le gaspillage ; aujourd’hui, ce gaspillage est encore pire, PUISQUE LA VICTOIRE DE GAZA A ÉTÉ VENDUE AU TURC ET AU QATARI.

Je crois, malheureusement, que malgré l’immense victoire remportée par la population et les combattants de Gaza face au « Dôme d’acier », aux brigades terrestres super-équipées et aux huit années de préparation de l’armée israélienne qui pensait avoir tiré les leçons de son agression contre le Liban en 2006, nous sommes face à une direction politique pire que la précédente.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *