Dénonçons le massacre de civils en Afghanistan

COMMUNIQUÉ DE LA GAUCHE RADICALE D’AFGHANISTAN

20.04.2016

 

Dénonçons le massacre de civils en Afghanistan

 

Plus de 350 civils ont été tués ou blessés dans un attentat suicide mené par les talibans à Kaboul le 19 Avril 2016. Les routes et les maisons près de l’explosion d’une bombe sont remplis de cadavres, des morts et des blessés ensanglantés.

 

Dix minutes plus tard, il pleuvait et le sang de plus de 350 personnes s’est mélangé à l’eau de pluie qui coule vers la rivière très près de Kaboul qui a alors ressemblait à un fleuve de sang, un océan rouge au cœur de l’Afghanistan.

 

L’atmosphère de la ville de Kaboul est remplie d’ambulances et d’alarmes de la police et des fumées d’explosion et les pleurs des blessés est entendu partout autour. Les hôpitaux de Kaboul sont pleins de blessés et il n’y a plus d’espace et d’installations disponibles pour les victimes. Dans les voitures particulières et les véhicules, les ambulances, les salles d’hôpitaux et les salles d’attente, on entend des enfants blessés, des femmes et des jeunes hommes. Des dizaines de pères et mères dans une situation de panique supplient les gardiens de l’hôpital pour les laisser entrer à la recherche de leurs êtres chers.
D’autre part, des centaines d’autres jeunes et les étudiants attendent devant les principaux hôpitaux de la ville de Kaboul pour donner leur sang aux personnes blessées. En outre, des centaines de bénévoles aident le personnel de l’urgence à surmonter la catastrophe.

 

Les talibans tuent et blessent des civils pour se venger du régime soutenu par US / Otan à Kaboul qui est un jouet entre les mains du secrétaire d’Etat américain J. Kerry. Il y a de violents combats dans tout le pays, mais les combats dans la province de Helmand, Kundoz, Nangarhar détermineront sous la supervision des États-Unis, de la Chine et du Pakistan le sort du régime de Kaboul et des forces talibanes à la table des négociations de paix (sic).

 

En fait, il y a une guerre des pays impérialistes qui se mène sur le territoire de l’Afghanistan et le peuple afghan est victime des intérêts des capitalistes régionaux et mondiaux. Ils soutiennent les forces extrémistes obscurantistes afin de les utiliser contre leurs rivaux locaux et les appelle tantôt des « héros », mais leur crédibilité s’effritant, alors ils les remplacent par une nouvelle force obscurantiste et ils étiquètent leurs larbins d’hier de nouveaux terroristes.

 

L’histoire des talibans est remplie de ces revirements d’alliances de la part de sous-fifres comme Mula Omer, Alqaida, Osama, Haqani, Gulbadin Hekmatyar, Masud, Sayaf et maintenant Daesh en Afghanistan – tout cela est ignoble.

 

L’impérialisme en fonction de ses intérêts économiques et politiques impose au peuple de l’Afghanistan le gouvernement islamique d’Moudjahidines alors Émirat islamique des talibans et maintenant un gouvernement fantoche d’une fausse démocratie, une démocratie bourgeoise décadente.

 

Par ces politiques de remplacement et de changement, le perdant est le peuple de l’Afghanistan qui verse son sang précieux. Ils sont tués quotidiennement dans les attentats suicides et les bombes par des talibans qui perdent leur légitimité de djihad et du Coran, tout comme le régime fantoche de Ghani et Abdullah et leurs maîtres (Etats-Unis / Otan).

 

MANUA, une agence des Nations Unies en Afghanistan a évaluer le nombre de civils tués et blessés pendant les combats entre les talibans, Daesh, le gouvernement et les troupes étrangères en Afghanistan. Selon le rapport de la MANUA, au cours du premier trimestre de 2016, 600 civils ont été tués et 1.343 blessés. La pseudo « communauté internationale » des impérialistes laisse couler des larmes de crocodile. Il y a des rapports réguliers de violation des droits de l’homme publié par la Commission afghane des droits de l’homme, Amnesty International et Human Rights Watch, mais, jusqu’à présent, personne, y compris les talibans, le gouvernement et les envahisseurs étrangers ni les troupes afghanes ont été accusés de ces crimes. Tous seraient innocents.

 

Gauche radicale de l’Afghanistan (LRA) condamne fermement l’attaque brutale des talibans contre les civils et dénonce ce crime contre l’humanité. Dans le même temps, nous dénonçons le meurtre et le ciblage des civils par le régime fantoche de Kaboul et ses sponsors étrangers qui effectuent des frappes aériennes aveugles dans la province de Helmand, Kundoz, Nangarhar et Kandahar.

 

LRA estime que tant que les États-Unis et les forces alliées continueront l’occupation de l’Afghanistan et tant que la résistance à l’occupation dirigée par des forces démocratiques et progressistes ne se lèveront pas, les flammes de la guerre vont continuer de blesser le peuple afghan. Le peuple d’Afghanistan a besoin d’un mouvement populaire indépendant dirigé par les forces démocratiques et progressistes. Cet objectif ne sera pas atteint sans la solidarité des forces démocratiques et progressistes à travers le monde. La solidarité des travailleurs, des jeunes et les forces de paix sont les victimes des stratégies de guerres et d’austérités.

 

Gauche radicale de l’Afghanistan (LRA) 20/04/2016 Afghanistan

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *