DES SIGNAUX INQUIÉTANTS

china-russia-partnership-apec-usa-_si

(Nous entreprenons la rediffusion de trois articles rédigé par un plumitif du quotidien La Presse, agitant le péril jaune anti Chine en tant que contribution «patriotique» de ce larbin dans le conflit qui opposent  l’Alliance Atlantique descendante à l’Alliance de Shanghai ascendante dans l’immense bras de fer que se livre ces deux puissances impérialistes  visant l’hégémonie mondiale.  La classe ouvrière du monde entier ne doit pas participer à ces disputes. La classe ouvrière doit laisser ces chacals s’entre déchirer et le moment venu se préparer à tous les délogés de leur piédestal. Robert Bibeau).

 

DES SIGNAUX INQUIÉTANTS

MATHIEU PERREAULT    LA PRESSE

 

Mathieu Perreault : Voici dix raisons pour lesquelles la Chine de Xi Jinping est inquiétante. (sic)

Sept thèmes ont été formellement interdits aux universitaires et aux blogueurs : les valeurs universelles, la société civile, les droits des citoyens, la liberté de la presse, les erreurs du parti, les avantages du capitalisme et un pouvoir judiciaire indépendant.

Avant d’être nommé président, Xi Jinping a présidé en 2010 un comité sur la mer de Chine dont les conclusions ont mené aux tensions actuelles.  Une nouvelle loi interdit, sous peine de trois ans de prison, de publier une «rumeur» sur les médias sociaux : l’auteur d’une « rumeur » lue par plus de 5000 personnes ou relayée plus de 500 fois est passible de poursuites.

Depuis août dernier, il est interdit d’utiliser un pseudonyme dans les médias sociaux.

Le printemps dernier, Xi Jinping a reçu une proclamation d’allégeance de 53 hauts dirigeants militaires, un geste qui, depuis 1947, a été accompli à seulement trois autres reprises, dont deux sous Mao.

Le milliardaire Pan Shiyi, qui avait mené la charge contre la pollution à Pékin dans les médias sociaux l’an dernier, a dû présenter ses excuses à la télévision publique concernant ses attaques contre le gouvernement chinois. Sur le site Sina Weibo, il a par la suite demandé à un autre milliardaire qui critiquait la lenteur des réformes économiques de se taire sous peine d’être arrêté.

Des commentaires du premier ministre Li Keqiang appuyant une plus grande transparence de la lutte anticorruption ont été effacés des sites de nouvelles.

Les ex-présidents Jiang Zemin et Hu Jintao auraient averti Xi Jinping de ralentir la lutte anticorruption après l’arrestation de l’ex-membre du Politburo Zhou Yonkang, qui pourrait être en réalité une attaque contre une faction rivale du Parti. Selon Roderick MacFarquhar, sinologue émérite de l’Université Harvard, Xi Jinping risque d’être destitué s’il continue sa centralisation sans précédent.

Les prêts non performants aux entreprises d’État pourraient être deux fois plus élevés en 2014 qu’en 2013.  Les nouveaux passeports chinois ont une carte du pays qui inclut des zones de la mer de Chine et de l’Inde qui sont revendiquées par d’autres pays.

Source :  http://plus.lapresse.ca/screens/7db36186-8edc-40b5-a1cd-0235e86307db%7CiP~OL_V~tDWH.html

Demain :  UN PRÉSIDENT TOUT PUISSANT

 

Une pensée sur “DES SIGNAUX INQUIÉTANTS

  • avatar
    13 décembre 2014 à 15 03 29 122912
    Permalink

    On parlait déjà du péril jaune au dix-neuvième siècle. Rien de nouveau toujours les même prétextes pour guerroyer et faire de juteuses affaires.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *