Duceppe va enterrer le BLOC.

Titre original : Duceppe doit-il enterrer ou ressusciter le Bloc ?

Par Serge Charbonneau. 10.06.2015.

Fera-t-on l’Indépendance à Ottawa ?  NON.

Le régime canadien peut-il être influencé par le Québec ?  NON.

Que fait-on au parlement d’Ottawa ?  RIEN.

Rien d’autre que de fournir de bons scénarios pour l’émission humoristique de Laflaque.

L’énergie dépensée à Ottawa en vaut-elle la peine ?  NON.

On devrait conserver cette énergie chez nous.

Notre présence à Ottawa ne fait qu’entériner ce que l’on combat.

Duceppe devrait-il enterrer le Bloc ?  OUI

(C’est exactement ce qu’il fera cher Serge – t’inquiète pas. L’option souveraineté – association – ex-séparatisme à la D’alemagne, Ferretti, Chaput et Bourgeault, et Monsieur-Parizeau est morte et enterrée avec ces illustres nationalistes – chauvins étriqués.  La parade est passée et ne reviendra plus camarade. NDLR.  Robert Bibeau)

Le Bloc a eu son utilité pour montrer à Ottawa, suite à l’échec notable du Lac Meech et suite au vol du référendum de 95, notre affirmation persistante à déclarer notre Pays Indépendant, mais cette démonstration à l’intérieur du parlement canadien est devenue usée, caduque, inefficace et même contre-productive.

Aujourd’hui, le succès «mitigé» du Bloc à Ottawa sert nettement plus à nos adversaires qu’à nous, les Souverainistes-Indépendantistes-Séparatistes-Nationalistes.

Nos adversaires utilisent « intelligemment » le succès «tiède» (ou l’insuccès) du Bloc pour nous démobiliser, nous démoraliser, nous déprimer et même nous décourager de faire reconnaître notre Pays.

La présence du Bloc à Ottawa, si on y regarde de plus près, joue contre nous.   Son succès sans éclat (ou insuccès) nous atteint tous psychologiquement ce qui profite directement et amplement aux fédéralistes.

L’élection du Canada concerne le Canada.

On nous permet toutefois de voter pour ce Pays !

L’élection fédérale de 2011 nous a démontré de façon irréfutable et spectaculaire le poids politique du Québec au parlement canadien.

Jamais dans l’Histoire du Québec les Québécois n’ont élu autant de députés pour un parti. Le Québec a élu 59 députés du NPD (sur 75) dépassant même le record de 56 députés libéraux (sur 74) lors de la « Trudeaumanie » de 1968 et dépassant les meilleurs résultats que le Bloc a connu, soit 54 députés sur 75 en 1993 et en 2004.

Malgré ce vote massif des électeurs québécois pour le NPD afin de défaire le régime Harper, le régime canadien s’est donné facilement un parlement «MAJORITAIRE» réformiste-conservateur prônant des politiques TOTALEMENT contre les valeurs profondes québécoises. Cette démonstration édifiante nous montre clairement le poids politique du Québec à Ottawa: UN POIDS NUL.

(Camarade Charbonneau, d’où tiens-tu le glaive qui t’autorise à décréter que les « électeurs » québécois n’avait pas le droit de voter NPD et d’y trouver leur compte ? Les « électeurs » québécois voteront Trudeau lors de la prochaine campagne, ils avaient voté BLOC raciste et chauvin nationaleux  précédemment, et Conservateur sous Diefenbaker et Trudeau par la suite  et les « électeurs » ont toujours été des manipulés au QUÉBEC – tout comme dans les autres régions du Canada.  Jamais le prolétariat canadien n’a été au pouvoir ni à Ottawa ni à Québec – et surtout pas avec  Duplesis le fasciste,  la patte à Bouchard, la mère Marois ou Ti-poil Lévesque ou encore sous Trudeau l’arrogant….Robert Bibeau)

Une démonstration éloquente.

Nous n’avons aucun poids notable à Ottawa.

Tout ce qu’on peut attendre de notre présence à Ottawa, c’est de nous faire ridiculiser et rabaisser comme étant une quantité négligeable dans ce Pays pour qui la culture et la langue québécoise est comme une verrue au milieu du visage. Une verrue que l’on s’efforce à faire disparaître afin d’obtenir une image uniforme «coast to coast».

Il est donc grand temps que le Bloc se dissolve et apporte ses forces ici.

De plus, la division du vote québécois entre le NPD et le Bloc servirait de façon sûre à participer à la réélection du régime réformiste-conservateur qui nous entraîne vers la guerre, le communautarisme et l’étouffement de la culture et de la langue du Québec.

Comme on nous offre la possibilité de voter pour ce Pays voisin qu’est le Canada, je crois que nous devons apporter notre soutien à un parti canadien qui peut faire en sorte que notre voisin canadien ait des politiques plus conforment à nos valeurs québécoises pacifiques et environnementales.

À mon sens, Gilles Duceppe et le mouvement indépendantiste québécois sortiraient gagnants du sabordage du Bloc. En disant que nous n’avons plus rien à foutre à Ottawa et que c’est au Québec où nous allons proclamer le Pays, M. Duceppe et les membres du Bloc québécois, garderaient la tête haute. Ils pourraient dire haut et fort qu’il n’y a plus rien à quémander à Ottawa, ce régime qui nous tient sous sa botte.

Saborder le Bloc nous assure de rester digne. Et un succès tiède ou désastreux du Bloc aux prochaines élections fédérales nous assure de donner du carburant à nos adversaires pour piétiner nos espoirs.

Le Bloc disparu nous donnerait aussi la possibilité d’annuler massivement notre vote au Québec. L’annulation massive du vote québécois aurait un impact médiatique et politique plus important que l’élection de 50 bloquistes.   Cet impact pourrait être plus efficacement utilisé pendant nos démarches visant à déclarer le Pays que nos bloquistes à Ottawa qui, de toute façon, ne peuvent rien faire d’autre au parlement canadien que de fournir des lignes humoristiques à Laflaque.

Annuler son vote ou voter pour un parti politique canadien en mesure de battre le régime militariste et guerrier de Stephen Harper voila le seul poids que nous ayons à Ottawa.

L’Indépendance du Pays, c’est au Québec que cela va se faire et jamais à Ottawa.

J’encourage Gilles Duceppe et les membres du Bloc québécois à mettre fin à leur participation au régime canadien. Ce serait un geste spectaculaire, digne, courageux et frondeur.

Serge Charbonneau.  Québec

4 pensées sur “Duceppe va enterrer le BLOC.

  • avatar
    14 juin 2015 à 18 06 16 06166
    Permalink

    Le pessimisme par indignation s’invente des responsabilités, pour se créer un sentiment agréable.

    Répondre
  • avatar
    15 juin 2015 à 12 12 20 06206
    Permalink

    Je suis aussi de cette opinion Serge

    Par contre je trouve tout à fait déplaçé que Bibeau/Pipeau/Latreille place son commentaire à travers votre texte, C’est un manque total de respect et un abus de privilège du proprio!

    Répondre
  • avatar
    16 juin 2015 à 9 09 57 06576
    Permalink

    @ TOUS

    Une explication s’impose.

    Si je présente mes commentaires sous le pseudonyme de Jean Latreille c’est que je ne parviens pas à présenter mes commentaires sous mon adresse courriel robertbibeau@hotmail.com pour des raisons que nous ignorons – WordPress bloque ces commentaires – Nous espérons rétablir la situation sous peu.

    Sorry

    Retenez que Jean-Latreille = Robert Bibeau. J’ai d’ailleurs signé de mon nom le dernier commentaire.
    « Pipeau » cependant n’est pas un pseudonyme de Robert Bibeau (;-)))

    Merci M. Gélinas pour votre aimable compréhension

    Répondre
  • avatar
    16 juin 2015 à 15 03 17 06176
    Permalink

    Bonjour M. Bibeau (Pipeau-Latreille), il semble que wordpress ou autre ne me permette pas de commenter deux fois sur le même article. Donc je vous introduis ma réponse à votre commentaire sur l’article concernant la Grèce, excusez moi!
    2. Vous présentez ce fait comme un mauvais choix qui fait reculer le pouvoir des États-nations capitalistes. MA DIFFÉRENCE AVEC VOUS C’EST QUE JE DÉCLARE QUE CETTE ÉVOLUTION EST INÉLUCTABLE – INSCRITE DANS LES GÊNES DU CAPITALISTE ÉTATS-NATIONS DONT CE NE FUT QU’UN MODE TRANSITOIRE DE GOUVERNANCE = AUJOURD’HUI BATTU EN BRÊCHE PAR L’INTERNATIONALISME CAPITALISTE.
    Sur ce point je suis tout à fait en accord avec vous et prouve sans l’ombre d’un doute que le capitalisme état nation aussi bien qu’internationale n’a aucunement été conçu pour le bien être des humains. C’est ça génétique et perdre son temps à vouloir le réformé avec des accords de cette nature, ou le cas de la Grèce revient simplement à placer un patient en phase terminale sous respirateur artificielle encore une fois.

    3. Vous placez vos espoirs dans la montée des BRICS qui sont en train de parcourir exactement le même chemin que les USA, le Canada, L’Europe occidentale, le Japon et l’Australie ont parcouru précédemment – et qui les mènera exactement au même endroit – (mais dans le camp militaire opposé)- que les premiers…

    Faux je ne fonde aucun espoir en la montée des BRICS, simplement parce que ce ne sont que d’autre oligarque qui font bande à part selon leur conception de la « business ». Quelques sac de poudre pour en mettre plein les yeux, mais dans les faits ne change strictement rien au problème structurel de l’économie dites modernes qui datent d’un peu plus de quatre siècles.
    4. Ce n’est pas de brailler sur le passé révolu qui est la solution mais de détruire ce monde moribond et de construire un nouveau mode de production.

    Sans brailler sur le passé, pour attaquer le problème de fond, connaître le comment du pourquoi les concepteurs de l’époque ont conçu le capitalisme, sur quel base ainsi que la réalité dans laquelle il évoluait. Permettrait peu être de faire un constat plus éclairé des problèmes structurel de l’économie afin d’entreprendre des réformes plus adaptés à notre époque. Afin de mettre un terme une fois pour toute à ce monde moribond et de construire non seulement un mode de production, mais placé en évidence que économiquement parlant toute la richesse provient soit de la terre ou de la force de travail des humains sans aucune distinction point barre. Automatiquement le bien être serait perçu comme une valeur réelle à l’économie moderne et non une dépense selon le capitalisme et la surproduction, surconsommation y trouverait une valeur négative à l’économie, pénalisant à la source l’exploitation injustifiée des ressources tant humaines que matérielle. Et ne pensons pas qu’une économie dite verte accompagné d’une taxe sur le carbone va dans ce sens. Pure foutaise,capitaliste!

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *