États-Unis – Arabie en tandem contre l’Iran.

Par Luc Michel. Sur  EODE/ GEOPOLITIQUE. Le  30.01.2017.

POUR LES ‘ANALYSTES DE L’EMOTION’ QUI ANNONCAIENT UNE RUPTURE TRUMP-SAOUDS : LES VOICI EN TANDEM CONTRE L’IRAN !

 

« La « géopolitique de l’émotion » – qui est tout sauf de la Géopolitique ! –

celle qui base ses analyses sur les discours électoraux, la rhétorique, les coups de dés opportunistes, ne conduit qu’à des théories fumeuses »

– Luc MICHEL.

 

Comme l’analysent aussi bien le géopoliticien de l’Axe Eurasie-Afrique, Luc MICHEL, que les géopoliticiens américains de STRATFOR, les fondamentaux de la Géopolitique des USA (fondement de la superpuissance américaine et de son émergence entre 1812 – Déclaration de Monroe – et 1990 – implosion de l’URSS) vont conduire Trump dans une ligne purgée de ses promesses électorales et discours opportunistes.

 

En voici un bel exemple sur le Proche-Orient et le dossier iranien !

Écoutons Luc MICHEL  (sur PRESS TV) : « La géopolitique US y est basée sur deux alliances : celle avec la dynastie des Saouds (1945) et celle (forcée via les lobbies pro-israéliens aux USA et dans le monde) (depuis 1967). Ces deux alliances ayant débouché sur un axe géopolitique Washington-Tel Aviv et sur une alliance occulte mais bien réelle Ryad-Tel Aviv ! Ceux qui prédisaient tout et n’importe quoi sur une « rupture entre Trump et les Saouds » (sic) se sont évidemment lourdement trompés, une fois de plus. Cette triple alliance à aujourd’hui un adversaire incontournable, dont il s’agit d’empêcher l’émergence définitive comme super-puissance régionale : l’Iran et ses alliés de l’Axe de la Résistance (Syrie ba’athiste, Hezbollah et chrétiens libanais, Et aujourd’hui coalition yéménite anti-saoudienne) ».

 

Le président américain Donald Trump et le roi Salmane d’Arabie saoudite se sont dit « favorables à une application rigoureuse de l’accord sur le nucléaire iranien », selon le compte-rendu d’un entretien téléphonique entre les deux hommes publié par la Maison Blanche. Ils ont aussi insisté sur la nécessité de « répondre aux activités déstabilisantes de l’Iran dans la région » et de « combattre la propagation du terrorisme islamique radical » (sic). Ils sont aussi « favorables à la création de zones de sécurité au Yémen et en Syrie », a dit la Maison Blanche. Ajoutons que ceci va à l’encontre directement des plans russes en Syrie, ceci pour « nos géopolitologues de l’émotion » amateurs, qui nous annonçaient « une amitié Trump-Poutine » ou mieux encore « un tournant géopolitique ». A les entendre pronostiquer « tournants » sur « tournants » on en a le vertige …

 

* Lire sur LLB :

Trump et le roi d’Arabie saoudite en faveur d’une « application rigoureuse » de l’accord nucléaire iranien

http://www.lalibre.be/actu/international/trump-et-le-roi-d-arabie-saoudite-en-faveur-d-une-application-rigoureuse-de-l-accord-nucleaire-iranien-588e6425cd70ff671de0474d

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *