FILLON : LA CUREE ! AVANT LA MISE A MORT ?

Par  Luc Michel.  En Bref. 3.03.2017.

 

Le candidat de la droite à la présidentielle subit des pressions de toutes parts. Son entourage le plus proche et les ténors du parti « Les Républicains » le somment de se retirer de la course à l’Elysée. Une information judiciaire a été ouverte la semaine dernière sur des soupçons d’emplois fictifs visant François Fillon. D’après Le Monde, dès mercredi, Bruno Le Maire avait téléphoné à Alain Juppé pour l’inviter à se porter candidat en remplacement de François Fillon. « Il n’y a que vous qui puissiez être candidat. Il le faut pour l’intérêt du pays », lui aurait-il signifié.

François Fillon sous pression

http://www.lalibre.be/actu/international/francois-fillon-sous-pression-suivez-les-derniers-evenements-en-direct-58b96a98cd704dd7c0b5e8d8

 

LE PLAN B DE LA DROITE … JUPPE !

 

Le Plan B :

Une candidature Juppé, chevalier blanc paré de toutes les vertus républicaines … Sauf qu’il a déjà été condamné pour corruption (prison et inéligibilité de cinq ans … ce qui l’avait conduit à la mairie de Bordeaux ensuite, « les français sont des veaux » disait de Gaulle), alors que Fillon ne l’est pas encore.  Les trois candidats favoris de la droite française à la Primaire de la droite – Juppé, Sarkozy (revenu dans le jeu et qui joue les arbitres), Fillon – sont des délinquants !

 

Le pire c’est que çà marche au quart de tour …  S’il remplaçait François Fillon comme candidat de la droite, Alain Juppé récolterait 26,5% de suffrages, d’après un sondage Odoxa réalisé pour France 2. Il devancerait Emmanuel Macron (25%) et Marine Le Pen (24%). Les écarts entre les trois candidats sont toutefois dans la marge d’erreur de 3 points, prévient l’institut.  Selon cette même enquête, si François Fillon maintient sa candidature, il sera éliminé dès le premier tour avec 19%. Les deux candidats qui se disputeraient l’Elysée seraient alors le représentant de « En Marche! » (27%) et la présidente du FN (25,5%). Jamais, jusque-là, l’institut Odoxa n’avait donné Emmanuel Macron en première position.

 

Alain Juppé, battu à la primaire de la droite par François Fillon, ne se « défilera pas » comme recours à l’élection présidentielle en France si « François Fillon se retire de lui-même » et s’il obtient un soutien « unanime » du parti Les Républicains, a indiqué son entourage. Alain Juppé « ne se défilera pas si les conditions sont remplies: il faut que François Fillon se retire de lui-même et que sa famille de la droite et du centre, Les Républicains, soit unanimement rassemblée derrière lui », souligne-t-on de même source alors que M. Fillon est menacé par une mise en examen.

 

UNE PRESIDENTIELLE 2017 SOUS TOUTES LES INFLUENCES !

 

Cette Présidentielle est une élection sous influence et sans précédent, qui achève de disqualifier le parlementarisme petit-bourgeois français : instrumentalisation du FN (les Le Pen sont des pions depuis 1972) et de Mélenchon, candidatures Macron et maintenant Juppé, forgées artificiellement par le trio médias-instituts de sondage-lobbies. Cette élection 2017 voit le triomphe des « spindoctors » de tous bords qui manipulent l’élection dans les coulisses. A l’instar de ce qui se fait depuis longtemps aux USA, le grand modèle et l’hégémon du Système occidental …

 

* Voir mon analyse pour PRESS TV (Iran) :

UNE PRESIDENTIELLE FRANCAISE 2017 SOUS INFLUENCES (II).

POUR QUI ROULENT LES MEDIAS FRANÇAIS ? http://www.lucmichel.net/2017/02/19/luc-michel-sur-press-tv-iran-dans-reportage-18-fevrier-2017-une-presidentielle-francaise-2017-sous-influences-ii-pour-qui-roulent-les-medias-francais/

 

LUC MICHEL

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *