France, la parodie de « démocratie »

Source :  Que Faire?   OCF. Paris. Juin 2015. No.6.

 

L’article 49-3 de la Constitution (française)  est un de ces points juridiques dont la bourgeoisie a le secret. Il permet de faire passer des lois sans discussion et sans vote. L’exécutif (Président, premier ministre) deviennent les seuls maîtres du jeu. Cet article a été créé tout spécialement pour De gaulle (premier Président de la 5ième république) tout comme l’article 16 qui donne les « pleins pouvoirs » au chef de l’État en cas de crise majeure. Le ministre qui a le plus utilisé le 49-3 (28 fois !) fut M. Rocard (membre du PS).

La situation de la France en 2015 est paradoxale. Un gouvernement socialiste, avec une large majorité socialiste, utilise le passage en force pour adopter une loi (Macron). Pourquoi ne pas laisser le « débat » se dérouler à l’assemblée. Mr Valls aurait perdu quelques jours. Mais le 16 juin dernier il déclarait : « maintenant, il faut aller vite. Et je ne veux pas dix jours de débats à l’assemblée avec le risque de voir le texte dénaturé ….Car, le texte doit être adopté avant l’été pour qu’il puisse rentrer dans les faits rapidement pour le travail le dimanche, les cars, le permis de conduire… Des sujets concrets qui sont attendus par nos concitoyens ». Les journalistes, les politiques de droite et de gauche, les « experts » ont commenté ce « coup de force », ce « viol de la démocratie », etc….

Pour nous, communistes, tous ces commentaires de pleurnicheurs ne traitent pas du coeur du problème. Mr Valls a raison. Il faut « aller vite », comme il dit, car la crise économique mondiale s’accélère. Et il devient insupportable pour les capitalistes banquiers et industriels d’avoir une baisse du revenu de leurs actions Pour eux les hommes sont des chiffres, des machines qui doivent rapporter.

Fini de jouer. Il faut passer aux choses sérieuses : on va casser le code du travail, on va liquider ce qu’il restait des prud’hommes, on va déréguler le transport terrestre, maritime, et aérien (entre autre grands progrès on va rétablir les lignes de bus interrégionales!!), déréguler le secteur de la santé, aider aux licenciements rapides et aux embauches précaires, mettre en concurrence les universités et faire payer les étudiants, etc …. Prochaine étape dans les cartons la suppression de la monnaie papier (une carte bleue ça suffit, pas vrai ?), prélèvement par les entreprises de l’impôt directement sur le bulletin de salaire (que deviennent les fonctionnaires des finances?)

Nous disions dans un précédent numéro de « Que faire » que ce que l’on nous vend sous le terme de « réforme » ce n’est ni plus ni moins qu’une révolution ultra capitaliste contre le peuple. Avant le14 Juillet de cette année a promis Mr Hollande, le couperet législatif voulu par la loi Macron rentrera donc en vigueur. Le capitalisme français rentrera dans une nouvelle période.

Il faut bien voir qu’il ya toujours deux cotés dans les affaires des capitalistes. Les lois, c’est à dire leurs lois et l’illusion politique qu’il faut donner. Depuis plus de 150 ans en France les capitalistes mènent la danse avec leurs lois (et si on leur dit qu’on n’est pas contents, ils nous répondent qu’on avait qu’à bien voter (à droite, au centre, à gauche, où on veut, mais voter !!), c’est ce qu’ils appellent la « démocratie ».

Et puis il leur faut quand même des employés qui font croire qu’on vote pour un «bon» candidat, ou contre un «mauvais». Ces gens là s’appellent «les politiques». Il y a des «petits politiques» (maires, conseillers départementaux, etc…), et des «grands politiques» (sénateurs députés, ministres, Président). Et pour le théâtre soit complet il y a des partis « politiques ». Avec tout ces « politiques » et ces astuces sur les « Lois » on peut faire du théâtre pour le peuple. Monter des illusions. On peut jouer la pièce dans tous les sens. Si on (les capitalistes) veut « sauver la France » et stabiliser le pouvoir des monopoles capitalistes sur la société on le fait dramatique et c’est l’arrivée de De gaulle au pouvoir en 1958. En 2015 le monde capitaliste doit faire face à une crise sans précédent et plus importante qu’en 1929. alors il faut la jouer rapide (en 1932,1933 c’est comme cela qu’Hilter – minoritaire aux élections – est arrivé au pouvoir en Allemagne). La France (les capitalistes français) doit suivre la règle commune, les actionnaires demandent des résultats.

Alors Mrs Hollande et Valls, employés du premier rang mettent en scène la pièce « loi Macron ». On ne discute plus les lois de ce type.

On applique le 49 – 3.

Que veulent donc Mrs Hollande et Valls (et leurs maîtres) en utilisant cette méthode ? :

1 – Signifier aux pseudos frondeurs ( frondeurs : on appelle ainsi les « politiques » du PS qui râlent un peu, touchent leurs salaires de députés et finissent par tout voter en gardant précieusement leur carte au PS – Quant on bouffe la soupe pourquoi ne pas continuer?) – qu’on n’a pas besoin d’eux, sauf pour faire croire qu’il y a des opposants dans le PS et qu’en tout état de cause ou ils la bouclent ou ils s’en vont. C’est que le parti qui doit diriger les affaires doit être discipliné et unanime. On rigole plus, c’est la crise !

2 Signifier aux autres acteurs de ce théâtre (les « politiques » de droite) que le PS est capable de faire mieux et plus fort qu’eux.  Faire une loi antisociale et se permettre de la faire passer sans vote, que voilà un bel exploit !

Ce début d’été 2015 voit donc notre pays (le peuple de notre pays) basculer dans une phase nouvelle et grave du développement du capitalisme. Et ce ne sont pas les petits cris effarouchés de Mélenchon (PG) ou Chassaigne (PC) qui y changeront quoi que ce soit. La lutte des classes prend un nouveau cours. Si les communistes ne prennent pas les devants, n’inventent pas une nouvelle relation avec le peuple, si nous ne faisons pas mentir ceux qui nous disent qu’il « n’y a rien à faire » sauf voter, alors il n’y aura aucune raison pour que la bourgeoisie ne s’arrête. Notre faiblesse fait leur force.

Une pensée sur “France, la parodie de « démocratie »

  • avatar
    23 juillet 2015 à 11 11 04 07047
    Permalink

    Le faux-blog citoyen Les 7 du québec est une parodie du droit à s’exprimer…

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *