GAZA SOUS LES BOMBES, BREZINSKI EXPLIQUE

PERSPICACITÉ POUR DÉMÊLER UN CONFLIT COMPLIQUÉ

En 2011, nous écrivions que les factions nationalistes palestiniennes (OLP-Fatah-Hamas-Jihad Islamique) parasitaient la lutte de résistance du peuple palestinien afin de se partager la gouvernance du bantoustan que l’État sioniste condescendrait – tôt ou tard – (le plus tard possible nous en convenons) à céder en protectorat à la gouvernance des factions palestiniennes réconciliées. (1) Poursuivons l’analyse de cette lutte de «libération nationaliste» en Palestine occupée soumis au joug impérialiste israélien.

Pour comprendre une problématique politique, il faut écouter et considérer le point de vue de ses alliés et celui de ses ennemis jurés. Ainsi, comment comprendre les attaques meurtrières de l’entité sioniste (Israël) contre l’enclave emmurée de Gaza où se terrent 1,5 million de prisonniers palestiniens parmi les décombres des décombres ? (ne pas oublier non plus les exactions que subissent quotidiennement les populations de Cisjordanie occupée).

Qu’est-ce que les unités de l’armée sioniste poursuivent comme objectif en tuant ainsi des centaines de prisonniers civils et de blessés ainsi des milliers de résidants désarmés de ce camp de concentration encerclé et verrouillé ? Nulle prière pour implorer la miséricorde des assassins israéliens ne pourra mettre fin à ce carnage. Il faut plutôt comprendre le fin mot de cette affaire et les intérêts des compères engagés dans ce chassé croisé.

Personne ne croit un instant que l’agression génocidaire vise à faire cesser le lancement des roquettes inefficaces puisque juste avant les attaques répétées et musclées de Tsahal, aucune roquette ne violait le ciel d’Israël. Il aura fallu à l’armée sioniste des dizaines de meurtres de civils innocents, des centaines de bombes au phosphore blanc, de bombes à fragmentation et autres armements létales contre le peuple de Gaza pour que la situation de «paix» colonisatrice soit brisée par le Hamas, et le Jihad contraint de riposter pour ne pas perdre la face devant les familles endeuillées.

Encore aujourd’hui, il serait facile pour l’armée israélienne de faire cesser les tirs de roquettes… Il lui suffirait de cesser de bombarder et d’assassiner des centaines de Palestiniens civils sans défense. Crime de guerre et assassinats qui contraignent le Hamas, qui ne veut pas être en reste, de riposter afin de sauver son titre de prétendant au trône des bantoustans palestiniens à négocier.

Pour ce qui concerne l’OLP-Fatah, de l’Autorité sans autorité, elle a déjà déposé les armes depuis fort longtemps et attend les secours de son adjudant, le maréchal Sissi l’Égyptien, qui a fermé la frontière de Rafah, isolant les Palestiniens dans leur réduit mortel. Sissi par son statut de remplaçant de Moubarak a été promu négociant en chef des ententes de capitulation à répétition au nom de l’Autorité des troufions.

BREZINSKI PARLE AU NOM DE L’IMPÉRIALISME ÉTATSUNIEN

C’est le grand criminel de guerre, et ex-secrétaire d’État étatsunien, muté conseiller de la Présidence américaine, qui a révélé toute la vérité sur cette dernière échauffourée. Zbigniew Brezinski déclarait récemment sur les ondes de la télévision américaine (CNN) que : «Les États-Unis ne soutenaient pas et condamnait cette attaque israélienne qui met en danger, disait-il, la survie d’Israël, l’isole de la «communauté internationale» et Brezinski est allé jusqu’à menacer Israël d’appuyer les prétentions de l’Autorité palestinienne d’être reconnu à l’ONU» (2). Vous comprenez mieux maintenant le boycott imposé à l’aviation civile étatsunienne et canadienne à destination de Tel-Aviv.

Brezinski ajoutait même que le motif de l’agression israélienne contre Gaza n’avait rien à voir avec la tuerie de trois jeunes Israéliens en Cisjordanie en juin dernier – que le Hamas n’aurait pas commandé ces meurtres dit Brezinski. Le véritable motif des tueries de l’armée israélienne dans Gaza emmuré est l’accord de direction conjointe qui associe désormais le Hamas à l’OLP-Fatah-Autorité afin d’en arriver à un compromis avec Israël pour la création d’un bantoustan palestinien sur le reste des 15% des terres palestiniennes, pas encore colonisées, et où sont parqués 4,5millions de Palestiniens n’ayant pas encore réussi à fuir où à migrer.

En clair, Zibgnew Brezinski dévoile le visage sinistre de la politique sioniste et des groupuscules palestiniens en train de brader le droit d’ainesse du peuple palestinien pour un bantoustan de lentilles, bantoustan qui serait probablement formé de 7 villes et de leur faubourg, soit Gaza, Ramallah, Bethléem, Jéricho, Naplouse, Jénine et Hébron. Oubliez Jérusalem, la cité de David et de Salomon promise par Dieu lui-même au peuple hébreu (sic).

Le premier ministre sioniste Netanyahu, plus rusé et meilleur connaisseur de la situation sur le terrain, sait très bien que ni le Hamas, ni l’OLP-Fatah discrédité ne pourront livrer la marchandise sans un sérieux coup de pouce meurtrier. Ces organisations palestiniennes (OLP-Fatah et Hamas) auront beaucoup de mal à faire accepter ces nouveaux sacrifices aux 4,5 millions de Palestiniens emprisonnés en Cisjordanie et à Gaza l’emmurée et encore davantage aux millions et demi de réfugiés palestiniens parqués depuis la Nakba (1948) dans des camps de fortune en pays arabes filoutés (Liban, Syrie, Égypte, Jordanie).

LES AFFIDÉS PALESTINIENS

Israël, OLP-Fatah, Hamas, conviennent donc tacitement qu’il faut beaucoup de morts  civils à Gaza pour demander ensuite aux gazaouïs (les derniers irréductibles) et aux Cisjordaniens (oubliez les réfugiés des camps palestiniens de la diaspora qui ne seront jamais consultés) s’ils acceptent de finir leur vie dans leur bantoustan respectif.

La difficulté cependant et pour l’armée israélienne, et pour Netanyahu (Israël), et pour Mahmoud Abbas (OLP) et pour Khaled Mechaal (Hamas), et pour tous ces négociants de la paix d’occupation avec le colonisateur c’est qu’une nouvelle organisation est apparue dans le paysage politique palestinien. Et depuis quelques années, cette organisation est solidement abouchée avec l’Iran des mollahs milliardaires. C’est le Jihad islamique qui vient brouiller les cartes de la magouille israélo-OLP-Hamas pour le bantoustan à se partager. Le Jihad est la véritable organisation visée par les raids israéliens et les résistants qui sont assassinés par l’aviation israélienne et par les tanks sionistes ce sont d’abord ceux du jihad islamique allié de l’Iran en train de supplanter le Hamas à Gaza l’irréductible. Israël joue le jeu du Hamas en le désignant comme la cible de ses attaques afin de crédibiliser cette organisation comme un ennemi des sionistes aux yeux des résistants palestiniens.

Voilà la raison pour laquelle tant de milliers de Palestiniens doivent périr par le feu et par les bombes pour que les factions palestiniennes puissent «négocier» avec leur geôlier sioniste pour se partager la dépouille de la Palestine occupée et étranglée.

LES OUVRIERS PALESTINIENS ET ISRAÉLIENS

Les ouvriers palestiniens et israéliens n’ont rien à gagner dans ces jeux meurtriers et ils devraient poursuivre leur lutte gréviste contre l’occupation, contre les restrictions, contre le chômage, contre la vie chère, d’un côté comme de l’autre de ces frontières artificielles.

 

(1) http://www.les7duquebec.com/non-classe/union-des-factions-pour-un-bantoustan-palestinien/
(2) https://www.youtube.com/watch?v=MI-nTIUQ1YA
20 Juillet 2014 et aussi le «spectacle du massacre des Palestiniens vu du côté sioniste» http://www.dailymotion.com/video/xv9axp_le-massacre-des-palestiniens-un-divertissement-pour-certains-israeliens_news

À LIRE EN COMPLÉMENT : http://www.publibook.com/librairie/livre.php?isbn=9782924312520

10 pensées sur “GAZA SOUS LES BOMBES, BREZINSKI EXPLIQUE

  • avatar
    26 juillet 2014 à 0 12 56 07567
    Permalink

    Le Jihad Islamiste=Hezbollah, non ? Mais le Hezbollah n’a-t-il pas été attiré en Syrie alors que l’Irak en as plein les main avec Isis et que l’Egypte de Sissi,maintenant dirigé par Blair, a fermé Rafah a toutes entrées ou sorties ?

    J’ai l’impression que l’on veut vraiment détruire le Hamas et discréditer /affaiblir l’OLP afin d’éviter toute forme de représentation/requête a l’ONU.

    A u fond ce que Kerry négocie avec Nétanyhou, est un retour au statu-quo, jusquau prochain massare dans 2 ou 3 ans, histoire de ne pas laisser les adolescents devenir des hommes.

    Je ne sais pas, je n’ai que des questions.

    Répondre
  • avatar
    26 juillet 2014 à 10 10 54 07547
    Permalink

    @Peephole
    Vous avez d’excellentes questions – pertinentes et au cœur du sujet.
    Le Jihad Islamiste est une organisation de la résistance palestinienne dirigée comme le Hamas par des petits-bourgeois – des médecins, des avocats, des ingénieurs, etc. et qui mènent la lutte de «Libération nationaliste» de la Palestine. Idem pour le Hamas et pour l’OLP-Autorité (ces deux dernières appellations correspondants à peu près sauf que OLP est une fédération politique alors que Autorité est un instrument gouvernemental à la botte des israélien)
    La différence entre ces trois entités (Jihad-Hamas-OLP) ne porte que sur l’étendue des compromis que ces chefs de tribus-clans- sont prêts à faire pour obtenir la gouvernance d’un bantoustan palestinien dans ce qui n’est pas occupée par l’État impérialiste israélien. ABBAS veut tout céder et se contenterait de 7 villes pas très grandes reliées par des tunnels qu’Israël pourrait fermer à sa convenance.
    Hamas en veut un peu plus – il veut les terres entre les 7 villes et ne pas avoir à emprunter les tunnels dangereux – donc moins à la merci de l’occupant.
    Jihad – le dernier venu – se présente comme le plus revendicateur et exige plus encore – Aujourd’hui il dit toute la Palestine mais demain s’il est en position de direction de la «Résistance» il ajustera ses exigences (nul ne peut prédire ce qu’elles seront alors.
    Jihad est soutenue par IRAN qui trouve excellent d’emmerder l’impérialisme israélien jusque chez-lui – un juste retour des choses pour l’IRAN qui se fait elle-même emmerder au Kurdistan irakien-iranien et par les sunnites irakiens soutenus par Israël. Simple à comprendre jusqu’ici ???

    La bataille est engagée entre les trois factions palestiniennes pour le contrôle éventuel du bantoustan qu’Israël devra tot ou tard leur concédé SINON Israël devrait tuer 4,5 millions de palestiniens à Gaza et en Cisjordanie. Nous convenons vous et moi que l’impérialisme mondial n’en n’est pas encore rendu là. Donc si Israël ne les tuent pas tous il devra leur céder la gestion de leur prison-bantoustan qui revient cher à administrer et à payer. N’oubliez pas que ce sont les pays occidentaux via l’ONU et les pays du golfe qui actuellement maintiennent en vie les 4,5 millions de palestiniens emprisonnés par Israël. Le saviez-vous ?
    Israël veut bien céder 7 villes pleines de palestiniens querelleurs – résistants – bagarreurs – révoltés parce qu’occuper et tuer et emprisonner DE CÉDER tout cela à un geôlier palestinien comme faisait ARAFAT qui parvenait bien mieux à les contrôler que ne faisait l’armée israélienne (de l’aveu même de l’armée israélienne). Il y eut de grandes dissensions parmi l’État-major israélien quand Mahmoud Abbas obtint l’autorisation d’empoisonner son patron ARAFAT. Une partie de l’État-major israélien voulait conserver ARAFAT si pratique.

    Bon tout cela est du passé. Aujourd’hui pour Israël il s’agit de donner la main – de placer à la tête de la «Résistance» son pion préféré.
    1) OLP-Autorité = totalement discrédité chez les 4,5 millions de palestiniens. Ces organisations se maintiennent simplement parce qu’elles ont le monopole de la distribution des aumônes de l’ONU dans la population. Tu es avec OLP = tu manges Tu es avec Hamas va leur demander du boulot Hamas donne du boulot avec les sous reçu des émirats du Golfe.
    Pareil pour Jihad qui lui paie ses fidèles grâce à l’argent de l’IRAN.
    2) Israël a donc décidé que seul le Hamas avait la crédibilité auprès des palestiniens pour signer la paix honteuse et faire accepter l’occupation dissimulé en bantoustan autogéré par les prisonniers eux-mêmes (Comme en Afrique du Sud)
    3) Mais Hamas doit se faire tasser un peu car il a trop d’appétit L’OPÉRATION – celle-ci comme celle de 2009 comme celle qui aura lieue en 2016 ou 2017 (?) vise à dire aux palestiniens récalcitrant a) Le Hamas est vraiment résistant c’est votre champion (Israël ne peut faire cela en recevant Mechaal en grande pompe à la Knesset comme ils ont fait avec Sadate – on sait quel fut le résultat)
    b) Le Jihad ne vous apportera que la mort et l’enfer sur terre = fuyez le Jihad ou ce sera la mort pour vous.

    Ce que Brezenski cherche à dire à ses alliés israéliens = Vous en avez assez fait – cessez les tueries de palestiniens car vous allez mettre le Hamas à mal et poussez les résistants vers le Jihad (la bas en Palestine ils ne sont pas dupes et ils savent tout ce que j’écris ici). Vous allez vous mettre à dos nos alliés qui avec la meilleure volonté du monde à votre égard ne peuvent plus contenir la rue (exemple en France ou le Parti Socialiste confirme sa défaite certaine aux prochaines élections s’il était besoin de la confirmer)(;-)) Vous vous isolez internationalement et même si Poutine vous fait les yeux doux c’est pas lui qui vous sortira du merdier dans lequel vous vous enfoncez.

    Répondre
    • avatar
      26 juillet 2014 à 19 07 17 07177
      Permalink

      Donc, si je comprend bien, le tout est d’une complexitée diabolique et ne bénéficie nullement a la population Palestinienne, israel a un permis de tuer…avec quota restrictif, Abbas est un traitre assassin, Mechaal un ‘safety valve’ et le Jihad Islamique (Hezbolah ?) supporté par l’Iran en as plein les bras au Liban et en Syrie alors que l’Égypte a un nouveau président non élu en la personne de Blair (conseillier; officiellement !) et ont fermés la frontière a Rafah.

      Merci de ces précisions.

      Répondre
  • Ping :GAZA SOUS LES BOMBES, BREZINSKI EXPLIQUE LA GAMIQUE » Le blog de Chérif Abdedaïm

  • avatar
    27 juillet 2014 à 9 09 25 07257
    Permalink

    @Peephole
    Tu as tout compris.
    La bourgeoisie de différentes nationalités, de diverses origines ethniques – linguistiques – religieuses – nationalités – mène le bal et se dispute entre faction – sections – clans – tributs – ethnies – mais en définitive elle se dispute pour perpétuer ce système social – économique – politique et TOUJOURS les travailleurs (99% de la population) servent de chair à canon et de faire valoir afin de permettre à un groupe ou à un autre d’arracher un morceau plus ou moins gros.

    Les ouvriers resteront dans cet État végétatif (politiquement parlant) tant qu’ils ne se seront pas donner dans chaque pays et à l’échelle internationale un véritable parti de classe pour eux et rien qu’a eux et ne défendant que leurs intérêts à eux.

    Répondre
    • avatar
      28 juillet 2014 à 16 04 18 07187
      Permalink

      Très intéressant! Vos arguments se tiennent! Et je les partage!

      Maintenant, pour aller vraiment au-delà de la perpétuation du système bourgeoisie-travailleur-ouvrier fondée sur la dictature des oligarques-banquiers sur le reste de la population, il faut abolir les classes sociales. Tant qu’il y aura des classes d’humains, ces classes voudront tirer sur la couverture en fonction de leurs intérêts propres, et la dualité systémique et le manichéiste endémique voir maladif perpétueront le système que nous tentons par cette mesure d’éliminer pour aller au-delà. Il faut que le prochain système répondent aux intérêts de TOUS, et pas seulement aux intérêts des travailleurs ou des oligarques, sans ça, les luttes de classe et les guerres d’ego, de pôles d’intérêts, de chasse-gardé, de frontière, de croyances, de religions, d’ethnies, de races se poursuivront inlassablement, et nous n’auront rien réglé, mais seulement pelleté notre problème à un autre niveau.

      Répondre
  • avatar
    27 juillet 2014 à 13 01 45 07457
    Permalink

    Je ne crois pas qu’Israel souhaite le cessé le feu car il se pourrait que le but soit de vider Gaza de sa population pour annexer ce territoire, l’histoire nous enseigne, c’est toujours la méthode que les sionistes ont employée depuis l’origine.

    Répondre
  • avatar
    27 juillet 2014 à 16 04 58 07587
    Permalink

    Ce ne sont que des humains tout comme vous, ils ont droit à l’errance et à la bêtise comme tout bon humain.

    Répondre
  • avatar
    27 juillet 2014 à 17 05 39 07397
    Permalink

    Pas de commentaire, mais 2 questions:
    1) Quels sont les composants de l’OLP ?
    2) outre les formations résistantes Fatah, Hamas, Jihad Islamique que vous citez en les jugeant (avec raison, à mon avis)- de bourgeoises, n’existe-t’il pas le Front Populaire pour la Libération de la Palestine et ses Brigades Abou Ali Mustafa ?

    Répondre
  • avatar
    7 août 2014 à 11 11 50 08508
    Permalink

    @COMTE
    Pardon du retard à répondre à vos questions.
    L’Organisation de Libération de la Palestine est une fédération de groupes politiques palestiniens composés notamment du Fatah de Yasser Arafat (la composante longtemps la plus nombreuse totalement emberlificoté avec la bourgeoisie palestinienne et les bourgeoisies arabes
    Le FPLP, le FDLP et diverses organisations sociales-démocrates ou islamiste de moindre importance.
    Le HAMAS ni le Jihad islamique ne font parties de l’OLP
    D’ou l’accord HAMAS – OLP a tout sons sens puisque les deux organisations «rivales» s’accordaient pour aller vendre le peuple Palestinien et ses droits à l’occupant impérialiste israélien.
    Le problème est que le Jihad Islamique hier peu important prend du poids face à la trahisons des deux précédents d’autant que le Jihad jouit du soutien de l’IRAN maintenant.

    Le FPLP est une organisation de gauche qui a longtemps frayé avec Moscou (du temps du révisionnisme) puis avec d’autres pays révisionnistes. Cette organisation soi-disant de gauche a dégénérée totalement – a signer les accords d’OSLO au sein de l’OLP et a obtenu ses prébendes et ses subventions pour cette trahison.
    L’Important est de bien comprendre qu’il n’y a pas d’intérêt pour le prolétariat palestinien de servir de chair à canon pour cette guerre qui doit trancher quelles seront les bantoustans que la bourgeoisie palestinienne obtiendra en gestion exclusive et quelle partie de la Palestine sera céder à la bourgeoisie impérialiste israélienne.
    Prolétariat israélien (tout aussi exploité que le prolétariat palestinien) et prolétariat palestinien doivent s’unir en un seul parti révolutionnaire pour bouter les deux bourgeoisies hors de toute la Palestine et de tout le Proche-Orient.

    Bien entendu – il y a en ce moment loin de la coupe aux lèvres je le sais bien.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *