Guerre USA-Iran ? Le vote du Congrès US = NON

 

Chaque fois que nous en avons l’occasion nous expliquons que ce sont les classes sociales qui font l’histoire. Les hommes politiques sont choisis  et bridés – téléguidés – par leur classe sociale via  divers organes administratif, législatif, exécutif, judiciaire, diplomatique ou militaire. L’article qui suit confirme une nouvelle fois nos thèses: à savoir que le retrait de la Maison Blanche de l’accord sur le nucléaire iranien ne visait pas à déclencher une guerre militaire contre l’Iran mais à relancer la guerre commerciale pour faire grimper le prix du pétrole. b) Que l’organe législatif américain (le Congrès) existe pour encadrer et brider l’appareil exécutif et vice versa.  Le Congrès veut une hausse du prix du pétrole mais ne veut pas la guerre contre l’Iran qui ferait beaucoup trop grimper le prix du baril et engendrerait une récession sinon une dépression. Robert Bibeau.  http://www.les7duquebec.com

 


 

Par le général (2S) Dominique Delawarde (29 mai 2018)

Dans la nuit du 22 au 23 mai dernier un amendement au « National Defense Authorization Act 2019» a été voté à l’unanimité par la chambre des représentants US. Il précise qu’aucune loi n’existe qui donne le pouvoir au président Trump de lancer une frappe contre l’Iran.

Il est important de souligner le caractère bi-partisan de cet amendement et l’unanimité du vote, qui vient au bon moment pour contrer le retrait unilatéral de l’accord iranien par l’administration Trump et sa rhétorique de plus en plus agressive.

Il est également important de noter les commentaires de certains membres de la chambre après le passage de cet amendement:

«Cet amendement adresse le message très fort que la population américaine et le Congrès ne veulent pas d’une guerre avec l’Iran. Aujourd’hui, le Congrès agit pour retrouver son autorité  sur l’utilisation de la force militaire». Keith Ellison

« Je suis ravie du vote cet amendement qui établit clairement le fait que le Président n’a pas l’autorité pour déclencher une guerre avec l’Iran». «Juste après que le président Trump se soit honteusement retiré de l’accord iranien, il est plus important que jamais de revenir à la diplomatie avec l’Iran et les pays de la région. Je suis fière d’avoir d’avoir été l’une des co-sponsors de cet amendement et ferai tout ce qui est en mon pouvoir pour que nous ne partions pas en guerre avec l’Iran». Barbara Lee

« La loi sur les pouvoirs de guerre et la Constitution sont claires:les actions militaires de notre pays doivent toujours être autorisées par le Congrès. Une guerre avec l’Iran serait inconstitutionnelle et coûteuse. Le passage de cet amendement Ellison adresse un signal fort au Secrétaire d’État Pompeo, au conseiller à la Sécurité Nationale Bolton et à l’administration Trump que le Congrès seul a le pouvoir de décision pour ce qui concerne la paix ou la guerre» Ro Kannah

«Le vote de cet amendement historique montre que le peuple américain ne veut pas d’une guerre avec l’Iran. Après le retrait du JCPOA par un président mal conseillé, la chambre des représentants adresse un message clair en votant à l’unanimité cet amendement. Une guerre non autorisée avec l’Iran n’est pas une option. Le président doit écouter le peuple américain et revenir à la diplomatie comme principale solution aux ambitions nucléaires de l’Iran.» Jan Schakowsky

«Le Congrès adresse le message clair au Président Trump qu’il n’a pas l’autorité pour déclencher une guerre avec l’Iran. Avec la violation imprudente de l’accord iranien et la frappe en Syrie sans approbation préalable du Congrès, il n’a jamais été aussi important pour la Chambre des représentants de réaffirmer son autorité. Il est grand temps d’arrêter le chèque en blanc à la Maison Blanche pour les actions de guerre et le vote de cet amendement est un très bon départ». Jim McGovern

Il reste à savoir ce que pèsera cet amendement voté par le Congrès US face au quatre fous-furieux qui dirigent aujourd’hui les USA sous la pression de l’AIPAC : Trump, Bolton, Pompeo, Haspel.

Source: U.S. House Makes Clear That There is No Authorization for Use of Military Force Against Iran

avatar

Robert Bibeau

Robert Bibeau est journaliste, spécialiste en économie politique marxiste et militant prolétarien depuis 40 ans. http://www.les7duquebec.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *