La tactique américaine en Afghanistan, l’escalade pour tuer et piller.

Par Left Radical of Afghanistan (LRA). Le 09.09.2017- Directement d’Afghanistan.

 

(L’analyse de la situation afghane de Les7duquebec.com  est disponible à l’adresse suivante:  http://www.les7duquebec.com/7-au-front/la-guerre-en-afghanistan-marque-t-elle-un-tournant/

 

(English version below)

 

Les États-Unis en Afghanistan.

C’est la nature de l’impérialisme et des gouvernements envahisseurs qui ne finissent jamais la guerre et l’occupation jusqu’a leur défaite militaire sur les champs de bataille. Les gouvernements américains, Démocrates et Républicains, avouent leur échec et le coût tragique en vies humaines après 17 ans de guerre sanglante et dévastatrice en Afghanistan, toujours poussez follement à la poursuite de la guerre toujours plus sanglante et barbares.

Dans cette tactique il n’y a fondamentalement rien de nouveau, mais une forme nouvelle d’une vieille tactique qui consiste à convaincre les populations américaines aussi bien que leurs alliés de l’OTAN et son régime fantoche à Kaboul de leur acharnement. Tout le monde peut en juger facilement, après 150 mille troupiers et des dépenses de centaines de milliards de dollars, l’utilisation d’armes très modernes et la technologie du drone pour tuer de centaines de milliers d’Afghans innocents, les États-Unis et l’OTAN ne peuvent prétendre contrôler plus de 30% du territoire Afghan et maintenant avec la répétition des mêmes méthodes brutales et du déploiement de 4000 hommes de troupes comment peuvent-ils prétendre gagner cette guerre perdue d’avance ?

 

Les médias de propagande de l’impérialisme promeut la guerre d’Afghanistan pour justifier et prolonger leur  présence avec neuf grandes bases militaires en Afghanistan pour défendre leurs intérêts économique, militaire, politique et stratégique. Le pillage des minéraux de l’Afghanistan, des terres riches, la contrebande d’opium pour le marché international ainsi que l’accès à l’Asie centrale constitue le rêve de l’impérialisme américain pour l’Afghanistan.  Le gouvernement des EU et « les chiens enragés » peuvent utiliser la nouvelle Mère de Toutes les Bombes, le produit chimique et des armes de tuerie massive et imposer un tribut lourd sans précédent en vie humaines aux gens de l’Afghanistan, mais à la fin le gagnant sera la population d’Afghanistan et l’histoire retiendra la barbarie américaine comme cela s’est produit au Viêtnam, à Hiroshima et à Nagasaki.
.

La barbarie sans limite  et sans responsabilité face aux droits de l’homme.

Dans cette tactique sanglante qui a été développée après longtemps, encore une fois ont a totalement ignoré les droits de protection civils pendant les opérations et n’ont pas mentionné de pénitence dans la connexion au taux élevé de pertes humaines civiles par des raids aériens aveugles, les attaques de drone et ont moulu des opérations militaires. Dans cet stratégie le président Trump, comme un autre leader capitaliste avide, se concentre sur le coût de la guerre et l’avantage de retour financier dans la guerre d’Afghanistan.
Depuis l’occupation de l’Afghanistan par les États-Unis et l’OTAN en 2001, plus de 300,000 personnes ont perdu la vie et des centaines de milliers d’autre ont été blessées et des millions et des millions ont migré et quitter le pays. Les rapports récents de l’ONU et d’autres organisations de HR montrent la hausse de 43 pour cent des pertes humaines des civils dans les 6 derniers mois de 2017 en raison des opérations militaires menées par les américains en Afghanistan. Juste fin août 2017, plus de 40 civils surtout des enfants et des femmes ont été tué par des bombardements américains dans Herat et les provinces Lugar.

Donald Trump a déclaré que « nous ne pouvons pas construire la nation de nouveau, nous tuons des terroristes et le châtiment sera rapide et puissant« . Il a reconnu qu’il enlevait toutes les restrictions aux forces militaires pendant les opérations  et les commandants auront l’autorité pleine pour utiliser la force, tuant et détruisant comme ils veulent pour gagner la guerre! C’est le ascisme au pouvoir. Depuis la prise du pouvoir par Trump, pendant les huit premiers mois de 2017, des armées de l’air américaines ont conduit 2244 attaques aériennes en Afghanistan tandis qu’en 2016 il y en a eue 1074.

Photos de jeunes Afghanes comme ressources naturelles à exploiter (?)

Certains analystes américains, se basant sur les journaux anciens, ont mis en évidence des photos de filles de Kaboul en mini jupes représentant « le symbole de la civilisation occidentale » au cours des années 60 et 70. Cela aurait amené Donald Trump a changé sa décision, au lieu du retrait des troupes, il aurait décidé de déployer de nouvelles troupes en Afghanistan pour sauvegarder le potentiel de civilisation dans ce pays meurtri !?…(sic)

Quelqu’un ne peut pas se tromper au point de lier la tactique des États-Unis en Afghanistan avec une photo de filles en mini-jupes ou avec le désir personnel du président Trump. Personne ne peut se convaincre que les États-Unis et l’OTAN ont sacrifié des milliers d’Afghans pour rétablir “la paix”, « la démocratie », « les droits de l’homme » et « la civilisation des mini-jupes » en Afghanistan. Ceci est l’accomplissement des États-Unis qui ont pris la décision, quelque soit le président ou le gouvernement, de mettre en œuvre « l’intérêt national » des « États-Unis d’abord » comme la doctrine de l’Administration Trump pour l’Asie du Sud – incluant l’Afghanistan.

Dans le même temps, d’autres analystes introduisent le front des ressources naturelles, des mines et le minérai de l’Afghanistan d’une valeur de 3 trillions de dollars. En réalité ceci n’est pas un nouveau but des EU pour l’occupation de l’Afghanistan. Depuis son agression en 2001, les États-Unis ont placé leurs troupes dans des zones startégiques de minéraux,  des zones riches en Afghanistan et ont commencé l’extraction et la contrebande des ressources naturelles. La NASA a conduit plusieurs enquêtes pour découvrir les capacités réelles et le potentiel  de ressource naturelle et de minéraux précieux accessibles en Afghanistan.

Où il y a des bases américaines, il n’y a aucune permission pour des autorités Afghanes d’avoir accès ou de demander l’accès aux zones de minerais. Il y a des centaines de rapports et de plaintes des membres de Parlement Afghans et des membres de conseils  Provinciaux quant à la participation de forces américaines et britanniques dans le pillage de ressources naturelles de l’Afghanistan aussi bien que leur engagement dans la contrebande d’opium.

La privatisation de la guerre via des contrats aux entreprises d’expert de ressources naturelles.

Il est dit que la raison principale derrière la détermination de Trump de  retirer les troupes d’Afghanistan était le coût de 700 milliards de dollars de la guerre. En diminuant les effectifs de troupes américaines depuis 2014 le coût militaire a été réduit à 45 milliards de dollars annuellement. La remise de la mission d’armée des EU d’une société privée était une autre option sur la table de l’administration Trump pour diminuer le coût autour de 10 milliards de dollars annuellement.  Black Water une entreprise célèbre de brutalité et ayant un visage criminel à cause de sa participation dans des crimes atroces, des coups de feu, la torture de civils et le viol de femmes en Irak et d’une façon ou d’une autre en Afghanistan, a offert à Trump de traiter la guerre d’Afghanistan avec seulement 10 milliards de dollars annuellement. Cette alternative a été dénoncée par des partis politiques, l’opposition et la société civile d’Afghanistan aussi bien que des pays de la région, sauf le régime de marionnettes de Kaboul. Quoique pendant les 16 dernières années il y ait eu des dizaines d’entreprises et de contrats privés américais pour combattre, assurer la sécurité, supportant les EU pour transmette aux services secrets et des dizaines d’employés  de logistique et de milliers d’employés  en Afghanistan qui était totalement au service de la mission américaine, maintenant la différence est la complète domination de la guerre Afghane à une société privée avec l’autorité pleine et sans responsabilité si elle tue des  gens d’Afghanistan vis-à-vis le régime de marionnettes de Kaboul.

La tactique a incorporé des éléments différents pour assurer la réduction des coûts de la guerre aussi bien que pour produire le bénéfice et diminuer le niveau de critique en niant l’implication de la société Black Water. Le gouvernement des EU, comme auparavant, au lieu d’une société privée seule comme Black Water, contractera avec plusieurs sociétés privées américaines ayant de  l’expertise dans les champs militaire, services secrets et industrie minière afin de produire des  revenus pour financer la guerre américaine en Afghanistan. De plus,  les EU garderont le contrôle sur le territoire où l’on récolte l’opium.

« Le Gouvernement d’Unité national » mené par Ghani-Abdullah est le régime le plus obéissant. Il a signé l’Accord de sécurité Bilatéral avec les États-Unis après un jour de négociation, il a pris sa légitimité de John Kerry. L’accord a donné l’immunité aux forces américaines contre n’importe quel crime et violation dans laquelle ils sont engagés en Afghanistan. Les soldats américians peuvent tuer n’importe qui sans crainte d’être inquiété. Depuis les trois années du gouvernement Ghani-Abdullah les opérations militaires ont été intensifiées, les attaques aériennes multipliées et le taux de pertes humaines civiles a augmenté. Mais, personne ne dresse des plaintes contre  ces attaques aériennes aveugles et ces pertes humaines civiles ou la contrebande d’opium ou le pillage de minéral par les États-Unis en Afghanistan.

Depuis l’arrivée au pouvoir de Donald Trump, le régime de marionnettes de Ghani a essayé de présenter les ressources naturelles et le minéral de l’Afghanistan comme « l’occasion économique » pour convaincre l’administration Trump de maintenir ses troupes et neuf bases militaires en Afghanistan. Ashraf Ghani défend l’administration Trump qui soutien son régime corrompu et détesté à Kaboul.  Les EU conservent l’autorité pleine et les droits d’extraire le minerai d’Afghanistan et donnent tous les avantages pour indemniser les coûts de la guerre.

Réaction des Pays de la région

La nouvelle tactique américaine touche quelques pays régionaux aussi. Comme Trump l’a exposé : « nous avons payé le Pakistan des milliards et des milliards de dollars, en même temps ils logent les mêmes terroristes avec qui nous nous battons, mais cela devra changer et cela changera immédiatement ». Dans le même temps, il a louangé l’Inde, le rival du Pakistan pour accroitre son rôle en Afghanistan. Le Pakistan pays nucléaire, ayant une agence de services secrets sournoise dans la région aussi bien qu’une lourde influence sur Al-Qaida, Haqani le Réseau, Daesh, les Taliban et d’autres groupes extrémistes Islamistes dans plusieurs pays, est le partenaire privilgié des États-Unis. Ces gens ne vont pas remplacés un régime faible et corrompu en Afghanistan. ISI et l’armée du Pakistan sont les meilleurs partenaires de mise en œuvre des tactiques américaines et des plans militaires dans la région. La tension récente entre les deux gouvernements est semblable au jeu de Tom et Jerry pour défendre leus intérêts respectifs.
.

Les USA en Afghanistan.

.
Tandis que le consensus régional et international avorte sur la question « de la Guerre contre le terrorisme« , aussi bien qu’il désigne les États-Unis et ses gouvernements satellites dans le Monde arabe comme responsable de créer et supporter ISIS-en Irak, en Syrie et maintenant en Afghanistan – comment peut-il espérer que les pays régionaux soient patient alors que les États-Unis ont soutenu ISIS et d’autres forces terroristes qui frappent aux portes de leurs maisons ?
.

 

La Russie en afghanistan.

.
La Russie pour bloquer l’avance d’ISIS au Nord de l’Afghanistan en direction de l’Asie Centrale et le territoire russe, a gardé contact avec les Taliban et les pays régionaux ayant la même préoccupation. Les efforts récents de Moscou pour réconcilier le régime de marionnette de Kaboul avec les Taliban contre ISIS montrent la profonde inquiétude de la Russie et de ses alliés sur la présence suspecte du diable amériacain  et de  l’OTAN en Afghanistan.
.

La  Chine en Afghanistan.

.
Ca fait cinq ans que le gouvernement d’Afghanistan a signé pour 3 milliards de dollars de contrat avec une entreprise publique chinoise pour investir dans le minerai dans la province de Lugar en  Afghanistan, mais le gouvernement américain fait des obstacles pour la mise  en œuvre du projet.  La Chine a annoncé son support au Pakistan contre les remarques récentes de Trump et en attendant, le Pakistan a juré de défier la présence des EU dans la région.
.

L’Iran en Afghanistan.

.
L’Iran est accusé de fournir des armes et de donner une formation aux Talibans afin de défier l’ISIS et la mission américaine et de L’OTAN en Afghanistan.

 

Le gouvernement américain avec une stratégie arrogante qui viole l’intérêt de la Russie, de la Chine, de l’Iran et d’une façon ou d’une autre de l’Inde, les incitera à prendre des mesures préventives. La stratégie de Trump pour l’Asie du Sud ne contribuera pas à la paix et à la stabilité en Afghanistan, mais plutôt il conduira la région à de nouvelles crises.

La Gauche Radicale en Afghanistan (LRA) voudrait répéter les mots au Congrès du général John Nicholson, commandant des forces américaines en Afghanistan : les États-Unis et l’OTAN font face « à une Impasse » en Afghanistan.  LRA voudrait rappeler à M. Trump son Twitter de 2012: « l’Afghanistan est une perte complète, c’est l’heure de rentrer à la maison! » Nous croyons et l’histoire de l’Afghanistan prouve que la guerre injuste durera plus longtemps et des centaines de milliers de gens seront tuées et des millions d’individus seront déplacés mais à la fin le gagnant ne sera pas l’impérialisme américain et autres mais les gens (le peuple) d’Afghanistan.

 

Radical Gauche de l’Afghanistan (LRA).  Septembre 2017-Afghanistan

 

Traduction de l’anglais au français par Claudio Buttinelli. Roma.

 

**********

 (ENGLISH)

 

US strategy for Afghanistan, escalation of war for killing and plundering

 

This is the nature of imperialism and invader governments that never end the war and occupation without its military defeat in the battle field. The US governments from Democrats to Republications, confess on their failure and high cost of human tragedy in Afghanistan after 17 years bloody and devastating war in Afghanistan, but still madly urge on continuation of even bloodier war and killing with new barbaric approaches.

 

In this strategy there is nothing new but given the shape to the old strategy to convince its people in home as well as to satisfy its allies in Nato and its child regime in Kabul. Everybody can judge it easily that by having more than 150 thousand troops and spending hundreds of billions dollars, using the very modern weapons and technology and killing of hundreds of thousands of people in Afghanistan, US and Nato cannot claim 30% progress or achievement in Afghanistan and now with repeating the same brutal methods and deploying 4000 troops how it claim to win the war in unknown period of time.

 

Counter to the media propaganda, the US imperialism keep continue war in Afghanistan to justify its prolong presence with nine big military bases in Afghanistan to cope with its economical, military and political interest and strategies. Plundering of Afghanistan minerals rich lands, smuggling of opium to international market and as well as access to Central Asia constitute the dream of US imperialism to realize them through the war in Afghanistan.

 

The US government and the “mad dogs” may use further Mother of All Bombs, chemical and mass murder weapons and impose heavy and unprecedentedly casualties to the people of Afghanistan, but at the end the winner will be the people of Afghanistan and the history will register another record for US barbarism as occurred in the case of Vietnam, Hiroshima and Nagasaki.

 

Urge on barbarism and no responsibility for human rights:

 

Within this bloody strategy that was developed after a long time, once again totally ignored the civilian protection rights during the operations and have not mentioned any penance in connection to high rate of civilian casualties through blind air strikes, drone attacks and ground military operations. Within this strategy president Trump as any other greedy capitalist leader concentrates on the cost of war and the return benefit in the war of Afghanistan.

Since the occupation of Afghanistan by US and Nato in 2001, more than 300,000 persons have lost their lives and hundreds of thousands other have been wounded and millions and millions left the country. The recent reports of UN and other HR organizations shows 43 percent rise of civilians’ casualties in last 6 months of 2017 due to US led military operations in Afghanistan. Just in the end of August 2017, more than 40 civilians mostly the children and women have killed by US strikes in Herat and Lugar provinces of Afghanistan.

 

Donald Trump declared that “we are not nation-building again, we are killing terrorists and retribution will be fast and powerful”. He acknowledged that he was removing all restrictions on military forces during the operations and the commanders would have full authority to use the force, kill and destroy as they wish to win the war!  Since taking power by Trump, during the first eight months of 2017, US air forces conducted 2244 airstrikes in Afghanistan while in 2016 it was 1074.

 

Photo of Afghan girls or natural resources:

 

Some analysts and the US based newspapers highlighted the issue of photo of Kabul girls with short skirts as a “sign of civilization” in 60s and 70s which caused the Trump to change his decision, instead of withdrawal of all troops, deploy further troops to Afghanistan to safeguard the existing potential of civilization in Afghanistan!!  Someone cannot deceive itself to bound the US strategy regarding Afghanistan within a photo or solely a personal desire of president Trump or any other individual in US. Nobody can convince himself/herself that US and Nato have been sacrificing for the sake of Afghan people to restore peace, “democracy”, “human rights” and “civilization” in Afghanistan. This is the establishment of the US that makes decision and directs any president/government to implement it. The “national interest” or “US first” constitute the doctrines of any strategy including the current strategy of Trump administration for South- Asia including Afghanistan.

 

In the same time, other analysts bring in front the natural resources, mines and mineral of Afghanistan that worth of $ 3 trillion. Actually this is not a new goal of the US for occupation of Afghanistan. Since its aggression in 2001, US positioned its troops in strategic and mine and minerals rich areas in Afghanistan and started the extraction and smuggling the resources. NASA conducted several surveys to find out the real figures of the capacity of natural resource and different precious minerals in Afghanistan. Where there are US bases, there is no permission for Afghan authorities to have access or ask on their business in the area. There are hundreds of reports and complaints from Afghan parliament members and Provincial council members regarding the involvement of US and UK forces in Afghanistan’s natural resources plundering as well as their engagement in opium smuggling.

 

From Privatization of war to granting contracts to US natural resources expert companies:

 

It is said that the main reason behind the Trump determination to take out all troops from Afghanistan was the heavy 700 billion dollars cost of the war. By decreasing the numbers of US troops since 2014 the military cost was reduced to 45 billion dollar annually. Handing over the US military mission to a private company was another option on the table of Trump administration to diminish the cost around 10 billion dollars.  Black Water a company famous for brutality and having a criminal face because of involvement in heinous crimes, shooting, torturing of civilians and rape of women in Iraq and somehow in Afghanistan, offered a proposal to Trump to deal with war in Afghanistan with only 10 billion dollars annually. This alternative was denounced by different political parties, opposition and civil society of Afghanistan as well as regional countries except the puppet regime in Kabul. Though during last 16 years there were tens of US private contracting companies from combating, security, escorting the US conveys to intelligence services and logistics supply whit tens of thousands personnel in Afghanistan that were totally in the disposal of US mission, now the difference is, completely submission of Afghan war to a private company with full authority and zero responsibility against the people of Afghanistan and the puppet regime in Kabul.

 

Now the current strategy incorporated different elements to ensure the reduction of cost of war as well as generate profit and decrease the level of criticism by denying Black Water. The US government, as before, instead of a single private company like Black Water, will contract with several US private companies with expertise in the fields of militarism, intelligence services and also mineral sector to generate income for US war from the mines and minerals of Afghanistan. Additionally, the US mission will keep control on the territory where there is the opium crops.

 

The “National Unity Government” led by Ghani- Abdullah is the most obedient regime in Kabul. It signed the Bilateral Security Agreement with US after a day it took its legitimacy from John Kerry. The agreement gave immunity to US forces against any crime and violation they committed in Afghanistan. Since the Ghani- Abdullah government within around last around 3 years the military operations have been intensified, airstrikes multiplied and the rate of civilian casualties increased. But, nobody witness of a single complaint from Ghani and Abdullah about the blind airstrikes and civilian casualties or opium smuggling and mineral plundering by US in Afghanistan.

 

Since coming of Trump to power, the puppet regime of Ghani has been attempting to showcase the natural resources and mineral of Afghanistan as “economic opportunity” to convince Trump administration to remain its troops and nine military huge bases in Afghanistan. Ashraf Ghani is pleading Trump administration that, against supporting his corrupt and hated regime in Kabul, the US reserve the full authority and rights to extract the mines and mineral of Afghanistan and get all the benefits to compensate the cost of war.

 

Reaction of the regional Countries:

 

The US new strategy touches some regional countries as well. As Trump stated: “we have been paying Pakistan billions and billions of dollars, at the same time they are housing the same terrorists that we are fighting, but that will have to change and that will change immediately”. In the same time, he praised India, the rival of Pakistan to increase further its role in Afghanistan.

 

Pakistan as an atomic power with having a dangerous intelligence services agency in the region as well as heavy influence on Al-Qaida, Haqani Network, Daesh, Taliban and other Islamic extremist groups in that country, is the strategic partnerof US and will not be replaced with a weak and corrupt regime  in Afghanistan. ISI and the army of Pakistan are the best implementing partners of US strategies and military plans in the region. The recent tension between the two governments is similar to the Tom and Jerry game to bargain on their own interests.

 

While the regional and international consensus bring under question of US “War on Terror”, as well as blame US and its satellite governments in Arab World for creating and supporting ISIS- as seen in Iraq, Syria and now in Afghanistan- how it expect the regional countries to be patient until the US backed ISIS and other terrorist forces knock their homes’ doors?

 

Russia to blockade the advance of ISIS from the North of Afghanistan towards Central Asia and Russian territory, maintained contact with Taliban and the regional countries with the same concern. The recent efforts of Moscow to reconcile the Kabul puppet regime with Taliban against ISIS show the deep concern of Russia and its allies from the devil presence of US and NATO in Afghanistan.  It is around five years that the government of Afghanistan signed contract worth of 3 billion dollars with a Chinese state-owned company to invest in a mine in Lugar province of Afghanistan, but the US government makes obstacles to be implemented.  China announced its support to Pakistan against the recent remarks of Trump and meanwhile, Pakistan vowed to challenge the US presence in the region.

 

Iran is accused for providing weapons and military training for Taliban to defy the ISIS and US and Nato mission in Afghanistan.  The US government with such an arrogant strategy that violate the interest of Russia, China, Iran and somehow India, will provoke them to take preventive measures. The Trump strategy for South Asia will not contribute to the peace and stability in Afghanistan, but rather it will drive the region to the new crisis.

 

Left Radical of Afghanistan (LRA) would like to repeat the words of Gen. John Nicholson the American forces commander in Afghanistan that said to Congress: US and Nato are facing “Stalemate” in Afghanistan.  LRA would like to remind Mr. Trump his 2012 Twitter as posted: “Afghanistan is a complete waste, Time to come home!” We believe and the history of Afghanistan proves that the unfair war will last longer and hundreds of thousands of people will be killed and millions will be displaced but at the end the winner will be not you but the people of Afghanistan.

Left Radical of Afghanistan (LRA).  Sept 2017- Afghanistan

 

2 pensées sur “La tactique américaine en Afghanistan, l’escalade pour tuer et piller.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *