L’absentéisme, un enjeu de taille pour les organisations capitalistes

Source :  http://www.syntellcapitalhumain.com/solutions/temps-travail-absenteisme/

 

(La bourgeoisie rencontre de grandes difficultés dans sa surexploitation de la force d travail (que la firme conseil ci-dessous appel,  « le capital humain ».  Le capital humain soumis au surmenage, à la vindicte patronale a la mauvaise habitude de s’enrayer, jusqu’à tomber malade, ce qui entraine des coûts de réparation et de mise en forme qui pèse sur les coûts du travail et sur la plus-value (Les deux portions de la journée de travail). Voyons comment des conseillers en management discutent de tout ceci.  Robert Bibeau. Directeur.  Les7duQuébec.com).

 

**********

 

Perte de productivité, retard dans la production, frais de remplacement… Selon une étude publiée en 2013 par le Conference Board of Canada, l’absentéisme des employés représente environ 2,4 % de la masse salariale annuelle brute des organisations et a coûté 16,6 milliards de dollars CND à l’économie canadienne en 2012. Malgré les pertes engendrées par ces absences, seulement 46 % des répondants déclarent faire un suivi de l’absentéisme, qu’il soit lié à des raisons personnelles telles que des problèmes familiaux ou de santé, ou encore causé par des facteurs organisationnels comme la surcharge de travail.   Toute organisation préoccupée par l’absentéisme doit se poser certaines questions :

  • Croyez-vous être aux prises avec un problème d’absentéisme ?
  • Pouvez-vous identifier vos groupes d’emplois ou vos employés à risque ?
  • Gardez-vous un regard inquiet sur les banques de temps supplémentaire ?
  • Connaissez-vous le coût réel de l’absentéisme dans votre organisation ?

absenteeism bleu

Les solutions existent pour les organisations qui désirent se prémunir d’une politique de gestion de l’absentéisme.  Mais avant de s’y attarder il est essentiel d’obtenir un portrait dynamique de la situation par une évaluation précise et en temps réel du taux d’absentéisme par divisions / services / gestionnaires, des raisons d’absences les plus invoquées, des heures supplémentaires réalisées, des banques de temps accumulées, etc.

Le module TEMPS DE TRAVAIL de la suite SYNTELL Capital Humain est un outil d’intelligence d’affaires innovant dans lequel les meilleures pratiques pour l’analyse d’indicateurs de performance portant sur l’absentéisme ont été encapsulées.

 


LES ANALYSES PRÉCONFIGURÉS DU MODULE TEMPS DE TRAVAIL :

Suivi de l’absentéisme présente les heures d’absentéisme en rapport aux heures travaillées et aux objectifs d’absentéismes établis, et ce pour les années courantes et précédentes.  De plus, on y présente la répartition des heures par type d’absence, par groupe,  etc. Suivi absenteisme
Suivi TS Suivi du temps supplémentaire présente les heures de temps supplémentaire en rapport aux heures travaillées et aux objectifs fixés, et ce pour les années courantes et précédentes.  De plus, on y présente la répartition des heures par type d’absence, par groupe,  etc.
Suivi des banques de temps présente le solde des banques de temps (par type de banque) à une période donnée ainsi que l’évolution des banques de temps sur une période pouvant être précisée, et ce par service, par division, par groupe, etc. Suivi Banque temps
 TT-Sommaire des activites Sommaire des activités présente une consolidation des heures travaillées, d’absentéisme, de temps supplémentaire et de banque de temps à une période donnée, et ce par service, par division, par groupe, etc.

Ils  veulent notre santé et ils l’auront… NDLR.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *