L’Actualité : Denis Coderre ou les crimes d’honneur ?

Il y avait M. Coderre qui prend de la place dans l’Actualité avec l’arrestation d’un de ses candidats.  Un malheureux portant encore une fois malheureusement un nom qui nous rappelle un Pays qui fait souvent la manchette pour ses entreprises d’aide aux politiciens ambitieux.

Le Devoir dit que c’est « Un coup dur pour Coderre »
Ce qu’ils peuvent être farceurs au Devoir.  Voyons, «Un coup dur» pour M. Coderre !   On veut nous faire rire !
Regardez bien l’expérience politicienne aller.  M. Coderre, le futur maire de Montréal, va surnager comme un poisson hors de l’eau.

Oh! J’en vois maintenant qui pensent voter pour Richard Bergeron juste pour montrer qu’ici on écrit des niaiseries :   « M. Coderre, le futur maire de Montréal » !
Ah Ah Ah !  Voter pour Bergeron !    Vous n’êtes pas «guéme» ! comme on dit.

Mais bon, laissons tomber les gros sujets, parlons des personnes plus menues, comme de Madame Julie Miville-Dechêne qui a su mettre à l’avant de l’Actualité, il y a quelques semaines, le Conseil du Statut de la Femme.

Voilà qu’on annonce aujourd’hui que ce Conseil du statut de la femme va déposer mercredi un avis sur les crimes d’honneur stipulant qu’il serait irresponsable d’ignorer cette question.  Il semble que ce Conseil qui pourtant était bien orienté pour nous montrer le péril de la laïcité est tombé dans une sorte de peur verte !

Le CSF nous parle de crimes d’honneur !  Voyons, on n’est tout de même pas en Afghanistan !  Et ce n’est pas parce qu’une famille a eu un petit accident qu’il faut tomber dans l’hystérie collective de la peur verte.

« Crimes d’honneur : il faut agir, dit le Conseil du statut de la femme »

Radio-Canada dit avoir obtenu les grandes lignes de cet avis qui recense les crimes d’honneur au pays et formule des recommandations pour les éviter.
Un véritable «scoop» !

L’excellent (véritablement excellent) journaliste, M. Sébastien Bovet, nous dit que nous avons découvert  la signification de l’expression crime d’honneur en juin 2009, lorsque les corps de quatre femmes ont été repêchés des écluses de Kingston Mills, en Ontario.

M. Bovet précise que « le père, la mère et le fils ont été trouvés coupables de meurtre. Ils voulaient sauver l’honneur de la famille, parce que les quatre victimes s’habillaient et se comportaient comme leurs camarades québécois. »

L’avis qui sera déposé dans quelques jours dit:
« Vouloir ignorer la question délicate des crimes d’honneur en raison des défis qu’elle pose serait irresponsable et indigne d’une société pluraliste, égalitaire et démocratique, qui entend le rester. »

On pourrait dire que c’est un délire de peur verte !

Radio-Canada nous dit que:
« Le Conseil recense 17 crimes d’honneur qui ont fait 21 morts au Canada depuis 20 ans.
Au Québec, trois cas ont été rapportés, tous survenus depuis trois ans. »

Tous survenus depuis trois ans !!!
Dieu se rapproche-t-il de nous ?
«allah wakbar» !

M. Bovet nous rapporte des choses qui sont passées un peu inaperçues.  Des choses comme celles-ci:
« En plus des Shafia qui habitaient Montréal, une jeune femme de 19 ans a été poignardée à Dorval en juin 2010. Sa mère refusait qu’elle sorte avec des amis, danse et boive de l’alcool. En août 2012, à Montréal, une femme de 21 ans a été égorgée par son mari contre qui elle avait porté plainte pour violence conjugale. »

Non, mais c’est quoi ce délire ?  Nous ne sommes tout de même pas en Algérie !
Ici, nous avons des lois.  On ne va tout de même pas faire encore plus de lois pour ces quelques rares exceptions.  Non, mais va-t-on se rendre jusqu’au code de vie de Hérouxville qui parlait d’interdire la lapidation ?

Que veut donc le Conseil du statut de la femme en nous alarmant de la sorte ?  Travaille-t-il pour un «mood» électoraliste du PQ ?   Visent-elles à faire du populisme ?

On précise de façon pertinente que
« les crimes d’honneur sont avant tout un phénomène culturel, pas uniquement musulman, parfois sikh ou tamoul. L’isolement, le maintien des liens avec le pays d’origine et les difficultés d’intégration économique contribuent au phénomène. Les victimes sont plus souvent des femmes fortes qui refusent de céder à la pression familiale. »

Les crimes d’honneur seraient reliés à «l’isolement».  L’isolement, c’est le ghetto, le communautarisme, la non-intégration, les groupes ethniques, culturels ou religieux fermés, repliés sur eux-mêmes, vivant avec leurs règles et leurs lois, souvent religieuses, parfois intégristes.

Devons-nous nous doter de dénominateurs communs ou devons-nous les accommoder pour que ces gens puissent vivre en Paix avec leurs règles et ainsi se faire un petit Pays à eux dans leurs ghettos ?

Radio-Canada termine son article en disant:
« Le dépôt de l’avis du Conseil du statut de la femme en plein débat sur la Charte des valeurs québécoises est politiquement délicat. »

Qu’en pensez-vous ?
Est-il délicat de parler de ces peurs vertes alors que cette charte met en péril ce voile pour les femmes de la fonction publique aux services des citoyens de toutes les croyances ?
Comment pouvons-nous sauver nos sœurs venues d’ailleurs ?

 

Serge Charbonneau

19 pensées sur “L’Actualité : Denis Coderre ou les crimes d’honneur ?

  • avatar
    30 octobre 2013 à 22 10 37 103710
    Permalink

    @ SC

    Parlons de Montréal: l’élection est dimanche. Pour les crimes d’honneur on pourra y revenir. La meilleure solution pour Montréal, actuellement, ce serait une entente entre Richard Bergeron et Mélanie Joly, celle-ci se retirant en faveur du premier.

    Comme elle a peu de chance actuellement d’être élue – et, considérant son inexpérience et l’état des affaires a Montreal, encore moins de pouvoir s’en sortir correctement si elle l’était ! – ce serait le choix le plus intelligent. que Melanie Joly pourrait faire.

    Intelligent, car je pense qu’une équipe Bergeron-Joly gagnerait cette élection haut-la-main. Elle en tirerait donc immédiatement la gratitude du maire élu, mais aussi, dans tous les cas, une réputation de désintéressement… La population lui retournerait vite l’ascenseur pour ce beau geste,

    En effet, si l’équipe Bergeron donne satisfaction, Melanie en aurait le mérite… et deviendrai incontournable en politique provinciale ou fédérale; si Bergeron ne donne PAS satisfaction, elle serait la première sur les rangs pour le remplacer.

    Elle est jeune et le temps travaille pour elle Si elle pose ce geste, elle rejoindra le club très exclusif des politiciens au Quebec qui ont l’air de savoir où ils s’en vont….

    Vite une sondage !

    PJCA

    • avatar
      31 octobre 2013 à 4 04 17 101710
      Permalink

      Je partage «totalement» votre opinion, Pierre et vous dites exactement ce que je dis à mes amis de Montréal.

      Plusieurs personnes partagent ce point de vue. C’est à espérer que cela fasse son petit bonhomme de chemin. Mais, il commence à être tard.

      Il serait temps que Mme Joly, si elle veut vraiment du changement pour Montréal, fasse ce courageux «mouve».

      ——————-

      Concernant les crimes d’honneur, il semble que l’idée de la peur verte ait été mieux assimilée que la réalité qui existe.

      On semble ne pas avoir d’enthousiasme à dénoncer les crimes de déshonneur parce que le sentiment de la juste cause de la liberté de culture et de religion a été bien enraciné dans ces nouvelles valeurs à défendre.

      On constate aussi que les gens sont plus nombreux pour défendre les immigrantes voilées que les immigrantes qui se sont réfugiées chez nous pour se soustraire de la dictature du voile.

      L’immigrante Benhabib, «La Benhabib» comme certains l’appellent gentiment, n’a pas autant de soutien que la Québécoise au beau voile (Dalila Awada). Il est intéressant de voir comment on peut inculquer des valeurs.

      Ici, après avoir vécu notre Révolution tranquille, voilà que nous défendons les symboles religieux avec plus de vigueur que certaines populations de culture musulmane. Pensons à l’Égypte, à la Tunisie, à la Turquie, à la Syrie.

      Intéressant, n’est-ce pas ?
      Et en plus, cette même passion pour le voile est présente dans tous les Pays occidentaux. Les mêmes arguments de racisme sont utilisés pour rendent coupables ceux qui défendent les valeurs universelles de la laïcité et de l’égalité homme-femme.

      http://www.youtube.com/watch?v=en0-nz_UN_M

      Serge Charbonneau
      Québec

      • avatar
        31 octobre 2013 à 12 12 54 105410
        Permalink

        « On constate aussi que les gens sont plus nombreux pour défendre les immigrantes voilées que les immigrantes qui se sont réfugiées chez nous pour se soustraire de la dictature du voile  »

        Ce n’est pas la perception que j’en ai, mais tout dépend des gens qu’on côtoie et vous avez sans doute un échantillon plus large que le mien.

        ****

        Sur la question « Melanie », je poursuis naturellement ma réflexion. Il est tellement évident qu’elle aurait avantage è jouer la carte Bergeron, que si elle ne le fait pas, on ne peut que penser à l’hypothèse que cette fille qui n’est pas sotte ne soit là que pour diviser le vote.

        Elle a Stikeman Elliot dans son passé… Elle n’a pas de problèmes de financement…. Elles réussit a se faufiler aux débats avec les trois candidats identifiés par les médias …et on sait a quel point le Système a peur de Bergeron. Dèja, à la dernière….

        http://nouvellesociete.wordpress.com/2009/10/20/bergeron-neglige-des-parieurs/

        À regarder de près…

        • avatar
          31 octobre 2013 à 13 01 17 101710
          Permalink

          Oui, Pierre, vous avez bien raison, il est fort possible que «Mélanie» soit là pour diviser le vote.

          C’est un peu plate d’imaginer que sa présence ne soit pas pour défendre vraiment les idées qu’elle met de l’avant. Lorsque je parle de ses idées, ce n’est pas pour dire qu’elles sont bonnes ou pas, mais plutôt pour parler de son honnêteté.

          Si sa présence est pour diviser le vote, elle serait foncièrement malhonnête, c’est cela qui est bien triste. On aimerait pouvoir croire en l’honnêteté des gens. Mais par votre hypothèse et par mon accord à votre hypothèse, on constate qu’on ne croit plus en l’honnêteté des gens.

          —————-

          Concernant:
          « On constate aussi que les gens sont plus nombreux pour défendre les immigrantes voilées que les immigrantes qui se sont réfugiées chez nous pour se soustraire de la dictature du voile »

          Je fais plutôt allusion aux réactions sur le site.

          Pour ce qui concerne la société en général, je suis totalement d’accord avec vous, il semble que les gens sont plus sensibles à ces femmes qui fuient les dictatures du voile que ces femmes qui se disent victimes de nos lois garantissant la non-ingérence religieuse dans les affaires de l’État.

          C’est d’ailleurs pourquoi on fait des campagnes pour signifier que la majorité se trompe. Tous ces moutons sont dans l’erreur.

          On devrait probablement penser à abolir les urnes parce que le jour des votes, c’est fou comme il y a des moutons. On se retrouve alors avec des gouvernements élus avec des majorités qui sont dans l’erreur la plus totale.

          On devrait aussi bannir les référendums, imaginez le nombre d’abrutis (sic) à qui on accorde le droit de vote ! D’ailleurs, au niveau international rare sont les résultats non contestés. Les gens ne savent pas voter du bon côté, c’est connu.

          Salutations

          Serge Charbonneau
          Québec

          P.S.: Au cas où cela vous échapperait et surtout au cas où cela échapperait à certains autres lecteurs, il faut chercher la définition d’ironie dans le dictionnaire.

          • avatar
            31 octobre 2013 à 14 02 43 104310
            Permalink

            @ SC

            Je vous ai déjà dit que le sarcasme est un ton dangereux, car bien des gens ne trouvent pas facilement l’escalier vers le deuxième niveau.

            J’ai été récemment moinssé par une dizaine de lecteurs sur Agoravox qui ne sont pas allé voir un lien que j’avais mis et qui rendait mon commentaire ironique… Nous vivons dans un monde complexe de gens souvent bien simples. Il ne faut pas l’oublier,

          • avatar
            31 octobre 2013 à 15 03 10 101010
            Permalink

            «Nous vivons dans un monde complexe de gens souvent bien simples. Il ne faut pas l’oublier. » PJC

            Oui, à chaque fois que je l’oublie, je m’en mord les doigts.

            Salutations,

            Serge Charbonneau
            Québec

    • avatar
      31 octobre 2013 à 16 04 34 103410
      Permalink

      Pierre,

      J’appuie la solution que vous présentez.

      • avatar
        31 octobre 2013 à 22 10 10 101010
        Permalink

        Oui, j’appuie aussi cette solution.

        Serge Charbonneau
        Québec

  • avatar
    31 octobre 2013 à 14 02 05 100510
    Permalink

    @ Serge,

    « On constate aussi que les gens sont plus nombreux pour défendre les immigrantes voilées que les immigrantes qui se sont réfugiées chez nous pour se soustraire de la dictature du voile ».

    ‘Je fais plutôt allusion aux réactions sur le site.’

    Vous tirez des conclusions à partir de pas grand chose. Je sympathise avec la dame qui a été poursuivie par l’école musulmane pour avoir tenu des propos supposément déplacés à propos du coran ou de l’islam . Je ne sais pas exactement ce qu’elle a dit, mais j’ai lu votre article à ce sujet. Cela pourrait effectivement être une poursuite pour l’empêcher de s’exprimer librement. Je suis certain que cette dame saura se défendre.

    Vous oubliez de faire des distinctions importantes. La question de la charte est une politique annoncée du gouvernement. La poursuite contre cette dame est à l’initiative d’un établissement d’enseignement privé (subventionnée quelque peu par le gouvernement). C’est lié. Les deux affaires sont importantes, mais je trouve vos commentaires inutilement vindicatifs. Vous êtes choqués de l’absence de réaction. Franchement.

    ‘C’est d’ailleurs pourquoi on fait des campagnes pour signifier que la majorité se trompe. Tous ces moutons sont dans l’erreur.’

    Vous semblez choqués par votre découverte récente du terme ‘mouton’ utilisé dans un contexte politique. Recherchez le terme ‘sheeple’ en anglais. Vous allez voir que c’est un terme couramment utilisé pour décrire une réalité qui n’est un secret pour personne (sauf les moutons).

    Pour terminer, vous semblez pensez que le fait que 90 % des habitants du gros village de Québec pensent comme vous vous confère une majorité qui, en soi, justifie tout et n’importe quoi.

    Avez-vous oublié que la grande région de Montréal est environ 5 à 6 fois plus populeuse que la ville de Québec? Vous devriez sortir de la vielle capitale de temps en temps et rouler plus loin que Drumondville.

    • avatar
      31 octobre 2013 à 14 02 24 102410
      Permalink

      «L», je me demandais comme ça, connaissez-vous cette dame qui est poursuivie par cette école islamique ?

      Salutations,

      Serge Charbonneau
      Québec

      P.S.: Et j’aimerais bien que 90% des habitants du gros village de Québec pensent comme moi, malheureusement à chaque élection je constate que ce n’est pas le cas.
      Aussi il ne faut pas croire que la loi ne s’applique que pour Montréal, la grande métropole pour qui nous devrions légiférer, mais bien pour le Québec en entier qui est un Pays, non reconnu, mais un pays véritable qui va bien au delà des `petites frontières de Montréal.

      • avatar
        31 octobre 2013 à 14 02 38 103810
        Permalink

        ‘connaissez-vous cette dame qui est poursuivie par cette école islamique?’

        Si je ne me trompe pas, elle a été députée dans la région de Trois-Rivières et elle s’est prononcée contre le port du voile et pour la charte des valeurs. Je n’ai pas porté attention plus que ça.

        Oui, Québec devrait légiférer pour toute la province, pas juste pour Montréal. En même temps, le reste de la province devrait comprendre que Montréal, ce n’est pas Québec ou Hérouxville.

        • avatar
          31 octobre 2013 à 15 03 15 101510
          Permalink

          «L», malheureusement elle n’a pas été députée. Elle s’est présentée aux dernières élections, mais n’a pas été élue.

          Et je crois que nous sommes tous conscients que Montréal n’est pas Québec ou Hérouxville et que Gaspé est bien différent de Trois-Rivières. On a même des accents différents. C’est dire comment le Pays est grand.

          Serge Charbonneau
          Québec

  • avatar
    31 octobre 2013 à 15 03 10 101010
    Permalink

    Je constale que les lecteurs sont beaucoup plus intéressés par les péripéties de l’affaire du voile que par l’élection du maire de Montreal. Puisque vient l’hiver – où comme les ours, je suis moins actif – je verrai avec plus de détachement comment ces deux (2) dossiers évolueront et si la population a bien fixé ses priorités… Je crois que j’ai fait un pas vers la sagesse..;-)

    PJCA

    • avatar
      31 octobre 2013 à 15 03 16 101610
      Permalink

      Qu’est-ce que la sagesse !

      Serge Charbonneau
      Québec

      • avatar
        31 octobre 2013 à 19 07 33 103310
        Permalink

        @ SC

        Quand Ponce Pilate posait ce genre de questions il se lavait les mains après :-))

        PJCA

    • avatar
      31 octobre 2013 à 16 04 55 105510
      Permalink

      @ PJCA,

      L’élection de Bergeron à la mairie de Montréal serait sûrement préférable à celle de Coderre et, effectivement, Mme Joly devra tenter de lui transférer ses appuis pour bloquer Coderre.

      Par contre, un homme seul peut-il changer un système qui existe depuis pas mal plus longtemps que le maire Tremblay et qui est incustré dans plusieurs institutions et pas simplement l’Hôtel de Ville de Montréal?

  • avatar
    31 octobre 2013 à 23 11 30 103010
    Permalink

    @ A.L et tout le monde

    Vous avez au commentaire précédent un exemple d’un homme seul qui a changé bien des choses Si vous passez à tous vos contacts le message suivant, ça pourrait faire une différence:

     » Melanie qui se désiste pour Bergeron ce serait la plus JOLIE des solutions; faites passer !  »

    Trop quétaine ? Deux des plus grandes pubs de tous les temps au Québec ont été « Le thon, c’est bon » et « le beurre, c’est du beurre »… alors…. souvenons nous que le monde est complexe mais que les gens sont simples

    PJCA

    • avatar
      31 octobre 2013 à 23 11 55 105510
      Permalink

      Il y a eu Pepsi avec : C’est dans la tête qu’on est beau, ou eau_eau, ou eau_eau.
      🙂

  • avatar
    1 novembre 2013 à 11 11 25 112511
    Permalink

    Je suggère la lecture d’un article publié hier soir par Dominique Boisvert sur la simplicité volontaire sur les élections municipales INCLUANT une analyse éclairante de Paul Cliche.

    CAD

Commentaires fermés.