Laïcité

Notre société est en plein délire.
Aujourd’hui le gouvernement Marois nous présente une charte non pas de la laïcité, le nom était sans doute trop brutal, mais bien des « valeurs québécoises ».

Il semble que la séparation de la religion et de la politique soit une valeur « québécoise ».  Jamais aucun Pays n’aurait pu penser à une telle valeur.

Autre valeur québécoise, l’égalité entre les hommes et les femmes.  Jamais aucun Pays n’a osé ou a eu l’impertinence de songer à une telle valeur.  Voyons, il faut vraiment être Québécois pour affirmer, et ce, sans aucune gêne, que les hommes et les femmes sont égaux.  Que peu importe le sexe, tous les Êtres Humains sont égaux, malgré que, comme tout le monde le sait, dieu a fait l’Hommme à son Image et la femme à partir d’un restant d’hommme, une de ses côtes !

Ouais, voilà en gros sur quoi on dit que la charte des valeurs « québécoises » repose.  Avec de telles idées, on fait rire de nous !  C’est un peu ce que nous dit Charles Taylor, éminent philosophe qui voit en cette horrible charte un délire à la Poutine soviétique [0].

Oui, notre société est en plein délire.
Il n’y a qu’à écouter  les analystes [1] «coast to coast» [2] qui décrivent l’ignominie (sic) de la charte.
On parle de «racisme» [3], on parle de «xénophobie» [4], on parle d’immigration.

Mais de quoi parle-t-on ?
Mais, bon sang de bon sens, de quoi, diable, parle-t-on ?

La laïcité est-elle un débat «québécois» ?
Est-ce relié à notre malaise (SIC) « identitaire » ?
Non, mais… !
Soyons sérieux!  Bon sang de bon sens, soyons sérieux que diable.
La laïcité n’est pas un débat «québécois», mais un débat planétaire, universel.
La laïcité ne concerne pas uniquement « les immigrants », mais autant les religieux « locaux » que ceux qui arrivent d’ailleurs.  La religion n’a pas de race, ni de nationalité. 

Il faut savoir de quoi on parle.

Raciste, vous dites!
Non, mais de quoi parlez-vous ?
Je suis contre que ma voisine avec qui j’ai joué aux fesses lors de notre tendre enfance et qui s’est convertie à l’islam porte le voile lorsqu’elle veut me délivrer mon permis de conduire. 
Ma voisine est née sur ma rue et j’ai été à l’école avec elle.  Elle est Québécoise «pure-laine», tout comme moi et je m’oppose à ce qu’elle porte son voile si elle enseigne à mon enfant.  Est-ce du racisme contre ma propre race ?
Soyons sérieux.

Et ces Égyptiens et ces Égyptiennes [5] qui refusent que la charia [6], autrement dit la religion, gère leur Pays.  Ont-ils des valeurs « québécoises » ? [7]
Pour l’Égypte, des images valent bien des mots ! [8]

Et ces Turcs et Turques qui refusent [9]que le port du voile dans les écoles, sont-ils racistes et ont-ils des valeurs québécoises ? [10]

Et ces Tunisiens [11] et Tunisiennes [12] qui voient leur Pays régresser dans l’obscurantisme depuis que leur révolution leur a été volée par des religieux 13].

Une chose notable et étrange, qu’on soit au Québec ou en Tunisie, on nous sert les mêmes arguments pour semer la confusion [14] et pour faire la promotion d’une laïcité véhiculant l’aberrant paradoxe de « l’ouverture » à l’ingérence religieuse.
On parle d’identité Tunisienne comme on parle d’identité Québécoise, comme si le désir des populations à ce que la religion n’influence pas la politique était reliée à une « frilosité » des « identités » «nationales».

Cherche-t-on à éviter que les gens se sentent Québécois ou Tunisiens, ou Français et qu’ils prennent en main la destinée de leur Pays respectif et souverain?
Cherche-t-on à ce que les gens se sentent plutôt «catholiques», «musulmans», «sikhs», «juifs», «athées», etc. pour les garder bien divisés ?

Ces Français [15] et ces Suisses [16], n’ont-ils pas peurs de faire rire d’eux ?
Sont-ils des «extrémistes» de droite ? [17]  Sont-ils des racistes et des xénophobes ?

Racisme, racisme, racisme…  « Identité frileuse »…  Xénophobie !
Non, mes amis, il y a définitivement du délire dans l’air.
Pourquoi donc une telle force pour la promotion de l’ingérence religieuse [18], et ce, contre la volonté des populations ? [19]
Les médias dominants dénigrent la laïcité [20] avec le même entrain qu’ils font la promotion de la guerre.
Le ton est moralisateur et l’information douteuse [21].
Les médias prêchent de façon évidente [22] pour que la religion reprenne « ses droits » (SIC) dans les lieux publics et s’ingère dans la politique des États.

On attise subtilement le bon sentiment contre ce qu’on appelle «l’intégrisme laïc».  Tout le discours tend à stigmatiser ceux qui font valoir la laïcité.  De là les accusations de racisme, d’intolérance, de xénophobie et on en oublie.  On nous fait presque sentir que les laïcs mériteraient d’être lapidés ou mis au bucher tellement ils démontrent de « l’intolérance » (sic) !

On sème et nourrit la confusion
[23].  On diabolise une charte  [24] qui est tout à fait « normale » si on convient que les croyances religieuses sont personnelles, c’est-à-dire qu’elles sont différentes pour tous.  Une charte normale si on convient que dans un Pays nous devons avoir des dénominateurs communs et non vivre chacun dans notre communauté avec des accommodements de quartiers.

Lors de notre révolution «tranquille», nous avons aboli les tavernes, ces repères Dommmes où les femmes n’étaient pas admises.  Nous avons établi que l’homme et la femme devaient avoir les mêmes traitements et accès à tous les lieux parce que les deux, ou trois ou quatre sexes ont exactement les mêmes droits. 

Nous avons établi que ce n’était pas les monseigneurs qui dirigeaient [25] le Québec, mais les politiciens dûment élus et que c’étaient eux qui faisaient les lois et non un dieu quelconque ayant des valeurs rigides et discutables.
Alors, cette charte de la laïcité avec notre Histoire, notre expérience passée et nos valeurs aussi modernes que la France, la Suisse, l’Égypte ou la Turquie est tout a fait acceptable et même un peu molle.

Nous ne sommes pas ni racistes, ni xénophobes, ni anti-immigration, ni extrémistes de droite, ni intégristes laïcs, nous sommes simplement des Êtres Humains qui voulons que les dieux dirigent les consciences personnelles et non le Pays.  Et ce souhait, cette volonté elle se retrouve dans plusieurs Pays.  Ces valeurs ne sont pas « québécoises », mais bien «universelles».

Il faut cesser de délirer et il faut vivre ensemble et accepter d’avoir des règles communes à tous, peu importe les croyances.

Serge Charbonneau

À voir
« Laïcité Inch’allah »
film de la cinéaste Tunisienne Nadia EL FANI
http://www.youtube.com/watch?v=y7CiapGYtg8

Vu l’ampleur du dossier voici la liste des liens:

[0] L’interdiction des symboles religieux serait une erreur, selon Charles Taylor

[1] Trudeau fait un lien entre la charte des valeurs québécoises et la ségrégation américaine

[2] Le maire de Calgary dénonce la charte des valeurs québécoises

[3] Racistes, les Québécois? (Richard Martineau)

[4] Le Québec, berceau de xénophobie?

[5] Nouveau mouvement contre le fanatisme religieux (texte en français sous le texte en anglais)

[6] L’Égypte laïque se soulève contre l’Égypte islamique

[7] Crise politique autour du voile en Égypte

[8] L’érosion constante des droits de la femme en Égypte: Une histoire photographique par Phyllis Chesler

[9] Turquie: Manifestation contre le voile

[10] Turquie: une manifestation pour la laïcité

[11] Un Tunisien laïque parle de la charia au quotidien (vidéo)

[12] Nadia EL FANI : « Il faut imposer la laïcité en Tunisie » (vidéo).

[13] La laïcité en Tunisie ? Inch’Allah

[14] Laïcité en Tunisie, le grave malentendu !

[15] France : La charte sur la laïcité remporte une large adhésion politique

[16] Les Suisses votent massivement l’interdiction de nouveaux minarets

[17] Port du voile : les Français favorables à un renforcement de la loi sur la laïcité

[18] Pour un Maghreb libre et laïque

[19] Turquie : Nouvelles manifestations contre le voile

[20] Égypte : la Révolution sera laïque ou ne sera pas.

[21] En Turquie, l’université avec ou sans voile (vidéo)

[22] Turquie : le voile interdit à l’université ? (vidéo)

[23] Une charte de la laïcité… un chausson avec ça?

[24] Charte de la laïcité : Une atteinte à une société libre

[25] Révolution tranquille : Le recul de la religion catholique
 
P.S.:  Cette chronique d’actualité qui parfois a des saveurs éditoriales, n’engage que l’auteur et ne représente nullement une quelconque ligne éditoriale des 7 du Québec.

33 pensées sur “Laïcité

  • avatar
    10 septembre 2013 à 7 07 54 09549
    Permalink

     » La religion n’a pas de race, ni de nationalité. » Il y a sans doute un exception à cette « vérité » avec le peuple Juif?

    Répondre
    • avatar
      10 septembre 2013 à 8 08 31 09319
      Permalink

      Je disais ici:
      http://www.les7duquebec.com/7-de-garde-2/les-medias-une-arme-a-bien-controler-le-bilderberg-en-est-il-conscient/

      « D’ailleurs, on dit que sur les 139 participants au Bilderberg de 2013, il y avait 40 personnes de religion juive. (Est-ce une ethnie ou une religion la « juivité » ?) (Sémite ou judaïque ?) »

      Oui, les juifs, est-ce une race, une ethnie, ou une religion ?
      C’est le peuple «élu» !

      Serge Charbonneau
      Québec

      Répondre
      • avatar
        11 septembre 2013 à 4 04 07 09079
        Permalink

        La race juive est un concept totalement inventer au 19ième siècle en occident surtout par les juifs allemands car c’était un concept qui se développait partout en Occident. Ils n’ont fait que singer les autres. Biologiquement, la race juive est un faux concept, donc le judaïsme n’est en réalité qu’une culture religieuse fanatisée. Le peuple élu de Dieu n’est qu’une invention humaine pour justifier leurs bêtises envers les autres qui ne sont pas de leur culture. Hitler s’est inspiré du sionisme pour sa théorie du Lebensraum et de la race des seigneurs même si ça semble contradictoire selon l’histoire officiel qui est de toute façon faussaire.

        Répondre
  • avatar
    10 septembre 2013 à 9 09 01 09019
    Permalink

    Moi je suis en faveur d’une laïcité dite ouverte. Dans le sens d’une ouverture d’esprit et d’un respect de certains droits fondamentaux.

    Mais je constate qu’il y a chez les athées – du moins ceux qui en débattent sur la place publique- une haine profonde de l’autre, comme s’ils avaient fait de l’athéisme une religion. J’ai même vu dernièrement des commentaires sectaires s’y mêler insidieusement jusqu’à insinuer que tous les prêtres sont des pédophiles… Pire encore, des lucifériens se mêler au débat sans être inquiétés. Moi, qui ai bien failli être recrutée dans une secte à connotation satanique dans le passé, je les reconnais entre milles… et de ce que je constate, leurs adeptes semblent en nette progression au Québec, ou alors ce sont de pauvres idiots, qui reprennent leurs dogmes, sans le savoir, de réalisant pas que ces enseignements viennent de satanistes, et ils sont en train de se faire brain washé, intoxiqués… et ils se laissent faire comme des moutons dociles
    Alors oui, je sens un vent de folie s’abattre sur le Québec. Je crois que ce vent de folie était voulu et souhaité, pour attiser une haine de la différence et donner envie à tout homme censé de ce monde d’accepter cette maudite charte sanas réfléchir… histoire d’imposer une paix illusoire, dans un monde illusoire, dans lequel tout le monde aura – du moins en publique – la même apparence, la même docilité, la même conformité… Comme une norme ISO du sur-homme, l’homme parfais, sans…

    Répondre
    • avatar
      10 septembre 2013 à 11 11 26 09269
      Permalink

      Moi, je suis en faveur de la laïcité.
      Qu’est-ce que la laïcité « ouverte » ?

      La laïcité n’est pas synonyme de fermeture d’esprit et de xénophobie.
      La laïcité concerne la séparation des affaires religieuses et des affaires de l’État.
      La laïcité c’est le refus de l’ingérence religieuse dans la vie de tous les citoyens.

      La religion est une affaire de croyance personnelle et chacun a droit de croire au dieu qu’il veut.

      Contrairement à vous, Honey, je ne note pas de haine profonde chez les athées.
      Auriez-vous décelé cette haine dont vous parlez dans mes propos ?

      Vous dites: «faire de l’athéisme une religion» !
      Est-ce à dire qu’un athée a moins droit à ses convictions qu’une personne ayant une respectueuse religion ?
      J’ai l’impression que vous faites du deux poids deux mesures.
      À mon sens, les croyants doivent être respectés autant que les non-croyants.
      Il y a assez de guerres de religion sans en faire une supplémentaire entre croyants et non-croyants !

      Certains disent «tous les prêtres sont pédophiles», comme certains disent tous les Russes sont ceci ou tous les Américains sont cela et les gogauches sont ci et les autres sont ça… Il y en a toujours qui généralisent sans trop de discernement.
      J’espère que vous n’êtes pas de ce genre, Honey.

      Suite plus loin…

      Répondre
      • avatar
        10 septembre 2013 à 13 01 07 09079
        Permalink

        Je ne crois pas moi non plus que laïcité ou athéisme rime avec fermeture ou étroitesse d’esprit. Et non, je ne pense pas que les Athées aient moins de droit que les croyants et vice versa.

        Je constate simplement que ceux qui s’expriment sur les forums de discutions sont majoritairement agressifs envers les croyants et que certains satanistes se sont glissés dans le débat et en profitent pour répandre une propagande sectaire et haineuse.

        Ce n’est pas votre cas, Dieu merci !

        Si j’en ai parlé (du sectarisme), c’est que cela est pour moi un irritant majeur et que je crains que cette gueguerre – provoquée par le gouvernement – n’entraine une hausse du sectarisme au Québec. Bref, je vous signalais un problème qui je crois mérite plus d’attention qu’il n’en obtient en ce moment.

        Répondre
        • avatar
          10 septembre 2013 à 13 01 08 09089
          Permalink

          suite et fin:

          Maintenant, concernant ce qui m’irrite dans cette maudite charte, je dirais que, maintenant que j’en ai pris connaissance, ce qui m’irrite c’est le favoritisme de celle-ci à l’endroit des Catholiques, par rapport aux femmes musulmanes, qui s’en trouveront brimées. Ce qui m’irrite, c’est l’imposition d’une normalité, d’un standard au détriment de l’expression libre de la différence. Cette charte est l’expression même de l’uniformité de la pensée, qui s’installe peu à peu au Québec. Voilà ce qui m’irrite dans cette charte, moi, monsieur.

          Une laïcité ouverte, pour moi, exprime une certaine acceptation des différences de chacun, ce qui n’est pas le cas ici, selon moi.

          Répondre
    • avatar
      10 septembre 2013 à 11 11 26 09269
      Permalink

      … la suite et fin:

      Ce qui serait intéressant à entendre de votre part, Honey, ce sont les points précis qui vous irritent tant de cette maudite charte.
      Je crois que les points précis doivent éclairci et qu’on doit laissé au repos notre émotivité qui surgit dont on ne sait où.

      Salutations,
      merci pour votre commentaire.

      Serge Charbonneau
      Québec

      Répondre
  • avatar
    10 septembre 2013 à 9 09 31 09319
    Permalink

    Bonjour Serge,

    Encore une fois, vous nous plongez dans la profondeur d’un débat où les clichés et la pensée conditionnée s’évanouissent comme des fantômes devant la lumière crue de votre réflexion.

    C’est clair : les gens n’ont pas à choisir entre la religion et leur identité.

    La laïcité signifie le respect des convictions personnelles qui se vivent dans le coeur.

    Merci pour la référence du film de Nadia El Fani, «Laïcité Inch’Allah». Je cite un extrait du discours de la cinéaste : La seule façon de protéger la liberté de pensée, est d’abord de protéger la liberté de conscience. Après, vient la liberté d’expression, liberté de choix face à des partis politiques …

    Mais voilà, la «conscience» est une denrée en manque. Le gouvernement Marois commence à l’envers : on nous parle de liberté d’expression, on oublie la liberté de conscience personnelle qui est le joyau de chaque être humain auquel on ne devrait jamais toucher. Encore moins manipuler.

    Carolle Anne Dessureault

    Répondre
    • avatar
      12 septembre 2013 à 4 04 46 09469
      Permalink

      Je n’ai pas vraiment vu qu’on parlait de liberté d’expression. (dans le projet Marois)
      J’ai plutôt vu qu’on parlait de neutralité de l’État.
      Et que pour obtenir cette image de neutralité, les agents de l’État au service des citoyens doivent respecter un devoir de réserve au niveau politique et religieux point à la ligne.

      De dire que le gouvernement demande à ce qu’une personne cesse de croire et cesse d’avoir ses opinions politiques ou ses croyances religieuses est une affirmation totalement fausse.

      Ce n’est pas un signe religieux qui fait la croyance. D’ailleurs, plusieurs femmes musulmanes disent porter le voile non pas par obligation religieuse, mais par coquetterie ou par goût du vêtement.

      Moi, j’ai été refusé à bien des endroits parce que je refusais le port du veston cravate et parce qu’on m’obligeait à quitter mes «jeans». J’ai assumé mon choix. J’ai perdu ces emplois à cause de ma tête de cochon qui refusait de changer de costume. C’est ainsi. On doit assumer ses choix.

      Qui donc empêche à la femme voilée d’occuper un emploi comme agente de l’État ? La loi ou sa religion ?
      Le gouvernement, elle ou son mari ? Le gouvernement, allah ou son entourage (sa communauté) ?
      Qui ?

      Je crois qu’il faut pointer du doigt qui brime vraiment les libertés individuelles. allah ou Marois ?

      Je crois que pour certains, allah ou ses représentants sur terre sont nettement plus puissants que Marois peut l’être.
      Je crois qu’en fin de compte ce sont ceux qui refusent de se plier aux lois terrestres pour satisfaire les lois célestes qui doivent assumer leur choix, comme moi j’ai assumé de perdre des emplois par refus de porter le veston cravate sans jean.

      Je crois que tout ce débat hautement émotif dérape sérieusement et je crois que les accusations de racisme, xénophobe et de contrôle des croyances, des pensées et des consciences est nettement exagérées.

      Un devoir de réserve politique et religieuse lorsqu’on est employé-e de l’État au service des citoyens me semble tout à fait normal.
      Certains individus peuvent se sentir agressés à la vue d’un macaron de Québec solidaire, tout comme certains autres peuvent se sentir agressés à la vue d’un voile transmettant ce message fort et clairement religieux. (Imaginez une Palestinienne qui se fait servir par un visiblement juif ? Il y a d’énormes tensions religieuses à travers le monde, il ne faut pas le nier. )
      L’État doit offrir un service ayant une image neutre à tout citoyen.
      L’état n’est pas pro-juif ou pro-islam ou pro-sikh ou pro-catholique (le crucifix patrimonial devrait être au musée et non au dessus des législateurs).
      Nous n’aurons jamais côte à côte un juif un musulman et un catholique avec sa croix pour montrer que l’État est neutre et ne donne pas de préférence.
      Le jour ou un citoyen sensible à une religion (haïssant une religion quelconque. Il y en a et il y en aura toujours !) se fera servir par une personne lui renvoyant son image religieuse, il y a risque de dérapage ou d’accumulation de haine grandissante qui finira par éclater à la moindre étincelle.
      Les frictions religieuses sont explosives, est-ce nécessaire de le démontrer.
      L’État doit, par sa neutralité, offrir une image sans lien religieux préservant ainsi la société d’agacements qui risquent de s’accumuler et finir par des guerres religieuses entre communautés fermées.

      De l’image à la conviction…
      Pourrait-on avoir confiance en une femme juge qui refuserait d’enlever son voile dans une cause où une loi divine dicterait de façon marquée la vision d’un cas, par exemple la valeur de la parole d’une femme vis-à-vis son conjoint dans une cause de divorce? Plusieurs musulmans nous disent que allah est clair sur ce point. La parole d’une femme vaut la moitié de celle de l’homme. Alors, si la juge ne peut enlever son voile par conviction religieuse comment comprendre qu’elle peut juger sans tenir compte d’aussi fortes convictions que la directive divine de allah ? Si allah lui empêche d’enlever son voile, allah va-t-il lui permettre de prendre autant au sérieux ce que dit une femme par rapport à son conjoint mâle ?

      La religion est puissante. Les convictions religieuses peuvent facilement déloger les lois terrestres laïques. allah ou dieu ou jéhovah ont souvent le dernier mot dans le coeur et l’esprit des gens. Les religions dans bien des cas sont très contraignantes pour les libertés individuelles, nous l’avons vécu ici. Les femmes avaient l’obligation morale d’enfanter régulièrement pour démontrer que leur accouplement n’était pas de la fornication inutile. Et que dire de celles qui empêchaient la famille !

      Doit-on vivre en fonction des exigences de allah ou si nous devons vivre en fonction de nos lois exemptes de l’influence divine ?

      Qu’en pensez-vous, Carolle ?

      Si on vous demande d’enlever votre croix dans le cou, sur vos heures de travail, vous enlève-t-on le droit de croire en dieu ?
      Vous oblige-t-on à renier votre religion ?
      Vous interdit-on votre droit à la libre conscience et à vos convictions religieuses ?
      Votre foi réside-t-elle dans un apparat ?
      Plusieurs musulmanes disent ne pas avoir besoin de leur voile pour vivre en bonnes musulmanes. Pourquoi certaines peuvent enlever leur voile et d’autres pas ?
      Pourquoi certains décident d’enlever leur «jeans» et que d’autres le refusent ?

      Ne trouvez-vous pas, Carolle que nous devons assumer nos choix de vie ?

      Serge Charbonneau
      Québec

      Répondre
  • avatar
    10 septembre 2013 à 9 09 34 09349
    Permalink

    Tu ne devrais pas te moquer SERGE de tous ces chauvins xénophobes péquistes et réformistes rempli de leur venin raciste et mesquin – à propos des VALEURS PROPREMENT HUMAINEMENT QUÉBÉCOISE – une race de bucheron disait le fasciste Lionel Groulx leur mentor.
    Ne sais-tu pas SERGE qu’il existe une législation – valeur québécoise – adopté au salon de la race à Québec (le nom que Duplessis donnait à cette enceinte de nationaliste un autre mentor des fascistes nationaleux) LA FAMEUSE LOI SUR LA PAUVRETÉ qui interdit par décret à la pauvreté de s’étendre tel un chapelet sur la race des bâtisseurs.
    Oui je te jure l’assemblée a adopter une loi interdisant la pauvreté – depuis lors LA PAUVRETÉ N’A JAMAIS AUTANT PROSPÉRÉ dans le beau «pays» de Maria Chapdelaine et autres croques mitaines «Chartriste»
    Comme dit Charlebois « S’ta nous autres ces ridicules lois pour bobos épanchés».

    Un conseil : moins vous en parlerez de ces chartes des valeurs comme ce fou d’un village oublié – où heureusement aucune lapidation publique n’a eue lieu depuis que son code de vie a été adopté en conseil (j’avoue avoir eu peur quelques moments) – et mieux la démocratie populaire s’en portera.

    A bas la xénophobie – le racisme – l’harcèlement contre les immigrants et le nationalisme étroit et véreux.

    Répondre
    • avatar
      10 septembre 2013 à 11 11 28 09289
      Permalink

      La charte est-elle un signe de racisme, de xénophobie et contre l’immigration ?

      Serge Charbonneau
      Québec

      Répondre
  • avatar
    10 septembre 2013 à 10 10 04 09049
    Permalink

    .
    .
    .
    Québec xéno, no, no…

    Chu passablement commotionné
    Fak prépare-toé
    À te faire brasser.
    Québec xéno, no, no…

    C’est que j’ai lu, l’aut’jour, dans le chiotte d’une de nos belles universités
    En grosses lettres brun foncé:
    Vive le Québec libre, dehors les immigrés!
    J’ai pas été très impressionné
    Par ce genre de haut savoir de complexé.
    Pour tout dire, j’trouve que tu t’laisse un peu pas mal entraîner
    Dans des dérives qui me purgent, qui me font chier.
    Tu trouves pas qu’on a assez dérivé
    Depuis l’sommet d’not’butte à fumier?
    J’ai pas envie de m’faire encore niaiser
    En me laissant
    Passivement
    Fasciser.
    Québec xéno,
    Well, it’s a no, no…

    Moé, mes enfants sont nés à Toronto
    Pis y parle français comme Jean-Jacques Rousseau.
    Sauf que c’est parfaitement leur droit
    Quand à moi
    De la trouver pas pire
    La poésie de Shakespeare.
    Moé, ma belle-fille, c’est une montréalaise algérienne
    Pis ça l’empêche pas d’être la plus pure laine des pures laines,
    Une inconditionnelle
    De la Sainte Flanelle…
    Al’a les cheveux fous et longs
    Pis est pas mal tannée des stéréotypes aux informations.
    Al’a les cheveux libres et lousses
    Pis, dans ta rhétorique de burqa, a trouve un peu qu’tu pousses.
    Moé, mon épouse, est française
    Pis tu sais quoi, c’est pas vrai qu’est arrivée au Québec dans une caisse
    Avec des fromages pis des vins importés
    Comme a eu le front, un jour, de me l’raconter
    Un de tes tit-pits, carré vert de cégep,
    Tout pétulant, tout imbu de xéno-pep.
    On est pas des importés, cibole.
    Rentre-toé ça, une bonne fois, dans bolle.
    Pis ton Québec xéno,
    It’s a no, no…

    Oui, oui, discutons. M’as t’envoyer une coupe de jabbes
    Pis laisse moé tranquille avec mon hidjab.
    Oui, oui, chu capable de t’en servir une job verbale de bras
    Pis crisse moé patience avec ma ménora.
    Oui, oui, m’a te brasser le mental, en me jetant à ton cou
    Pis m’en va t’les réciter mes sourates, pis mes haïku.
    Québec libre, hein, c’est toé qui l’a dit…
    Cochon de petit esprit qui s’en dédie.
    Parfait. Fak j’me gênerai pas pour me crisser d’ta poire
    Pis sak moi’a paix, avec ma face de noir.
    Euh… encore un peu de poisson frit, mon hostique?
    J’ai droit au soleil, pis chu juste un million d’asiatiques.
    Et pis laisse moi donc te placer juste une petite plogue:
    Chu pas en train d’t’assimiler simplement parce qu’on parle tagalog
    À maison,
    Tornon.
    Québec xéno,
    It’s a no, no…

    Maudit batince, ça va tu encor prendre un occupant colonial
    Pour te maintenir, aux bras, dans un comportement normal?
    Pour te coller dans face une paire de barniques
    Séparant
    Irrémédiablement
    Dans ton vitreux regards,
    L’argent du vote ethnique?
    Maudit cibole, ça va tu prendre Toronto pis Vancouver
    Pour nous montrer de ce qu’on a l’air?
    Pour oublier de ce qu’on a l’air
    Turlutons cet air de chez nous…
    De ce grand pays solitaire
    Je cris avant que de me taire
    À tous les humains de la terre
    Ma maison c’est votre maison…

    Te disais Gilles Vigneault, dans la chanson Mon pays.
    Listen to the lyrics, pour une fois dans ta vie!

    J’parle une langue millénaire, pis j’ai vraiment pas de fun
    De me faire étiquetter-statistiquer allophone.
    J’ai, au fond de moi, toute la complexité de l’armature
    D’une culture
    Pis je trouve ça un peu dur dur
    De devoir constamment quémander
    La permission de la partager.
    J’travaille fort, j’paye mes impôts.
    Chu pas v’nu icitte pour m’faire er’gârder de haut.
    J’ai rien de rien eu à voir, moé, avec les moves à Colborne.
    M’y assimiler implicitement, ça dépasse un peu les bornes.
    Chu pas mal fatigué que constamment les orteils me jamment
    Dans bouette implicite-contrariée-surannée d’la Patente des Plaines d’Abraham…
    Pis quand not’belle Madame Bolduc chialait contre les immigrés,
    Dans ses chansons
    Ben, qu’est-ce tu veux, a partageait la bêtise ambiante
    Du temps d’un avant-guerre en dépression.
    Moé, c’est ceux qui chantent pis qui lirent sa tite toune au jour d’aujourd’hui
    Qui me mettent en beau fusil.
    Québec xéno,
    It’s a no, no…

    Fak met ça dans ta pipe pis fume-les.
    J’ai pas un atome de souveraineté
    à donner
    À un petit ethnocentriste de salle paroissiale
    Buté, frappé, inamical
    Et, en fait, pas capable de vraiment s’en extirper,
    De sa mentalité
    Provinciale
    Chamarrée de stigmates coloniales.
    Arrête donc de singer les tics des partis extrêmes européens.
    Décolonise pour vrai un peu, pour une fois, nono, finfin.
    Fais preuve d’originalité,
    Québec, fais quelque chose avec ta liberté.
    Grandis,
    Maudit!

    En parka, ton petit problème xéno couleur locale,
    Si t’es pas capable de le régler
    Ben mon p’tit Oui poli, tu vas être obligé
    De t’en passer…
    Parce que Québec xéno,
    It’s a no, no…

    Répondre
    • avatar
      10 septembre 2013 à 11 11 06 09069
      Permalink

      Paul,

      je ne trouve pas très approprié de reprendre la litanie des stéréotypes, chantée comme le choeur d’une pièce de Michel Tremblay, pour se donner du crédit à défendre et crier non à la xénophonie comme on arrache sa chemise.

      Un simulacre d’offensé pour entrenir la discorde et faire taire ceux qui n’ont pas la plume acérée pour s’exprimer. Moé moé pis moé! Pis toé? Tu la ressort au trois mois celle-là, comme un frustré qui n’as pas eu la chance de s’exprimer.

      J’avoue que me suis senté agressé par ton texte-commentaire plus long que les 1500 carractères permis.
      Délà des privilèges?

      DG

      Répondre
      • avatar
        10 septembre 2013 à 11 11 37 09379
        Permalink

        Moi qui avait cru que c’était un texte de Paul !
        Quel manque de culture je fais preuve !

        Serge Charbonneau
        Québec

        Répondre
      • avatar
        10 septembre 2013 à 12 12 17 09179
        Permalink

        Quelque chose contre l’héritage intellectuel et artistique de Michel Tremblay, Monsieur Gélinas? Perso, je trouve pourtant que c’est un de nos pas pires…

        Répondre
        • avatar
          10 septembre 2013 à 12 12 31 09319
          Permalink

          Pas du tout! M. Laurendeau, et je connais son oeuvre autant que Tchekhov, Molière ou Corneille…

          « Plût aux dieux que vous même eussiez vu avec quel zèle …
          Où Rome par ses mains déchirait ses entrailles,
          Où l’aigle abattait l’aigle, et de chaque côté
          Nos légions s’armaient contre leur liberté ;
          Où les meilleurs soldats et les chefs les plus braves
          Mettaient toute leur gloire à devenir esclaves ;
          Où, pour mieux assurer la honte de leurs fers,
          Tous voulaient à leur chaîne attacher l’univers ;
          … » Cinna, Scène III.

          Répondre
    • avatar
      10 septembre 2013 à 11 11 35 09359
      Permalink

      Votre texte est difficile à cerner, Paul.
      Juste un peu plus haut, Honey parlait de haine !
      Vous donnez l’impression de tenir un discours haineux.

      Des mots lancés avec une pression émotive intense.
      Ça brasse en ti-jésus de plâtre.

      Comment voyez-vous la charte, Paul ?
      Est-ce un signe que le Québec devient raciste, xénophobe et intolérant ?

      Comment voyez-vous toutes ces luttes pour la laïcité à travers le monde ?

      Pourquoi donc manifeste-t-on en Turquie contre Erdogan ?
      Est-ce pour sauver des arbres dans un parc ou si c’est contre la montée de l’ingérence religieuse ?

      Pourquoi donc le peuple d’Égypte est sorti massivement dans la rue pour renvoyer Morsi ?

      Pourquoi donc le film de Nadia El Fani ?

      Pourquoi donc votre texte ?
      Que veut dire votre texte, Paul?

      Salutations,

      Serge Charbonneau
      Québec

      Répondre
      • avatar
        10 septembre 2013 à 12 12 11 09119
        Permalink

        Sur la charte: premiers éléments de réponse dans mon texte de vendredi (avec reprise du background sur la question). Excuse ce renvoi mais je tiens à éviter les redites dans ce débat. Principe: je suis fermement pour la laïcité mais uniquement quand elle n’est pas de l’ethnocentrisme occidental déguisé.

        L’Islamo-conservatisme en politique est une forme de théocratisme. Il faut le combattre sans pitié mais sans passion. Je crois que c’est ce que les turcs font. Les égyptiens aussi qui, après la gaffe, instillée par tous nos électoralismes, du « voter contre », ont senti qu’on cherchait à insidieusement les théocratiser et n’en ont pas voulu.

        Ceci dit et bien dit, rien dans ces crises ne légitime les avanies locales contre lesquels mon coup de gueule se révolte. Je ne laisserai pas ma famille se faire traiter d’importés et d’islamistes sous prétexte qu’il ne font pas partie du cru et que ça va mal dans le monde. Je persiste et je signe. On ne déguise pas l’ethnocentrisme occidental en analyse politique sous prétexte qu’il y a des crises au Moyen-Orient qu’il faut avoir à l’œil. Gare aux amalgames.

        Répondre
  • avatar
    10 septembre 2013 à 11 11 09 09099
    Permalink

    Place à l’hypocrysie!

    Il fut un temps où afficher obligatoirement son identité était du nazisme. Étoile jaune et croix gammée.
    Demander maintenant d’effaçer obligatoirement son identité est du fascisme. Crucifix et hidjab.

    On mêle tout: patrimoine histoire religion et politique.
    Délà le différent nous crie: coudon Québec, tu m’aimes-tu ?

    Mais pourquoi diable entrer dans cette galère?
    À qui donc ce projet profite? Sinon l’hypocrite menteur et voleur dont il ne faut prononçer le nom. C’est lui qui a peur, pas le Québécois.

    À la fin, le seul « accomodement raisonnable » sera celui d’effaçer toute trace de solidarité autour d’une nation ou d’une religion pour y laisser que le kippa dans les cercles politiques et financiers et le crucifix au vestiaire des artéfacts tolérés en mémoire de la disparition d’une cultture!

    Et quand cette mémoire s’effaçera…

    DG

    Répondre
    • avatar
      10 septembre 2013 à 13 01 16 09169
      Permalink

      Ça, c’est un autre problème que soulève cette charte… le christianisme relégué au rang d’antiquité ou de croyance désuète!

      Répondre
      • avatar
        12 septembre 2013 à 5 05 07 09079
        Permalink

        Le christianisme, dites-vous, honey !
        Vous parlez sans doute précisément de notre religion patrimoniale catholique.
        Mme Marois défend bec et ongles le crucifix de l’Assemblée nationale ( http://www.vigile.net/Pauline-Marois-defend-son-crucifix ), alors je ne crois pas que le « christianisme » soit relégué au rang d’antiquité ou de croyance désuète !

        Dans le projet Marois, toutes les religions sont traités sur le même pied (quoique avec le maintien de la présence du crucifix au salon bleu…),

        Serge Charbonneau
        Québec

        Répondre
  • avatar
    10 septembre 2013 à 12 12 29 09299
    Permalink

    PM, la PM du Québec, as-t-elle prévu bannir les autres signes identitaires pouvant porter a confusion et influencer les croyances du peeeuuuple ?:

    -Le mexicain avec son sombrero, pancho et bandouillère croisé sur le torse….
    -L’Africain pied nu dans le métro avec un sous-verre insérer dans la lèvre inférieure…

    Et pourqoi pas le Texan a chapeau de cowboy, cigare et panache sur son ‘hood’ de char- Le ‘pusher’ en cadillac rose intérieur en ‘shag’ et garni de ‘ bling bling’ en or…

    Ce n’est le symbole qu’il faut bannir mais bien identifier ce qu’il véhicule COMME IDÉOLOGIE, et d.noncer, si il y as lieu !

    Pas besoin d’une charte pour ca…mais bon, mondialisation oblige !

    Répondre
  • avatar
    10 septembre 2013 à 13 01 21 09219
    Permalink

    Pourquoi toujours se définir par opposition? …Divide & Impera… N’avons nous pas encore compris?

    On nous fait croire que la guerre des religions oppose chrétiens et musulmans. Je crois que a religion la plus dangereuse est le monétarisme corrompu par l’argent-dette. Elle nous encourage à donner tout ce que nous sommes, tout ce que le monde contient, tout ce qui est vrai et bon en échange de crédits imaginaires.

    Je crois qu’à l’origine, toutes les autres religions étaient des perspectives différentes du même lieu spirituel qui se situe à l’intérieur de nous. Je crois que ces religions sont dirigées pour manipuler ceux qui ont peur d’aller en enfer. La spiritualité elle, est pour ceux qui ont compris que l’enfer, nous sommes en train de le créer.

    En résumé le tout puissant dieu dollar est un dieu jaloux, sont vicaire, l’état, fera la guerre au hérétiques…

    Répondre
    • avatar
      10 septembre 2013 à 14 02 22 09229
      Permalink

      Enfin un texte sensé, Vraiment le vernis de civilisation est mince chez la plupart des humains. C’est plus que facile de vous diviser pour ensuite vous perdre la raison et vous imposer leurs bêtises idéologiques de façon subtile à votre insu.

      Ce qui fait la force d’un système idéologique est le degré auquel ses présupposés sont partagés par ceux-là même qui pensent en faire la critique la plus radicale.

      Voilà le vraie problème.

      Répondre
      • avatar
        10 septembre 2013 à 18 06 01 09019
        Permalink

        WoW,
        Merci beaucoup! J’accepte le compliment mais avec humilité. Je suis loin d’avoir l’éloquence et l’assiduité de plusieurs auteurs pertinents qui écrivent ici! Mais je vais quand même en profiter pour en rajouter une couche.

        Il est vrai qu’il m’arrive de penser qu’on s’attarde beaucoup au faits et contre-faits et pas assez aux principes, à l’essence des choses. Selon ma perspective, la Vérité ne peut être que simple et logique.

        Sommes nous trop conditionnés à rechercher la complexité des détails pour apercevoir la Vérité dans toute sa simplicité? Pourtant toutes les réponses sont accessibles quand on réussi à atteindre ce lieu à l’intérieur de nous.

        Il faut juste être capable de les accepter telles qu’elles sont sans vouloir y superposer ce qu’on croit être vrai, ce qui nous a été inculqué par un monde corrompu. C’est une liaison ouverte et direct que nous possédons tous mais qui s’éteint dès que l’on s’en détourne en faisant intervenir le mental, en voulant l’interpréter pour l’adapter au désordre de notre monde. ..

        Ma Vérité à moi c’est qu’un ordre naturel de type fractal existe déjà, nous y vivons et ne pouvons nous en soustraire. Il est bon et juste, c’est l’équilibre naturel.

        L’ordre pyramidal superposé par les «Archontes» est une arme de domination destinée à nous corrompre, nous limiter, nous garder dans un ordre de division injuste et contre-nature de peur, de compétition et de manque. En vue de s’approprier notre énergie créatrice (symbolisée par des $$$). Tous les êtres humains réagissent mal devant l’injustice, en pointant la réaction et en cachant la cause, ils justifient leurs pouvoir.

        Mais dans une condition libre et naturel de coopération volontaire, surtout si il y est depuis sa naissance, l’être humain moyen est foncièrement bon et incroyablement créatif. Il retrouve son intégrité, sa connexion naturel à ce lieu à l’intérieur. Et l’intégrité n’a pas besoin d’être gouverné .

        Une minorité de psychopathes… Pourquoi on leur donne la chance de «runer le show»?

        Si on peut comprendre ça, en moins d’une génération, c’est le paradis sur terre…

        Mais c’est juste MA Vérité…

        Répondre
        • avatar
          10 septembre 2013 à 18 06 21 09219
          Permalink

          Je seconde.

          Affectivement.

          Répondre
  • avatar
    10 septembre 2013 à 15 03 13 09139
    Permalink

    Camarades, Je vous souhaite la bienvenue…

    Bienvenue en classe pour cette énième rentrée des classes. On va devoir refaire l’appel, le rappel et le contre appel… Ça s’appelle ?

    Rouler une pelle à la connaissance… Même si tout le monde sait que l’essentiel n’est pas la connaissance mais la reconnaissance… de soi et des autres.

    Vous avez le choix entre la différence et l’indifférence. Cachez-moi cette différence que je ne saurais voir! L’État recommande la ressemblance… Apologie de l’apparence… Laissez être votre être, mais chez vous… pas ici… car je vous le dis sans être sûre que ce soit la vérité … ici c’est l’école de la République… laïque et identique pour tous !

    Bernard, qu’est-ce qui se passe ? Parle plus fort… sois plus clair, je n’ai rien entendu à ta requête. Oui… j’ai bien compris, tu as fait ta petite enquête et alors ? Tu t’es aperçu… de quoi donc ? Que Bachar a ôté le voile à sa quéquette ? Oui… oui je sais qu’on n’a pas le droit d’exhiber quelque signe religieux que ce soit… la circoncision est une affaire privée, qui relève de la conscience intime trop intime. On n’a pas le droit d’en faire un sujet d’offense et d’une manière ostentatoire devant ses petits camarades. Et puis je trouve petit Bachar que votre fierté est un peu mal placée… ça indispose sans raison comme toute tradition… avec laquelle on ne peut ni viser juste ni atteindre le plus haut… c’est au ras des pâquerettes !

    Henri, toi aussi tu as quelque chose à rajouter à la liste des doléances de la rentrée ? Vas-y, fonce. De quoi il s’agit ? De Saddam. Qu’est-ce qu’il a fait encore ? Quoi? Il n’arrête pas de montrer son doigt d’honneur ? Et alors, ce n’est peut être pas catholique mais c’est un geste qui a sa place dans notre monde laïque. Quoi de plus commun qu’un doigt d’honneur ? Comment ça? Il le fait à toute occasion ? C’est son seul mode d’expression ? Tu veux dire qu’à chaque fois qu’il croise quelqu’un il lui fait un doigt d’honneur… sans lui dire ni bonjour, ni au revoir… ah là… ça me fait un peu de peine… je l’avoue… pour lui. Parce que son geste ne s’oppose pas à l’école laïque mais impose le recours à l’asile psychiatrique. Saddam, non… ce n’est pas vrai ? C’est à moi que tu tends ce doigt d’honneur? Range-moi ça tout de suite ou je te le coupe sans hésitation… oui je comprends… tu en as après la laïcité mais ce n’est pas une raison de l’enfoncer dans l’œil des petits français…on ne te l’a peut-être jamais dit mais moi je te le dis, tu vas finir par te mordre les doigts… c’est ça… fais le mort… ça ira mieux pour tous les vivants.

    Levy… non tu ne vas pas t’y mettre toi aussi… La barbarie, je n’en peux plus… vas-y… Mais en prenant un petit raccourci… c’est Moamar ? Ça vous reprend… y en a marre de ces querelles répétitives… de quoi il s’agit ? Dis-moi tout sans tout me dire… comme d’habitude ! Moamar ? Quoi ? il a fait un gros trou dans son pantalon qui laisse aisément voir son cul… un trou de 15 cm? Mais c’est énorme! Et pourquoi il a fait ça ? Il dit que la mode n’est pas à un centimètre près et que c’est la seule manière d’être franc en France? En montrant son trou du cul ! Non, quoi? Ah oui… il voulait jouer franc jeu, il s’adresse à tout le monde en disant sans rien leur dire : ceci est mon cul… Ne te gêne surtout pas… vas-y baise-moi… Moamar, tu es complètement timbré mon petit, c’est tout ce que tu as trouvé pour protester contre la charte de la laïcité ? Attention Moamar tu vas finir par te faire baiser… je te le dis moi. Qu’est-ce que tu dis Levy ? Que tu n’arrête pas de le lui dire ? Et moi je te dis : arrête de faire semblant de prévenir… c’est toi qu’on devrait essayer de guérir!
    http://www.lejournaldepersonne.com/2013/09/laicite-a-la-tarte/

    Répondre
    • avatar
      10 septembre 2013 à 18 06 22 09229
      Permalink

      Élève BHL, corridor.

      Affectivement.

      Répondre
  • avatar
    11 septembre 2013 à 5 05 16 09169
    Permalink

    La promotion de la haine des québécois francophones par toutes sortes de commentaires faussaires n’est qu’une diversion essentiel de plus pour exploité davantage les canadiens qui ne sont pas de la haute bourgeoisie.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *