Le Canada pour la glorification du nazisme

naziOSCAR FORTIN :

Bien peu ont entendu parler de cette résolution, présentée par la Russie aux pays membres des Nations Unies, portant sur la condamnation du nazisme et de sa glorification sous diverses formes. Voir ici, le texte intégral de cette résolution.

Trois pays ont voté contre : le Canada, les États-Unis et l’Ukraine. Il y eut 55 abstentions, dont les membres de la communauté européenne, et 115 pays ont voté pour. La compilation des votes et des abs tentions peut être consultée ici.

Que n’a-t-on pas dit au sujet de ce nazisme, incarné en la personne d’Hitler, ce führer qui donna naissance aux chambres à gaz et fit de la race allemande l’élite porteuse de l’ADN de la gouvernance mondiale? Il s’agit d’une idéologie politique et militaire qui s’est incarnée dans le peuple allemand et qui a conduit à la Seconde Guerre mondiale.

« Le nazisme est en fait une doctrine politique d’extrême droite qui prône l’inégalité raciale et l’élitisme en affirmant la supériorité de la «race aryenne»; d’où la politique raciste et antisémite. » Équipe perspective monde.

Déjà, en octobre dernier, le président Poutine exprimait sa préoccupation à propos de la résurgence du « virus du nazisme ». Il disait, entre autres que « l’idéologie misanthropique a été détruite il y a 70 ans, il faut que la tragédie ne se reproduise plus. » C’est dans cet esprit que la résolution russe, présentée aux membres des Nations Unies, a été élaborée et soumise au vote.

La Russie s’est réjouie que la majorité des pays membres des Nations Unies ait voté en faveur de la résolution, mais s’est dite tout à la fois surprise et déçue que les États-Unis, le Canada et l’Ukraine aient voté contre. Trois pays qui ont lutté contre le nazisme, lors de la dernière guerre mondiale, et dans le cas d’Ukraine, qui en a été directement victime. Comment ces pays ont-ils pu voter contre le document qui condamne la glorification du nazisme?

Je trouve scandaleux que le Canada, à travers son gouvernement et le silence des partis d’opposition, ait été un des trois pays à voter contre le document et indirectement pour la glorification du nazisme.

Pauvre Canada! Comment comprendre qu’un gouvernement élu avec moins de 25 % de l’électorat canadien et moins de 40 % des votes, émis, peut-il parler au nom de tous les Canadiens et Canadiennes et les associer à un vote qui glorifie le nazisme? Faut-il comprendre que c’est ça notre démocratie du peuple pour le peuple ? 

Une fois encore, ce n’est pas la Russie qui est isolée, mais bel et bien le Canada, les États-Unis et l’Ukraine. Faut-il le rappeler, ce sont 115 pays qui ont voté contre la glorification du nazisme, 3 pour et 55 abstentions. Une résolution qui fut acceptée par une forte majorité. 

Nous sommes loin de Lester B. Pearson et du temps où le Canada avait une certaine personnalité internationale. 

Oscar Fortin

Le 23 novembre 2014

 

http://humanisme.blogspot.com

 

16 pensées sur “Le Canada pour la glorification du nazisme

  • avatar
    23 novembre 2014 à 12 12 37 113711
    Permalink

    Voici le texte que je viens de recevoir de Marius Morin. Une information incontournable pour comprendre. Un peu long pour un commentaire, mais à lire en son entier.

    Bonjour,
    Suite à un appel téléphonique quelque peu houleux et passionné avec ma sœur Madeleine, au sujet de Vladimir Poutine, considéré comme un vil dictateur, je viens préciser aujourd’hui ma pensée au sujet de Poutine.
    Il y a quelques mois, le G8 n’a pas invité Poutine à leur réunion. Récemment à la rencontre du G20, on a assis Poutine seul à une table et on a boudé son discours. Stephen Harper, notre petit caniche militaire s’en est pris à lui, lui demandant de quitter l’Ukraine. Poutine lui répondit qu’il ne pouvait pas quitter l’Ukraine, car il n’y était pas…
    Voyant que les choses tournaient mal en Ukraine, Poutine a décidé de déclassifier des documents secrets concernant l’Ukraine que Staline avait mis sous celé. Ne vous surprenez pas que Radio-Canada, TVA, le Globe and Mail, le New-York Time, le Figaro ou le Monde diplomatique de France ne parlent pas de cette histoire épouvantable du passé de l’Ukraine. Le président Poutine a accepté que soit levé ce secret d’Etat sur les génocides ukrainiens pour mettre les pendules à l’heure et que la vérité sorte au grand jour pour démontrer que les ukrainiens entre 1940 et 1945 ont été plus nazis, plus odieux et plus fanatiques que les SS ou la Gestapo. (http://www.agoravox.fr/actualites/politique/article/nos-gentils-voisins-ukrainiens-159594)
    Les nazis ukrainiens ont tué, durant la période 41-43, environ cinq millions deux cent mille civils, pour la plupart d’origine russe, et neuf cent mille juifs. Deux cent mille ukrainiens d’origine polonaise ont aussi été victimes de ces hordes, ainsi que quatre cent mille militaires russes faits prisonniers par l’armée allemande et « mis à disposition » des fascistes ukrainiens. Il est dommage de voir que de nos jours on passe sous silence ces atrocités ukrainiennes et qu’on ne parle que de celles d’Hitler.
    – par exemple le 30 juin 1941 le bataillon fasciste « Lvov » sous le commandement de R. Sukovitch a exécuté d’une balle dans la tête trois mille polonais d’Ukraine, parmi eux des scientifiques reconnus au plan mondial. Dans la foulée ce même bataillon a exécuté sept mille russes dont des femmes et des enfants, la gorge tranchée. Au même moment dans la Cathédrale Saint André l’évêque catholique ukrainien bénissait l’opération.
    -l’église catholique ukrainienne a béni toutes les atrocités commises par la division nazie ukrainienne “Galicie”. Par exemple en septembre 1941 le massacre de Babi Yar, près de Kiev. C’est là qu’ont été amenés 50.000 juifs, 3.000 tsiganes et 40.000 russes, pour la plupart des femmes et des enfants. Les SS ukrainiens ont obligé les femmes et les jeunes filles à se déshabiller, pour un immonde viol collectif et public. Ensuite ce sont de vraies scènes de cauchemar puisque les femmes ont eu les tétons coupés, on a versé du sel sur leurs plaies (note du traducteur, ces atrocités ont aussi été commises durant la 1ère guerre mondiale par les allemands sur les femmes de Belgique et du nord de la France), quand aux prisonniers hommes ils étaient maintenus et castrés au couteau ou à la hache. Les archives parlent également de scènes de cannibalisme, avec des bras de victimes grillées sur des barbecues.
    -les atrocités ont atteint une telle ampleur et un tel sadisme que les soldats allemands, révoltés, ont refusé d’être associé à cela et se sont retirés, laissant les ukrainiens finir leur « travail ». Les prisonniers étaient achevés par des balles tirées dans leur ventre, les faisant agoniser lentement, puis finis à coup de hache ou de pelle. Enfin tous les corps ont été jetés dans un ravin et recouverts de terre.
    -des commandants nazis ukrainiens ont aussi été récompensés par l’Allemagne nazie, ainsi Vojnovski qui a dépassé le chiffre de 550.000 personnes exécutées dont 350.000 russes et 160.000 juifs a obtenu le Grade de major dans l’armée allemande, et Sutnevitch qui n’avait « que » 3.000 juifs a son tableau de chasse n’y a obtenu que le rang de Capitaine.
    -dans des villages comme Lipniki, Certozi, Mikulici, Vladimir, des bandes jetaient vivant les enfants dans les puits, puis y balançaient ensuite leurs parents avant de tout recouvrir de terre.
    -la haine contre les russes et les juifs était telle que les filles ukrainiennes qui avaient des relations avec des jeunes d’origine russe ou de confession juive étaient violées par leurs pères et frères, puis empalées par le vagin. Pour s’échapper certaines de ces jeunes filles se sont jetées dans le Dniestr, s’y sont noyées. (Note du traducteur : comme dans certains pays de nos jours ?)
    Depuis une vingtaine d’années, des tensions montent entre l’Ukraine et la Russie. Récemment les ukrainiens « de Kiev » ont recommencé leurs méthodes nazies, fiers de leur passé de génocidaire contre les juifs, les russes, les polonais, dans le Sud Est du pays, où l’armée ukrainienne tire au canon sur les immeubles habités, les écoles, les hôpitaux des villes à majorité russophone. Vous voyez pourquoi les républiques du Sud Est réclament l’aide de la Russie.
    Pourquoi nos dirigeants ne soufflent pas mot sur ce sujet ? Les États-Unis et l’Otan, perdant de plus en plus leur suprématie sur le monde, veulent l’Ukraine pour se rendre aux portes de la Russie et y installer leurs puissances militaires. Vladimir Poutine, l’homme fort de la Russie, connaissant très bien leur petit jeu, ne veut pas perdre son temps à tergiverser et se tourne présentement vers l’Asie, la Chine et l’Inde (BRICS).
    À partir de la lecture de ces documents déclassifiés, il y a une autre vérité que vous devez savoir. Aujourd’hui Israël et le peuple juif réclament en dédommagement 200 milliards d’euros à l’Ukraine. Ce qui est sûr c’est que la Crimée, Donetsk et Lugansk, qui ont déclaré leur indépendance de l’Ukraine, vont être exonérées de ce dédommagement. Ces pays se sont rangés du côté de la Russie qui les a toujours protégés dans la mesure du possible. Par référendums, ils veulent s’unir à la Russie avec plus de 80% des votes de leur population.
    Au mois de mars dernier, après un référendum auprès de sa population, le parlement de la Crimée a adopté son rattachement à la Russie par 78 voix sur 81. Vous me direz que cela n’est pas de la démocratie. Pas une goute de sang n’a été versée. Par exemple le président russe, Vladimir Poutine, a reçu l’appui de plus de 85% de sa population. On est loin de la situation de notre Premier ministre Stephen Harper qui a été élu avec moins de 25% de l’électorat canadien et aujourd’hui gouverne en « dictateur » avec moins de 40% des votes émis. Notre Constitution canadienne ne permet pas de destituer un maire, un député, un ministre et encore moins un Premier ministre. On appel cela un modèle de démocratie ! C’est la démocratie non pas du peuple chez nous, mais des sièges d’aristocrates élus avec 30, 40 % des votes de la population. Comme Canadiens, Américains et Européens nous avons le culot d’exporter ce modèle de démocratie dans le monde. La seule chose que je souhaite en terminant, c’est d’avoir un jour un Premier ministre fier, debout, démocrate, respectueux des valeurs canadiennes, et qui refuse toute ingérence politico-militaire dans des pays autonomes et souverains.

    Répondre
  • avatar
    23 novembre 2014 à 13 01 30 113011
    Permalink

    J’ai hâte qu’on change de Premier ministre. M. Harper brise l’aura pacifique du Canada. Nous ne sommes plus un pays neutre. Trois pays ont voté contre la Résolution : Canada, États-Unis et Ukraine, donc, un trio qui complote ensemble, c’est l’impression qui en ressort.

    Pourquoi plusieurs pays d’Europe dont la France, l’Italie, l’Allemagne, la Belgique, l’Espagne, etc. se sont-ils abstenu de voter ? Est-ce par lâcheté ? On attend sans doute de voir QUI sera le plus fort entre la Russie et les États-Unis pour prendre position.

    Malgré tout, je souhaite de tout mon coeur que la paix triomphe dans ce climat trouble.

    Répondre
  • avatar
    23 novembre 2014 à 18 06 22 112211
    Permalink

    Stephen Happer a perdu son humanité depuis longtemps et si vous pensez qu’un changement de parti politique va changer tout cela vous pouvez continuer à rêver. Trudeau n’est même pas l’ombre de son père et il me fait penser à Hollande le pusillanime idiot.

    L’américanisme est tellement plus efficace que le nazisme pour le mal absolut mais ça presque personne s’en ait aperçu sauf le fou de Lefuneste et quelques autres marginaux. Rappelez-vous que le Canada fait parti de l’Union Nord Américaine et que c’est Washington qui mène le bal et cela depuis 2007.

    Une petite chanson pour vous faire réfléchir…
    https://www.youtube.com/watch?v=RYd4b3du3_g

    Répondre
  • avatar
    23 novembre 2014 à 20 08 40 114011
    Permalink

    Merci André Lafuneste pour votre commentaire et cette chanson qui en donne le ton.

    Bonne fin de journée

    Répondre
  • avatar
    24 novembre 2014 à 15 03 16 111611
    Permalink

    Je suis pour la condamnation du mal et je sais que le Canada n’est pas bien intentionné. La plupart des pays, qu’ils se soient abstenus ou qu’ils aient votés pour ou contre n’ont aucune leçon de morale à faire aux autres, la Russie compris bien sûr. Ils ont tous du sang sur les mains et maltraitent tous leurs propres citoyens. Ce vote c’est de la foutaise, de l’hypocrisie.

    Pourquoi les gens ne veulent pas regarder l’envers de la médaille concernant le nazisme, pourquoi tout le monde croient la version officielle là-dessus, sans faire de véritable recherche? Personne ne voit que cette diabolisation cache quelque chose? Qui est prêt à remettre en question ce dogme le plus ancré dans les esprits par la propagande démocratique. Même le parlement russe a finalement reconnu en 2010 que le massacre de Katyn n’a pas été fait par les nazis, mais bien par Staline et son gouvernement. Voici un excellent lien pour les véritables chercheurs de vérité sur le sujet :

    http://www.phdnm.org/national-socialisme.html

    Laissez de côté son côté chrétien. Il y a d’autres vidéos et textes intéressants sur ce site.

    Cordialement,

    Nicolas

    Répondre
  • avatar
    24 novembre 2014 à 17 05 58 115811
    Permalink

    Nicolas, merci pour votre commentaire. Je vous dirai, pour ma part, que je regarde ce que ces nazis font actuellement en Ukraine, à commencer par le coup d’État puis par les massacres qui ont suivi. Plus de 4000 morts à ce jour auront été victimes de ces attaques sauvages dans le sud-est de l’Ukraine. Ce ne sont tout de même pas les pro-russes qui ont tués les leurs. Je m’en tiens, comme vous pouvez voir, à l’histoire très contemporaine qui tombent sous nos yeux. Depuis des mois, la Russie demande aux organismes des N.U. de faire enquête sur ce génocide humain. J’ignore par quelle force, mais les N.U. n’ont encore rien fait.

    Répondre
    • avatar
      24 novembre 2014 à 18 06 59 115911
      Permalink

      Bonjour Oscar,

      Ce n’est pas parce qu’un certain groupe se donne un nom que c’est vrai. Ceux qui se disent néo-nazi en Ukraine n’ont rien à voir avec les véritables nazis, c’est encore une production des services secrets américains et israélien. Beaucoup de groupes qui se prétendent nazi le font selon la version officielle, ils se revendiquent même du génocide des juifs, alors que les vrais nazis n’ont jamais fait ça. Ce fut le premier bobard concernant des armes de destruction massive. Ça a tellement marché qu’ils ont repris ce truc avec l’Iraq, la Syrie, l’Iran et j’estime que c’est pas encore fini. Je vais te donner d’autres exemples : L’État Islamique est un produit des services secrets américains et israélien lui aussi, l’aspect islamique n’est qu’une façade. C’est aussi le cas des rebelles syriens, etc. Il ne faut pas se fier aux apparences. Platon nous l’expliquait déjà il y a 2500 ans dans son mythe de la caverne.

      Cordialement,

      Nicolas

      Répondre
  • avatar
    24 novembre 2014 à 18 06 05 110511
    Permalink

    Pas surprenant que harper soit a la traine de Obama,Il pense que si il y a des problemes Obama vas nous sauver,Si il peut débarquer du pouvoir on vas etre contents,jespere que beaucoup lirons l,article (de la gorification du nazisme) Comment le faire voir de tous?

    Répondre
  • avatar
    24 novembre 2014 à 18 06 30 113011
    Permalink

    vic934: merci pour votre commentaire. À vous maintenant de découvrir la manière de rendre l’article accessible à plus de monde possible. Si vous avec facebook, vous le mettez en ligne, vous pouvez également en donnez la référence à votre liste de contacts etc… Merci pour votre implication.

    Répondre
  • avatar
    25 novembre 2014 à 10 10 25 112511
    Permalink

    Bonjour à tous !

    Merci pour l’article!

    Tous ce que projette le bloc atlantiste à l’extérieur d’eux-mêmes sont un jeu de miroir ! En fait c’est leur propre image qu’il voit et qu’ils dénoncent ! Par ce vote, nous constatons tous selon nos médias aux ordres que Poutine est bien isolé, seul dans son coin, et non pas la dite «communauté international », qui serait plutôt une minorité international.

    Alors Poutine et les BRICS deviennent ainsi des fascistes, des néo-nazies, des méchants, des sous-hommes qu’il faut détruire, repousser, voir même assassiner.

    Dans cette optique, les pro-européens ukrainiens préparent une troisième conscription de leurs populations et appel à la guerre ultime contre les supposés terroristes opposants pro-russes du Donbass. Le Canada et les USA, de même que l’Union Européenne, ont toujours supporté, financé, instruit, instrumenté ces fanatiques dangereux, et pas juste en Ukraine.

    Tout torchon trouve sa guenille ! Qui se rassemble s’assemble ! La question est « Qui sont les véritables nazis ? »

    Si l’Ukraine prépare une nouvelle fois une conscription obligatoire pour sa population, le Canada aussi, et le Québec fait partie du Canada pour l’instant, et pour ça, il faut d’abord préparer les esprits, inonder les médias de propagandes antirusses et anti-poutiniennes, sortir nos vieux films qui parlent de la guerre, réveiller les mémoires de guerres, les nourrir, les alimenter, à même les commémorations en tout genre, déchaîner si possible la haine et les va-t’en guerre, mettre en scène des pseudos attaques terroristes pour fouetter la hargne de nos soldats et l’appui de la population.

    Comme la Russie refuse de réagir pour l’instant aux affronts USA en Ukraine et à l’assaut de leurs mercenaires formatés, inféodés à l’argent, et téléportés sur le Donbass, et tout partout à l’est et au sud, ça me surprendrait beaucoup que la population du Québec embarque dans ce jeu de guerre stupide pour sauver l’avoir des oligarques du monde entier, et même l’armée nationale ne s’y laissera pas prendre, et soutiennent cet appel aux armes pour bientôt de ce gouvernement canadien, en tout cas, tous les signes sont là, ça se dessine à l’horizon. Ils seront probablement obligé pour faire leur sale guerre d’embaucher des mercenaires, qu’ils soient des fascistes, des nazis ou des djihadistes, des âmes confuses, peu importe, tout le monde sera accepté, et ils seront instrumenté pour protéger leurs seuls intérêts; ils n’ont rien à faire avec ceux des peuples, qui ne sont pour eux que des esclaves et de la chair à canon.

    Il y a eût Napoléon qui en voulait aux Russes, les Bolchéviques de souche américaine en voulaient aussi aux peuples russes, Hitler aussi, supporté par certains américains et certains banquiers qui aimaient bien les nazis, aujourd’hui le gouvernement américain est de mèche, certains anglo-saxons aussi, certains israéliens aussi, certains amis de l’Union Européenne aussi, d’autres aussi, souvent à la tête des gouvernements et des multinationales du monde entier, alors pourquoi, aux cours des siècles, et aujourd’hui encore, tous ces gens ont-ils voulu détruire la grande Russie, la Sainte Russie ? Je crois que cela dépasse le simple jeu des marchés et de la géopolitique ! Et ces gens ne représentent nullement ces peuples, ces races, ces langues, ces religions, mais ils agissent supposément en leur nom !

    Cela révèle plutôt la lutte de Satan et de Lucifer face à Michael et au Christ pour la possession de ce monde. Pourtant le Christ refuse le combat, il l’a dit lui-même : « Je suis sur ce monde, mais je ne suis pas de ce monde » ou encore, « rendez à César ce qui est à César et à Dieu ce qui est à Dieu » ou encore, « Mon royaume n’est pas de ce monde ».

    Nous avons affaire à une guerre occulte, et cette guerre occulte, c’est pour la possession de notre âme, à tous, et de l’âme de la terre globalement ; notre âme sera-t-elle tournée vers la matière, ou élevée vers l’esprit, au-delà des intérêts purement matériels, alors, il ne faut pas être surpris que les mercenaires de tout acabits détruisent tous les temples religieux qui leur tombe sous la main tout autour de la terre, que ce soit au Kosovo, en Ukraine, en Syrie, en Irak, et qu’il tente de désacraliser le Christ en Russie, en France, en profanant les temples chrétiens, orthodoxes, de toutes les manières possibles, oui, il s’agit bien de la lumière face aux ténèbres, le bien face au mal, et le Christ est au-delà du bien et du mal arbitraire de ce monde, c’est pour cela que Poutine parle toujours de « ses partenaires occidentaux », il a le respect pour l’autre, et se refuse de réagir à leurs attaques ; alors il ne bougera pas, à moins que le bloc atlantistes n’attaque les premier, mais d’ici là, il y a bien des choses qui peuvent se produire, comme on dit si bien : « Les voies de Dieu sont pour l’instant impénétrable », et « laissons les morts enterrés les morts et marchons avec les vivants ». Amen !

    Répondre
    • avatar
      25 novembre 2014 à 11 11 52 115211
      Permalink

      Merci Bidi pour votre excellent commentaire porteur d’une réflexion qui nous interpelle profondément.

      bonne journée

      Répondre
  • avatar
    25 novembre 2014 à 11 11 27 112711
    Permalink

    Un article intéressant!

    La Russie cherche à rapprocher à nouveau les français de leurs fondations chrétiennes et de leurs traditions bientôt oubliées s’ils n’effectue pas un retournement libérateur au plus vite! Disons que c’est un clin d’œil de la Russie chrétienne orthodoxe aux français!

    Alors voici…

    FRANCE:…la Cathédrale Notre Dame n’a plus les moyens de s’offrir un sapin de Noel alors la Russie lui offre

    Cathédrale Notre-Dame: le sapin de Noël offert par la Russie

    PARIS, 21 novembre – RIA Novosti

    Moscou offrira à Paris un symbole de Noël – le sapin qui ornera le parvis de la Cathédrale Notre-Dame de Paris, sur l’île de la Cité, sera installé aux frais du gouvernement de Moscou, a annoncé vendredi à RIA Novosti une source au sein de l’ambassade russe en France.

    Il s’agit d’une première. Le sapin géant de Noël du parvis de Notre-Dame a toujours été installé aux frais de la paroisse locale. Toutefois, des difficultés ayant été rencontrées cette année lors de la collecte des fonds, la partie russe a décidé de prêter main forte.

    Samedi, les feux du sapin seront illuminés par l’ambassadeur de Russie en France Alexandre Orlov et le recteur de Notre-Dame de Paris Monseigneur Jacquin.

    Selon la tradition, tous les ans, pendant le Temps liturgique de Noël, la Cathédrale Notre-Dame de Paris offre sur le parvis un sapin de plus de vingt mètres de haut. « Cet arbre est une invitation à accueillir le don de la joie, de la paix et de l’amour du Christ », indique le site internet de la Cathédrale Notre-Dame.

    source via Maître Confucius
    http://www.brujitafr.fr/2014/11/france-la-cathedrale-notre-dame-n-a-plus-les-moyens-de-s-offrir-un-sapin-de-noel-alors-la-russie-lui-offre.html

    Répondre
  • avatar
    25 novembre 2014 à 11 11 33 113311
    Permalink

    Un autre clin d’œil!

    La Russie appelle l’Union européenne à lutter contre la christianophobie

    Le ministre russe des affaires étrangères Sergueï Lavrov a annoncé ce samedi que son pays proposera à l’Union européenne de s’attaquer au problème de la christianophobie.

    « Il y a quelques années, à l’initiative des Européens, il y a eu au sein de l’Organisation pour la sécurité et la coopération en Europe (OSCE) des actions contre l’islamophobie. Nous allons proposer d’analyser les processus menant à la christianophobie. Nous formulerons une telle initiative lors de la réunion ministérielle de Bâle dans une semaine. » a déclaré Sergueï Lavrov devant le Conseil russe pour la politique extérieure et de défense. En outre, le ministre des affaires étrangères a affirmé que la plupart des Etats-membres de l’UE préféraient éviter ce problème, ayant « honte d’en parler. Comme ils ont également eu honte d’écrire dans la Constitution de l’Union européenne que l’Europe a des racines chrétiennes. »

    Baudouin Lefranc

    Source

    Paul : Lavrov risque de prêcher dans le vide, vu la bande de déviants qui dirigent l’Europe…

    Publié par Paul

    http://www.brujitafr.fr/2014/11/la-russie-appelle-l-union-europeenne-a-lutter-contre-la-christianophobie.html

    Répondre
  • avatar
    25 novembre 2014 à 12 12 27 112711
    Permalink

    Bonjour, L’imagination, le maillon faible de l’esprit humain. On craint la guerre? La révolution? On nous a fait croire que des ‘maladies’ se traitent avec des ‘médicaments’. Ce qu’il y a le plus à craindre? Attendons qu’ils cessent la distribution de ces médicaments et nous verrons que la pire chose sera d’être entouré de zoombies:

    http://tvanouvelles.ca/lcn/infos/national/archives/2012/06/20120613-051503.html

    Répondre
    • avatar
      25 novembre 2014 à 14 02 12 111211
      Permalink

      Vous savez! Nous sommes déjà entourés de zombies! C’est trop tard! Les zombies sont pour la plupart à la tête de nos gouvernements et des grandes institutions financières et bancaires! C’est surtout ça qui est dangereux! Mais pour eux, tous ceux qui ne partagent pas leurs fantasmes, sont des zombies, c’est ça le jeu du miroir.

      Leur devise c’est « le zombie c’est l’autre ».

      Qu’est-ce qu’un zombie?

      C’est essentiellement un être endormi!

      Beaucoup de gens s’abrutissent aussi l’esprit en regardant Radio-Canada et TVA, et deviennent alors des formes de zombies qui s’ignorent en tant que zombies, c’est pour ça qu’il faut éviter le plus possible cette propagande de zombies pour zombies.

      Nous avons tous été plus ou moins zombéifier par le passé avec ce système de prédation économique, et c’est ce qu’il faut surtout retenir ici, c’est que c’est terminé cet époque, c’est que la lumière qui descend présentement sur la terre dézombéifit la conscience de l’ignorance humaine et nous révèle à nous-même en tant que porteur du christ, en tant que christ nous-mêmes.

      Imaginer le zombie comme une laide créature hollywoodienne c’est de la fiction tout ça! La réelle bibitte c’est notre propre personnalité emprisonnée dans le jeu de la matière qui sera transmutée par ce feu christique.

      Répondre
  • Ping : Le Canada complice des crimes commis en Ukraine | Les 7 du Québec

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *