Le cirque du mensonge

La guerre…
Le mensonge pour la guerre…

C’est fou l’énergie que certains odieux dirigeants déploient pour en arriver à déclencher une guerre !

Le terme «fou» est faible.  C’est renversant, hallucinant, incroyable!  Aucun terme ne parvient à être à la hauteur de la situation, à la hauteur de l’hypocrisie, à la hauteur de la cruauté et de l’inhumanité de ces dirigeants n’ayant aucune considération pour la vie et la détresse humaine.

Tous ces gens qui veulent la guerre devraient être mis en première ligne sur le front.  Ils verraient que la mort existe et qu’il ne s’agit pas d’un jeu vidéo. 

Et que dire de ces journalistes incapables de poser les bonnes questions !
Toujours à considérer que les menteurs disent vrai !
Ce sont des criminels qui nient les faits et cachent la réalité.

Ces ordures de journalistes qui ne demandent pas à voir les «PRÉSUMÉES» preuves attestant que le gouvernement Assad aurait employé des armes chimiques. 

Ces journalistes sont soient des criminels ou soient des imbéciles.
Nos journalistes sont-ils totalement dénués de la plus élémentaire des intelligences ? 
Ils régurgitent constamment que le gouvernement Assad a employé des armes chimiques sans qu’aucune preuve ait été donnée. 

Ces journalistes sont-ils tous trop jeunes pour se souvenir de la présentation des fausses preuves faites à l’ONU par le menteur Colin Powell ?

Il est à souhaiter qu’on nous joue un grand cirque pour éviter de perdre la face. Si ce n’est que pour sauver leur réputation, il n’y a aucun problème, nous pouvons tous jouer le jeu et faire semblant d’être déçus avec eux.

Mais ces gens peuvent être sérieux.  On les sait capables de tuer massivement.  Ils nous l’ont tristement démontré à plusieurs reprises.
Espérons que ces ignobles hypocrites ne soient pas assez fous pour déclencher l’irréparable. 

Il faut que les mensonges soient vertement dénoncés et il faut préserver les Syriens et Syriennes ainsi que le monde entier d’une guerre hors de prix et humainement désastreuse.

 
Serge Charbonneau

Sur le même thème:

Doit-on aller tuer Assad ?

Les bons veulent désespérément la guerre

LE DESSOUS DES CARTES EN SYRIE MEURTRIE

ÉCHEC À L’HYPOCRATIE ?

Ces criminels qui cachent la réalité (reprise nécessaire)

La réalité écrase la propagande – Une première

2013 : Les citoyens d’internet ont empêché la guerre.

Journalistes ou politiciens, qui sont les pires criminels ?

Occident : le désir du monopole de la violence

7 pensées sur “Le cirque du mensonge

  • avatar
    4 septembre 2013 à 10 10 52 09529
    Permalink

    La réponse à votre texte concernant nos journalistes, se situe dans la main qui les nourrit. Un salaire suffisamment alléchant pour acheter et dire des conneries.

    Par ailleurs j’écoutais vendredi dernier Azeb Wolde-Giorghis et une entrevue avec un professeur d’université de Montréal, et ma foi c’est la première fois que j’entendais un dialogue aussi bien équilibré entre Al Assad et le rebelles. Vraiment bravo.

    C’est ce qui me fait dire que Pascale Nadeau, Joyce Napier, Céline Galipeau, Même Patrice. Simon Durivage il a fait son temps …. Pas fort, réellement pas fort! Il y a beaucoup meilleur à l’intérieur de cette boîte.

    Répondre
  • avatar
    4 septembre 2013 à 11 11 18 09189
    Permalink

    @Serge Charbonneau
    «Tous ces gens qui veulent la guerre devraient être mis en première ligne sur le front. Ils verraient que la mort existe et qu’il ne s’agit pas d’un jeu vidéo.»

    Exactement! Pour toutes les guerres d’avant, toujours, ceux qui avaient la soif du pouvoir ont avalé avec satisfaction le sang de leurs soldats sacrifiés – pantins obligés. Ceux qui déplacent des pions sur une carte virtuelle n’envoient pas leurs enfants au front.
    Il n’y a pas de justification à assassiner son prochain.

    CAD

    Répondre
  • avatar
    4 septembre 2013 à 11 11 29 09299
    Permalink

    Je n’écoute plus Radio-Canada ni CBC depuis des lustres mais on nous taxes toujours pour en donner une partie au finance de ces deux réseaux de propagandes culturelles. On devrait les privatiser puisqu’ils n’ont plus aucun autre rôle que de manipuler l’opinion des citoyens avec des sophistes enculés.

    Répondre
  • avatar
    4 septembre 2013 à 12 12 24 09249
    Permalink

    Je crois aussi que c’est une question de paye. Ils s’imaginent avoir trop à perdre. Ils ne se rendent pas compte qu’ils échangent leur plus grande richesse, leur humanité, contre des bouts de papiers et l’illusion de pouvoir qu’ils amènent. La force du système tient dans la capacité de ses serviteurs d’incorporer les dissonances cognitives. Merci au ministère de la propaga… euh… Excusez, de l’éducation.

    Parlant de propagande, quelqu’un d’autre à remarqué le comportement erratique des nombres «pertinent» «d’accord» «pas d’accord» sur le site de Radio-Cadenas? Chaque fois que j’actualise la page, des chiffres différents, sans progression logique apparaissent. Déjà que j’ai dû changer mon pseudo pour être publié, sans parler de la censure des modérateurs qui refusent des commentaires ne contrevenant en rien à la netiquette.

    Répondre
  • avatar
    4 septembre 2013 à 13 01 34 09349
    Permalink

    Le coup le plus fumeux de l’histoire politique internationale est à la portée des « terroristes » actuellement.

    Il est admis que des « terroristes » se sont, à tout le moins, « infiltrés » parmi les « rebelles » en Syrie. Imaginez, un seul instant, que ces gens qui disent combattre les USA, fournissent eux-mêmes la « preuve » indiscutable que ce sont eux qui sont responsables de l’attaque au gaz sur Damas.

    D’un seul coup, la crédibilité internationale des USA et de la France disparaît pour les cinquante prochaines années. Le coup est encore plus létal que celui du WTC.

    Je me demande comment ces autorités occidentales peuvent être rassurés en se plaçant dans cette position. C’est de l’inconscience politique pure.

    André Lefebvre

    Répondre
    • avatar
      4 septembre 2013 à 16 04 51 09519
      Permalink

      Les autorités occidentaux sont dans un état psychologique affaiblie et même je dirais qu’il sont pas loin de la schizophrénie paranoïaque et leur surpuissance va les entraîner vers une auto-destruction du système qui les rendaient si puissant. Il faut se préparer à la chute de l’Empire. Êtes-vous prêt?

      Répondre
  • avatar
    4 septembre 2013 à 17 05 42 09429
    Permalink

    L’effondrement du syst`eme est en train de rendre fous ceux qui l’ont ‘erig’e. Ils sont pr^ets `a tout pour garder leur domination et leur pouvoir.

    Le degr’e de folie permet de mesurer le stade auquel est parvenu le processus d’effondrement. Comme le mentionnait Robert Huet, il faut se pr’eparer `a un effondrement prochain. Tr`es probablement, au plus quelques ann’ees.

    Pitoyable Arabes ! On pourrait en faire de la compote !

    Pauvre, pauvre humanit’e ! Pauvre, mais non pas digne de piti’e !

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *