avatar

Robert Bibeau

Robert Bibeau est journaliste, spécialiste en économie politique marxiste et militant prolétaire depuis 40 années.

3 pensées sur “Le limogeage de Rexxon Tillerson

  • avatar
    17 mars 2018 à 15 03 14 03143
    Permalink

    Bonjour auteur, dites comment analysez vous le « revirement » de donald trompe ( comme l’appelle le présentateur : ) ) ? pendant sa présidentielle, avant l’élection il parlait de  » drainer le marécage » , en parlant en gros de virer les corrompus et l’état profond des états unis , enfin c’est comme ça que les gens l’ont pris.

    J’ai aussi vu que l’état profond avait l’air de ne pas beaucoup le « blairer », ils ont pas arrêter de lui crasher dessus, de lui dire n’importe quoi , que ce soit les médias à la botte de l’état profond ou toute l’élite qui n’a pas arrêter de lui en faire voir de toute les couleurs.

    Alors que pensez vous de ce revirement ? ce n’était que du vent cette façon de critiquer l’état profond c’est ça ? pensez vous que lui aussi est comme tout les autres soit un membre de l’élite, soit il leur obéit ? car quand il a dit que le 11/09 était un faux drapeau, qu’il a parlé de « drainer le marécage », ou de reprendre la souveraineté à ces gens qui comme il l’avait dit ne faisait pas ça dans l’intérêt de leur pays etc.. , enfin avant l’élection on aurait vraiment dit que ce n’était pas quelqu’un qui faisait partis de l’establishment et on aurait vraiment dit que l’élite avait peur de lui et de son élection !

    Donc qu’es ce que vous en pensez de tout ça ? par exemple votre interlocuteur dit que tillerson était du côté de reeze etc.. , donc de l’élite quoi, mais alors pourquoi trump adopte le même comportement que eux , si il est vraiment si  » anti élite » que ça comme l’ont crus beaucoup d’américains ?!! Merci.

    Répondre
    • avatar
      17 mars 2018 à 15 03 19 03193
      Permalink

      @Mister hyde

      Cette confusion à propos de TRUMP découle de la confusion qui existe – en France notamment où les gens parle beaucoup et s’écoute beaucoup parler – entre la sphère économique et la sphère politique et idéologique.

      En France on croit réellement que les idées mènent le monde et que ce que dit un individu a de l’importance et le révèle à ses interlocuteurs. Par exemple en France un petit-bourgeois intello peut faire carrière à déblatérer des vacuités. Ainsi mon interlocuteur – français – spéculait sur qui est Pompeo – qu’a dit Tillerson – qui est l’ami de tel politicien – on se serait cru dans un show de téléréalité.

      En Amérique – ce qui inclut les canadiens (et oui je suis de Montréal mais anti séparatiste – un autre archétype qui s’effondre) nous pensons que la sphère économique mène le monde, qu’un individu n’est qu’un porte-parole et qu’il ne possède aucun pouvoir face à sa classe – qu’il n’est qu’un servant de sa classe sociale (et oui la classe capitaliste américaine est très consciente de ses intérêts) et qu’une élection n’est qu’une mascarade électorale servant à départager qui prendra le role de fonctionnaire des riches pour un temps déterminé.

      Sachant cela écoutez ce que je dis et vous comprendrez que TRUMP est un polichinelle que l’État profond les militaires ont laissé dire ce qu’il voulait afin qu’il soit élu puis maintenant ils sont en train de lui dire quoi faire = je n’ai pas dit quoi dire – il peut dire ce qu’il veut les riches s’en fiche ca n’a d’importance qu’en France et en Allemagne – AUX USA c’est quand il décrète une baisse d’impot qu’on l’écoute et mis à part les télé-réalités les gens ne porte pas attention à ces TWEET.

      Il a démis Tillerson non pas pour des mots inconvenants – Trump en dit un par jour – mais parce qu’ils refusait de stigmatiser l’Iran la prochaine cible des USA après la Syrie et en même temps que la RUssie – tout cela dans l’optique d’encercler la CHINE – la cible véritable.

      Ce n’est pas des palabres de femmes de ménage qui s’engage ici mais l’avenir de l’humanité. Traité cela sérieusement SVP

      PS: De nombreux électeurs américains n’ont rien cru des fanfaronnades de Trump, même que les travailleurs disaient (« s’il est sérieux ils vont l’abattre » – mais il n’est pas sérieux) MAIS ils ont trouvé amusant de leur mettre cet énergumène dans les pattes – s’il avait été sérieux, son assassinat aurait causé tout un émoi

      Merci de votre post Robert Bibeau http://www.les7duquebec.com

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *