L’EIIL, la nouvelle stratégie impérialiste au Proche-Orient

default

Voici deux déclarations de monsieur Hassan Nasrallah, secrétaire général du Hezbollah, du mois d’août 2014.  Dans ces présentations sur les ondes de la télévision Résistance, M. Nasrallah présente le nouveau défi que pose l’État Islamique au Levant (EIIL) pour le monde arabe et pour les peuples du Proche-Orient en particulier. Une vision particulièrement pénétrante des manigances tordues de l’impérialisme mondial dans cette région du monde sous agression constante depuis plus de soixante ans. Hassan Nasrallah estime que la menace que représente L’EIIL est pire que toutes celles qui l’ont précédé (menace néocoloniale puis menace sioniste comprises) car cette entité (EIIL) raciste, chauvine et fasciste pose la question de l’existence même des États bourgeois déjà établis au Levant, et du futur des États-nations telles que nous les connaissons dans cette région du monde depuis plus d’un siècle.

Aucun autre analyste de la situation dans cette portion du monde n’a jusqu’à présent perçu aussi lucidement la forme génocidaire qu’a pris l’impérialisme mondial au moment de sa déchéance délirante. Le Proche-Orient est devenu le laboratoire des menées criminelles de l’impérialisme mondialisé (américain, européen, russe, israélien, etc). J’attire particulièrement votre attention sur cette portion de sa présentation où Nasrallah déclare que le plan impérialiste régional prévoit qu’à la fin du stratagème les exterminateurs des travailleurs se présenteront comme les sauveurs des travailleurs opprimés à exterminer. Bon visionnement des dévoilements de cet homme très éloquent.  Demain un militant syrien complétera cette analyse pénétrante.

 

 

 

 

Pour la suite de la présentation où Hassan Nasrallah pose quelques questions forts pertinentes à l’Occident à propos de L’EIIL.

https://www.youtube.com/watch?v=tqbr0a23A_U

 

 

 

6 pensées sur “L’EIIL, la nouvelle stratégie impérialiste au Proche-Orient

  • avatar
    17 septembre 2014 à 9 09 38 09389
    Permalink

    Bonjour, À 5m54s : ‘Ils veulent que nous tous dans la région soyons plongés dans un désastre et que pour y échapper nous acceptions tout… toute directive, et qu’on leur dise: ‘sauvez-nous de ce désastre, sauvez nous juste de cette catastrophe et vous aurez ce que vous voulez. Nous sommes à votre service’.’

    Du nouveau sous le soleil? Il s’est produit la même chose avec les amérindiens du nord et du sud. Les forces impérialistes modernes ont atteint un niveau de puissance et de pouvoir inégalés dans l’histoire de l’humanité et elles iront jusqu’au bout. Relire mon premier paragraphe.

    Les forces impérialistes pourraient anéantir toute résistance rapidement mais ne le font pas pour garder de leur coté l’opinion populaire qui n’acceptera pas l’utilisation de la force ultime (lire atomique). Les forces impérialistes devraient à ce moment éliminer tout le monde. Relire mon premier paragraphe.

    Ma question est: Vaut-il mieux être un lâche vivant ou un héros mort?

    Répondre
  • avatar
    17 septembre 2014 à 11 11 05 09059
    Permalink

    @ GILLES H

    Tu te trompes.
    OUI ils sont cyniques et cruels, sans cœur et sans pitié.
    NON ils ne sont pas tout puissant ni éternel.
    OUI ils voudraient reproduire leur capital – le valoriser – le faire fructifier – monopoliser toutes les ressources de la planète MAIS
    NON ils ne le peuvent pas car leur système économique est en panne et en faillite.
    OUI ils n’hésiteront pas à exterminer mais
    NON ils ne peuvent exterminer 5 ou 6 milliards d’humains – Ils n’en ont pas les moyens contrairement à ce que tu crois. Yroshima a été détruit mais il s’est rebâtit.
    OUI 7 milliards d’humains c’est extrêmement difficile à tromper et à manipuler – à massacrer tout en leur faisant croire que c’est pour leur bien.
    OUI regarder du côté du Libéria (EBOLA) aussi bien que du côté de l’IRAK – les deux exemples achevés de leur dégénérescence consommée.
    OUI le pire reste à venir malheureusement.
    La Révolution stoppera leur guerre mortifère ou leur guerre meurtrière amènera la RÉVOLUTION.

    Répondre
  • avatar
    18 septembre 2014 à 9 09 45 09459
    Permalink

    Bonjour, ‘Tu te trompes’ : ce n’est pas important. Que j’aie tort ou raison, il y a les faits.

    Dans le monde du vivant, tout est cyclique. Pour l’instant, l’évaluation des forces en présences indiquent qu’à court et moyen terme il sera impossible d’arrêter la progression des ‘forces impérialistes’ – à moins qu’elles ne fassent une erreur fatale dans leur parcours, ce qui m’étonnerait, avec tous les cerveaux à sa disposition. Résister ne sert à rien, sinon à la destruction.

    À première vue, au niveau mondial, il semble que quelques grosses têtes se disputent les marchés du commerce et les profits qui en résultent. Un peu comme les Hells Angels et les Rock Machine, au niveau local, vous vous souvenez? Ma question est : Si un groupe parvient à prendre le contrôle de la planète, est-ce que cela signifierait la fin de toutes les guerres?

    Répondre
  • avatar
    18 septembre 2014 à 10 10 16 09169
    Permalink

    @ Gilles
    Ta question est mal posée Gilles.
    Si l’histoire de l’humanité était l’histoire de clans, de cliques, de tribus, d’ethnies, de mafiosi, de Bilderberg, des francs maçons, des «juifs» soi-disant tous financiers et commandant le monde, même en Chine – chinoise (sic) alors ta question serait pertinente – Si une clique accapare tout alors aurons nous la paix dans la soumission en Jésus-Christ – tous inféodés à ces ploutocrates vainqueurs ???
    Mais l’histoire de l’humanité est l’histoire de lutte de classes et la classe bourgeoise fut une classe révolutionnaire et nous a heureusement libéré – toute l’humanité – de l’aristocratie et du mode de production féodal rétrograde.

    Quelle est la question AUJOURD’HUI ?
    La classe ouvrière – UNIQUE CLASSE RÉVOLUTIONNAIRE – même si elle ne le sait pas et semble très loin de tout cela – doit nous libérer de la ploutocratie bourgeoise et de tous ses clans – bandes rivales – cliques et autres et SURTOUT détruire le mode de production capitaliste afin de le dépasser – de créer un nouveau mode de production collectif – socialiste sans classe clique – bande – mafia – dominante.
    La classe bourgeois dominante semble invincible c’est vrai – mais la conjoncture évolue. Savais-tu que des vas nu pieds armés de kalachnikovs allaient «rosser» les USA et chasser la première armée du monde d leur pays l’Afghanistan ? IDEM au Viêt-Nam en Irak en Syrie et résister aux sionistes à Gaza
    Non nous ne sommes pas démuni… laisse le temps au temps – leur faillite économique est la juste devant – Une fois leur économie ar terre on verra ce qu’il adviendra de leurs armées.

    Répondre
  • avatar
    20 septembre 2017 à 20 08 13 09139
    Permalink

    Je me demande souvent comment va évoluer la situation ici et dans les autres pays impérialistes? La révolution sera-t-elle mondiale? Qui dirigera cette révolution? Si la faillite économique est juste devant nous, n’est-il pas temps de faire de l’éducation pour développer la conscience de classe surtout que la classe ouvrière n’est pas consciente de ce qu’elle a comme pouvoir (comme vous le dites plus haut)?
    Et comment se développeront les forces productives dans des pays aussi différents que le Canada et le Chili de par leur histoire et leur ressources naturelles?

    Répondre
    • avatar
      21 septembre 2017 à 9 09 21 09219
      Permalink

      @ Hélène

      Excellentes questions – de fait, les seules questions qui importent pour un prolétaire révolutionnaire.

      1) La situation économique évolue partout – dans le monde entier – dans le même sens. C’est cela l’impérialisme moderne phase ultime du mode de production capitaliste. Les bobos appellent cela la MONDIALISATION néo-libérale menée prétendent-ils par des idéologues NÉO-CONS (sic) Toute une phraséologie pour dire = Économie impérialiste décadente et moribonde partout sur terre. Et ce ne sont pas des idéologues qui imposent cette déchéance et ces attaques contre le prolétariat mondial mais LES LOIS INÉLUCTABLES DE L’ÉCONOMIE POLITIQUE CAPITALISTE qu’un dénommé MARX a très bien décrite, sauf la phase impérialiste qui n’avait pas débutée en son temps.

      2) La révolution PROLÉTARIENNE DEVRAIS-tu dire – sera mondiale ou ne sera pas. (Point à la ligne – alors oublie la pseudo révolution prolétarienne bolchevique dans un seul pays féodal = 1917). Ce qui ne signifie pas qu’elle s’amorcera partout sur terre en même temps. Il se peut que la révolution PROLÉTARIENNE (la seule et unique qui nous intéresse = au diable les révolutions bourgeoises de soi-disant « libération nationale » qui ne libère que la bourgeoisie nationale) s’amorce dans un pays comme les États-Unis puis migre en Europe de l’Ouest – au Mexique – en Afrique du Sud puis plus tard en Chine ou en Inde…. Qui sait quel section de la classe aura atteint le point de non retour. Ce que l’on sait à coup sur c’est que la crise économique = la GRANDE DÉPRESSION mondiale = sera terrible et provoquera de la grande misère pire qu’en 1929

      3) Cette Grande dépression et malheureusement la guerre mondiale nucléaire qui s’en suivra fort probablement sont les conditions de l’amorce de l’insurrection populaire. POPULAIRE ai-je écrit car à cette première phase de soulèvement anarchique – spontanée – ras-le-bol toutes les classes sociales y compris les lumpens, la moyenne bourgeoisie paupérisée, le prolétariat bien entendu mais surtout la petite-bourgeoisie loquace – aventurière – terroriste – frustrée – hystérique et enragée de la go-gauche réformiste notamment sera très très active = on la voit déjà prendre les devants partout et proposer des centaines de thématiques d’agiotage comme le sexe, les droits des animaux, la paix, le mariage guay, la défense des milieux humides, l’écologie, la pollution, la laicité — regarde leurs médias go-gauche tu verras la panoplie des thèmes = SAUF LA RÉVOLUTION PROLÉTARIENNE

      4) dans cette première phase d’INSURRECTION POPULAIRE ET POPULISTE ce sera la grande spontanéité et la grande anarchie totale chaque groupuscule pseudo PARTI d’AVANT_GARDE s’avancera avec son gourou pour ramasser sa pitance et recruter ses ouailles – (rappelez-vous les cons avec le petit livre rouge en 1970) Les groupuscules foisonneront chacun brandissant des citations de Marx – Lénine – Trotsky – Mao – Staline dont les prolétaires n’auront rien à faire (C’est le futur de l’insurrection qui préoccupera la classe pas son passé)

      5) Cette immense confusion anarchique extrêmement violente avec des bandes armées qui s’en-tretuent – les États en déliquescences ou disparus – le pillage – les grèves – les armées sans solde et qui pillent – la guerre civile mais à l’échelle d’un continent puis de deux et trois – des migrations de populations par millions sans frontières nationales ou même continentale durera un certain temps – j ne sais pas combien de temps mais tout cela préparera le murissement des conditions de la RÉVOLUTION PROLÉATRIENNE

      6) De cette insurrection populaire prolongée et mondialisée surgira ici et là des groupes prolétariens – composés uniquement de prolétaires – sans gourou – sans avant-garde communiste (Dieu nous en garde on a vu ce qu’ils ont fait depuis 1864 ces communistes – socialistes – social-démocrates – trotskystes – castristes – guévaristes et maoistes – etc.) des mouvements armés spontanés surgit de la misère et de la colère qui voudront remettre de l’ordre parmi l’anarchie petite-bourgeoise mais en répudiant TOUT TOUT CE QU’IL Y A EUE AVANT car insatisfaisant à sa face même

      7) La RÉVOLUTION PROLÉTARIENNE AURA ALORS VÉRITABLEMENT COMMENCER. La Révolution prolétarienne sera un mouvement NON PAS DE DESTRUCTION – cette destruction aura eue lieue pendant la longue phase d’insurrection populaire nihiliste. La Révolution signifie CONSTRUCTION D’UN NOUVEAU MODE DE PRODUCTION contrairement à ce que tout le monde pense = que la Révolution c’est la guerre et la destruction = NON cela c’est l’INSURRECTION POPULAIRE POPULISTE

      8) Ne t’inquiète surtout pas de la conscience de classe de la classe ouvrière – fer de lance de la classe prolétarienne. Ce ne sont pas les go-gauches tout pognés à s’entretuer qui pourront faire avancer la conscience eux qui ont le nez dans le cul du prolétariat. La conscience nait de l’expérience jamais l’inverse. Ainsi, pourquoi puis-je écrire ce que j’ai écrit ci-haut ? Parce que j’ai une grande connaissance intuitive ??? NON NON. Parce que j’ai examiné – étudié – les expériences – les mouvements de notre classe de la Commune de Paris à aujourd’hui. Mes hypothèses reposes sur ce vécu étudié librement – ouvertement sans préjugé (pas endoctriné – ni dogmatisé). Je ne me sens nullement contraint d’arriver à la conclusion que Staline fut un génie pure marxiste-léniniste = Je m’en christ de Staline ou de Marx en tant que gourou = on leur prend ce qu’ils ont écrit de valable et on passe au suivant.

      Merci beaucoup pour ton intervention

      robert bibeau http://www.les7duquebec.com

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *