Les Femens se foutent totalement du crucifix

 

Hier soir à «Tout le monde en parle», les Femens nous ont clairement démontré qu’elles se foutent totalement du crucifix.

L’objectif de leur coup d’éclat n’était pas de dénoncer le crucifix, mais bien de promouvoir leur mouvement international en se servant d’un des symboles nous remuant le petit jésus.

Il est évident que les beaux seins de ces jolies filles n’ont absolument rien changé pour qui que ce soit concernant le crucifix.  Il est aussi évident que leur généreux geste (il y en a qui paient pour voir de telles «strip» «Tease» (ces déshabillages agaçants, ou déshabillages émoustillants)), n’apporte strictement rien au débat et ne change absolument rien à tous les niveaux quelque soit le clan des pour ou des contre la charte. 

Les Femens n’apportent que de la superficialité.
À travers tous leurs coups d’éclat mondiaux, tout ce qu’apportent ces très jolies filles (parce qu’elles sont toujours jeunes et bien tournées, comme la plupart des travailleuses du sexe) se résume à une superficialité éclatante

Les thèmes qu’elles disent défendre sont bien sûr louables.  Elles dénoncent, disent-elles en premier le machisme religieux.  En deuxième, l’exploitation sexuelle du corps de la femme (et c’est, paradoxalement, exactement ce qu’elles exploitent elles-mêmes).  Et finalement, probablement ce pour quoi elles ont été créées, elles dénoncent les dictatures «désignées».  Pas n’importe quelle dictature, mais celles dont le bataillon médiatique nous en fait le dénigrement.  Entre autres, ladite de Russie ou celle que l’on dit être en Ukraine, là où la très jolie Ioulia Tymochenko est, dit-on, « injustement » (???) emprisonnée.  À l’instar des belles Femens ou Pussy, cette très belle Ioulia attire immanquablement la sympathie.  On ne connaît rien de son procès, mais on connaît bien son très beau visage, ses beaux cheveux blonds et sa tresse la caractérisant comme une sorte de couronne sans épines, mais tout aussi marquante que celle du Christ en croix.

Les Femens sont de la graine de groupe de type otpor.  Ce groupe spécialisé à entraîner les gens (facilement moutons) pour parvenir à ces révolutions thématiques ou « colorées ».

Comme :
– Tchécolovaquie : « révolution de velours » (1989)
Serbie : « révolution de velours« (2000)
– Géorgie : « Révolution des Roses« (2003)
– Ukraine : « révolution orange » (2004)
– Kirghizstan : « révolution des tulipes » (2005)
– Liban : « Révolution du cèdre » (2005)
– Iraq : « révolution pourpre » (pour faire élire un pion servile en 2005)
Biélorussie : « révolution des Jeans » (2006)
– Birmanie (Myanmar) : « Révolution safran » (2007)
– Iran : « révolution verte » (qui a totalement échoué) (2009)

Otpor, Femen, Canvas, ce sont des groupes de manipulation.  Ils sévissent sur les réseaux sociaux et dans les médias.  Leur force: avoir une image puissante, remarquable et autant que possible «sympathique», racoleuse, «belle».

L’exemple des jolies Pussy de Russie est excellent.  D’ailleurs, on constate que l’extrêmement jolie représentante de Femen Québec les mentionne (ce n’est pas du tout anodin).  De belles jeunes filles se faisant remarquer, bien qu’elles apportent une superficialité totale à tous les dossiers qu’elles touchent.  Ces beautés ne visent qu’à se faire arrêter, tabasser devant les caméras pour devenir une image de victime, de grande victime, comme la belle Ioulia d’Ukraine pour ensuite participer «activement» (comme les Pussy) à la campagne médiatique de dénigrement d’un quelconque grand méchant dictateur ou rrrrrégime. 

Ces groupes sont savamment étudiés pour manipuler le sentiment et entraîner subtilement le jugement vers où les spécialistes médiatiques souhaitent l’entraîner.

La question de leur financement.
Il serait intéressant d’entendre les spécialistes du comportement, de la communication non-verbale, les synergologues, analyser la réponse de Mme Chernyshova, comédienne, lorsque Guy A. Lepage a abordé la question du financement.  Les synergologues s’intéressent souvent aux regards.  Tout au long de l’entrevue des Femens, les regards étaient intéressants.  Ils semblaient scruter si la compagne ne disait pas des choses trop embarrassantes et suivait le scénario bien établi.  Lorsque la question du financement a été lancée, les brefs regards sont devenus encore plus significatifs (à 1h 39m 15s.).

Le financement était bien sûr un sujet que Mme Chernyshova tenait à aborder.  C’est d’ailleurs elle qui l’introduit.  Elle tenait visiblement à déclarer devant la caméra que «personne» ne finançait le mouvement !   Il faut toujours accorder à une déclaration la valeur d’une déclaration.  Il est préférable de scruter qui paie les frais d’avocats lors de procès et de poursuites.  Il est plus que probable que ces jeunes de 19 ans ont toutes reçu l’assurance d’être défendu par les meilleurs avocats si elles étaient poursuivies par la justice pour leur geste souvent hors la loi, comme par exemple d’abattre une croix importante en Ukraine.  Imaginez si ici dans un village perdu on tronçonnait une croix de chemin !

Il est à espérer que tous ont bien vu hier soir, que le geste contre le «crucifix» n’était pas du tout, malgré son apparence, contre le crucifix, mais bien pour donner de la visibilité ultérieurement payante concernant l’image des Femens.  Les Femens hier à TLMEP n’ont strictement rien dit concernant la charte et concernant ce crucifix contre lequel, «DISENT-ELLES», elles sont en lutte.  Elles ne sont pas en lutte contre le crucifix, mais plutôt en intense campagne de promotion.

Tout ce que font ces jolies filles c’est de se montrer les beaux nichons pour bien se faire voir.  Leur discours est totalement nul et ne fait que survoler les dossiers tout en lissant le bon sentiment que l’on nous inculque subtilement et intensément chaque jour.  Le bon sentiment contre le méchant Poutine, contre les méchants qui emprisonnent la jolie Ioulia, contre etc. 

Les Femens sont un très séduisant outil de manipulation

La séduction: l’un des filons classiques de la manipulation.  Un outil de manipulation consistant à ranger de son côté par le charme sexuel, intellectuel ou démagogique. 

Serge Charbonneau

Info en relation avec le sujet:

Les groupes similaires à Femen

C.A.N.V.A.S.

Otpor! (CANVAS) (vidéo) – Rich Renegades Robbing Righteous Revolutions

DES RÉVOLUTIONS ARABES « SPONTANÉES » ?

CIA Coup-College

L’ONG européenne Canvas veut transformer le mouvement social algérien en «révolution»

 

OTPOR

Otpor: les professionnels de la révolution tarifée

Le réveil arabe, la CIA et l’Otpor

Des militants égyptiens formés à Washington et chez OTPOR

 

Énigme de l’expression « Jasmine Revolution » de 1987 à 2011

Tunisie après la Révolution du Jasmin : que deviennent les femmes ?

Libye, la révolution colorée expliquée par les Mondialistes

Comment la C I A prépare les révolutions colorées  (vidéo)

La prochaine révolution colorée aura-t-elle lieu en Argentine ?

La « révolution colorée » échoue en Iran

48 pensées sur “Les Femens se foutent totalement du crucifix

  • avatar
    7 octobre 2013 à 14 02 31 103110
    Permalink

    Elles représentent très bien la femme objet et la marchandisation du spectaculaire. Elles travaillent pour l’élite marchande et veulent devenir ultra-populaire. Elles représentent en réalité la culture superficielle de la société marchande, elles ne peuvent être que marchandises. Ont-elles d’autres qualités cela j’en doute for.

    Humain, trop humain.

    • avatar
      8 octobre 2013 à 16 04 43 104310
      Permalink

      Charbonneau le suppôt du crucifix duplessiste salit et discrédite (affiche vulgaire et sexiste à l’appui) les femmes qui combattent ce symbole religieux ostentatoire.

      Charbonneau le pro-gouvernement est cohérent à défaut d’être élégant…

  • avatar
    7 octobre 2013 à 17 05 31 103110
    Permalink

    Femens, Une formule de protestation qui a surpris et qui est bonne pour deux ou trois saisons, mais qui n’a pas d’avenir… À moins qu’il ne soit déjà prévu que l’on fasse de l’une ou plusieurs d’entre elles des martyrs….

    PJCA

    • avatar
      8 octobre 2013 à 16 04 44 104410
      Permalink

      Et toi? T’en as de l’avenir?

  • avatar
    7 octobre 2013 à 17 05 52 105210
    Permalink

    Je suis pour les Femen et je salue leur lutte. Sans condition. Il y a un conformisme pro-gouvernement dans cette chronique qui commence à devenir peu respirable…

    • avatar
      7 octobre 2013 à 18 06 57 105710
      Permalink

      Quand la marchandise spectaculaire sexuelle et marchande se présente comme fétiche politique alors la pensée critique s’absente le temps d’une longue érection mentale quasi interminable!

      Humain, trop humain.

      • avatar
        7 octobre 2013 à 19 07 21 102110
        Permalink

        Facile, trop facile…

        Courtichet, bien courtichet…

    • avatar
      7 octobre 2013 à 21 09 07 100710
      Permalink

      J’ai trouvé votre intervention bien drôle. M. Serge Morin. Oui vraiment drôle.

      Serge Charbonneau
      Québec

      • avatar
        8 octobre 2013 à 16 04 01 100110
        Permalink

        Toujours aussi baveux, Charbonneau ?

        Si tu nous en disais un peu plus sur la liste d’adresses email personnelles que tu as volées à ceux qui commentaient tes torchons sur vigile.net ? Adresses que tu utilises pour nous harceler avec ta propagande insignifiante ? Tu sais qu’on pourrait porter plainte au criminel contre toé, Charbonneau ?

        • avatar
          8 octobre 2013 à 18 06 44 104410
          Permalink

          Les prochains commentaires de cette nature seront caviardés sans sommation.

          Le modérateur

          • avatar
            8 octobre 2013 à 20 08 25 102510
            Permalink

            Je considère que ce caviardage serait de cacher des preuves du harcèlement que fait ce M. Pierre Tremblay.

            Êtes-vous complice de M. Pierre Tremblay, M. Laurendeau ?

            Je tiens absolument que jamais M. Tremblay ne soit censuré.
            Une telle censure serait pour moi totalement inacceptable.

            Serge Charbonneau
            Québec

          • avatar
            8 octobre 2013 à 20 08 40 104010
            Permalink

            Nous constatons que ce M. Pierre Tremblay est en relation avec l’équipe de Vigile.

            En nous livrant son émotion débordante, M. Tremblay nous dévoile des liens !

            Connait-il Mme Paule Genest, Première Directrice RDI ?

            Serge Charbonneau
            Québec

          • avatar
            8 octobre 2013 à 21 09 08 100810
            Permalink

            Ne me dite pas que vous pratiquez la censure sur le site des 7 du Québec ?

            C’est pourtant un fait, M. Laurendeau, que quiconque ayant commenté à un moment ou à un autre un des 200 et quelques « articles » de Charbonneau sur vigile.net pourraient vous confirmer qu’il a utilisé les informations personnelles de ceux et celles qui ont fait l’erreur de commenter un de ses nombreux « articles » (nom et adresse de courrier électronique utilisés lors de l’envois de commentaires) à des fins de promotion de ses idéologies personnelles et même de harcèlement et de propagande contre les administrateurs de vigile.net !

            Demandez à Richard Le Hir pourquoi il envisage sérieusement de supprimer les 213 articles de Serge Charbonneau du site vigile.net ?

            Et si maintenant vous laissiez Serge Charbonneau s’expliquer sur cette violation flagrante de la vie privée de ceux et celles qui ont commenté ses « articles » sur vigile.net ?

            Conseil d’ami, outre votre protocole de modération, vous devriez vous doter d’une vrai politique de protection de la vie privée des différents intervensants (auteurs et commenteurs) sur le site Les 7 du Québec, on est jamais trop prudent avec ce genre de personnage…

          • avatar
            8 octobre 2013 à 21 09 51 105110
            Permalink

            Votre approche de la vie privée, M. Tremblay est plutôt ridicule.

            Je ne viole aucune vie privée en informant les gens. Multitude de sites nous envoient multitudes de messages sans que nous en ayons fait la demande.

            Vous aimeriez empêcher la diffusion de vision autre que celle que vous défendez ardemment sur Radio-Canada. Votre approche est peu reluisante.

            Qu’est-ce qui vous motive tant, M. Tremblay ?
            Visiblement, je dérange l’organisme pour lequel vous oeuvrez.

            Vos commentaires sont tous les bienvenus sur ce site.

            Salutations,

            Serge Charbonneau
            Québec

          • avatar
            8 octobre 2013 à 22 10 33 103310
            Permalink

            Je sens Pierre que c’est vous qui vous amusez ferme.

            Allez, mon cher Pierre, amusez-vous.

            Serge Charbonneau
            Québec

      • avatar
        8 octobre 2013 à 16 04 46 104610
        Permalink

        Perso, je la trouve vraie et sincère. Merci, monsieur Morin.

        • avatar
          8 octobre 2013 à 20 08 32 103210
          Permalink

          « Complice » parce que je le caviarderais???

          Faut pas trop pousser le charriage. Je sais pas c’est qui ce Pierre Tremblay et le protocole s’applique à tous. Il est averti. Qu’il se le tienne pour dit.

          Quand à vous vous allégations, elles me laissent de glace. Vous vous discréditez puérilement et c’est pas mon affaire…

          • avatar
            8 octobre 2013 à 20 08 37 103710
            Permalink

            Je suis contre toute censure et spécialement contre la censure de M. Pierre Tremblay.

            En le censurant, vous préservez sa réputation et vous dissimulez des preuves contre lui.

            Comprenez-vous cela Paul ?

            Serge Charbonneau
            Québec

    • avatar
      9 octobre 2013 à 21 09 49 104910
      Permalink

      Appuie et cesse de lire. Tu n’y comprends rien de toute façon.

  • avatar
    7 octobre 2013 à 18 06 24 102410
    Permalink

    @Serge Charbonneau

    À chacun son combat! Je constate surtout que notre société souffre d’un vide énorme qu’on remplit par l’excès de l’image.

    CAD

    • avatar
      7 octobre 2013 à 21 09 09 100910
      Permalink

      L’excès de l’image et le manque flagrant de profondeur.
      Vous avez bien raison.

      Serge Charbonneau
      Québec

      • avatar
        8 octobre 2013 à 16 04 48 104810
        Permalink

        C’était la minute auto-critique de Serge Charbonneau…

        • avatar
          8 octobre 2013 à 20 08 42 104210
          Permalink

          J’aime bien l’auto-critique.
          Et vous Vanessa ?

          C’est la grosse équipe à ce que je vois !

          Serge Charbonneau
          Québec

    • avatar
      8 octobre 2013 à 21 09 15 101510
      Permalink

      Carolle Anne … la voix de la sagesse, encore une fois.

      Vous devriez être médiatrice dans les causes de divorce.

      • avatar
        8 octobre 2013 à 22 10 11 101110
        Permalink

        @A.L.

        Pas du tout. Je finirais par balancer entre empathie et sympathie ou parti pris.

        Bonne fin de soirée.

        CAD

  • avatar
    7 octobre 2013 à 23 11 27 102710
    Permalink

    Je crois que l’essentiel as été dit par Serge. Tout le reste serait superflu et ferait le jeu de la publicité quelle recherchent !.

  • avatar
    8 octobre 2013 à 8 08 44 104410
    Permalink

    Une hyène et deux Femen
    http://www.lejournaldepersonne.com/2013/04/une-hyene-et-deux-femen/

    À ma droite une femen égyptienne… Aliaa
    À ma gauche une femen tunisienne… Amina
    Entre les deux, je joue le rôle d’une hyène
    Qui peste et proteste contre ce genre de phénomène
    Femmes, femelles, femen… je ne vous dis pas amen
    Je ne crois pas que ce soit la meilleure façon de descendre dans l’arène…
    Pour cesser d’être à la traîne…
    On ne peut pas se comporter comme des chiennes
    Ce n’est pas la victoire qui importe mais les moyens qui l’assurent.
    Nous sommes des visages avant d’être des corps affichés sur un mur.
    Pour détruire le mur de l’intolérance, il y a des moyens plus sûrs
    Votre tenue d’Ève rend suspecte toute votre brillante aventure
    Vous avez ôté à la femme tout son charme, tout son mystère
    Perverti l’image de la fille, souillé l’image de la mère…
    Vous n’avez rien prouvé d’autre, sinon que l’indécence a un sens
    Que l’empire des sens en dit long sur le sens de l’empire
    L’empire de la marchandise qui est devenu votre devise
    L’empire du mâle auquel vous voulez substituer votre empire
    Je vous rassure le matriarcat ne vaut guère mieux que le patriarcat
    Il y a toute une gamme de nuances entre le nu et la burqa
    Vous prétendez lutter contre la pornographie
    En renvoyant de la femme la pire des photographies
    Des corps et un décor dépourvus d’esprit
    Vous prétendez lutter contre la phallocratie
    Avec une zézette qui regrette de ne pas être un zizi
    Vous prétendez lutter contre le sens du sacré
    En sacralisant les cinq sens avec votre licence contraire à la décence.
    Vous prétendez lutter contre le sens moral en prétendant que votre morale a plus de sens
    C’est votre esprit que vous devriez exhiber et non votre nombril!
    Je préfère encore me voiler la face
    Plutôt que d’être suivie à la trace
    Ce n’est pas à moi, mais à vous de me découvrir !

    • avatar
      8 octobre 2013 à 10 10 34 103410
      Permalink

      «On ne peut pas se comporter comme des chiennes»
      Et j’aime votre poème.

      Ouf! Quel effort maladroit de ma part de tenter de vous répondre en vers.
      En vers en vert et en joual vert et contre tous.

      Personne, vous êtes quelqu’un.
      Je tolère difficilement ceux qui utilisent des pseudonymes, mais dans le cas des artistes, leur signature est dans leur art.
      Comment est-ce possible de mieux signer !

      Bravo et merci d’avoir mis votre poésie en commentaire de mon écriture terre-à-terre.

      Salutations,

      Serge Charbonneau
      Québec

    • avatar
      8 octobre 2013 à 18 06 02 100210
      Permalink

      @ Personne

      Merci. Un homme ne pouvait pas le dire. Chacun, femme ou homme, ne pourra s’exprimer llbrement que quand on accordera sa vraie valeur au message plutôt qu’a l’agenda caché, aux préjugés, au coût de la pub et au plan de carrière du clown de service. Helas, cen’est pas encore le cas….

      Ainsi, si je souligne que les Femens disent des insignifiantes, on me traitera de sexiste, alors que si je porte a l’intention des responsables de ce site que le commentaire de « Pierre Tremblay » à 16 h 01 ce jour constitue de l’intimidation et justifie pleinement son exclusion définitive de ce site, personne ne pensera que j’ai une animosité viscérale contre lui. Si c’était une femme,… oh la la !

      Jusqu’à ce que notre société soit plus évoluée, il est donc pratique, pour éviter les malentendus, que ceux de chaque sexe distribuent les taloches dans leur propre vestiaire.

      Il y a, Dieu merci, assez de femmes intelligentes pour rabrouer les sottes et les hommes pas trop bêtes pourront alors se consacrer a pourchasser les idiots mâles, dont le monde ne manque pas non plus. « Peu doués » masculins qu’on remarque encore plus, d’ailleurs, puisque, ils ne peuvent pas se « voiler » des masses adipeuses pectorales féminines dont l’ostentation est jugée vulgaires faute d’avoir été encore assez vulgarisée

      PJCA

    • avatar
      8 octobre 2013 à 22 10 12 101210
      Permalink

      @Personne

      Bravo pour votre souffle! Bien dit, et tellement vrai.

      CAD

  • avatar
    8 octobre 2013 à 8 08 54 105410
    Permalink

    Bon article SERGE. Juste une petite remarque. Tu indiques que l’image des FEMENS et de ces groupes organisées par les services secrets occidentaux ou infiltrés par les services secrets pour en faire des pseudos – contestataires – fumeuses – leur image est léchée – bine organisée. Je te rappel que ce sont les médias qui font les FEMENS et autres groupes semblables.

    Hier j’ai manifesté devant le consulat des États-Unis à Montréal. Le savais-tu ? M’as-tu vu à la télé ? Vais-je passer à TOUT LE MONDE DÉBLATÈRE ??? Pourquoi ? Oui je sais je n’ai pas baissé mon pantalon mais si je l’avais fait j’aurais été matraqué à plus finir, ensanglanté – les dents cassés j’en aurais eu pour des années à m’en remettre et je n’aurais tout de même pas passé à la télé.
    Alors j’ai laissé passé mon tour et j’ai gardé mon froque.

    Regarde la photo de la petite au sein nue ci-Haut maquillée – belle – blonde fraichement teint, etc. – Maintenant – trouve une photo de manif des étudiants l’an passé avec la grosse 728 égorgeant un manifestant – tu comprendras rapidement –

    • avatar
      8 octobre 2013 à 10 10 42 104210
      Permalink

      Je partage totalement ton point de vue qui dit que ce sont les médias qui font et défont les popularités.
      Ce sont les médias qui nous font la réalité.
      Les choses dont on ne parle pas n’existent tout simplement pas dans l’esprit des gens. Comme si la réalité n’existait pas. C’est le cas pour la Libye et c’est le cas pour bien des endroits.

      Les Femen ne seraient rien si on n’en parlait pas. Mais on en parle et on nous les fait même aimer. Comme on nous a fait aimer les petites Pussy qui luttent contre le méchant Poutine.

      C’est pourquoi je disais:
      «Qui sont les pires ?»
      http://www.les7duquebec.com/actualites-des-7/journalistes-ou-politiciens-qui-sont-les-pires-criminels/

      Pour moi, la réponse est claire.

      Salutations,

      Serge Charbonneau
      Québec

    • avatar
      8 octobre 2013 à 10 10 47 104710
      Permalink

      Lorsque tu dis, Robert:
      «Je te rappelle que ce sont les médias qui font les FEMENS»

      Il faut être conscient que les médias de masse sont au service des mêmes intérêts que les Femen c’est donc tout à fait «normal» que l’un pousse l’autre. C’est de la «synergie» !

      Serge Charbonneau
      Québec

  • avatar
    8 octobre 2013 à 11 11 19 101910
    Permalink

    Serge Morin a dit : je suis pour les Femen et je salue leur lutte. Sans condition. Il y a un conformisme pro-gouvernement dans cette chronique qui commence à devenir peu respirable…

    Je réponds ;
    Il faut toutes les sensibilités pour faire un monde ! Même celle de Serge Morin, sur laquelle je donne mon avis : Je pense que la condition féminine n’est pas sa priorité, il me semble que le thème choc et l’écriture (du média animateur) salvatrice, nourrissent l’idéologie « tête de gauche » pour apostropher la tête de droite. Et je me pose une question ; qu’elle serait leur directive, s’ils étaient seul au monde ?
    A mon humble avis, il me semble que la femme est victime de son genre, elle devient l’outil politique du malicieux ! Même si elle donne l’impression de tout gérer, en tombant les tabous comme le crucifix. La femme se sent en danger, elle est porteuse de la mémoire Divine, dans son ovaire.
    N’a-t-on pas dit ; la femme est l’avenir de l’homme (Aragon) ou Marie mère de Dieu et des hommes. Ça n’est pas du même tonneau, mais c’est le même jus. La femme dans ses excès, appelle au secours pour l’humanité…C’est l’ego qui pilote le monde aujourd’hui. Il a chassé la vérité de la constitution planétaire.
    Alors que sommes-nous devant cette vérité ?

    Cordialement F

  • avatar
    8 octobre 2013 à 12 12 49 104910
    Permalink

    Cher Serge,

    Votre article se tient.

    Mais il y a un je ne sais quoi qui me dit à l’oreille que vous êtes tombé à pieds joints dans ce piège qu’elles tendent de la beauté féminine qui sait troubler les hommes à tels degrés qu’ils en disent les choses les plus pulsionnellement critiques pour bien cacher qu’ils aiment trop, ce dont ils ont un peu honte. Puisqu’ils se veulent de beaux esprits bien roides.

    OK, c’est freudien mais faut se gaffer du père Freud, il frappe toujours quand on la tête tournée du côté de l’appât.

    C’est un sujet casse-gueule, car si vous critiquez vous montrez que vous êtes piégé, et si vous applaudissez vous le montrez plus encore. 😀

    Bonne journée (ne m’épargnez pas dans votre réponse, je vous y invite…)

    Demian West

    • avatar
      8 octobre 2013 à 13 01 06 100610
      Permalink

      Quand vous dites « (parce qu’elles sont toujours jeunes et bien tournées, comme la plupart des travailleuses du sexe) »

      …je trouve que vous exprimez une idée très romantisée de ce monde des travailleuses du sexe, ce qui vous honore, car vous montrez bien que vous n’y avez pas recours. Mais je crains, et comme je suis un pessimiste ardent, que ce ne soit pas cet univers de beauté que vous dites. Peut-être est-ce même l’effroi perpétuel et la déchéance bien vilaine à chaque passe derrière les contraintes de chacun, client et bosseuse.

      Ne croyez-vous pas que mon discours est plus raisonnable et probable ou à craindre vrai ? 😀

      DW

      • avatar
        8 octobre 2013 à 15 03 43 104310
        Permalink

        je dis:
        « comme « la plupart » des travailleuses du sexe.

        Serge Charbonneau
        Québec

    • avatar
      8 octobre 2013 à 15 03 46 104610
      Permalink

      Je ne vous connaissais pas comme étant un grand psychologue, M. West. Vous avez sûrement raison !

      Parfois on ne se connait pas soi-même, n’est-ce pas ?

      C’est toujours intéressant de faire dire ce que l’on veut aux autres, mais je préfère m’attarder au pied de la lettre.

      Salutations,

      Serge Charbonneau
      Québec

      • avatar
        8 octobre 2013 à 15 03 49 104910
        Permalink

        Je ne sais pas…

        Mais je le sens tellement qu’approcher ce sujet sous l’angle de la beauté est le piège suprême.

        Je ne l’oserais jamais. 😀

        DW

  • avatar
    8 octobre 2013 à 13 01 44 104410
    Permalink

    Je ne commenterai pas longuement, et encore moins les commentaires.

    Mais je veux marquer ici mon désaccord avec le texte et la plupart des commentaires (je n’ai toutefois pas pris le temps de lire toutes les références de Serge Charbonneau aux divers groupes comme CANVAS, OTPOR, etc.).

    J’avais au départ beaucoup de préjugés défavorables aux FEMEN. Après avoir visionné le reportage complet des Francs-Tireurs consacré à ce mouvement (dont je ne connaissais que certains aspects médiatisés), j’avoue avoir découvert des féministes très articulées, organisées, entraînées et dont les « coups d’éclat » sont véritablement au service d’une vision politique (avec laquelle on peut être d’accord ou pas). Et bien qu’elles ne semblent pas utiliser le mot non-violence, il est évident qu’une bonne partie de leur stratégie de lutte et de leurs moyens d’intervention s’inspirent directement de la longue et riche tradition de la non-violence.

    Et la présence des FEMEN à TLMEP dimanche, avec les « règles du jeu » (et leurs importantes limites) imposées par ce type d’émission, n’a fait que confirmer pour moi le sérieux de leur engagement et de leur démarche. (Attention: je ne suis pas un inconditionnel des FEMEN! Je dis seulement qu’elles sont, pour moi, des interlocutrices valables dans le combat pour une société moins patriarcale et plus juste.)

    • avatar
      8 octobre 2013 à 15 03 50 105010
      Permalink

      Moi, voyez-vous, en visionnant leur document de promotion, j’y vois tout le contraire.

      Les Femen sont bien loin d’être des personas non grata comme les Manning, Assange ou Snowden !

      Salutations,

      Serge Charbonneau
      Québec

    • avatar
      8 octobre 2013 à 18 06 32 103210
      Permalink

      Bonjour Dominique

      Heureux que vous apportiez ici votre opinion. En contribuant à la discussion générale sur ces thèmes d’actualité, chacun multiplie l’impact de ses propres interventions pour les causes auxquelles il se dévoue en première ligne .

      Vous et mois étant de vieux avocats, je suis un peu surpris que vous ne voyiez pas comme moi touts les fils qui pendent autour des Femen et qui me semblent donner tout son sens à l’expression ‘ »bien articulé » :-)…

      Je ne suis peut être qu’un sceptique grincheux, mais je ne puis me défendre des questions qui m’assaillent. Qui les a choisies? Pour quelle fin précise ? Ont-elle des historiques qui laissaient prévoir un tel engagement? Qui assume le cout de cette opération mondiale ? Qui coordonne les activités et établit le calendrier ?

      Is fecit cui prodest….Je pense qu’il faudrait faire « revenir le dossier » dans quelques mois…

      Pierre JC

      • avatar
        8 octobre 2013 à 20 08 30 103010
        Permalink

        C’est toujours bon de se rendre plus loin que les mamelons, aussi affriolants soient-ils !

        Serge Charbonneau
        Québec

  • avatar
    8 octobre 2013 à 14 02 57 105710
    Permalink

    DW votre 12:49 me pousse à ajouter une autre considération plus féconde encore pour la compréhension de ce qui est à l’oeuvre ici.

    http://www.alice-miller.com/articles_fr.php?lang=fr&nid=123&grp=11
    par Alice Miller

    Féminisme et marxisme : quand les idéologies servent à masquer les souffrances de l’enfanceNOUVEAU
    Wednesday 01 December 2004

    Affectivement.

  • avatar
    27 décembre 2013 à 18 06 06 120612
    Permalink

    Je ne suis pas le même Pierre Tremblay qui a laissé les commentaires ci-dessus.

    N’importe qui peut se nommer n’importe quoi ici, même un ‘auteur’ en quête d’attention.

    Je suis le Pierre Tremblay que monsieur Charbonneau noyait de désaccords sur le site de Radio-Canada, quand il était possible d’y tricher…

    Je n’ai pas de temps à perdre sur votre feuille de chou monsieur Charbonneau.

    Je trouve que vous polluez déjà en masse sur Radio-Canada sans avoir à vous subir ici en plus.

Commentaires fermés.