L’explosion de la dette mondiale!

banquescanadiennes

[Les banques engrangent des profits illusoires – des titres de crédit qui ne seront jamais honorés. NDLR]

Source : http://www.24hgold.com/francais/article-or-argent-l-explosion-de-la-dette-mondiale-.aspx?article=6373676430H11690&redirect=true&contributor=Charles+Sannat

Charles Sannat (économiste). Février 2015.

 

[Chers lecteurs, je connais votre appétit de savoir, d’apprendre et de connaître. Mais je sais aussi l’importance que vous attachez au titre universitaire de vos informateurs. Rien de mieux qu’un économiste formé à Harvard pour parler d’économie. Je vous ai donc déniché un économiste bardé de papiers pour vous redire ce que nous  vous disons  depuis des années. La crise du système capitaliste est pire que vous ne le croyez  et le prochain crash sera un cataclysme comme vous ne pouvez l’imaginer. Cette fois avec M. Sannat vous allez le croire enfin. M. Sannat le dit par dépit, nous nous l’affirmons avec espoir!  NDLR]

 

******

 

Mes chères contrariennes, mes chers contrariens !

Voici une petite photo illustrant comment dire… l’endettement mondial officiel, car il y a également tout ce qui n’est pas comptabilisé ou mis « hors bilan »!!

 

Comme vous le savez, puisque c’est le message repris en boucle depuis le début de la crise en 2007, tout va bien.

Tout va bien et c’est même la reprise.

 

Tout va bien et si pour l’Europe la situation n’est pas facile, le mooooonde, lui, est un océan de croissance et de prospérité, raison pour laquelle la France en particulier devrait faire des réformes. Tout va bien et d’ailleurs regardez aux USA, c’est le plein emploi ou presque avec moins de 6 % de chômeurs… Pas grave si plus le chômage baisse et plus la misère augmente !!

 

On vous le dit et redit tout va bien, et ceux qui pensent le contraire parce qu’ils voient l’inverse sont des affreux, des horribles « pessimistes » !

Pourtant rien n’a changé, tout a empiré, tout le monde le sait, personne ne… !

 

Rien n’a changé mes chers amis, j’aurais aimé moi aussi mais tel n’est pas le cas. Nous avons, pour régler des problèmes d’endettement, créé encore plus de nouvelles dettes, ce qui déjà pose comme un problème majeur au niveau même de l’énoncé.

Ainsi, depuis 2007, la dette globale mondiale a augmenté de 57 000 milliards de dollars et il n’y a pas d’erreur dans le chiffre que je viens d’écrire, je répète : cinquante-sept mille milliards de dollars… Cette étude a été réalisée par le très sérieux cabinet McKinsey, un cabinet américain. Vous trouverez ci-joint le lien pour aller télécharger l’ensemble de l’étude consacrée à la dette mondiale.

DETTE

Mais vous pouvez gagner du temps en ne retenant que l’essentiel, à savoir que jamais, jamais la Grèce, la France, les USA ou même l’Italie ne pourront rembourser ces dettes devenues monstrueuses.

Nous jouons tous au jeu de « tout le monde est solvable »

Mais en réalité personne ne croit plus en cette fable. L’unique question c’est comment réussir à annuler l’ensemble de ces dettes dans une forme de consensus international et sans que l’ensemble du système économique mondial ne s’effondre, entraînant avec lui des sociétés entières dans le chaos ?

Trouvez la réponse à cette question et vous aurez de grande chance de pouvoir vous préparer au mieux à la dévastation que ne manquera pas de provoquer la mère de toutes les bulles financières, la bulle obligataire, autrement dit la bulle de l’endettement, de la dette !

Il est déjà trop tard, préparez-vous.   Charles SANNAT

 

[Demain, une analyse de la «formidable reprise américaine» (sic). Des emplois dans les Berger-Kings, les WallMarts, comme pompistes ou camionneurs pour vendre à des gens à qui on ouvre le crédit illimité pour repousser le crash boursier de quelques années ! Est-ce une véritable reprise ? NDLR].

10 pensées sur “L’explosion de la dette mondiale!

  • avatar
    17 février 2015 à 12 12 58 02582
    Permalink

    Bonjour M. Bibeau
    Quand on croit à ce que vous nous démontrez depuis plusieurs années et qui de jour en jour ce confirme, tous les autres problèmes semble bien anodin, incluant nos petits problèmes Québécois. Comment rester motivé en attendant le cataclysme des cataclysmes?
    Je me demande comment vous faites en attendant ce gigantesque tsunami pour être capable de vous reconcentrer sur la routine de tous les jours en incluant les autres problèmes de sociétés qui semble bien insignifiant?
    Quelle est votre recette?
    Encore une fois merci pour nous informer même si le tout est terrifiant?

    Répondre
  • avatar
    17 février 2015 à 16 04 06 02062
    Permalink

    Dette mondiale?
    Je ne peux pas me devoir de l’argent à moi-même…
    À quelle planète la terre doit-elle tout cet argent???

    Répondre
  • avatar
    17 février 2015 à 16 04 27 02272
    Permalink

    @ Poivre de Cayenne

    Il n’y a pas de recette. Je me voue à cette tâche de comprendre – analyser – décortiquer-réétudier – réanalyser – débattre avec qui le souhaite et le tolère – le mode de production et le monde qui nous entoure et cela à plein temps – tout le temps. La retraite m’offre cette opportunité.

    Avec une seule et unique idée… retransmettre ces informations au plus grand nombre afin que parmi eux il en soit, un – deux ou trois (et je les espère encore depuis 5 ans) qui décident d’oublier leur EGO (et je vous assure que c’est véritablement l’obstacle le plus titanesque que je rencontre) et de se mettre au même boulot – en ne pensant pas que je lui fait un peu d’ombre – ou qu’il me fait un peu d’ombre – ce dont je n’ai rien à foutre – mais en se plaçant résolument au service de la seule classe révolutionnaire qui soit = la classe ouvrière = l’avenir de l’humanité.
    Bienvenue chez-vous Monsieur

    Répondre
    • avatar
      17 février 2015 à 17 05 26 02262
      Permalink

      Si c’est pour l’avenir de l’humanité, pourquoi ne pas en appeler aux êtes humains? Je me sentirais interpellé…

      Mais la classe ouvrière, ce n’est qu’un concept pour moi, une construction mentale, un programme qui implique des divisions et des différences entre les hommes… Ce que je ne cautionne pas.

      Toutes les lois et les règles que nous avons inventé et superposé pour créer cette immense machine économique globale sont basés sur des principes existant en nous…

      Nous les avons mis sur papier et dès lors avons cessez de nous référer au principe premier des choses (nous les avons créé pour nous servir, pas l’inverse). Il faut s’élever au dessus du système, voir ses limites et son imperfection, mais surtout son irréalité.

      There is no spoon.

      L’hécatombe sera terrible si l’humanité continue de détruire ce qui est réel parce que les chiffres fictifs disent de le faire.

      Il faut réaliser la différence entre la réalité de papier et la vraie réalité. Retrouver le chemin des principes, du cœur…

      Ne pas accepter de démolir une usine réelle parce qu’une réalité de papier superposé à la vraie réalité dit de le faire…

      Ne pas accepter de jeter des gens à la rue au nom de ce système destructeur et moribond… Etc…

      Ce système n’est pas brisé, il arrive a complétion, à ce pourquoi il a été créé: l’asservissement d’une planète via l’imposition de divers concepts mentaux superposés au fil du temps.

      Il faut redevenir sain d’esprit et cessez de croire l’illu$ion…

      Un a un, mais globalement…

      Répondre
  • avatar
    18 février 2015 à 13 01 52 02522
    Permalink

    L’homme faisant parti du règne animal comme toutes les autres races d’animaux, tout comme eux nous pouvons avoir nos propres lois, mais la loi de la jungle et du gros bon sens aura toujours priorité.
    Comme toujours cette loi peut-être terrible quand il s’agit de ramener à l’ordre ceux qui lui désobéissent.
    Ce n’est qu’une opinion

    Répondre
  • avatar
    18 février 2015 à 19 07 18 02182
    Permalink

    Je pense que le réel problème de fond de cette dette mondiale, c’est l’argent virtuel ; celui qui fait vivre et s’enrichir les banques ; et donc : LA BOURSE !

    Donc en effet, les états ne pourront jamais rembourser de l’argent qui n’a jamais existé, vu qu’il n’est que spéculation. Le problème, c’est que les spéculateurs s’enrichissent sans argent, et que les états se ruinent avec de l’argent.
    Et ça, ça ne pourra jamais se régler par un économiste, même de réelle gauche.
    Je pense que vous avez compris pourquoi …
    Les dettes augmentent sans cesse, et les bénéfices des spéculations aussi ; si ce n’est pas une preuve, lol !
    Et si on revenait au sonnant et trébuchant ? 😉

    Répondre
  • avatar
    18 février 2015 à 21 09 57 02572
    Permalink

    @ Tous

    À mon point de vue, strictement matérialiste il est totalement faux de prétendre que les idées préexistent dans la tête de l’homme – c’est là une conception idéaliste qui date de l’antiquité de l’histoire – l’époque de la grande noirceur ignorante qui croyait que la terre et les hommes étaient des créatures des dieux et du ciel qui avaient implantés dans la tête des hommes ces idées que l’instruction servait à décortiquer et à faire jaillir de leur gangue.

    En ce monde scientifique moderne nous savons que les idées de l’homme et de sa destinée se construisent dans la tête de l’homme au fur et à mesure de son éducation – construction sociale au contact des autres – socialement qui le forge –

    Oui j’interpelle la classe ouvrière qui n’est pas un concept – mon père soudeur à la marine industrie de Sorel n’est pas un concept abstrait – sa mort d’une maladie industrielle n’est pas une abstraction sans signification NON monsieur.

    Pour ce qui de la dette réelle et virtuelle… quel est le problème au juste ?

    Je vous prépare un papier sur le sujet suite à la découverte que je viens de faire découverte qui vise à répondre à la questions suivante : Le capitalisme est en crise continuelle et récurrente comment se fait-il qu’il ait survécu aussi longtemps agonisant – Il a terminé son tour de piste depuis un certain temps, pourtant, il perdure – comment s’y est-il pris pour survivre agonisant ainsi ???????

    A lire bientôt sur LES7DUQUEBEC

    Répondre
    • avatar
      19 février 2015 à 19 07 22 02222
      Permalink

      Et bien peut-être que si le capitalisme survit toujours, c’est justement, par le biais de l’argent virtuel, non ?

      Répondre
      • avatar
        20 février 2015 à 23 11 53 02532
        Permalink

        Par le biais du CRÉDIT – c’est presque pareil – pour être encore plus précis par le fait que le procès de production du capital a été dissocié du procès de circulation de l’argent-capital. Il m’aura fallu 5 ans d’études pour bien comprendre ce phénomène monétaire complexe mais crucial car il a permis de prolonger la vie du capitalisme une cinquantaine d’années supplémentaires et c’est pas fini.

        Répondre
    • avatar
      22 février 2015 à 4 04 06 02062
      Permalink

       »il est totalement faux de prétendre que les idées préexistent dans la tête de l’homme »

      Je suis d’accord. J’ai dit:
      Toutes les lois et les règles que nous avons inventé et superposé pour créer cette immense machine économique globale sont basés sur des principes existant en nous…

      Les principes sont purs et antérieurs aux idées qui elles, sont corruptibles.

      Le principe c’est la compassion envers nos semblables. l’idée, c’est le système de santé et le filet social.

      Le principe c’est l’équité dans nos échanges, l’idée c’est la monnaie…

      Le principe c’est la fraternité entre les êtres, l’idée c’est les religions

      Mais on peut aussi considérer que les idées sont préexistantes dans le champ d’informations… Champs démontré mathématiquement par Emile Pinel.

      http://lavieimpersonnelle.jimdo.com/app/download/2976175111/Vie+et+Mort+d%27Emile+Pinel.pdf?t=1287838262

      Ou le champs akashique (conscience universelle) ardemment défendu par Ervin László.

      http://ervinlaszlo.com/index.php/publications/books

      Tous deux scientifiques et bardés de diplômes… Vu que ma perspective spirituelle des choses semble m’avoir couté ma crédibilité…S.V.P. prenez soin de ne pas confondre la simplicité de ma vision avec un raisonnement de simple d’esprit.

      Ma perspective peut vous sembler loufoque et loin des certitudes que l’on vous a enseigné. Elle n’en est pas moins basée sur des observations et expériences de première main, sur des réflexions profondes et de nombreuses années de recherches intérieures et extérieures.

      C’est la mienne, je ne l’ai emprunté à personne et personne ne me l’a enseigné, je l’ai construite en entier. Peu de gens se donnent autant de mal pour comprendre et remettre en question leur propres systèmes de croyances.

      Je n’ai pas cru avoir le choix. Un jour j’ai réalisé que nous étions tous programmés. Ne sachant plus ce qui était vrai, J’ai fait table rase… je me suis reconstruit uniquement avec ce que je savais vrai par expérience et qui me semblait d’équerre selon mes principes moraux.

      C’est logique, c’est en accord avec les dernières découvertes scientifiques, c’est léger, c’est humain, c’est aéré, c’est clair, c’est droit et d’une intégrité à toute épreuve. Mais tellement simple que les gens qui cherchent des causes dans la complexité des détails ont du mal a saisir…

      Selon ma perspective les détails n’ont qu’une importance mineure, ils ne sont que les effets du principe qui est la cause.

      Et les principes ne sont pas une expression de la tête mais du cœur…

      Mais ça c’est une autre histoire 😀

      Merci de me permettre de préciser ma pensée.

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *