L’hypocrisie médiatique dénoncée par une sœur carmélite

L’Hypocrisie de nos journalistes dits « professionnels ».   Hypocrisie avec un grand H.

 Je vous invite à écouter Mère Agnès Mariam de la Croix,

une carmélite qui vit en Syrie et qui intervient depuis le début de la guerre hypocrite qui se fait en Syrie afin de faire valoir la simple réalité decette tuerie que nos gouvernements et nos médias encouragent.

Ce témoignage est vraiment IMPORTANT.  Écoutez-la.  Elle était de passage à Paris la semaine dernière.

https://www.youtube.com/watch?v=xryY24_WD8A

M. Luc Chartrand de Radio-Canada a déjà joué à mettre en doute ce qu’elle disait

parce qu’elle nuisait à la propagande qu’il faisait.

http://ici.radio-canada.ca/emissions/telejournal/2011-2012/Reportage.asp?idDoc=216609#leplayer

Radio-Canada la dénigrait lors de son passage à Montréal en décembre 2013

http://ici.radio-canada.ca/audio-video/#urlMedia=http://www.radio-canada.ca/Medianet/2013/RDI/2013-12-03_21_00_00_TJ21H_0002_06_500.asx&pos=0

De la propagande à faire vomir.

Je suis estomaqué du manque d’humanité de nos médias et de nos politiciens. Il faut que cessent ces lavages de cerveau nous entraînant constamment dans l’acceptation des crimes contre l’Humanité.

 Unknown

Le 4 mai 2011 j’écrivais à l’hystérique François Brousseau

Voyez ma note ici: http://ici.radio-canada.ca/nouvelles/carnets/2011/04/29/132793.shtml?auteur=2096

Il serait intéressant que M. Brousseau prenne contact avec Mère Agnès-Mariam de la Croix  Elle est religieuse carmélite. En 1993, elle restaure les ruines du monastère de Saint Jacques le Mutilé à Qâra en Syrie, et fonde l’Ordre de l’Unité d’Antioche.  Elle est toujours en Syrie et livre un témoignage s’intitulant:
« Au crible des informations tendancieuses, la situation en Syrie »  On peut lire son témoignage ici:

http://www.legrandsoir.info/Au-crible-des-informations-tendancieuses-la-situation-en-Syrie.html

Évidemment, il faudrait se rendre sur place pour confirmer ses dires, mais son point de vue donne un regard intéressant sur la situation syrienne et même sur la situation générale du printemps arabe.

En lisant Mère de la Croix, on constate qu’une même réalité est vue de façon bien différente.   Comment expliquer qu’une même réalité nous donne des versions à ce point différentes ?  Si nous avions plus de faits tangibles et vérifiables, nous pourrions sans doute séparer l’ivraie du bon grain. Mais les nouvelles nous parvenant de Syrie ne sont que témoignages anonymes et journalistes très émotifs et moraux aux frontières.

L’information repose sur des impressions.

De plus, on met volontairement de côté la malhonnêteté très possible de gens disant vouloir le bien et tuant massivement au grand jour (comme en Libye).
Tout le monde sait aussi qu’il existe des groupes spécialisés pour favoriser la violence. Lors des manifestations, ici comme ailleurs, il y a de ces groupes. Les journalistes en sont conscients. Pourquoi ces groupes ne semblent pas exister en Syrie ou en Libye ?  Nous savons tous que les rapports entre le gouvernement syrien et Israël et donc les ÉU sont tendus depuis des années (comme c’est le cas en Libye), pourquoi donc jamais l’hypothèse que des groupes des services secrets favorisant la déstabilisation et la violence n’est jamais émise ?

Peut-être que Monsieur Brousseau peut répondre à ces questions ? 

Salutations, Serge Charbonneau. Québec

En décembre 2013 J’envoyais cette note à Radio-Canada:

Note reproduite ici:  http://www.les7duquebec.com/7-dailleurs-invites/de-syrie-mere-agnes-mariam-de-la-croix/

 Le 6 décembre 2013 à 14 h 42 min, Serge Charbonneau a dit :

Note envoyée à Radio-Canada en avril 2012:

——————

Nadia Khost
Sylvia Cattori
Mère Agnès-Mariam de la Croix
Marie-Ange Patrizio
Mouna Alno-Nakhal

 Comment peut-on mettre de côté tous ces témoignages ?  Ces personnes existent et nous livrent des propos qui incitent au questionnement sérieux. Lorsqu’on est journaliste et en plus « professionnel »,  comment peut-on nier l’existence de ces nombreux témoignages ?  Je suggère aux journalistes de Radio-Canada qui semblent manquer d’imagination pour récolter de l’information ailleurs qu’à ce vénérable (sic) organisme des «droits de l’Homme» « syrien » de Londres (OSDH), de tenter de communiquer avec les gens nommés dans ce texte:

« Syrie : nouvelles des chrétiens du diocèse de Homs et de Hama» http://www.legrandsoir.info/syrie-nouvelles-des-chretiens-du-diocese-de-homs-et-de-hama.html

Entre autres:

– Le curé de Yabroud, R.P. Georges Haddad

– Le Père Mayas Abboud, recteur du petit séminaire des Grecs catholiques à Damas

– Le Père Louka, curé de Nebek

– Mère Agnès-Mariam de la Croix du monastère de Saint Jacques le Mutilé à Qâra

Pour connaître Agnès-Mariam de la Croix…
Mère de la Croix nous parle de son monastère ici:
http://www.youtube.com/watch?v=c4eKaYREkfc

En mai dernier elle publiait ceci:
«Au crible des informations tendancieuses, la situation en Syrie»
http://www.voltairenet.org/Au-crible-des-informations

En août ceci:
« Mère Agnès-Mariam de la Croix témoigne de ce qui se passe en Syrie
Syrie : Entre conflits armés et dialogue »
http://comite-valmy.org/spip.php?article1765

En septembre ceci:
« Le Patriarche, les catacombes et la « révolution »
http://www.voltairenet.org/Le-Patriarche-les-catacombes-et-la

En octobre ceci:
«Réponse d’Agnès-Mariam de la Croix à un reportage de Sofia Amara
Syrie : diffusion par Arte d’un film de propagande
http://www.palestine-solidarite.org/analyses.Mere-Agnes_Mariam_de-la-croix.161011.htm

J’aimerais aussi que nos journalistes de Radio-Canada nous montrent la nouvelle Libye afin de savoir quels sont les risques encourus par la Syrie s’il s’avère une nouvelle intervention armée «humanitaire» (bombardements massifs) dans cet autre Pays (souverain). Si nos journalistes obtiennent un visa pour Tripoli, je leur suggère de rencontrer l’évêque de Tripoli (si le CNT ne l’a pas assassiné), Monseigneur Giovanni Martinelli.  Toutes les personnes nommées ici sont bien réelles et elles ne demandent qu’à être interviewées. Leurs témoignages pourraient s’avérer plus instructifs que les données alarmantes du louche OSDH de Londres.

Merci de tenir compte de ces quelques suggestions.

Salutations, Serge Charbonneau. Québec  veliserdi@hotmail.com

Il est urgent que nous reprenions le contrôle de notre pensée et de notre jugement.  Il est temps que cesse ce lavage de cerveau qu’on nous fait subir depuis plus de 4 ans.  Il est urgent de bien écouter ce que dit Mère Agnès Mariam de la Croix, non seulement sa conférence de vendredi le 6 mars dernier, mais de tous ses discours et ses écrits depuis 2011.  La réalité lui donne raison et confirme toutes ses craintes et toutes ses observations.  On manipule délibérément notre opinion et notre jugement.  Nos gouvernements sont responsables des atrocités que vivent les Syriens et les Syriennes et nos journalistes ont du sang sur les mains.  Nos journalistes ont nié jusqu’à l’apparition « soudaine » des décapitations en habit orange et avec micro-cravate les atrocités que la Syrie vivait.  Les mêmes atrocités qui ont ravagé la Libye et qui la ravagent encore.  Cette Libye que ces criminels médiatiques nous cachent.

Il est urgent que les citoyens se rendent compte des mensonges médiatiques criminels.  Voyez ici la dernière conférence complète de Mère Agnès Mariam de la Croix à Paris le 6 mars dernier:

Serge Charbonneau. Québec

Une pensée sur “L’hypocrisie médiatique dénoncée par une sœur carmélite

  • avatar
    17 mars 2015 à 18 06 46 03463
    Permalink

    Un grand ménage serait nécessaire ici au Québec.
    Dans une dictature tout comme dans notre démocratie la liberté d’expression existe.
    En autant que tu ne dénonce pas les magouilles du système tu as le droit de parole.
    Comme le démontre cette audio de Marc Gagnon http://youtu.be/FKynLvFBobg les journalistes ne sont pas les responsables et comme il le dit si bien il ESPÈRE que les éditorialistes sont impartiaux.
    Quand ce qui est énoncé dans cette audio, laisse le peuple indifférent faut se poser des questions.
    Un bon ménage s’impose ici au Québec avant de penser à nettoyer la cour du voisin.
    Tout ce que nos médias dénoncent avec véhémence de ces dictatures existe au Québec et ils le savent car ils en font partie.
    Faut que le peuple arrête de jouer aux imbéciles car tout ce qui arrive dans ces pays s’en vient chez nous.
    Ça commence par l’austérité et l’état policier.
    Nous sommes très bien partis
    André Boyer

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *