RAMENER LA RUSSIE DANS LE GIRON EUROPÉEN

minsk1

 

Quels liens relient entre eux le krach boursier (2008) – la guerre civile en Ukraine (2012) – la guerre contre l’État islamique (2014) – « L’esprit de Charlie du 11 janvier » (2015) et les présentes menaces de guerre Russo-Atlantique ? (1)

 

Le lien qui unit ces différents événements économiques, politiques, diplomatiques,  militaires, médiatiques et idéologiques c’est l’impérialisme en crise systémique mondialisée et globalisée, ce que nous allons démontrer.

 

Tout commence dans la sphère économique

 

Tout commence toujours dans  l’instance économique, pour se propager ensuite dans l’instance politique (étatique, diplomatique, militaire) qui n’est que la trainée de l’ouragan survenu dans l’instance précédente. Concurremment,  l’activité de propagande idéologique accompagne ces démêlées dans les autres sphères afin de préparer les conditions psychologiques et sociologiques pour la lutte de classe qui se développe parmi les différents camps impérialistes et entre les classes sociales au sein de chacun des camps impérialistes concurrents.

 

C’est ainsi que, comme conséquence à la recrudescence de la crise économique systémique de l’impérialiste mondialisé, le camp impérialiste Occidental a été forcé de se lancer à la conquête de nouveaux marchés, de nouvelles zones d’approvisionnement en carburant, de nouvelles sources de matières premières pas cher, de nouvelles zones de valorisations du capital – de nouveaux secteurs de production de plus-value – au plus bas coût. Sur le coup, le camp impérialiste russo-chinois a été moins affecté par cette destruction de milliards de dollars de «valeurs boursières» parasitaires, pour la bonne raison que leurs présences est moins importantes sur ces marchés des enchères financières que celles de leurs concurrents d’Occident.

 

L’impérialisme allemand a toujours regardé vers l’Est européen

 

Étant donné qu’aujourd’hui l’ensemble de l’humanité est déjà partagé en zone d’influence et de spoliation, le capitalisme monopoliste allemand a dû reprendre sa mouvance économique, politique, diplomatique et militaire en direction de l’Est européen… sa zone d’expansion de prédilection. L’Allemagne impérialiste, cette fois alliée à la France et à l’Union européenne (que ces premiers mènent à la baguette via la Commission européenne), accentue son emprise sur l’Est européen. Les portes de la Russie sont l’ultime paradis de la richesse pour Berlin. Nonobstant cela, la deuxième Opération Barbarossa ne se fera pas, cette fois, avec les Panzers divisions, ni avec les avions de la Luftwaffe, mais par le crédit-capital et les investissements; les bandes armées de nervis néonazis subventionnées; les services secrets franco-allemands; et les avions de l’OTAN. Les États-Unis doivent cependant être neutralisés pense Angela Merkel. Avec leurs grands pieds le USA risquent d’effarouchés les capitalistes Russes  et leurs alliés. Il faut du doigté pour retourner un associé. Nous y reviendrons.

 

 guerre

Contrairement à ce que prétend la « gauche » pro-russe, ce ne sont pas les impérialistes américains qui commanditent les sommités derrière ces visées du  gouvernement asservi de Kiev, mais l’axe franco-allemand. Ce qui a exigé de récents  déplacements  de la chancelière Angela Merkel à Kiev, à Moscou, à Washington, à Ottawa, puis à Paris pour valider avec son complice « hollandiste » les magouilles échafaudées loin de l’Élysée (2).

 merkel-en-visite-a-ottawa

L’activité de propagande dans l’instance idéologique

Quand le grand capital international se propose de lancer une offensive, économique, financière, diplomatique, militaire contre un concurrent, il doit d’abord s’assurer de mobiliser la populace des censitaires afin qu’ils soient disposés à se sacrifier pour défendre les intérêts de la « patrie – républicaine » des riches milliardaires en danger. C’est ainsi que s’articule cette opération, dans la sphère idéologique de la lutte de classe, qui à nom « l’Esprit de Charlie Hebdo et du 11 janvier »! Cette opération de propagande hystérique visait à rafistoler l’unité raciste et chauvine contre un ennemi métaphorique : « L’internationale islamiste  » mythique – un amalgame d’agents des services secrets,  de bandits de grand chemin, de nervis, de trafiquants d’armements, de narcotrafiquants, de mendiants et d’enfants affamés,  prêts à tout pour manger – offerte en pâture à la guilde des nationalistes véreux européanisés. Vous avez vu avec quel empressement la Chancelière allemande s’est précipitée sur les Champs Élysées coudoyer son associé et compagnon d’agression, François Fripon, qui n’est pas fou quoiqu’on en dise, mais qui joue simplement le rôle qu’on lui a assigné – la brute de ce duo singulier (3) !

 رسانه عربی: عربستان حامی داعش است

L’ethnie, la religion, la nationalité, la culture de l’ennemi ciblé, et qui sera immolé, n’a aucune importance comme le démontre la casuistique historique européenne. Hier, ce furent les « boches », puis les « juifs », puis ce furent les « communistes » et aujourd’hui ce sont les « islamistes »… qu’importe. Ce qui compte c’est le résultat escompté – galvaniser l’esprit nationaliste  patriotique – chauvin, raciste, réactionnaire et préparer les ouvriers et les chômeurs, futur sacrifiés des champs minés, à conquérir de nouveaux marchés en direction de l’Orient pétrolier et en direction de l’Est gazier.

 

L’opération de propagande médiatique « Charlie Hebdo » a été un modèle du genre, après celle du « 11 septembre à New York », et elle a créé les conditions idéologiques – patriotiques et racistes – pour écraser toute opposition intérieure  aux malversations guerrières extérieures. L’état policier français, allemand, mais aussi des autres pays européens, en est sorti renforcé (mais pas autant qu’espéré). La « Marche Républicaine » du 10  janvier à Paris permet aujourd’hui à la coterie « socialo-fasciste » d’arrêter et d’emprisonner quiconque ne brandit pas l’étendard tricolore de la Fraternité-Égalité-Liberté (sic) dont l’objectif était de renforcer l’État policier, le consolider en préparation des guerres annoncées (4).

chefs-d-etat-et-de-gouvernement

Opération en Ukraine pour ramener la Russie dans le giron européen

 

Ne vous y trompez pas, l’objectif de l’opération « Ukraine-Donbass »  n’est pas de lancer une guerre de conquête pour s’emparer de l’Ukraine misérable, ni de mener la  guerre contre la Russie, pour le moment du moins. Le duo franco-allemand en serait bien incapable, militairement parlant, sans le soutien des armes nucléaires américaines, qui, pour l’heure, ont d’autres projets. L’objectif de cette agression des puissances européennes est de forcer l’impérialisme russe à revoir son alliance avec la Chine, de telle sorte que, lorsque l’attaque contre ce véritable ennemi et concurrent efficient s’amorcera – la Chine ait été coupée de ses approvisionnements en carburant venu d’Orient (guerres de Syrie – d’Irak – État Islamique et Afghanistan), mais aussi, de ses approvisionnements venant de Russie (pour lesquels un réseau d’oléoducs est présentement en construction à travers la Sibérie, financée par la partie chinoise). L’impérialisme allemand et français a un impératif besoin de ces hydrocarbures et des minerais sibériens.

 

  poutine-chine

 

Bien que les analystes (sic) occidentaux ignorent ces manigances profondes, Vladimir Poutine les connait parfaitement, si bien qu’il a déclaré récemment : « Les experts militaires russes qualifient la livraison d’armements US à l’Ukraine de guerre, par procuration, contre la Russie, ce qui donnerait lieu à une exacerbation du conflit. En effet, une contre-attaque élargie de la Russie ira au-delà de l’Ukraine. La Russie pourrait répondre oui à une demande de longue date des Chinois, qui souhaitent se doter de la technologie défensive sensible, avec, en toile de fond, la possibilité d’élargir leurs arsenaux d’armes ultra sophistiqués. Ainsi armée, la Chine pourrait apporter de graves préjudices à la marine américaine, en Asie et en Océanie. Or, ceci n’est qu’un exemple, car la Russie pourrait soutenir l’Iran contre l’Arabie saoudite, et ce serait là une initiative, qui provoquerait une hausse substantielle des cours du pétrole.» (5)

  chine-russie2

Voilà comment, sous le capitalisme monopoliste d’État policier, se dessine l’histoire de l’humanité. La classe ouvrière n’a rien à faire dans ces malversations interalliances et doit poursuivre sans coup férir sa résistance sur le front économique de la lutte de classe (conscience de classe en soi) en attendant d’acquérir bientôt – nous osons l’espérer – la conscience de classe pour soi – pour la conquête du pouvoir d’État.

 

Nous rejetons tout esprit nationaliste chauvin d’hystérie guerrière ! – Nous ne ferons pas leurs guerres meurtrières !

 curé

 

MANIFESTE DU PARTI OUVRIER http://www.publibook.com/librairie/livre.php?isbn=9782924312520

 

http://fr.wikipedia.org/wiki/Guerre_du_Donbass

et  https://bouamamas.wordpress.com/2015/02/08/lesprit-du-11-janvier-ou-les-guerres-francaises-a-lombre-de-charlie/  et  http://www.mondialisation.ca/negociations-ukraine-hollande-menace-de-faire-la-guerre-a-la-russie-video/5430471

9 pensées sur “RAMENER LA RUSSIE DANS LE GIRON EUROPÉEN

  • Ping :RAMENER LA RUSSIE DANS LE GIRON EUROPÉEN » Le blog de Chérif Abdedaïm

  • Ping :RAMENER LA RUSSIE DANS LE GIRON EUROPÉEN | Tsimok'i Gasikara

  • avatar
    20 février 2015 à 19 07 17 02172
    Permalink

    Le lien entre terrorisme « islamique » et tout ça, nous l’avons trouvé et nous appelons tous les communistes du monde entier à réfléchir sérieusement à cette question. Qu’ils sachent qu’ils trouveront des millions d’alliés tant parmi les Catholiques que les Musulmans chiite (Parti de Dieu) ou sunnites, les Juifs non sionistes: bref, beaucoup de monde à l’exception de toute l’extrême gauche soixantehuitarde qui pourrit le monde depuis le début des Trente Glaireuses avec le spectacle mondialisé de son nombril.

    LA PORCNOGRAPHIE OU LA MORT: ENFIN L’EXPLICATION ICONOCLASTE
    Lancée (télévision, internet) en même temps que la guerre contre le « terrorisme « islamique » », elle-même continuation de la guerre contre le communisme à la chute de l’Union Soviétique, la porcnocratie, à une époque où les intellectuels bourgeois pensent comme des porcs, selon le philosophe GILLES CHATELET (1), la porcnocratie mondialisée est l’arme de l’impérialisme à son stade suprême.
    *************************
    Même les communistes, qui savent depuis Lénine que le premier est le stade suprême du capitalisme, sont forcés de le reconnaître l’effet de ce nouvel opium du peuple et de cette arme de destruction massive des sociétés par déchirement de leur tissus social et culturel.
    Les tueurs de « Charlie Hebdo » ont clairement montré les mobiles de leur geste et partout ailleurs dans le monde, les terroristes agissent à cause des mêmes mobiles non-dits (sens psychanaytique):
    « Les images télévisées de l’intervention américaine et britannique, en mars 2003, en Irak, les fascinent. « C’est tout ce que j’ai vu à la télé, les tortures [PORNOGRAPHIQUES, ET PERPETREES PAR DES SOLDATS GAVES DE PORNOGRAPHIE, INSUPPORTABLES ET INOUBLIABLES POUR TOUT MUSULMAN, ] de la prison d’Abou Ghraib, tout ça, qui m’a motivé », raconte à la barre M. Bouchnak » (2).
    *************************
    Il y a donc Choc des Civilisations, qui est bien réel (La Porcnographie ou la Mort) surtout au sens de NAOMI KLEIN (« La stratégie du choc »).
    Nous avons expliqué tout cela pour la première fois au monde dans deux articles de référence. Nous invitons les responsables de ce site à les republier afin d’édifier ses lecteurs (3 et 4).
    *************************
    Sources citées:
    (1) Gilles Châtelet: « Vivre et penser comme des porcs ».
    http://www.gallimard.fr/Catalogue/GALLIMARD/Folio/Folio-actuel/Vivre-et-penser-comme-des-porcs
    *************************
    (2) Quand Chérif Kouachi comparaissait dans l’affaire de la «filière irakienne du 19e arrondissement». Par Elise Vincent, 8 janvier 2015.
    http://www.lemonde.fr/attaque-contre-charlie-hebdo/article/2015/01/08/quand-cherif-kouachi-comparaissait-dans-l-affaire-de-la-filiere-irakienne-du-19e-arrondissement_4551212_4550668.html
    « Les images télévisées de l’intervention américaine et britannique, en mars 2003, en Irak, les fascinent. « C’est tout ce que j’ai vu à la télé, les tortures [PORNOGRAPHIQUES, ET PERPETREES PAR DES SOLDATS GAVES DE PORNOGRAPHIE, INSUPPORTABLES ET INOUBLIABLES POUR TOUT MUSULMAN, ] de la prison d’Abou Ghraib, tout ça, qui m’a motivé », raconte à la barre M. Bouchnak » (2).
    *************************
    (3) Porcnographie et terrorisme, le lien structurel. 3 février 2015
    http://www.plumenclume.net/articles.php?pg=art1675
    http://www.tortillaconsal.com/albared/node/5212
    « Dans les explications désormais classiques des experts, on évoque souvent des fonds et armes convoyés et remises ici et là à des bandes armées grâce à l’intervention de multiples et mystérieux intermédiaires. Cependant, pour l’observateur critique qui garde à l’esprit que la plupart des guerres actuelles sont menées contre des Etats musulmans, au nom de l’Islam et par de soi-disant Musulmans, il manque un chaînon explicatif afin de rendre le scénario de conflits par procuration crédible. »
    *************************
    (4) Zionist Point « Charlie 2.0 » et son arme redoutable et vicieuse. 19 janvier 2015
    http://www.tortillaconsal.com/albared/node/5142
    « L’opération française « Charlie » pose la question fondamentale des usages de la pornographie mondialisée, laquelle est de fait devenue une arme néocoloniale et néo-orientaliste de domination au service de l’impérialisme et du sionisme. A son contact, le « Choc des Civilisations » des Néoconservateurs étatsuniens devient nécessité. L’incroyable précédent tunisien méconnu de cette affaire est évoqué. Cependant, grâce au parrainage de l’Etat français, les millions d’exemplaires de « Charlie 2.0 » (14 janvier 2015) permettront paradoxalement au public, ignorant jusqu’alors du contenu en question, de prendre la mesure de la manipulation totalitaire de la « liberté d’expression » et de la laïcité en France. Liberté sexuelle, oui. Pornocratie, non!  »

    MERCI DE CITER, PUBLIER OU DIFFUSER CES IDEES REVOLUTIONNAIRES
    A CA IRA CA IRA LES PORCNOCRATES DU CAPITAL ON LES CASTRERA !

    Répondre
  • avatar
    20 février 2015 à 23 11 41 02412
    Permalink

    @ fils de Tunis

    L’affaire Charlie hebdo veuillez m’en excuser, n’est pas une affaire de liberté d’expression – nullement – L’affaire Charlie Hebdo est simplement une secte de soixante- huitard attardé – de bobos paupérisés qui ont servit de chèvres aux impérialistes français qui souhaitaient les sacrifiés et on tout fait pour ne pas arraisonner les malfrats avant les faits – les faits qu’ils voulaient – pour justifier la pesante chape de plomb fasciste – anti-liberté d’expression qu’ils font maintenant pesé sur la classe ouvrière française.

    La classe ouvrière française n’était pas lourdement représenté aux manifs du 10 et du 11 janvier à mon avis. Par contre tout ce que la France compte de Bobo socialo-facho – ceux qui ont porté Pétain – Mussolini – Hitler – Salazar au pouvoir étaient bien à la manif. Ils sont encore prêt à s’enroller et à embarquer la classe ouvrière avec eux sur le vieux rafiot de l’impérialisme français

    Mais cette fois j’ai foi en la classe ouvrière française – elle ne fera pas le coup de fusil pour Charlie et je m’en réjouis.

    Pour l’affaire de porcnographie – Nous y reviendrons si vous le voulez bien.

    Répondre
    • avatar
      22 février 2015 à 17 05 00 02002
      Permalink

      Dans votre liste M.Bibeau, vous avez oublié Horthy (premier régime fasciste du 20ième siècle) et Antonescu.

      Répondre
  • avatar
    21 février 2015 à 2 02 20 02202
    Permalink

    Bonjour!

    /…Tout commence toujours dans l’instance économique, pour se propager ensuite dans l’instance politique…/

    Non! Avant l’économique, il y a le surnaturel, le spirituel! Tout commence dans l’invisible et se répercute sur le plan matériel dans le visible! Ce que nous avons présentement sur la terre c’est une guerre à finir entre les forces d’en-haut et les forces d’en bas! Ou les forces de ce monde, et les forces d’un autre monde qui s’installent peut-être encore imperceptiblement, subrepticement, mais ça viendra effectivement, tangiblement, bientôt pour la majorité des hommes.

    /…Contrairement à ce que prétend la « gauche » pro-russe, ce ne sont pas les impérialistes américains qui commanditent les sommités derrière ces visées du gouvernement asservi de Kiev, mais l’axe franco-allemand…/
    C’est votre opinion, je ne la partage pas!
    Les allemands comme les français ne sont que des pions serviles à la remorque des « néocons » américains !

    /…L’objectif de cette agression des puissances européennes est de forcer l’impérialisme russe à revoir son alliance avec la Chine!…/

    Non! L’alliance avec la Chine est venue après l’agression occidentale et est donc la conséquence de l’agression! Donc, ce n’est pas l’objectif central!
    D’abord, il n’y a pas d’impérialisme russe!
    Il y a un pseudo-impérialisme allemand, français et européen, mais seulement de leurs élites, toutes soumises au seul impérialisme véritable sur ce monde : l’impérialisme américain-anglo-saxon et Cie qui tire les ficelles en sous-mains des états inféodés : ses vassaux!
    De mon point de vue, l’agression occidentale vise essentiellement à voler, comme partout autour du monde, les richesses naturelles de la Russie en la provoquant d’abord, pour la forcer à entrer en guerre avec les néonazie de Kief dans un premier temps, et avec l’Union Européenne et ses pays vassaux, vassal elle-même, et avec l’Otan, armée de mercenaires par procuration dans un deuxième temps, pendant que l’essentiel de l’armée américaine se tiendra à distance, attendant que l’Europe conquise effectue la plus grande partie de la besogne et que la Russie s’affaiblisse, avant que les américains n’entrent eux-mêmes en action dans un troisième temps, comme il l’ont fait par exemple à la fin de la seconde guerre mondiale!
    L’hégémonie américaine, suprématisme, exceptionnalisme, veut dominer le monde et imposer par la force sa volonté sur toutes les nations, et la Russie, de son point de vue, est une menace et un obstacle.
    À un niveau métaphysique ou spirituel, les gouvernants en Occident sont tous soumis à Satan, à Lucifer, et autres divinités terrestres à la prométhéenne, et ils doivent combattre la Russie, la Novorossya et la Grèce, entres autres, en y incluant le Québec et les peuples français, italiens, espagnols, entre autres, tous reliés à l’esprit de la chrétienté véritable, au Christ, à Michaël Archange, le prince des milices célestes, qui combattront le dragon de ce monde! Cette guerre est donc une guerre occulte pour le contrôle de ce monde!

    Répondre
  • avatar
    22 février 2015 à 13 01 54 02542
    Permalink

    Iran / Pujadas-Ahmadinejad: L’interview cachée aux français

    https://www.youtube.com/watch?v=J-riq9Ucpus#t=2953

    Iran / Pujadas-Ahmadinejad : l’interview cachée aux français

    Publié le 22 février 2015 par tsimok’i Gasikara

    Cette interview du président Ahmadinejad a eu lieu en 2007, mais n’avait jamais été diffusée par les chaines françaises. Et l’on comprend pourquoi…

    D’après la nature des questions, on voit ce que la télévision française était venue chercher en sollicitant l’entretien avec un Mahmoud Ahmadinejad qui a déjà l’expérience de tous ces petits journaleux du monde sioniste dont il sait qu’ils ne comprendront pas le quart de ses réponses. Ils ne sont pas là pour cela.

    Cette interview prend encore plus d’acuité aujourd’hui, à la lumière de ce que nous vivons actuellement, particulièrement en France. Bien que ce jour-là ils aient vécu un moment exceptionnel, on peut parier que les journalistes français n’ont toujours pas compris le sens de ce qu’ils ont entendu.

    http://reseauinternational.net/iran-pujadas-ahmadinejad-linterview-cachee-aux-francais/

    https://tsimokagasikara.wordpress.com/2015/02/22/iran-pujadas-ahmadinejad-linterview-cachee-aux-francais/

    Répondre
  • avatar
    3 mars 2015 à 22 10 29 03293
    Permalink

    John Sawers l’ex-patron du MI6 annonce clairement la couleur : la guerre contre la Russie ne fait que commencer…

    John Sawers, patron du MI6 jusqu’en novembre 2014, annonce clairement les choses, sans langue de bois ni faux semblants, avec le cynisme et la morgue qui caractérisent les dirigeants et hauts fonctionnaires britanniques.

    John Sawers, patron du MI6 jusqu’en Novembre 2014, annonce clairement les choses, sans langue de bois ni faux semblants, avec le cynisme et la morgue qui caractérisent les dirigeants et hauts fonctionnaires britanniques. Pour lui, la Russie représente une menace pour la Grande-Bretagne. « Le danger de la Russie est imminent », dit-il, selon la chaine de télévision al-Arabiya.

    Le fait que Moscou soutienne les indépendantistes de Novorussie est, selon Sawers, une preuve claire de « l’ambition de la Russie d’accroître son influence dans les Balkans au détriment des États-Unis et de la Grande-Bretagne ». Notez bien qu’il dit « au détriment des Etats-Unis et de la Grande-Bretagne ». Ni l’Allemagne, ni la France, ni même l’UE ne sont concernées dans cette histoire. Il s’agit bien de sauvegarder des intérêts extra européens, disons anglo-saxons pour faire court.

    « Le gouvernement britannique est prêt à défendre ses intérêts. Il doit se préparer à une guerre par procuration tout comme ce qui se passe actuellement en Ukraine. Londres doit renforcer sa défense électronique, car la Russie essaie de développer son influence par de nouvelles méthodes sans entrer en confrontation frontale avec l’Occident », rajoute-t-il.

    Il est à noter plusieurs choses dans ces déclarations faites par quelqu’un qui a dirigé le MI6 pendant 5 ans et qui n’est donc pas n’importe qui, bien plus près de la réelle gouvernance que bien des dirigeants mondiaux.

    La première remarque est que Sawers ne parle jamais d’intérêts économiques. Il parle d’influence, donc d’hégémonie, là où tout le monde raisonne en termes économiques. C’est une politique constante des gouvernements britanniques au service de la Couronne, pour laquelle la très grande longévité de la reine actuelle est une bénédiction. Combien de présidents, de premiers ministres ou de chanceliers la Reine Élisabeth a-t-elle vu se succéder dans tous les pays du monde ? Elle les a vu défiler les uns après les autres en un carrousel de ce que les peuples appellent « changements » ou même « révolutions » mais qui n’est que la perpétuation de ce dont elle est la gardienne : le libéralisme triomphant. Chef de l’exécutif de plusieurs pays à travers le monde, elle détient les clés de la planète, au service des banques, ou l’inverse, à moins qu’il ne s’agisse d’un pacte gagnant-gagnant.

    La deuxième remarque nous mène au cœur des guerres que subit le monde depuis des décennies. Sawers avoue, sans ambages, que la guerre que la Grande Bretagne doit mener contre la Russie se fera par procuration. C’est bien ce qui s’est passé depuis toujours, et continue de se passer sous nos yeux. Dans toutes les guerres actuelles, qu’elles soient pays contre pays ou par mercenaires interposés, on retrouve l’empreinte de ceux qu’on appelle généralement les anglo-saxons, qui ne sont en fait que les britanniques utilisant au maximum, en les mettant en avant au besoin, leurs premiers proxies qui forment le bloc dit « anglo-saxon ». Rompue à ce jeu depuis des siècles, la Grange Bretagne en est maintenant à créer des proxies de proxies, comme on le voit au Moyen-Orient. Israël lui-même est un de ses proxies.

    La dernière remarque est le constat amer de John Sawers selon lequel la Russie refuse de se laisser entrainer dans une confrontation avec l’Occident, et qu’elle semble vouloir jouer le même jeu que la Grande Bretagne, ce qui est inacceptable. Puisque Moscou ne veut pas d’une guerre frontale, il faudra lui imposer une guerre asymétrique par procuration. Autant dire que ce n’est pas demain que l’Ukraine retrouvera la paix. Le tour des pays baltes, de la Pologne et des autres pays voisins ne tardera pas à venir, à moins que la Russie et ses alliés ne trouvent des solutions pour enrayer la machine.

    http://www.dailymail.co.uk/news/article-2973912/Spy-chief-s-warning-Russia-threat-Former-head-M16-says-Vladimir-Putin-s-regime-poses-state-state-threat.html

    http://www.nouvelordremondial.cc/2015/03/03/lex-patron-du-mi6-annonce-la-couleur-la-guerre-contre-la-russie-ne-fait-que-commencer/

    http://www.chaos-controle.com/archives/2015/03/03/31639749.html#utm_medium=email&utm_source=notification&utm_campaign=chaoscontrole

    Répondre
  • Ping :ENTENTE IRAN – ÉTATS-UNIS À PROPOS DU NUCLÉAIRE IRANIEN

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *