Marcel Côté. Un choix de raison: Québec Inc. au pouvoir

Je vous copie ici les notes biographiques de Marcel Côté M.Sc. Econo., B.Sc. Phy.

Marcel Côté est associé fondateur du cabinet conseil en gestion SECOR, société qu’il a dirigé pendant plus de 30 ans.

Monsieur Côté a obtenu une maîtrise en sciences économiques de l’Université Carnegie Mellon (Pittsburgh, Pennsylvanie, 1969) et un baccalauréat en sciences physiques de l’Université d’Ottawa (1966). Il a de plus reçu le titre de Fellow du Weatherhead Center for International Affairs de l’Université Harvard (1986).

Marcel Côté est reconnu comme conseiller stratégique auprès de la direction de nombreuses entreprises et institutions du Québec, du Canada et de la France qu’il accompagne dans leur développement stratégique depuis plus de 40 ans.

En tant qu’économiste, il s’est notamment spécialisé en développement technologique et régional, sujet sur lequel il a écrit de nombreux ouvrages dont le plus récent avec le professeur Roger Miller intitulé Innovation Reinvented,  publié en 2012 aux Presses de l’Université de Toronto.

Spécialiste de politiques publiques, il fut conseiller auprès de plusieurs premiers ministres et personnalités politiques du Québec et du Canada.

Actif dans le développement économique de Montréal depuis plus de 30 ans, Marcel Côté a publié de nombreuses réflexions sur les enjeux de la métropole. En 2010, il a co-présidé un groupe de travail sur les enjeux de la gouvernance et de la fiscalité de Montréal, le rapport Côté-Séguin Une métropole à la hauteur de nos aspirations.

Marcel Côté continue de jouer un rôle actif au sein de multiples organismes culturels et communautaires de Montréal. Il a présidé pendant plusieurs années le conseil d’administration du YMCA de Montréal, celui de la Fondation du YMCA et préside toujours son Cercle des mentors. Il a aussi présidé le conseil d’administration de la Fondation du Grand Montréal.

Marcel Côté siège actuellement comme administrateur aux conseils de l’Orchestre symphonique de Montréal, Les Amis de la montagne, du Festival Montréal en Lumière,  d’Action Canada et de la Fondation NeuroScience du Canada. Il préside aussi le conseil de la Compagnie de danse Marie Chouinard. Il fut également administrateur des conseils d’Imagine Canada, de l’Institut de recherche en politique publique (IRPP) et du Forum des politiques publiques. Il participe à la Table d’action en entreprenariat de Montréal.

Monsieur Côté siège aux conseils de la société minière Osisko et d’Empire Limitée (Sobeys) ainsi que sur plusieurs conseils de sociétés privées où il est investisseur.

Monsieur Côté a reçu de nombreuses distinctions pour son travail sans relâche au sein de la communauté montréalaise dont le prix Arts-Affaires 2012 remis par la Chambre de Commerce du Montréal Métropolitain  et le Conseil des arts de Montréal à la personnalité ayant su faire la différence dans le milieu artistique montréalais.

****

Je n’ai pas un seul mot méchant à dire de Marcel Coté.  Il est l’incarnation même de Québec Inc.  Il a lancé une entreprise qui a marché et il semble avoir fait de sa vie un succès.  Il sait planifier et il ne fait pas d’erreurs.  Voyez comment  Louise Harel a été mise à sa place et semble s’y plaire. Les autres en feront autant. Les médias seront charmants avec lui. Les banquiers aussi.

Il y a des travaux à faire à Montreal et des centaines de millions à distribuer. Il le fera. Sans faire de vagues, sans scandales, Il sait y faire. C’est  le travail de consultant ‘coach’ qu’il a fait toute sa vie.  Il est l’homme rêvé pour prendre en main la cause de l’Establishment et redorer le blason de toute cette faune de petits et grands bourgeois  un peu affairistes, un peu mafieux, roublards, nationaliste très mous, satisfaits d’eux-mêmes qui gèrent le Québec depuis la Révolution Tranquille et continueront de le gérer.

Ils continueront grâce à lui.  On lui a offert le mandat de garder la main et il l’a accepté. Ne doutez pas qu’il ait analysé les objectifs, evalué ses ressources et posé ses conditions. Il exécutera le contrat et livrera la marchandise, Raisonnablement. Sans états d’âme.

Il fera UN terme, pas deux: il a certainement autre chose a faire de sa vie. Si tout se passe bien, Québec Inc. dans 4 ans aura retrouvé une bonne réputation.  Il n’y aura plus de magouilles, car quand on sait y faire il n’y a rien qu’on ne puisse pas faire en respectant les règles. Voyez les banques.. Projet politique: la continuité. Projet social: la continuité,

Avec un peu de chance, Montreal disparaitra des manchettes à la Une.  Apres tout ce que l’on a entendu des politiciens depuis longtemps, la bonne nouvelle sera de ne plus en entendre parler. S’ils élisent Marcel Côté, c’est ce choix de raison que les Montréalais auront fait. Si vous voulez du suspense, choisissez en un autre… mais vous pourriez le regretter.

Pierre JC Allard

 

 

3 pensées sur “Marcel Côté. Un choix de raison: Québec Inc. au pouvoir

  • avatar
    4 juillet 2013 à 15 03 05 07057
    Permalink

    Si je comprend bien, ce serait une bonne chose et, ca n’en serait pas une !?

    Qualifié en masse pour…noyer l’ poisson, le ranimer et le remettre a l’eau…

    …mettre le même train sur autre voie vers une commission d’enquête dans 15/20 ou 30ans ?

    Changer le visage de ceux qui vont piger dans la caisse

    Séparer les profit entre ‘le crime organisé’ et ‘le crime réorganisé’ ou ‘ mieux organisé’ !?

    Répondre
  • avatar
    4 juillet 2013 à 21 09 03 07037
    Permalink

    Toujours l’éternelle retour des même bêtises humaines, quoi!

    Répondre
  • avatar
    4 juillet 2013 à 21 09 37 07377
    Permalink

    Pour l’avoir côtoyé professionnellement, il est d’une redoutable efficacité et intelligence. Mais est-ça dont nous avons besoin? Peut-être en mode transitoire mais j’en doute pour rejoindre l’âme d’un peuple.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *