MOON HOAX ?

 

 

Titre original :  La Russie veut enquêter sur les premiers pas de l’homme sur la Lune  19.06.2015. Le Monde.  Source : http://bigbrowser.blog.lemonde.fr/2015/06/19/la-russie-veut-enqueter-sur-les-premiers-pas-de-lhomme-sur-la-lune/?utm_campaign=Echobox&utm_medium=Social&utm_source=Facebook

La théorie du « canular lunaire » (moon hoax, en anglais) fait des émules dans l’enceinte du Kremlin. Relançant une polémique spatiale digne des grandes heures de la guerre froide, les autorités russes ont décidé de faire la lumière sur tous les voyages spatiaux historiques, notamment sur celui du 24 juillet 1969, le jour où l’homme a marché pour le première fois sur la Lune.

Dans une lettre ouverte adressée au journal anglophone Moscow Times, mardi 16 juin, Vladimir Markin, porte-parole du comité d’enquête, a annoncé la nouvelle avec une certaine ironie.

« On peut les aider en lançant une enquête internationale sur une pellicule disparue,  celle qui avait été effectuée par des astronautes sur la Lune. Ou bien sur les 400 kilos prélevés sur la Lune, que personne n’a jamais vus. Non, nous n’affirmons pas que le vol n’a pas eu lieu et que tout a été tourné dans un studio. Simplement, tous ces matériaux scientifiques et même culturels constituent un héritage et leur disparition constitue une perte pour nous tous. »

200 000 bandes effacées par la NASA

Si l’initiative parait saugrenue, l’offensive de Moscou a de quoi inquiéter la NASA. En effet, selon Reuters, l’agence spatiale américaine a effacé les bandes originales de l’arrivée historique de l’équipage d’Apollo 11 sur la Lune par souci d’économies (sic). Près de 200 000 autres bandes auraient également été supprimées des bases de données.

Toutefois, le site de The Independant souligne que la NASA aurait copié des enregistrements de l’alunissage, notamment grâce à des vidéos de CBS News. L’agence affirme même que la qualité des copies est supérieure à celle du film d’origine.

POUR VOIR LA VIDÉO :   https://www.youtube.com/watch?v=hxPbnFc7iU8&feature=player_embedded

Une réaction à l’enquête américaine sur la FIFA

Une question se pose : pourquoi l’offensive de la Russie intervient-elle aujourd’hui, cinquante-six ans après que l’homme a posé le pied sur la Lune ? (???)

Vladimir Markin donne dans le Moscow Times un élément de réponse qui éloigne de l’astronomie, pour revenir à des considérations footballistiques : « Les autorités américaines ont franchi une ligne en lançant des accusations de corruption visant neuf officiels de la FIFA. »

La Russie est inquiète de voir sa Coupe du monde menacée et souhaite, selon The Independant, faire pression sur la justice américaine. Cette dernière n’a pas, pour l’heure, officiellement annoncé de poursuites sur l’attribution des Coupes du monde 2018 (en Russie) et 2022 (au Qatar). Si le Mondial de Moscou était retiré, cela constituerait un terrible camouflet pour le président russe Vladimir Poutine.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *