Ni Marine, ni Macron, ni patrie, ni patron!

Paris : « Ni Marine, ni Macron, ni patrie, ni patron« , plusieurs lycées bloqués
Le   27.04.2017.   Sur  http://www.europe1.fr/societe/paris-ni-marine-ni-macron-plusieurs-lycees-bloques-3313127

.
Ces manifestations seraient un moyen pour les mineurs d’exprimer leur désaccord avec « les
valeurs portées par le Front national » : plusieurs lycées ont été bloqués jeudi à Paris par des élèves qui protestent contre l’affiche du   second tour de l’élection présidentielle.
.

Une vingtaine de lycées bloqués. À 8h30, « une vingtaine » de lycées parisiens étaient « diversement
mobilisés », a déclaré le rectorat de Paris, précisant que quatre établissements étaient bloqués et six
autres partiellement. « Pour les autres, ce sont des tentatives de blocage et ou des rassemblements
devant l’établissement », a précisé le rectorat.
.

« Leurs élections, notre avenir ». Devant le lycée Voltaire, dans l’Est parisien, une centaine de
jeunes, certains le visage dissimulé par un foulard, se sont rassemblés, a constaté un journaliste de
l’AFP. Des poubelles ont été placées devant les portes de l’établissement. Les manifestants ont posé
dessus des pancartes avec les mentions « Ni Marine, ni Macron, ni patrie, ni patron« , « leurs
élections, notre avenir ». Un drapeau anarchiste flottait également.
.

« S’exprimer autrement » que dans les urnes. Selon Anouk, 16 ans, un « sit-in pacifique » a été
organisé devant le lycée Buffon dans le XVe arrondissement de Paris. « On se désolidarise des
blocus et des manifestations violentes, on veut garder une légitimité maximale« , a déclaré l’élève de
terminale. « On est en désaccord avec les valeurs portées par le Front national, et comme on n’a pas
encore le droit de vote, on doit s’exprimer autrement« , a-t-elle ajouté.

.
D’autres rassemblements prévus. Au lycée Paul Valéry, des lycéens ont confectionné une affiche
« Ni Le Pen ni Macron » à l’aide de copies doubles collées entre elles. Vers 9h00, le rassemblement
s’était dispersé. Des mouvements de lycéens et étudiants « antifascistes » et « anticapitalistes »
appellent sur les réseaux sociaux à une manifestation à partir de 11h place de la République, à Paris.
Des appels à des rassemblements, pour jeudi toujours, ont été émis dans plusieurs villes en régions.

.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *