Quand on s’apprête à célébrer la voiture … sport !

 

DOMINIQUE BOISVERT :

Notre collègue et responsable du site du Réseau québécois pour la simplicité volontaire, Jean-François Boisvert (aucun lien de parenté), a eu une semaine fort occupée. Car en plus de ses responsabilité au RQSV, Jean-François anime aussi la Coalition Objectif 22 qui est très active quand vient le temps du Grand Prix de la Formule 1 à Montréal.

Chaque fois que s’amène ce gros événement touristique à la gloire des bagnoles de course, la Coalition, en lien avec plusieurs autres organismes soucieux d’environnement et de transport durable, cherche par divers moyens de faire réfléchir sur les enjeux sous-jacents à cette fête du bruit, de la vitesse et du… jet set!

Et au moment où Montréal annonce, en grande pompe, le renouvellement, à coup de dizaines de millions payés à un promoteur privé (Bernie Ecclestone), du contrat assurant la tenue du Grande Prix de Montréal pour les dix prochaines années,  il est plus nécessaire que jamais de rappeler que promouvoir le Grand Prix va à l’encontre des priorités souvent affirmées par nos gouvernements de privilégier désormais le transport collectif, actif et durable.

Je vous recommande vivement d’aller visiter à la fois le site du RQSV où Jean-François vient de publier « Modérons nos transports! » et le site de la Coalition Objectif 22 où vous trouverez un intéressant dossier sur « Le culte du char » et sur le rapport nouveau des jeunes à l’automobile. À ce sujet, vous pourrez également lire l’article d’Isabelle Paré dans le Devoir du 31 mai 2014 (reproduit ci-dessous pour ceux qui ne sont pas abonnés).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *