Statistiques 2014 sur la Chine

shanghai

Faits et chiffres : développement socio-économique de la Chine en 2014

Source : Publié le 27.02.2015  | french.xinhuanet.com.  BEIJING, 26.02.2015  (Xinhua) — Le Bureau d’État des statistiques (BES) a publié jeudi un rapport sur le développement socio économique de la Chine en 2014.

 

Le chef adjoint du BES Xie Hongguang a indiqué que ce rapport mettait en avant la croissance stable de l’économie, l’optimisation continue de la structure économique, la hausse de la qualité de la croissance et l’amélioration de la qualité de vie.

 

Voici quelques chiffres importants sur le développement socio-économique de la Chine en 2014.

 

— La population chinoise s’est établie à 1,368 milliard à la fin de 2014, soit 7,1 millions de plus que l’année précédente.

 

— La population urbaine était de 749,16 millions, représentant 54,77% du total. [La Chine est encore très rurale et agraire, ce qui lui laisse une marge de développement important. Robert Bibeau]

 

— Le PIB a augmenté de 7,4% en glissement annuel pour atteindre 63.650 milliards de yuans (10.370 milliards de dollars).  [les  USA =  14 000 à 16 000 milliards dépendant des sources consultées et cela  incluant une marge spéculative et une inflation montante – dissimulée mais réelle. NDLR]

 

— L’indice des prix à la consommation (IPC), principal instrument de mesure de l’inflation, a progressé de 2% sur un an, un taux inférieur à l’objectif de 3,5% fixé par le gouvernement. [Cette information est importante. NDLR]

 

— Parmi les 70 grandes villes étudiées par le BES, 69 ont enregistré une augmentation des prix des logements en base mensuelle au cours du premier semestre. Ce nombre s’est progressivement réduit à deux villes en décembre.

 

— A la fin de l’année, 772,53 millions de personnes étaient employées, dont 393,1 millions dans les zones urbaines.  [Donc, les  zones rurales comptent 379 millions d’employés, pas tous agriculteurs, mais beaucoup d’agriculteurs. Un pays encore agraire sous bien des aspects et donc possédant une marge de développement ce dont ne bénéficie pas les USA. NDLR]

 

— Un total de 13,22 millions d’emplois ont été créés dans les villes, alors que le taux de chômage urbain était de 4,9%.

 

— Le nombre de travailleurs migrants a augmenté de 1,9% à 273,95 millions à la fin de l’année, représentant 20% de la population nationale [encore en processus d’urbanisation primitive caractéristique de la période de Take Off industriel. La Chine entre rapidement dans l’ère impérialiste à travers toutes ses régions. NDLR]

 

— Les réserves de devises étrangères ont totalisé 3.840 milliards de dollars fin 2014, en hausse de 21,7 milliards de dollars sur un an. [Combien de ces devises sont effectivement en dollars ? Et combien sont des obligations d’épargne américaines? Qui est le dépendant de l’autre – le débiteur ou le créancier ?].

 

— Le yuan a progressé de 0,8% en glissement annuel à 6,1428 pour un dollar fin 2014. [Sous évaluation de la monnaie  chinoise, l’une de leurs armes économiques préférées contre les USA]

 

— Les revenus budgétaires ont augmenté de 8,6% par rapport à l’année précédente pour atteindre 14.035 milliards de yuans. Les revenus fiscaux étaient de 11.920 milliards de yuans, soit une croissance de 7,8%.

 

— La production céréalière a progressé de 0,9% à 607,1 millions de tonnes, soit la 11e année consécutive de croissance. [Ceci signifie que la mécanisation de l’agriculture progresse bien et assure l’alimentation des villes et l’urbanisation industrielle du pays. NDLR]

 

— La superficie des cultures de céréales a totalisé 112,74 millions d’hectares, soit 780.000 de plus qu’en 2013.

 

— La valeur ajoutée de la production industrielle a progressé de 7% à 22.800 milliards de yuans.  [Valeur ajoutée = plus-valu  en hausse de 7% sur l’année précédente. Si cela est véridique – c’est un indice beaucoup plus important pour l’avenir que la croissance du PIB brut. NDLR]

 

— Les investissements en capital fixe ont affiché une hausse de 15,3% pour atteindre 51.280 milliards de yuans.  [Ici nous sommes dans les vrais affaires économiques et industrielles. Un indice important  = +15,3% d’investissement. NDLR]

 

— Les investissements dans le secteur immobilier ont atteint 9.500 milliards de yuans, en augmentation de 10,5% sur un an. [Autre chiffre important quoique on ne sache pas ce qui est consacré aux moyens de production versus c qui est consacré au logement et aux  services. NDLR]

 

— Les ventes au détail de biens de consommation se sont élevées à 26.240 milliards de yuans (+12%). Les ventes dans les zones urbaines ont augmenté de 11,8%, tandis que celles dans les zones rurales ont bondi de 12,9%.  [Il serait intéressant de connaître le taux d’endettement des ménages et la hausse de la valeur des prêts-emprunts. Plus la Chine s’approchera de la composition organique du capital des pays impérialistes modernes plus le taux d’endettement s’accroîtra. NDLR]

 

— Les ventes en ligne de biens de consommation ont connu une croissance de 49,7% pour atteindre 2.790 milliards de yuans par rapport à 2013.

 

— Le volume du commerce extérieur a totalisé 26.430 milliards de yuans (+2,3%). L’excédent commercial s’est établi à 2.350 milliards de yuans, en hausse de 739,5 milliards de yuans par rapport à 2013.  [Voilà encore des chiffres très important. L’exportation de capital spéculatif fictif n’a pas l’importance que peut avoir le commerce international des  marchandises tangibles – produites et facturées. NDLR].

 

— Les investissements directs étrangers ont grimpé de 1,7% à 119,6 milliards de dollars. [Ce n’est pas énorme comparé aux USA. Il faudrait voir la composition de ce portefeuille – en placements spéculatifs, en bourse,  ou en développement industriel et de transport et de construction, de mines, etc. NDLR]

 

— La masse monétaire (M2) a augmenté de 12,2% en glissement annuel à 122.800 milliards de yuans.  [Phénomène similaire aux pays impérialistes occidentaux – le PIB s’accroit de 7,4% alors que la masse monétaire a cru de 12,2% (!)  Si on additionne  26430 + 63080 = 90080 milliards de yuan  on est pas trop loin du 122 milliards de yuan annoncés. Le reste constitue l’inflation comme en Occident. NDLR]

 

— La masse monétaire (M1) a grimpé de 3,2% pour atteindre 34.800 milliards de yuans.

 

— Le revenu disponible par habitant dans les régions urbaines a augmenté de 9% à 28.844 yuans  [Question, une fois l’inflation soustraite ou alors l’inflation est incluse dans ce taux? En Occident, le pouvoir d’achat a diminué en valeur réelle – La Chine développe son marché intérieure et se prépare à affronté l’Amérique, voilà ce qu’indique ce chiffre. NDLR]

.

— Le revenu net par habitant dans les régions rurales a progressé de 11,2% à 10.489 yuans.

 

— La Chine a dépensé l’année dernière 1.330 milliards de yuans en recherche et développement (+12,4%), soit 2,09% du PIB [Ce n’est pas suffisant, mais c’est davantage que la plupart des pays d’Occident. NDLR]

 

N’hésitez pas à réagir cher lecteurs de  Les7duQuébec. 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *