Censure: autodafé du livre de Paul-Eric Blanrue …

Blanrue

Tais-toi, sinon! Censure : autodafé du livre de Paul-Eric Blanrue interdit par la LICRA

ALLAIN JULES :

Sur plainte de la LICRA, le tribunal de grande instance de Bobigny a décidé d’envoyer au pilon à la date du 13 décembre 2013 tous les exemplaires de la seconde édition de « L’Anthologie des propos contre les juifs, le judaïsme et le sionisme » de l’historien Paul-Éric Blanrue. La première édition, datant de 2007, était préfacée par Yann Moix, prix Renaudot 2013. Selon la LICRA, « la mise au pilon de cet ouvrage constitue une mesure nécessaire, dans une société démocratique, à la sécurité nationale, à la protection de la santé ou de la morale, à la protection de la réputation ou des droits d’autrui (…) » La LICRA « reproche à l’auteur de ne pas commenter ces propos et ainsi de révéler habilement des « messages subliminaux » d’encouragement à la haine raciale (…) ». En attendant les résultats du pourvoi en appel, Paul-Éric Blanrue a décidé de procéder à l’auto-autodafé de son ouvrage et de présenter son nouveau projet non-conformiste. Sérénissime et sauvage ! Un clip de Topdoc, avec la participation de l’Agence Info-Libre.

PAS DE DERAPAGE, MERCI.

WordPress:

J’aime chargement…

 

3 pensées sur “Censure: autodafé du livre de Paul-Eric Blanrue …

  • avatar
    19 décembre 2013 à 17 05 39 123912
    Permalink

    Est-ce que chacun d’entre vous est bien conscient que la friponne Pauline Marois, multimillionnaire de son état, a affirmé hier en conférence de presse à PARIS que la société française était son modèle et sa coqueluche.

    La femme servile entérinait par ses propos disgracieux ce type de censure et de déviation ou un individu )M. Blanc Rue ) est persécuté pour délit d’opinion… il y a des idées approuvées par l’Élysée qui peuvent et doivent circuler et il y a des idées antinationale qui doivent être châtiées.

    Le Québec influencé par la tradition anglo-saxonne a toujours refusé ce type de censure Étatique – drastique- raciste – xénophobe. Voila déjà un bel héritage de notre collaboration avec les ouvriers du reste du Canada.

    Loin de nous je vous prie la xénophobie petite-bourgeoise parisienne.

Commentaires fermés.