Tricontinentale et la révolution mondiale (1964-1968)

Titre original : La Tricontinentale : qu’en reste-t-il 50 ans après ? (vidéo)  Source :  Investig’action. Michel Colomb. 15.03.2016. URL: http://www.investigaction.net/La-Tricontinentale-qu-en-reste-t.html

Autre titre : Tricontinentale : quand Che Guevara, Ben Barka, Amical Cabral et Hô Chi Minh préparaient la révolution mondiale (1964-1968).

**********

(La semaine dernière nous vous avons présenté l’une des thématiques petites bourgeoises mise de l’avant par le grand capital pour diviser et désorienter les forces révolutionnaires prolétariennes ; à savoir, le FÉMINISME vindicatif petit-bourgeois qui présente  l’Homme, désincarné, comme l’ennemi de la femme toute aussi désincarnée. Les femmes de toutes classes sociales s’unissant pour la défense du capital – pour la défense du privilège des femmes petites-bourgeoises d’accéder à la vie de château, à de belles professions, à la richesse. Les femmes prolétariennes ayant mission de mettre leur voix, leurs voies et  leurs votes, en opposition à la paupérisation que subissent les femmes petites-bourgeoises, comme toutes les femmes du monde,  exception faites des grandes bourgeoises – ce qui ne saurait tarder vu l’approfondissement de la crise économique.  AUJOURD’HUI, nous revisitons une immense mystification, toute aussi  soporifique parmi la go-gauche petite-bourgeoise et les bobos de services ; LA TRICONTINENTALE, l’alliance des paysans du tiers-monde, qui débouchera sur la  coalition des  NON-ALIGNÉS – (tous alignés soyez en assurés).  La TRICONTINENTALE,  que Che Guevara, le héros des Bobos,  le gars qui voulait faire la révolution en Bolivie sans les boliviens,  honorera d’un communiqué,  fut une kermesse rassemblant des tas de chefs « révolutionnaires » qui auront tous réussit la révolution démocratique bourgeoise et l’édification du capitalisme d’État dans leur pays respectif,  aujourd’hui devenus des pays capitalistes émergents.  La tromperie  portait sur l’union proposée du prolétariat de ces pays (bien peu développé) avec la paysannerie largement majoritaire, afin de faire croire que l’on peut déclencher une  RÉVOLUTION SOCIALISTE PROLÉTARIENNE sous la botte de la bourgeoisie, dans des pays féodaux arriérés et sans pratiquement d’industrie, ni de prolétaires. La réédition de la Révolution bolchévique en Russie tsariste féodale et paysanne.  Que reste-il de toute cette mystification. Les mêmes recettes ne donneront-ils pas les mêmes résultats?   C’est le sujet  de la vidéo qui suit.  Robert Bibeau.  Producteur.  Les7duQuébec.com)

 

**********

 

INVESTIG’ACTION :  « La conférence tricontinentale est l’aboutissement des efforts pour réunir les révolutionnaires des trois continents opprimés par l’impérialisme : l’Asie, l’Afrique et l’Amérique latine. L’idée est évoquée dans les années 50, elle aura finalement lieu 10 ans plus tard, à la Havane, entre le 3 et le 15 janvier 1966. 500 délégués, représentant 82 pays du Tiers-monde, se réunirent pour fonder l’Organisation de solidarité OSPAAAL et poser les jalons d’une révolution mondiale. Absent de la conférence, Che Guevara est pourtant la figure qui incarne cette époque. Il parcourt le monde, avec une idée en tête, rassembler les peuples dans une lutte commune contre l’impérialisme. En 1967, il envoie un message à la Tricontinentale qui passera à la postérité : il faut créer deux, trois, plusieurs Vietnam. Investig’Action revient sur cet événement qui fit frémir les impérialistes et représente 50 ans après un moment majeur pour l’histoire du tiers-monde. Nous avons interviewé Said Bouamama, collaborateur régulier de notre rédaction, et qui prépare un livre sur les préparatifs et les conclusions de la conférence tricontinentale. En exclusivité, il aborde avec nous les faits qui ont entouré cet rencontre. »

 

Cliquez  sur l’hyperlien pour visionner la vidéo SVP.  https://www.youtube.com/watch?v=fPhpQN-je_A&feature=youtu.be

 

2 pensées sur “Tricontinentale et la révolution mondiale (1964-1968)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *