Et si la Russie sortait de l’ONU ?

hitler-obama

UKRAINE. Et si la Russie intervenait et surtout sortait définitivement de l’ONU ?

ALLAIN JULES :

Quelle est au juste la différence entre l’ONU et l’OTAN ? Franchement, je n’en vois pas dans la mesure où tous ces machins obéissent aux seuls américains. Après ce qui s’est passé à Odessa, hier, le silence assourdissant de l’ONU est révélateur. Et si la Russie intervenait et surtout sortait définitivement de l’ONU ? Comme nous le mentionnons, après avoir validé le coup d’état de la junte de Kiev, les Etats-Unis leur ont donné le permis de tuer, d’où ce silence onusien qui prouve bien que ce truc ne sert que les intérêts américains. C’est une honte…

Dans une voltige mensongère, les Etats-Unis « condamnent », disent-ils, « les violences survenue à Odessa ». Juste ça. Qu’est-ce à dire ? Ils se refusent de condamner les vrais coupables, ces nazis putschistes qu’ils soutiennent. Franchement, que fait vraiment encore la Russie au sein de l’ONU alors qu’elle n’est pas soutenue dans les faits. Or, ce sont les pro-russes qui sont entrain d’être massacrés. Ah, j’oubliais, ce sont des terroristes, une terminologie dictée par Washington…

>>>Rejoignez-nous sur Facebook

>>>Suivez-nous sur Twitter

Il me souvient, j’avais mis en ligne cette photo de Barack Obama, qui m’avait valu des défections sur mon compte Facebook lors de la guerre en Libye, que les mêmes avaient déjà provoqué. Bis repetita, après leur échec syrien (L’Angleterre a recommencé à livrer des armes aux terroristes), tous vont de tout coeur vers les Etats-Unis, qui les dupent, pour installer le chaos en Ukraine et accuser Moscou comme ils accusent Bachar al-Assad. Ils ont toujours raison ! Il y a vraiment, un très grand manque de leadership en Europe, où les dirigeants sont incapables de penser par eux mêmes, à leur peuple qu’il bradent devant l’Empire américain…

Que de siéger dans une même institution que le diable Barack Obama, mieux vaut claquer la porte de ce machin. La Russie doit mettre fin à sa participation à l’ONU et s’associer à des pays indépendants et de créer une institution vraiment neutre. Trop, c’est trop ! Barack Obama c’est le représentant de Belzébuth sur terre. Il n’a ni morale ni éthique et son cynisme est barbant ! Si la Russie intervient et surtout sort définitivement de l’ONU, peut-être que les laquais des Etats-Unis prendront conscience du danger qu’ils courrent auprès de ces gens-là qui parlent aux autres, même à la Russie, comme si c’étaient des enfants.

10 pensées sur “Et si la Russie sortait de l’ONU ?

  • avatar
    6 mai 2014 à 10 10 50 05505
    Permalink

    L’Onu est un de ces ‘machins’ qui sont la pour faire écrire des articles. Ne vaut meme pas la peine d’en sortir. Le geste fort, pour Poutine, ce sera de se rapprocher du Parti Communiste russe, pour domme une alternative ideologique exportable credible a ceux que ne veulent plus de du capitalisme anglo-saxon comme modele pour l’Occident.

    Pierre JC

    Répondre
  • avatar
    6 mai 2014 à 10 10 56 05565
    Permalink

    Et si… la Russie redevenait soviétique, l’appuieriez-vous toujours aussi tapageusement?

    Très inepte choix de photo, au fait. Du dieudonnisme journalistique, je suppose…

    Répondre
    • avatar
      6 mai 2014 à 13 01 47 05475
      Permalink

      Au contraire, excellent choix de photo.

      Répondre
    • avatar
      6 mai 2014 à 16 04 09 05095
      Permalink

      Les soraliens jouent un double-jeu. Ils supportent Vladimir Poutine mais ils sont tous holodomoristes, c’est à dire qu’il adhèrent à cette vieille survivance de la propagande nazie d’un soi-disant « génocide ukrainien » en 32-33 (gracieuseté du magnat états-unien Hearst pour son ami Hitler, avec la complicité vaticane), ce qui les rend de facto du côté de Praviy Sector, car ce mythe historique est la propagande de légitimation internationale des fascistes galiciens depuis Stepan Bandera. En condamnant Annie Lacroix-Riz comme menteuse et stalinienne, Soral lui reproche de nier ce « génocide ukrainien » (alors qu’elle est allée bien plus loin sur cette question que le grand chauve), ce qui indique qu’il est holodomoriste, donc allié objectif de Praviy Sector. Également, E&R Bretagne ont côtoyé de ces Ukrainiens fachos qui ont « commémoré l’holocauste par la faim », et ils ont même relayé leurs chants religieux sur Youtube.

      Actuellement, à l’exception de The Savoisien (les nazis affichés et assumés), l’équipe d’E&R se fait très discrète sur l’holodomor pour éviter de froisser leur « allié » actuel Poutine, tout en évitant de trop plonger les soraliens dans la dissonance cognitive. Mais creuser la question avec eux et vous verrez qu’ils sont tous holodomoristes. Même Paul-Éric Blanrue, qui nous invite à « revisionner » Auschwitz reprend inconditionnellement la fausseté holodomoriste, allant jusqu’à reprendre le sacro-saint 6 millions pour l’appliquer aux « judéo-bolchéviques » (selon son mot : 6 millions de chrétiens tué par un Juif, Lazar Kaganovitch, inversion de vous savez quoi…). C’est quand même ironique pour quelqu’un qui, en 2006, reprochait au gagnant du Goncourt 2006 Jonathan Littell sa dérive nazifiante dans son roman Les Bienveillantes (Les Malveillantes, éditions Scadi, 2006). Quoique je suis persuadé que ce livre de Blanrue est ce qu’il a pompé à d’autres membres du « club zététique » qui eux ont fait ce boulot de recherche sur Littell.

      Pour démystifier cette arnaque historique appelée holodomor

      http://rationalrevolution.net/special/library/tottlefraud.pdf

      http://www.marxisme.fr/download/Ludo_Martens_Un_autre_regard_sur_Staline.pdf (chapitre 5)

      http://reveilcommuniste.over-blog.fr/article-ukraine-33-famine-ou-desinformation-un-article-d-annie-lacroix-riz-40080616.html

      http://www.historiographie.info/holodomor08.pdf

      http://www.historiographie.info/ukr33maj2008.pdf

      Répondre
    • avatar
      6 mai 2014 à 17 05 56 05565
      Permalink

      State.fr n’est qu’un torchon petit bourgeois. Ça pue la réaction.

      Répondre
    • avatar
      7 mai 2014 à 7 07 01 05015
      Permalink

      Almalgame Ad Hilteram de Poutine dans une analyse insignifiante “Poutine fait peur…” du jeune Lyonnais Martiniere sur State.fr:
      (Poutine aime les pommes, Hitler aimait les pommes, donc Poutine aime Hitler.)

       

      Les événements du 2 mai à Odessa ayant causé la mort de plusieurs dizaines de personnes étaient une action bien planifiée. Des représentants des nouvelles autorités kieviennes y ont participé, a déclaré le procureur général d’Ukraine par intérim Oleg Makhnitski.   7 mai 2014

       

      Voir certains détails ici.

      Et la presse mainstream et ses kapos du web continuent de nous invectiver Vladimir Poutine comme responsable.

       

      DG

      Répondre
  • avatar
    6 mai 2014 à 17 05 29 05295
    Permalink

    L’enjeu de la crise ukrainienne en cours de développement accéléré et dans tous les sens, et de toutes les façons, est désormais un enjeu métahistorique. C’est peut-être même l’enjeu métahistorique suprême, ce qui explique des comportements extrêmes, grossiers, bizarres sinon complètement extravagants, stupides jusqu’à l’ébahissement.

    La grande crise générale se déroule sous nos yeux, heure par heure, soumettant les esprits qui s’en tiennent à leurs seules capacités, à la torture de tenter de donner des explications rationnelles à des comportements qui le sont si peu puisqu’issus de raisons subverties et directement influencées par des facteurs métahistoriques.

    Le facteur métahistorique devient le grand ordonnateur de cette folie apparente qui n’est plus du tout désormais une “folie ordinaire”.

    Répondre
  • avatar
    6 mai 2014 à 23 11 15 05155
    Permalink

    Pas d’ONU, pas de conseil de sécurité, pas de véto…! Ce qui aura permis a la Russie et la Chine d’empêcher une  »Lybie 2 » .

    Pourquoi se priver de cet outils malgré toutes les faiblesses de cette org. ?

    Quellque soient les acteurs en cause, actuellement, ce serait complquer les choses que de tenter de trouver une cause dans le passé.

    Sauf p-ê le passé récent et encore, car l’objectif de l’ouest dans ce conflit est de priver la Russie et continuer de l’encercler dans le but éventuelle de l’empêcher de devenir une puissance mondial du point de vu économique, ce que l’ouest tente de faire depuis au moin 35 ans, soit depuis l’invasion de l’Afghanistan autour de la guerre des pipelines. La Russie ayant gagné cette guerre haut la main avec Gazprom. C’est pourquoi la Syrie vit ce quelle vit en ce moment étant l’une des plus grande réserve de gaz au monde, l’ouest souhaite y implanter ses marionnettes.

    On es dans le géo-stratégique-politique-économique et la domination totale relève de cette ressource naturelle, sont extraction/distribution.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *