Une soirée partisane « Hockey et politique avec Léo Bureau-Blouin »

nonislamaphobie

 (Une soirée partisane « Hockey et politique avec Léo Bureau-Blouin« , organisée par l’équipe du PQ du comté de Laurier-Dorion, a été perturbée par un groupe de militants anti raciste et anti-xénophobe, venus confronter l’ex-député péquiste  (Blouin) sur le projet de « Charte des valeurs québécoises » (sic).  C’est par un commentaire sur la page Facebook de l’évènement qu’un militant anarchiste a entamé cette confrontation en déclarant avoir l’intention de se rendre à la soirée pour confronter l’ex-député sur  son parti et la xénophobie au sein de la société québécoise.  Les organisateurs du Parti Québécois indiquèrent qu’ils n’hésiteraient pas à faire appel à la police le cas échéant!  Voici un reportage radiophonique de la soirée du 9 décembre dernier, incluant des entrevues les participants: Léo Bureau-Blouin, Marc Desnoyers (PQ Laurier-Dorion), Joelle militante anti raciste et Jaggi Singh instigateur de la manifestation, suivit  d’une réflexion sur les tactiques politiques d’un parti bourgeois comme le PQ et sur l’importance de l’alliance avec les immigrants dans la lutte classe contre classe, avec Robert Bibeau. Directeur du webmagazine http://www.les7duquebec.com/ )

Auteur – reporter – Karine Walsh de Montréal. 18.12.2015.

Une soirée partisane « Hockey et politique avec Léo Bureau-Blouin »

4 pensées sur “Une soirée partisane « Hockey et politique avec Léo Bureau-Blouin »

  • avatar
    20 décembre 2015 à 8 08 56 125612
    Permalink

    @ tous

    Pourquoi demander aux Parti Québécois de s’excuser d’avoir présenter le projet de loi de la CHARTE DES VALEURS QUÉBÉCOISES ?

    Je ne comprends pas la démarche des anarchistes dans cette affaire !

    Pourquoi demander à des chauvins – xénophobes de s’excuser d’être des chauvins – xénophobes alors qu’ils entendent bien continuer leurs activités chauvines – xénophobes inscrites dans leur gènes politiques ?

    Robert Bibeau. Directeur Les7duQuébec.com

    Répondre
    • avatar
      20 décembre 2015 à 13 01 07 120712
      Permalink

      En fait ce n’était pas une démarche planifiée. Ce n’était au départ qu’un simple commentaire sur la page de l’évènement Facebook qui a été perçu comme de l’intimidation envers le PQ. Ils sont partis du simple commentaire de Jaggi (qui est anarchiste mais qui ne parlait pas au nom d’un groupe d’anarchistes), pour insinuer dans La Presse que celui-ci était froissé du fait que l’évènement politique se tienne dans un quartier d’immigrants, alors qu’en réalité il avait plutôt souligner l’hypocrisie du parti à organiser leur évènement partisan dans ce quartier multi-ethnique, au sein duquel les communautés ethniques avaient été blessée par leur effort de pousser la Charte. C’est suite à la réaction exagérée du PQ à son simple commentaire que Jaggi et des militants solidaires anti-racistes et anti xénophobes ont décidé d’occuper cet espace et d’affirmer leur position anti Charte. L’idée des « excuses » est venue de Léo Bureau-Blouin, qui lors de son entretient avec Jaggi, a admis que selon lui la Charte était « une erreur », et c’est là qu’il a été suggéré de faire des excuses publiques. Je ne crois pas que le but n’ait jamais été de faire repentir le Parti Québécois de façon sincère, mais plutôt de provoquer des discussions, de faire la lumière sur un sujet qui provoque de la division au sein même du parti. Pour ce que je connais des anarchistes concernant leur vision des partis politiques, il n’y a aucune illusion à se faire, on ne doit attendre rien d’eux et plutôt comprendre que ce sont les bureaucrates d’une section de la petite bourgeoisie. Toutefois la dénonciation et la mise en lumière de leur racisme/xénophobie est toujours pertinente. En se rendant à la Taverne Jarry, nous avons montré que nous, anti racistes et anti xénophobes ne sommes pas intimidés par leurs menaces. Pas de racistes dans nos quartiers! Pas de quartiers pour les racistes!

      Répondre
      • avatar
        21 décembre 2015 à 7 07 40 124012
        Permalink

        Anti racistes et anti xénophobes sont plus fascistes que les vraies fascistes car leur culture est embourgeoisée. Au diable le PQ! Au diable les anarchistes embourgeoisés! Au diable le multi-culturalisme anarchique bourgeois! Vive les canayens non-embourgeoisés libres!

        Répondre
  • avatar
    21 décembre 2015 à 11 11 05 120512
    Permalink

    Merci Karine pour ton commentaire pertinent et éclairant.

    En effet, il faut pourchasser les racistes et les xénophobes en prenant garde de ne pas faire soi même de racisme et de xénophobie

    Le prolétariat canadien n’est pas raciste ni xénophobe comme l’échec du PQ et de sa charte du déshonneur l’a démontré.

    Robert Bibeau. Directeur Les7duQuébec.com

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *