C’est la fête ici , venez faire un tour !

************


Zorg : La vie, que vous servez si noblement, vient de la destruction, du désordre et du chaos. Prenez ce verre vide. Il est là, paisible, serein et ennuyeux. Mais s’il est…
[fait tomber le verre de la table]
Zorg : détruit
[des robots nettoyeurs se déplacent pour ramasser le verre brisé ]
Zorg : Regardez toutes ces petites choses. Si occupées maintenant. Remarquez comment chacune est utile. Quel ballet charmant s’ensuit, plein de formes et de couleurs. Maintenant, pensez à tous ces gens qui les ont créés. Techniciens, ingénieurs, des centaines de personnes qui seront capables de nourrir leurs enfants ce soir afin que ces enfants puissent grandir grands et forts et avoir des enfants minuscules à eux, et ainsi de suite. Ainsi, s’ajoutant à la grande chaîne… de la vie.
[le bureau prépare un verre d’eau et une coupe de fruits]
Zorg : Voyez-vous, Père, en créant une petite destruction, j’encourage en réalité la vie. En réalité, vous et moi sommes dans le même business. Santé. »(Dialogues du film Le 5ième élément)

************

On sait qu’un individu normal et sain, s’il ne veut pas être hypnotisé, peut facilement résister aux efforts de l’hypnotiseur. C’est pourquoi, les hypnotiseurs professionnels cherchent à créer d’abord une «atmosphère». Il semble évident que pour certains, qui aiment se faite nommer élites/gouvernements/corporations/religions/whatever, la vie se résume à une lutte de volonté, de créer différents scénarios et atmosphères, qui réduisent la conscience obéissante à l’esclavage, par son propre libre-arbitre. Les différents paliers retransmettent une injonction d’obéir, précisément telle que celle émise sans explication valable pour quiconque se penche sur la finalité .

Le seul but est d’inciter le sujet à accepter l’ordre, le véritable contenu de l’ordre étant largement hors sujet, un peu comme le sergent au service militaire qui te gueule dessus parce que tes dessous de semelles ne sont pas cirées .. Aucune importance si la cause de la gueulante est ridicule, le but est juste de te casser… Et « cassés » nous le sommes depuis pas mal de temps… Posséder une légion de serviteurs (on appelle ça des électeurs ou consommateurs ) de cette manière est un véritable mode d’alimentation pour le système, une sorte de « pyramide de la chaîne alimentaire. » L’échec à obtenir l’obéissance induit différentes techniques, souvent la culpabilisation, et si ça ne marche pas, la punition.

Le systéme utilise de multiples leviers pour assurer cette obéissance dans son terrain de jeu, La Cage… la religion a abattu une bonne part dans la culpabilisation permanente de celui qui cherche… « Un oeil sévère m’observe en permanence. Je suis jugé. Le jugement et la douleur sont mes compagnons depuis si longtemps. Le remord me ronge, même inconsciemment. Je crois parfois souffrir d’autres maux et la confusion de mon mal le rend encore plus insidieux. Les paroles spirituelles n’ont fait qu’ajouter à ma douleur, l’oeil est encore plus sévère, la crainte de la sanction de Dieu s’est ajoutée à celle des hommes. Je crois que si je ne fais pas ce qu’il faut, je devrai revenir pour un tour, ou rôtir en enfer. Mon coeur pleure à l’intérieur, presque en permanence. Il aimerait pouvoir pleurer ouvertement, mais l’oeil sévère me regarde et l’étau se resserre un peu plus. Je demande l’amour mais je ne le vois nulle part, si bien que je suis devenu incapable de le laisser passer en moi… coupable je suis par décret divin, coupable par ma naissance au mauvais endroit, coupable par ma peau, coupable d’aller voir ailleurs si je peux vivre« ( La Bible du mouton selon Le Boucher Suprême, verset 69 de l’apôtre Mirza).

Regardant l’histoire « de notre civilisation », la religion semble avoir été déjà existante beaucoup plus longtemps que « la science ». Et encore nous voyons que la religion a échoué. Malgré ses enseignements les gens sont toujours constamment à la guerre l’un avec l’autre. Les gens ne sont pas devenus meilleurs.. on décrit la vision de la vérité de notre condition – la condition de notre réalité en général – comme « la terreur de la situation. » … Personnellement, j’appelle ça la grande « Déception »…

C’est épouvantable parce que, quand vous LA VOYEZ vraiment, vous comprenez combien grand est l’échec de la religion aux versions diverses de Dieu à répondre aux demandes éternelles de l’homme devant sa destinée, et combien grand est l’échec de la politique/économie à répondre aux demandes de l’homme à juste avoir une occupation valorisante et confortable, et combien grand est l’échec de la science à nous fournir des avantages réels technologiques dénués de danger … au lieu de ça, nous avons un vaste troupeau de moutons, conditionné au MacDo et au cellulaire et se tapant sur la gueule au nom de soi-disant concepts démocratiques pour sauver un quignon de pain rassis tombé de la table des zélites qui s’empiffrent ouvertement… alors on regarde par dessus l’épaule, on se dit que grâce à la science , ben on est mieux que Grand Papa dans sa chaumière avec son cheval et sa charette, ou que le serf du Moyen âge qui n’avait pas ses antibios ou que le petit noir au gros ventre qui n’a pas son four micro-onde… mais comment ont ils pu vivre sans cela ? on regarde notre Tv, notre Blackberry, notre bagnole et on hausse les épaules….moi, cynique ? you bet …la durée de vie des cyniques est plus longue que celles des aveugles dans l’échelle fuckée de l’australopithèque du 21ième…

La science, qui est venue plus tard et a explosé dans le dernier millénaire, a échoué aussi. Elle a porté l’humanité au bord de l’autodestruction, coincée dans sa compartimentalisation du savoir et son refus de théories contredisant son savoir académique. Voir les différents débats qui agitent cette poussièreuse acadamie du savoir .. Les avances dans les sciences mathématiques, physiques et informatiques ont provoqué le stade actuel de « la théorie des jeux appliquée », où « les guerres » sont appelées « les jeux » et « gagner le jeu » est de tuer autant de personnes que possible avec aussi peu de coût que possible. La guerre est la projection spectaculaire et sanglante de notre vie quotidienne. C’est un précipité de nos vies de tous les jours. Et sans une transformation de nous-mêmes il y aura forcément toujours des antagonismes nationaux et raciaux, de puériles querelles idéologiques, une multiplication de soldats, les saluts aux drapeaux et les brutalités sans nombre qui concourent à créer le meurtre organisé.

L’éducation dans le monde entier a fait faillite, elle a produit des destructions et des misères de plus en plus grandes, et surtout des générations incapables de raisonner ou croiser des infos pour en faire leur vérité propre , individus raisonnant sous la pression du groupe et découvrant leur individualisme dans la consommation au lieu du savoir …

Je me demande si vous avez jamais considéré comment il est étrange que les structures éducatives et formant le caractère de notre culture nous exposent, mais une seule fois dans nos vies aux idées de Socrate, Platon, Euclide, Aristote, Hérodote, Augustine, Machiavel, Shakespeare, Descartes, Rousseau, Newton, Racine, Darwin, Kant, Kierkegaard, Tolstoï, Schopenhauer, Goethe, Freud, Marx, Einstein et des douzaines d’autres du même rang, mais nous exposent annuellement, mensuellement, par semaine et même quotidiennement aux idées de personnes comme Jésus, Moïse, Muhammad et Bouddha.

Pourquoi est-ce, pensez-vous, que nous avons besoin trimestriellement de cours sur la charité, tandis que l’on présume qu’un cours unique sur les lois de thermodynamique est supposé durer pour nous toute une vie ?

Pourquoi la signification de Noël est jugée si difficile à comprendre que nous devons en entendre une douzaine d’explications, pas une fois dans une vie, mais chaque année, année après année après année ?

Peut-être même plus essentiel, pourquoi le pieux (qui sait déjà chaque mot de n’importe quel texte qu’il trouve saint) a besoin de le répéter semaine après semaine après semaine et même jour après jour après jour ?

Quiconque familier avec 1984 de George Orwell est déjà conscient de l’idée que contrôler une définition populaire des mots, contrôler les significations que ces mots évoquent dans les esprits du grand public, et contrôler à quel rythme on matraque ces mots, est inséparable de la réalisation du contrôle de la pensée réelle de la populace.

Un examen proche de la question manifeste une déformation et une perversion de significations des mots dans la conscience publique. Cela est accompli en changeant, avec le temps, les mêmes définitions de mots clefs dans nos esprits et dans les dictionnaires vers lesquels nous nous tournons quand nous cherchons à clarifier et à résoudre les termes qui semblent ambigus ou « fermés » quand nous les entendons utilisés par des experts, ou quand nous les lisons dans les médias corporatifs.. le mot « terroriste », « démocratie », sont les premiers exemples qui me viennent à l’esprit …

Et oui, nous sommes les témoins attentifs de l’échec de la civilisation, nous bloggons, nous nous enflammons, nous manifestons, nous ensanglantons les rues de notre sang parfois … « Ordo ab chao « …mais au profit de qui ? Ou de quoi ? (pour ceux qui ont déjà entamé la démarche).

La corruption de notre civilisation est évidente, entière et profonde. Sans une véritable révolution intérieure, l’humanité sera toujours divisée entre les profiteurs et leurs victimes consentantes, dans un pathétique simulacre de civilisation. La course au profit a produit une société plus inhumaine que jamais derrière un masque civilisé. Quoi qu’on en dise, nous n’avons jamais mis fin à la barbarie.

Pour découvrir la vérité, il est d’abord nécessaire d’être libéré des conflits habituels qui ont lieu à la fois dans l’individu et entre lui et le monde extérieur. Lorsque nous ne sommes plus en état de conflit intérieurement, nous ne le sommes plus extérieurement. C’est le conflit intérieur qui, projeté à l’extérieur, devient mondial. La guerre est la projection spectaculaire et sanglante de notre vie quotidienne. C’est un précipité de nos vies de tous les jours. Et sans une transformation de nous-mêmes il y en aura forcément toujours .. Y a t il un géne spécifique aux manipulateurs et aux manipulés ?

Le monde continue en l’état parce que nous préférons espérer. Mais nous devrons un jour aller plus loin que l’espoir si nous voulons lui donner une substance. Nous ne pouvons plus fermer les yeux sur la guerre que nous entretenons dans le secret de nos pensées tout en déplorant l’état du monde, ses antagonismes nationaux et raciaux, ses puériles querelles idéologiques, ses multiplications de soldats, ses saluts aux drapeaux, ses différences de couleur de peaux ou de sexe, et les brutalités sans nombre qui concourent à créer le meurtre organisé à petite et grande échelle.

Cette civilisation barbare qui a décoré ses erreurs, ses manquements et ses mensonges des atours de la vertu doit être reconstruite depuis ses fondations. C’est, évidemment, un choix difficile parce que nous sommes attachés à nos ruines. Mais la vision de la souffrance du monde devrait suffire à soutenir notre décision. C’est le cas pour certains d’entre nous, qui n’ont pas d’intérêts personnels à préserver dans l’enfer du monde…

C’est l’humanité qui est malade, pas juste un tyran ici ou là, dans un pays ou un autre. Qui a eu le courage d’observer, jusque dans sa propre maison, jusque dans son âme, nos compromissions et leurs tragiques conséquences. Car nous sommes amorphes, vides de tout courage, repliés sur nos petits acquis que nous tentons de sauver de l’effondrement, en attendant la mort sans doute. Nous sommes les soldats de la folie, répétant les litanies des tordus qui nous tiennent par la peur, répétant les règles qui nous ont été inculquées afin que rien ne change. Chacun porte en lui l’espoir de la paix et chacun perpétue la guerre en même temps, et chacun a choisi d’oublier qu’il peut être un guerrier qui se redresse et regarde consciement ce qui se passe, libre de toutes ses peurs …

Attendez vous que le groupe humain soudainement se réveille pour participer à la marche au changement ?Je lisais récemment un article sur les expériences de Asch en 1955 qui ont montré que « l’individu aspire profondément à adhérer à l’opinion du groupe, tenue pour le critère de la normalité, fût-elle délirante : plus d’un tiers des sujets étudiés renonçaient à leur propre perception pour adopter celui de leur entourage qui prétendait que le segment de 10 cm à gauche était égal à celui de 20 cm à droite. Les deux tiers qui maintenaient leur point de vue contre le groupe, n’en étaient pas moins rongés par le doute : ils ne pensaient pas pouvoir avoir raison seuls contre l’apparent pluralisme de sources que représentait le groupe. » La libération ne viendra pas du groupe, pas tant que chaque individu du groupe ne se soit lui même affranchi …

Pour l’instant, la population lâche un moment son hypno-vision à plasma et jette un œil désabusé sur l’absurdité dramatique de son existence personnelle et s’écrie sur tous les blogs et autres médias : « Mais bon sang, personne ne va faire quelque chose ? », comme si ceux qui avaient le pouvoir d’agir étaient quelque part, comme s’ils existaient tout simplement. Non, désolé, y a personne au numéro demandé, bienvenue dans le monde de la grande Déception, veuillez prendre votre numéro vers le cycle sans fin, n’oubliez pas votre sucette, gracieuseté de votre suzerain.

Y a-t-il vraiment un espoir? Et s’il y en a un, où donc ? Peut être en vous, tout simplement ?

Peut-être est-il temps tout simplement d’essayer quelque chose de nouveau , en chevauchant un fil ténu, entre l’inexorable folie historique des hommes et leur impénétrable sagesse constamment manipulée.

Il y a deux théories principales sur l’avenir – celui d’un avenir prédestiné et celui d’un avenir libre. La théorie de prédestination affirme que chaque événement futur est le résultat d’événements passés et si nous connaissons tout le passé alors nous pourrions connaître tout l’avenir. L’idée d’un avenir libre est basée sur des « probabilités » quantiques. L’avenir est soit seulement partiellement déterminé, soit indéterminé à cause des interactions diverses possibles à n’importe quel point donné. Cette idée « de libre arbitre » dit que des actes de volonté tout à fait délibérés peuvent provoquer un changement subséquent des événements. Ceux qui supportent la prédestination disent que des actions soi-disant « volontaires » ne le sont pas, en fait, mais sont plutôt les résultats des causes incomplètement comprises qui les ont faits des actes impérieux – bref, rien n’est accidentel.

Donc, d’une part nous avons « la prédestination froide » advienne que pourra, rien ne peut être changé – d’autre part nous avons une réalité qui est seulement un point sur une sorte d’aiguille nommée le présent, entouré de tous les côtés par le Golfe de Non-existence – un monde qui naît et meurt à chaque moment.

Je pense personnellement qu’à chaque moment donné tout l’avenir du monde est prédestiné et existant, mais il est prédestiné conditionnellement, c’est-à-dire, il doit y avoir un avenir ou un autre conformément à la direction des événements du moment donné, si aucun nouveau facteur n’entre. Et un nouveau facteur peut entrer seulement du côté de la conscience et de la volonté.La vôtre, la mienne, libre de tous conditionnement et capable d’appliquer une intention parce que comprenant les causes et les effets.

Dans le passé, ce qui est derrière nous, se trouve non seulement dans ce qui était, mais aussi dans ce qui pourrait avoir été. De la même manière, dans l’avenir se trouve non seulement ce qui sera mais aussi ce qui peut être. Non, ma réflexion ne vient pas du New âge et de sa pensée positive béate et surtout immobile.

J’aimerais que le prochain sursaut soit celui qui nous extirpe de la barbarie. N’êtes-vous pas comme moi ? Ne sentez-vous pas qu’à cette évocation, quelque chose se réveille qui mobilise notre conscience au point de faire la lumière afin que nous ne soyons plus les esclaves de nos ombres et les bourreaux de nos semblables ?

Est-ce encore trop tôt ? Est-ce si utopique d’être délivré des conditionnements de notre nature et de pouvoir sortir de la Cage ?

Où sommes-nous assez nombreux dans cet esprit pour que le rêve devienne réalité ? Quel vent guidera votre bateau ?

[youtube=http://www.youtube.com/watch?v=ccVC5MjZEfs&fs=1&hl=en_US&rel=0]

26 pensées sur “C’est la fête ici , venez faire un tour !

  • avatar
    7 novembre 2010 à 3 03 04 110411
    Permalink

    Vous dites :

    « L’éducation dans le monde entier a fait faillite, elle a produit des destructions et des misères de plus en plus grandes, et surtout des générations incapables de raisonner ou croiser des infos pour en faire leur vérité propre « .

    Puis, vous nous prophétisez que toutes ces personnes se révolteront ou se réveilleront par l’effet d’un esprit neuf et libératoire.

    C’est assez contradictoire.

    Et l’ensemble de votre article sent le conflit générationnel, comme si vous étiez assez âgé et que vous pensiez que c’était mieux avant, bref, quand vous étiez jeune. C’est normal, mais les jeunes d’aujourd’hui ne sont pas des débiles comme vous le suggérez. Ils ont leur rôle et le tiennent bien.

    Répondre
  • avatar
    7 novembre 2010 à 7 07 14 111411
    Permalink

    @ Demian,
    Bien sûr que ce ne sont pas des débiles, quand vous parlez des jeunes.
    Mais dans l’ensemble, ne sont-ils pas aussi – sinon plus conformistes – que dans les années 70?
    Je me pose la question…
    Bonne journée!

    Répondre
  • avatar
    7 novembre 2010 à 8 08 31 113111
    Permalink

    @Marc
    Lucidité et constât désolant que votre jeunesse éveillée consolide avec nous ‘les vieux’. Je vous savais, par vos commentaires, conscient et désireux de déconstruire les paradigmes sociaux véhiculés par l’ordre établi.

    La Grande Déception vient de la Grande Désillusion lorsque la majorité, qui se réveille perdante, constate qu’elle lutte en vain contre un Système qui la manipule dès l’enfance par une éducation axée sur la performance la rentabilité et l’efficacité du Parc de la Gestion Humaine auquelle est est destinée. Le troupeau soumis et laborieux.

    On s’étonnera de la désaffection grandissante de la masse de la chose politique et de la Cité sous couvert du mensonge de la démocratie.

    Ce n’est pas la démocratie qui se meurt, c’est le peuple qui change de jeu.

    @Gaetan
    Beaucoup plus individualiste dans l’ensemble. Axé sur un mieux être personnel au détriment de celui collectif.

    Répondre
  • avatar
    7 novembre 2010 à 9 09 05 110511
    Permalink

    Merci …. je m’aperçois en faisant le tour des commentaires ( le texte est posté à différents endroits) que chacun en fait la lecture selon son propre filtre, interessant de voir les différentes couches du mental ..
    Alors, non, pas de conflits générationnels caché dans mon texte, rien à branler de ce concept là , mais le commentateur pourrait examiner sa propre adolescence et ses propres conflits avec popa-moman , histoire de voir ce que ce texte a projeté pour lui comme catalyseur ….

    @Denis : très pointu comme perception, merci de ta lecture Denis …
    je cherche juste à démonter ce qui bâtit les croyances et habitudes comportementales qu’on applique dans la société sans se demander qui et pourquoi on nous les a implanté, et avec quel résultat … un travail sur soi, d’abord individuel puis de groupe permettrait de créer un effet comparable à la théorie du 100 ième singe, ce qui basculerait enfin le systéme …

    Selon ma perception, on ne changera pas les rêgles du jeu tant qu’on acceptera de jouer selon les cartes imposées … qui a donné les cartes, et au lieu de maugréer sur celles qu’on reçoit, qui a dit que nous devions jouer ?

    Répondre
  • avatar
    7 novembre 2010 à 10 10 37 113711
    Permalink

    @Marc,

    oui on peut cesser de jouer. C’est ce qui semble prévaloir progressivement dans nos sociétés occidentales; une désaffection croissante au Système, définie comme du cynisme par l’Ordre.

    L’anarchie, pour un temps.

    Occasion idéale pour une introspection spirituelle sur soi; l’Existence le Sens et la Mort.

    Bonne journée Marc.

    Répondre
  • avatar
    7 novembre 2010 à 13 01 12 111211
    Permalink

    L’anarchisme reste encore une idée en isme donc avec des limitations… j’essaye de naviguer hors isme et hors politique dans le discours ci dessous, c’est plus la conscience qui m’interesse…
    En parcourant la multitude de blogs on voit bien qu’il y a pas mal de gens qui se rendent compte des ratés du systéme, mais qui continuent d’employer les outils du systéme pour le réformer .. je n’y crois pas .. historiquement ça n’est jamais arrivé, bien que le citoyen ait toujours voulu avoir la paix et la prospérité avec sa blonde et son chien .. et avant même d’en arriver au stade de se demander alors comment faire, il faut qu’il y ait le stade d’examiner ce qu’on est intérieurement, ce qui nous a construit, pour faire un constat objectif de qui on Est .. à ce moment là, défaire le systéme sera facile à démonter parce que chacun aura compris son inutilité , la leçon étant apprise … le contrer de face ou par la bande reste dans les normes que le systéme contrôle, les soupapes sont nombreuses pour une diversité d’individus et d’objectifs …

    Répondre
  • avatar
    7 novembre 2010 à 14 02 01 110111
    Permalink

    @ Marc

    Bonjour. Je sors un peu exténué des mines de sel de CP, où votre article recueille des centaines de visites, même commentaires exclus. Merci d’avoir contribué à le démontrer.

    Sur le fond de cet article, je suis essentiellement d’accord avec vous; je vais donc me limiter à mettre mon « grain de sel » sur les commentaires.

    @ DW:  » toutes ces personnes se révolteront ou se réveilleront par l’effet d’un esprit neuf et libératoire » NON. Pas toutes, quelques-unes d’abord. C’est justement l’individualité devenue possible de cette révolte qui est libératoire. Vous en êtes un exemple.

    @ GP: Plus conformistes ? Je ne crois pas. Je pense que, selon les mots de la vieille boutade ils sont à échapper à la vision conformiste de la non-conformité pour choisir chacun sa façon propre de ne se conformer a rien. Ce qui n’est pas un bien sans mélange, d’ailleurs…

    @ DG: OUI. L’anarchie pour un temps est un de mes thèmes de prédilection…

    @ ML: « qui a dit que nous devions jouer ? » C’est la phrase « prise de conscience ». TRES CONTAGIEUSE. Le système peut s’autodétruire en quelques jours et tous les signes sont là. Mais apres, quoi ? La prise de conscience est celle qui entraine l’acceptation du saut dans l’inconnu.

    PJCA

    Répondre
  • avatar
    8 novembre 2010 à 1 01 20 112011
    Permalink

    @Marc Lafontan

    ‘’Est-ce encore trop tôt ? Est-ce si utopique d’être délivré des conditionnements de notre nature et de pouvoir sortir de la Cage ?’’

    Étant au début de l’automne de la vie, je considère que mon ‘’éveil’’ s’est fait tardivement. Cela ne fait à peine quelques années que je suis à la recherche intensive de la vérité ou la face cachée de certains évènements. J’ai perdu totalement confiance aux élus car je découvre enfin et sais qui les manipulent.

    Un simple doute de ma part sur la version officielle d’un évènement en particulier m’a amené à faire de la recherche sur le net, ceci qui m’a conduit vers d’autres liens tout aussi instructif. Aujourd’hui, il ne se passe pas une journée sans que j’aille faire le tour des blogs et journaux alternatifs pour connaître vraiment se qui se passe autour de moi. Je suis accroc, je dévore livre après livre, et j’ai encore soif d’en savoir plus.

    Face à autant de dénonciations, de manipulations et d’injustices, ma grogne se manifeste, non par une sortie dans la rue pour recevoir un coup de matraque sur la gueule, mais par une interpellation et discussion avec des gens de ma génération. J’ai une certaine réussite. Ceux que j’influence font de même avec leurs proches et ainsi de suite, c’est exponentiel.

    ‘’Attendez vous que le groupe humain soudainement se réveille pour participer à la marche au changement ? …..La libération ne viendra pas du groupe, pas tant que chaque individu du groupe ne se soit lui même affranchi …’’

    Cela fait à peine deux générations que le peuple a débuté son affranchissement religieux, il reste encore du chemin à faire, je l’avoue. Il y a 10 ans à peine, tu n’aurais pas vue une manifestation contre la venue du Pape et ses déclarations, comme cela s’est passé hier à Barcelone.

    ‘’Où sommes-nous assez nombreux dans cet esprit pour que le rêve devienne réalité ?’’

    Nous ne sommes pas encore suffisamment nombreux, mais nous participons tous à l’éveil de la conscience humaine. Vous les auteurs : les Thierry Meyssan, Jules Dufour, Michel Chossudovsky, Éris Laurent, Julie Lévesque, Pascal Sacré, Gilles Bonafi, Paul Jorion, Pierre JC Allard, François Marginean, André Lefebvre, Marc Lafontan ect…ect… j’en passe tellement.. et nous les commentateurs qui vous lient, nous réagissons en brassant la  »Cage » de quelques citoyens que nous côtoyons.

    Votre influence est plus grande que tu le crois. Ne lâche pas !

    Pierre B

    Répondre
  • avatar
    8 novembre 2010 à 12 12 26 112611
    Permalink

    Merci Pierre, c,est bien gentil et encourageant…Je ne pense pas avoir une très longue vie comme blogueur mais suis content de lire des réactions matures à mon trop-plein…

    Répondre
  • avatar
    8 novembre 2010 à 13 01 14 111411
    Permalink

    @ Marc

    Vu 851 sur CP, les commentaires fermés…

    Je pense comprendre ta réponse à mon commentaire.

    Répondre
  • avatar
    8 novembre 2010 à 13 01 37 113711
    Permalink

    C,est pas une question de clics, je laisse cette partie à l’éditeur , perso rien à branler d’avoir 450 millions de clics si c,est pour avoir seulement 4 personnes qui échangent sur la lecture de l’article .. je préférerais en avoir juste 20 , mais 20 avec qui je peux jaser et avancer …
    La blogosphére est malheureusement à l’image du quotidien.. les lecteurs passent d’un article à l’autre, et consomment 450 articles … N’importe qui peut trouver de l’info de la naissance à la mort sur combien on est intoxiqué par la bouffe, les vaccins, l’eau, les médicaments, la scolarité, le systéme politique, etc etc etc et pourtant rien ne se passe … le monde lit, secoue la tête devant l’info, et poursuit sur une autre info, puis une autre, et ainsi continue le systéme … mon idée de contribuer est d’échanger pour avancer, pas pour devenir un produit jetable après quelques clics …

    Répondre
  • avatar
    8 novembre 2010 à 13 01 59 115911
    Permalink

    Si les commentaires sont fermés s’est qu’il y a eu une pandémie de  »troll » . Non?

    Répondre
  • avatar
    8 novembre 2010 à 14 02 58 115811
    Permalink

    Ça aussi c’est une autre facette de la blogosphére que je trouve assez pitoyable… on voit vraiment des drôles de caractéres jouer les psychos derriere leur écran anonyme …

    Répondre
  • avatar
    8 novembre 2010 à 16 04 27 112711
    Permalink

    Comme vous le savez , votre PC fonctionne à partir d’un setup , sorte de cerveau archaïque , ou d’hypothalamus , qui supervise le reste .

    Mais ce setup, vous pouvez le configurer à votre guise ou selon les concepteurs de la carte mère .

    Vous pouvez même le reformater à partir d’un cavalier 2/3…

    Je signale au passage que pas mal de dysfonctionnements de votre PC sont liés à la non synchronisation de l’horloge/date du setup qui est alimenté par une pile et de votre OS , la plupart du temps Windows…

    Il est très important de se pencher sur son propre setup , car lui est formé essentiellement des inconscients familiaux remontants à plusieurs générations et de nos expériences primitives.

    Cet inconscient est lui même l’empreinte de notre période préverbale , où nous dépendions entièrement de notre environnement proximal et parental .

    Et malheureusement , il n’y a pas de cavalier 2/3 pour réinitialiser …

    Il faut donc souvent beaucoup de temps et de disponibilité pour arriver à comprendre notre propre configuration et éventuellement la corriger …

    Et le moyen le plus efficace est la parole quand une oreille attentive s’y prête .

    Tz.

    Répondre
  • avatar
    8 novembre 2010 à 23 11 53 115311
    Permalink

    Si tous les setup crashés fonctionnaient comme le tien ,nos sociétés ne seraient pas dans cet état ! :-))

    Cdt.

    Tz.

    PS : mais songe à changer la pile de tems en temps !

    Répondre
  • avatar
    9 novembre 2010 à 9 09 37 113711
    Permalink

    mais songe à changer la pile de tems en temps !
    🙂
    Chuis au solaire !!!! et en cas de pépin génératrice..

    Répondre
  • Ping : Fatigué de votre conte de fée ? Alors, on danse ? « Les 7 du Québec

  • Ping : Je sais où vous vivez, ce que vous mangez et quand vous allez vous coucher « Les 7 du Québec

  • Ping : Je sais où vous vivez, ce que vous mangez et quand vous allez vous coucher | LA VIDURE

  • avatar
    8 décembre 2010 à 11 11 26 122612
    Permalink

    Ouaaaaaaaaaah!

    Répondre
  • Ping : Je sais où vous vivez, ce que vous mangez et quand vous allez vous coucher » [News Of Tomorrow]

  • Ping : Je sais où vous vivez, ce que vous mangez et quand vous allez vous coucher « les moutons enragés

  • Ping : Je sais où vous vivez, ce que vous mangez et quand vous allez vous coucher « sw1ngc

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *