De la radio-poubelle jusqu’à Montréal…

J’ai toujours pensé que la radio-poubelle ne se trouvait qu’à Québec (et à quelques endroits en région). Mais depuis quelques semaines, en suivant le fil #TLMEP les dimanches soirs, je me suis rendu compte qu’il y avait un fier représentant montréalais : Terrain de jeux.

J’avoue d’emblée ne pas suivre beaucoup ce qui se passe du côté de la radio, mais ça me semble assez inédit. Et je n’ai pas besoin d’écouter cette émission en particulier pour vérifier ce que j’avance, le discours de la personne qui s’occupe du compte Twitter, sûrement l’animateur, est assez, comment dire… « ordurier » (pas tant dans son sens premier, mais bien plutôt par analogie avec « poubelle »).

Il y a un de ses messages qui m’apparaît assez représentatif du personnage et de sa parenté avec ses cousins québécois :

RT @terraindejeux: Y’a tu UNE semaine où #TLMEP sert pas d’outil de propagande pour la culture québécoise francophone ?

Quand j’ai lu ça, ma mâchoire s’est décrochée…

Je peux vous avouer que j’ai de la difficulté à mettre mes idées en place pour la suite de ma rédaction tellement ça me semble absurde. J’ai écrit dernièrement quelque part que j’étais capable de me mettre dans la peau de quelqu’un qui pense autrement que moi, mais là, c’est au-dessus de mes forces.

Il faut vraiment avoir sa propre opinion en absolue admiration pour ne pas comprendre que le titre de l’émission « Tout le monde en parle » n’est vraiment pas à prendre au pied de la lettre, qu’il est très normal qu’une émission Québécoise francophone ouvertement consensuelle se penche sur ce qui se passe au Québec, un endroit où il y a (encore) une vie culturelle, politique, sociale, etc. qui se passe majoritairement en français.

Mais le plus important, c’est que ça se passe à Radio-Canada et non à la CBC. Alors quoi, il faudrait que Guy A. Lepage invite chaque semaine seulement des invités internationaux pour faire plaisir à lui et ses amis ou, encore mieux, seulement des invités des États-Unis, parce que c’est la culture dominante dans le monde? Et puis, je vois là-dedans, dans l’idée « d’outil de propagande », que l’animateur et co-producteur de l’émission aurait un « agenda caché » — comme en aurait un Amir Khadir (un agenda islamiste celui-là…). C’est tellement clair que Guy A. Lepage veut contaminer la population québécoise contre son propre gré à la culture francophone d’ici, laissez-moi rire!

Il n’y a que ceux qui se parfument à l’eau de poubelle pour ne pas voir que c’est de la pensée malodorante. Parce qu’il y a un trop grand pas entre critiquer l’émission et enrober cette critique d’une paranoïa qui tient lieu d’idéologie, pour ne pas dire de dogme. (En passant, je ne me suis jamais gêné pour critiquer TLMEP, mais jamais, j’ose espérer, de cette manière…)

Parce que dans le fond c’est tellement évident que ce n’est pas une critique de l’émission, mais bien plus une critique générale qui n’a vraiment pas sa place sous cette forme, durant le moment de l’émission, sur le fil de Twitter. C’est carrément de la « propagande », et pour l’émission de radio, et pour la pensée de droite réactionnaire!

Parce qu’il y a des moments où on devrait se contenter de changer de poste. Ou, comme moi (dans le cas de cette émission de radio), de ne jamais syntoniser…

P.S. Certains se diront que je fais de la publicité pour cette émission de radio, mais ce sont les dommages collatéraux du pouvoir de publier facilement son opinion sur le web.

(Photo : swanksalot)

9 pensées sur “De la radio-poubelle jusqu’à Montréal…

  • Ping : De la radio-poubelle jusqu’à Montréal… | Renart Léveillé

  • avatar
    26 novembre 2010 à 0 12 38 113811
    Permalink

    La radio XM est une radio satellite, tout comme Sirius. En fait, les deux, concurrents au départ, sont maintenant fusionnés. C’était ça ou la faillite… C’est donc probable que l’émission origine de Québec. Et le signal est disponible sur toute l’Amérique du Nord.

    Et le canal 172, là ou est diffusé cette probablement charmante émission, est le même ou crèche la Radio-Pirate de Jeff Filion et l’émission Truck Stop Québec (par et pour les camionneurs, mais dont le propos, surtout des auditeurs, est du même acabit).

    Casser du sucre sur la gauche, Radio-Canada, sur les indépendantistes, etc, y est accepté, même vénéré!

    Répondre
  • avatar
    26 novembre 2010 à 12 12 00 110011
    Permalink

    La propagande de TLMEP, elle est gauchiste, point!!! Pour la culture francophone, si c’est de la propagande, on est tellement habitué d’être envahi par la musique anglophone qu’un peu de culture francophone ne fait pas de tort!!!

    Donnons ça, au moins, au socialiste de TLMEP!!!

    Par contre, j’avoue en avoir ma claque des entrevues qui ne servent rien que à ploguer les chums et/ou les idoles à Guy A.!!!

    Voilà pourquoi je n’écoute presque plus cette émission-là!!! Quand la programmation d’hiver de Vrak TV va commencer, Guy A. va me perdre, et ce, probablement au profit de Smallville qui passait le dimanche soir, en même temps que TLMEP, les deux derniers hivers!!!

    Répondre
  • avatar
    26 novembre 2010 à 12 12 24 112411
    Permalink

    Bonjour Renart,

    Comme je l’ai exprimé sur ton fil Twitter, je ne vois pas le lien que tu fais entre le commentaire qui t’as choqué et la radio-poubelle… à Montréal. Si c’est juste la référence au compte @terraindejeux, je trouve que c’est un raccourci facile.

    Moi aussi j’ai vu passer ce commentaire que tu as retransmis à tes abonnés dimanche dernier. Cela ne m’a pas offusqué. J’ai trouvé ça insignifiant. Je trouve qu’avec ce billet tu leur donne une visibilité indue.

    Pas nécessaire de faire de la «radio-poubelle» pour tenir ce genre de propos épais qui ne cherchent que la polémique pour se rendre intéressant. Demande à Dany Turcotte qui en retransmet quasi quotidiennement à partir de son propre fil.

    Je désapprouve personnellement cette tactique. C’est pourquoi je ne suis pas ce genre d’énergumènes qui ne cherchent que de la visibilité, de l’achalandage. De la polémique gratuite.

    Je vais réagir lorsque l’on attaque l’intégrité d’une personne ou une idée que je juge pertinente et qui rejoint mes valeurs. Tout cela est bien personnel, tu en conviendras.

    Pour en revenir à mon commentaire sur ton billet, je crois comprendre que tu voulais que j’élabore ici ma pensée. Et bien je ne vois pas le lien entre le propos sur la culture francophone, le commentaire de l’hurluberlu et « de la radio-poubelle à Montréal ». J’aurais aimé que tu élabore un peu plus. Je me répète: pas besoin de faire de la radio-poubelle pour faire du « bashing ». J’en entend et en voit régulièrement dans tous les médias montréalais sans exception, surtout depuis quelques mois, alors que l’on donne de plus en plus de visibilité aux tenants de la « droite extrême » à la Éric Duhaime (qu’on invite sur toutes les tribunes!) et au RLQ. Tout cela pour faire monter l’audimètre ou le lectorat. Grand bien leur fasse. Mais ça, ça va me faire réagir!

    Voilà! Mon humble opinion! Et ce n’est pas pour dénigrer la tienne… que je respecte, bien entendue!

    Répondre
  • avatar
    26 novembre 2010 à 13 01 32 113211
    Permalink

    Jocelyn Bourbonnais,

    à la base, c’est peut-être juste que nous n’avons pas la même définition de radio-poubelle… Mais en même temps, ce n’est pas tellement « scientifique », c’est bien plutôt quelque chose comme une insulte à faire à une radio (et dans le cas qui nous concerne, une émission de radio).

    Pour ma part, n’écoutant seulement que très rarement des extraits de ce que communément on appelle de la « radio-poubelle », je trouvais que la teneur des propos tenus par la personne derrière le compte Twitter s’en apparente très clairement. C’est le genre de propos que pourrait tenir un animateur de radio de Québec du style Jeff Fillion, pour ne nommer que celui-là. (Et il faut faire une différence entre un animateur et un invité.)

    Et puis habituellement, un compte Twitter pour une entreprise, c’est en quelque sorte de la pub, donc je ne vois pas pourquoi ce qui y est diffusé serait contraire à sa philosophie. Mais bon, j’aurais peut-être dû juste qualifier le propos de « poubelle »; par contre, je ne trouve pas, si j’exagère, que j’exagère tellement en y liant la radio.

    Répondre
  • avatar
    27 novembre 2010 à 16 04 39 113911
    Permalink

    Juste pour le fun… et pour aider à bien comprendre ton concept de radio-poubelle…

    Pourrais-tu nous donner un exemple de radio-poubelle gauchiste?

    Répondre
  • avatar
    3 décembre 2010 à 23 11 19 121912
    Permalink

    NON pas vrai……………………………………………………………………………….
    Il en a qui ont la peau mince…………………………………………………………..
    La vérité fait toujours « MAL »…………………………………………………………….

    Fernand Cloutier
    Val-d’or

    Répondre
  • avatar
    4 décembre 2010 à 0 12 48 124812
    Permalink

    @Jean-Luc Proulx

    Comme dirait un américain que je connais (et en plus polis), ‘what a freaking load of ballone. Usual Foxian pundit crap.’

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *