Deux solitudes, deux campagnes

En regard de la campagne électorale qui approche de la fin, et de la différence notable entre comment ça se passe au Québec et comment ça se passe dans le ROC, permettez-moi de soulever un peu le tapis décoré de l’unifolié et de scruter la souveraineté qui y a été balayée, bien mystérieusement. Pourtant, il est clair à mon avis que, et l’allure, et les résultats de cet exercice démocratique creusent encore plus le fossé entre les deux solitudes.

De un, le parti conservateur avait deux plans distincts, de deux, là où la question de la culture a faire bouillir le débat ici — et le fait bouillir encore, au grand dam de plusieurs —, ça été très secondaire ailleurs. Mais, le plus important, si on regarde les sondages (donc un peu l’avenir au travers d’une boule de cristal), le ROC aura beaucoup plus un gouvernement qui le représente que le Québec. Donc, si les résultats reflètent les pronostics, faire partie de ce pays représentera pour les Québécois un déficit démocratique quasi complet.

Voilà, c’est court comme réflexion, mais ça veut tout dire.

Quand est-ce qu’on va sortir de notre statut de sous carpette?

10 pensées sur “Deux solitudes, deux campagnes

  • Ping :Deux solitudes, deux campagnes « Renart L’éveillé / Carnet résistant

  • avatar
    1 octobre 2008 à 13 01 57 105710
    Permalink

    @ Renart l’Éveillé:

    Le hiatus peut en effet être profon et la confrontation brutale. Mais tout dépend du statut minoritaire ou majoritaire du gouvernement Harper. Est-ce qu’on souhaite la conciliation ou la politiique du pire… qui peut-être celle du mieux, bien sûr

    Pierre JC Allard

    Répondre
  • avatar
    1 octobre 2008 à 14 02 30 103010
    Permalink

    Ah! c’est certain qu’un gouvernement majoritaire viendra me donner un peu plus raison…

    C’est juste que je n’en reviens pas qu’en même temps le thème de la souveraineté soit si occulté et si évident.

    Répondre
  • avatar
    1 octobre 2008 à 17 05 46 104610
    Permalink

    Tant que nous ne serons pas independant ou faisant partie d’une CONfederation où nos deux nations auront les memes droits. Pour le moment notre nation est considérée comme provinciale et nous ne gagnons rien de plus que les autres provinces (à part quelques statuts symboliques et pouvoirs de pacotilles).

    La grosse difference vient du fait que les gens des autres provinces elisent un gouvernement de LEUR nation, tandis que pour une bonne partie des gens vivant au Quebec, nous elisont le gouvernement d’une nation etrangere !

    Si les gens sont à ce point allergique à la separation, qu’ils se battent au moins pour que la nation quebecoise est elle aussi une citoyenneté, un passeport, des representants lors des competitions internationales et que tout cela soit inscrit dans la constitution du canada !

    Nous seront alors deja un peu plus egale à la nation canadienne…. sauf que le ROC ne l’acceptera jamais, alors les soit-disants nationalistes canadiens-francais qui disent se battre pour les interets du Quebec devront se rendre à l’evidence que seul la souveraineté peut etre une solution pour debloquer le statut quo et mettre fin aux deux solitudes. Il n’y aura alors plus de solitudes, mais deux nations soeurs qui arreteront de se hair et de se disputer dans des chicanes steriles et pueriles.

    Le seul moyen de negocier avec le ROC, c’est de se separer et ensuite discuter avec eux quant à une union. Tant qu’on sera une sous-nation, ils n’accepteront jamais de donner les droits et les pouvoirs qui reviennent à une nation distincte au sein d’un canada uni !

    Souverainistes battons nous pour notre liberté, les federalistes ayez au moins les couilles pour faire de ce pays de pacotille une VRAIE confederation ! En etes vous capable ? On vous regarde James Patapouf et Mario DuNon. Soyez coherent avec votre discours ! Il n’y a pas mieux que vous pour defendre les interets du Quebec face à ottawa d’apres vous, prouvez-le nous, faites de nous une nation egale à la nation canadienne. Ne sommes-nous pas distinct et les confondateurs de ce pays ?

    Répondre
  • avatar
    2 octobre 2008 à 10 10 49 104910
    Permalink

    Si nous cessions de nous empêtrer dans le Bloc Québécois et que nous votions pour les libéraux ou le NPD, les conservateurs ne formeraient même pas le prochain gouvernement. Cela aurait au moins le mérite de porter au pouvoir un parti qui certes, n’est peut-être pas calqué 100% sur les intérêts du Québec, mais qui au moins nous permettrait de participer pleinement à la vie démocratique canadienne.

    Pas besoin de parler de souveraineté pour les bloquistes. Ils ont très bien compris que s’ils ne pouvaient pas séparer le Québec du Canada, ils étaient en revanche capables de séparer le Canada du Québec en érigeant un mur politique autour de nous. Cela fait peut-être bien plaisir aux souverainistes, mais est-ce objectivement moral et démocratique?

    Répondre
  • avatar
    2 octobre 2008 à 23 11 32 103210
    Permalink

    Si je leur demande de faire ca en votant pour eux, oui c’est pleinement democratique meme si ca te fait mal au derriere de voir qu’il y a des quebecois qui n’accepterons jamais d’etre des canadiens, ni de jouer le jeu de cette federation de pacotille dirigée par une nation qui brime les droits de la notre. Ca ne prend pas la tete à Papineau pour comprendre cela ! Les deux solitudes ! Du moment qu’ils sont envoyés là-bas par le vote d’un citoyen c’est la democratie et c’est completement anti-democratique que d’essayer de pretendre que le Bloc n’a pas sa place à Ottawa.

    On s’en fout-tu de la vie démocratique canadienne ! Ce n’est pas mon pays et ca ne le sera jamais ! Au mieux des freres si ils acceptent enfin de faire une confederation avec nous… faudrait-il encore que les canadiens-francais d’ottawa et du Quebec arretent de nous mettre des batons dans les roues en bons colonisés et traitres qu’ils sont.

    On a tout pour s’entendre… mais on dirait qu’il y en a qui se rejouissent de la chicane eternelle qui durera tant que le Quebec ne sera pas ou independant, ou souverain au sein du canada en etant une nation egale à la nation canadienne !

    En attendant, je vote Bloc et plutot mourir que de voter pour le parti de S. Dion, petit lache pret à abandonner sa citoyenneté francaise pour plaire à ses maitres ! Y a-t-il plus soumis qu’une lavette de meme… et ca se dit fier nationaliste et la meilleure personne pour defendre les interets du Quebec à Ottawa !

    A tous les federalistes qui se disent les meilleurs defenseurs des interets du Quebec à Ottawa: si les interets du Quebec etait un jour de se separer du ROC, deviendrez-vous alors des souverainistes ? Come on, un peu d’honneteté ! Vous faites partie de la classe politique la plus fanatique et voire pour certains la plus haineuse du canada, et vous osez parler des purs et durs en citant des souverainistes ! Miroir !

    Apres le debat en anglais, on voit bien que le Quebec est distinct. Deja que pendant le debat en francais, May, Layton, Dion disaient que le Quebec etait tres important pour le ROC… mais jamais on ne les a entendu dire que le ROC etait tres important pour le Quebec ! Et ca je doute qu’il soit aussi important pour nous que nous sommes essentiels pour qu’ils ne soit pas une simple extension des USA ! Surtout quand on voit le vent qui vient de l’ouest !

    Répondre
  • avatar
    7 octobre 2008 à 13 01 10 101010
    Permalink

    Haaaan ! Ton chef vient de dire qu’il faut appuyer le parti qui defend ses demandes ! Donc en toute logique qu’il ne faut surtout pas voter PCC et à la rigueur plutot pour le Bloc, vu que le PLC n’est pas du tout pour donner plus de pouvoir au Quebec !

    «Réplique de Jean Charest
    À la suite de ces déclarations, M. Charest a répliqué que ce sera aux électeurs québécois de juger des réponses à ses demandes.

    Il a précisé qu’au lendemain de l’élection fédérale, personne ne pourra prétendre ne pas connaître la position du Québec sur les enjeux qui le concernent et quiconque sera élu aura à répondre des gestes posés à l’encontre des intérêts du Québec.

    Le ministre québécois des Affaires intergouvernementales, Benoît Pelletier, en a rajouté en déclarant que les Québécois auront à prendre acte de ce refus. »

    Répondre
  • avatar
    10 octobre 2008 à 13 01 18 101810
    Permalink

    J’appuie Alexis St-Gelais.
    En votant Bloc, on ne fait que s’isoler du pouvoir et du reste du Canada. Même si c’est ce que veulent les séparatistes, c’est nuisible pour le Québec.

    Répondre
  • avatar
    10 octobre 2008 à 13 01 24 102410
    Permalink

    @R0blochon

    faudrait-il encore que les canadiens-francais d’ottawa et du Quebec arretent de nous mettre des batons dans les roues en bons colonisés et traitres qu’ils sont.

    Continuez à traitez ceux qui se sont pas d’accord avec votre utopie de « colonisés » et de « traitres ». Vous ne faites que creuser l’écart entre vous et le reste des québécois.
    Il faudra bien un jour vous rendre à l’évidence que votre projet est mort. Le PQ est le 3e parti d’opposition, la souverainneté balayée sous le tapis par le PQ, le Bloc n’existe encore que parce qu’il a profité des scandales des commandites ou de la peur des conservateurs, et ca fait quand même deux fois que les québécois vous disent NON.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *