Fatigué de votre conte de fée ? Alors, on danse ?

J’étais parti pour vous faire tout un billet, ma tartine hebdomadaire sur les conditionnements, sur comment vos réactions nourrissent le systéme que vous n’aimez pas, bref de chercher l’art de vous répéter les mêmes mots dans une harmonie différente… je veux dire, à un moment donné tout est dit… soit t’allumes et tu bouges, soit t’as fait ton trou, tes choix, tes angoisses, et ton acceptation de ta longueur de chaîne…Puis chuis tombé sur cet excellent texte, un autre cri, une autre colombe qui s’envole devant le soleil levant, un autre moment où on s’arrête et où on peut décider ..dîtes vous bien que France, Québec, Us, même merde …le systéme ne connait plus les frontières, elles sont juste bonnes pour nous, pas pour eux …

Après les stages à rallonge et les formations non rémunérées, après le service civique obligatoire et la réforme des retraites, l’Angleterre fait mieux que la France pour offrir un autre futur à nos enfants : l’esclavagisme. Il n’y a malheureusement pas d’autre terme envisageable, car le fait d’obliger des gens à travailler sans négocier ni même recevoir de salaire correspond à sa définition.

Bien loin de pouvoir retrouver du travail à ceux qui l’ont perdu, les gouvernements d’aujourd’hui ne cherchent plus désormais à cacher l’affreuse réalité qu’ils ont créé, mais tout simplement à en tirer partie. Comment ? Et bien en imposant aux misérables victimes du système qu’ils sont en train de démolir un chantage encore plus abject que les « avancées » déjà scandaleuses concernant les droits et les devoirs du citoyen. Car c’est bien d’un chantage qu’il s’agit : la possibilité de faire travailler des gens sans emploi à toutes sortes de tâches dont personne ne veut contre de maigres allocations revient à leur mettre le couteau sous la gorge : c’est « tu marches ou tu crèves ».(…)

Disposer d’une main d’oeuvre servile et nombreuse, corvéable à merci, maintenue dans des cadres comportementaux définis dès le plus jeune âge, affamée, pistée, conditionnée, voilà tout ce qu’il reste à nos dirigeants pour conserver l’illusion de leurs certitudes. La dictature et l’esclavage, pour éviter d’avoir à remettre en question tous leurs méfaits, tous leurs mensonges, et ceux de tous leurs prédécesseurs avant eux.
Source
Alors, vous lisez tous les jours des articles dans la blogosphére, vous avez visiblement une idée de l’étendue de votre servitude, qu’allez vous faire ? Vous vous rendez compte quand même que le systéme ne va pas s’améliorer hein ? L’argent, l’eau, la nourriture, votre environnement de travail, le stress, la peur, la politique, les retombées économiques, tout ça ne va pas s’améliorer et changer d’un coup de baguette , demain ne verra pas soudainement une libération de votre condition, quels que soient le nombre d’articles lus et de commentaires laissés sur des blogs …pourquoi ceux qui nous gouvernent feraient ils un changement d’ailleurs ?

Seriez vous le 100 ième à joindre le groupe et à faire enfin basculer ce rouage d’une machine dont on a tous reconnu et arpenté l’horreur ? Le systéme s’en fout qu’on soit jeune ou vieux, blanc ou noir ou jaune ou bleu, de gauche ou de droite , friqué ou pauvre, il va continuer d’extraire, il n’y a que nous, coincés dans nos petites divisions, qui remarquons ces différences..eux jouent sur le fait qu’elles nous arrêtent, bêtement …

Est ce que vous vous rendez compte à quel point, individuellement, vous avez déjà un pouvoir de changement ? je ne parle pas ici de révolution sanglante , carnassière et revancharde , mais de gestes individuels, concrets, quotidiens, appliqués à plus grande échelle par tout du monde simplement réuni par la compréhension du non-changement actuel qui nous est imposé…

Alors, prêt à appliquer votre pouvoir ? Bien… alors, on danse ?

[youtube=http://www.youtube.com/watch?v=7pKrVB5f2W0&fs=1&hl=en_US&rel=0&color1=0x234900&color2=0x4e9e00]

N’oubliez pas :
Qui connaît l’autre et se connaît lui- même, peut livrer cent batailles sans jamais être en péril.
Qui ne connaît pas l’autre mais se connaît lui-même, pour chaque victoire, connaîtra une défaite.
Qui ne connaît ni l’autre ni lui-même, perdra inéluctablement toutes les batailles.
[ Sun Tzu, l’Art de la Guerre ]

Fin de transmission
Marc Lafontan

51 pensées sur “Fatigué de votre conte de fée ? Alors, on danse ?

  • avatar
    13 novembre 2010 à 20 08 49 114911
    Permalink

    Merci Marc, toujours drette dans la yeule tes textes !!!!

    Répondre
  • avatar
    13 novembre 2010 à 20 08 56 115611
    Permalink

    Kool, merci, je fais viral sur ton post

    Répondre
  • avatar
    13 novembre 2010 à 21 09 03 110311
    Permalink

    alors mon homme, tu te décides enfin à montrer à ces citadins de quel bois on se chauffe ? lets go, revolution !!!

    Répondre
  • avatar
    13 novembre 2010 à 21 09 43 114311
    Permalink

    Que dire de plus, la prise de conscience se prend au fond de soi, sans tambours ni fanfares.
    Merci

    Répondre
  • avatar
    13 novembre 2010 à 21 09 56 115611
    Permalink

    C’est une évidence, mais de part cette sublime simplicité, elle en est impossible à concevoir.

    Répondre
  • avatar
    14 novembre 2010 à 0 12 18 111811
    Permalink

    Disons qu’autre chose a existé dans les têtes un bref instant .
    Là nous attaquons à ce qui touche au sens de la vie, bien que ce soit propre à chacun il reste des lieux communs : Se réaliser, faire ce qu’on aime et ce en quoi on est bon, se trouver, s’apprivoiser, s’accepter sois-même .

    Seulement voilà, au moment même ou cette idée était « à la mode » et devenait réalisable pour cause de contexte économique prospère, elle a effrayé tous les chefs d’états et les oligarques pour des raisons évidentes : Le rapport de force commençait à changer de camp, le plein emploi existait et les entreprises devaient ramper pour trouver de la main d’œuvre.
    Pour la première fois dans l’histoire contemporaine les puissants étaient en concurrence entre-eux là où d’habitude les citoyens étaient en concurrence entre-eux .

    Il était temps de prendre des mesures radicales avant que tout le monde s’aperçoive qu’on peut se passer des oligarques qui n’ont aucun don spécial en dehors d’être des intrigants et que sans nous ils ne sont rien .

    Les politiques narcissiques étaient partie prenante, ils étaient conscients que les intrigants avaient la possibilité de les faire élire de part leur don naturel et par leurs moyens financiers.
    N’est-il pas vrai que le monde politique est plus proche de la noblesse que du peuple, dit-on bien « vivre dans les ors de la république » …

    De là est née la société de consommation, le nouveau modèle de société qui sonnait l’avènement d’un homme éternellement insatisfait à qui on inculque « qu’être ce n’est pas suffisant », il faut consommer et posséder pour être .

    Vous voyez-où ce décor nous mène jusqu’à aujourd’hui .
    Nous sommes en fin de cycle de cette arnaque, la logique a été poussée jusqu’au bout tant qu’elle permettait d’entretenir de nouveaux désirs et de nouvelles peurs.
    Les dégâts sont colossaux mais ce n’est pas grave le but a été atteint, la nouvelle forme de servitude est apparue et a sauvé la société telle qu’ils l’ont toujours connue : « Eux et nous dans des mondes différents ».

    -« Alors, vous lisez tous les jours des articles dans la blogosphére, vous avez visiblement une idée de l’étendue de votre servitude, qu’allez vous faire ? Vous vous rendez compte quand même que le systéme ne va pas s’améliorer hein ?  »

    Justement il ne faut rien faire, la force d’inertie est la plus puissante qui soit.
    Cessez donc de mettre votre fric à la banque, consommez un minimum, éteignez la télévision, n’achetez plus des articles de grande marque fruits du marketing et surtout faites moins que le minimum au travail afin qu’il faille 3 employés là où il en fallait un hier.
    Voilà une véritable révolution pacifiste qui nous éviterai la variable d’ajustement habituelle : Révolution ou guerre .

    Malheureusement les gens sont lobotomisés par la propagande consommatrice pour empiler des biens inutiles dans leurs placards, on ne veut plus « assez pour vivre heureux » mais « plus que le voisin » .
    Le modèle de consommation irrationnel permet de se fuir sois-même, c’est très en accord avec la sur-production et la fuite dans le travail ça tombe vraiment bien pour nos maîtres …

    Les nouveaux modèles de société n’arrivent qu’après de grands bouleversements, la forme de société actuelle basée sur une arnaque n’est bientôt plus viable ni pour l’homme, ni pour la planète et c’est bien là la grande nouveauté .

    La grande question est : Est-ce que cette grande arnaque consommatrice pour sauver le mode de vie des oligarques va perdurer jusqu’à qu’il soit trop tard pour la planète entière .

    Ne vous inquiétez pas ils ont toujours une longueur d’avance et nous sommes assez cons pour les voir sortir de chaque crise majeure sans leur faire assumer la moindre de leurs responsabilités sinon je connais des familles comme Bush, Béttencourt et bien d’autres qui auraient été dépossédées de tous leurs biens au moins depuis 1945…

    On peut faire une révolution sanglante et aveugle cette catégorie de personnes est au dessus des lois dans une république et bien loin de portée de tir lorsque ça se révolte ou qu’une guerre se déclare.
    Leur fuite est prévue en permanence, le concept de citoyen du monde ils l’ont inventé il y a bien longtemps, toujours prêts à se sauver .
    Nous on est assez cons pour être patriotes, vous voyez la différence …

    Une fois l’orage passé ils reviennent pour se goinfrer sur le dos de la bête avec un capital qui grossi grossit grossit depuis des générations, peu importe les méfaits qu’il aient commis .

    Après les conflits ils reviennent de leur lointain refuge avec leurs centaines de milliers d’années de salaire moyen en poche.
    Tranquillement ils vous prêtent de l’argent avec un bon taux d’intérêt afin que vous puissiez re-construire votre champ de ruine et eux continuer de multiplier les zéros.

    Le matin ils sortent se promener, regardent des SDF crever dans les rues et se disent « les pauvres bêtes, heureusement que mon chien ne leur ressemble pas » .
    Tout recommence tranquillement et nous sommes assez débiles pour nous entre-tuer pour que ces dynasties continuent de grossir bien loin des préoccupations d’un individu à peu près normal dans sa tête.

    La révolution douce les oligarques ne la pratiquent pas ils envoient les autres se faire tuer à leur place, ils fournissent les armes et le fric des deux côtés du conflit histoire d’être certains de toujours être gagnants .
    Ils s’amusent de voir notre patriotisme et notre intérêt pour la politique, s’ils voient qu’en plus nous virons à droite là ils se mettent franchement à rire, c’est la seule chose qui les amuse encore notre bêtise insondable pour les ménager là où eux sont prêts à déstabiliser l’équilibre d’un pays sans aucun état d’âme.

    En plus de pisser sur l’idéal démocratique et d’être au dessus de toute loi et toute morale ils se permettent de se foutre de nous ouvertement certains de leur éternelle impunité quoi qu’il arrive et quoi qu’ils fassent :
    « La guerre des classes existe, c’est un fait, mais c’est la mienne, la classe des riches, qui mène cette guerre, et nous sommes en train de la remporter.  » Warren Buffett

    Je n’ai pas envie d’un bain de sang il suffit de cibler enfin les véritables marionnettistes qui dirigent autant les états, que l’économie des états, que la politique des états, que tous les rouages de la justice .
    Ceux qui pensaient que le pouvoir était démocratique ont du rêver, on élit seulement un porte parole qui obéit aux oligarques .

    La démocratie est un idéal à conquérir encore faut-il s’en donner les moyens et ne pas perdre toutes les batailles de l’intérêt collectif contre l’intérêt de l’oligarchie .
    A chaque crise majeure : Une révolte, une guerre, puis leur fuite, puis leur retour, ils ont toujours opéré ainsi les bains de sang ne les arrêtent pas ils s’en foutent tant que c’est le sang des gueux !

    Répondre
  • avatar
    14 novembre 2010 à 2 02 21 112111
    Permalink

    Excellent Marc , rien à ajouter …

    Je vais me procurer les écrits de Sun Tzu…Si tu as une édition a recommander…

    Bien Cdt .

    Tz.

    Répondre
  • avatar
    14 novembre 2010 à 6 06 02 110211
    Permalink

    Personnellement Evergreen en intégrale…

    Répondre
  • avatar
    14 novembre 2010 à 11 11 14 111411
    Permalink

    Délicieux comme article! Ça change du refrain habituel. Tout en couleurs.
    Et quelle photo! Et tout ça pour « L’État »! Ou les banques…:-)

    Répondre
  • avatar
    14 novembre 2010 à 13 01 45 114511
    Permalink

    @ SUN TZU

    JE VOUDRAIS VOTRE AUTORISATION POUR PUBLIER VOTRE COMMENTAIRE EN ARTICLE SUR CENTPAPIERS

    CORDIALEMENT

    PIERRE JC ALLARD

    Répondre
  • avatar
    14 novembre 2010 à 14 02 51 115111
    Permalink

    Bon dimanche à tous,
    merci pour les commentaires… maintenant, si vous avez compris de quoi je parle, reste plus qu’à fonctionner au lieu de juste commenter 🙂

    @Sun :
    C,est ce que je dis depuis quelques billets..utiliser les outils tendus par le systéme pour le défaire est une erreur , facilement traçable dans l’histoire… à partir du moment où tu rentres dans leur cadre, automatiquement tu sers de soupape dans un segment déjà identifié et répertorié .. les manifs, les révolutions, les blogs, tout ça ne sont que des espaces où on fait ventiler la foule, avec parfois perte de contrôle, mais jamais déstabilisation ..

    Il faut absolument que chacun se regarde dans le miroir et se demande si il accpete ce qui se passe, s’il comprend les enjeux, et comment il va fonctionner individuellement pour jouer le grain de sable … à ce moment là, on s’apercevra qu’on était une plage entière à tranquillement ronger les rouages chacun de notre bord … autonomie énergétique et alimentaire, retrait des banques, non utilisation des crédits, refus de vote, refus de participation , refus de n’être qu’un consommateur productif qu’on s’apprête à rendre encore plus esclave…

    Répondre
  • avatar
    14 novembre 2010 à 14 02 59 115911
    Permalink

    @Zara : effectivement, chemin solo où on apprend d’abord à voir quels conditionnements, quels comportements inculqués nous font réagir selon un schéma pré-écrit … on ne sera jamais libre si on fonctionne selon des patterns qu’on a nous appris, selon la culture, l’éducation, la religion, la politique, la famille, les voisins … il faut être libre , audelà de ça, et à ce moment là l’individualité devient utile au groupe au lieu que le groupe serve des motifs personnels … qui diable descend dans la rue pour les millions de morts un peu partout dans le monde , alors qu’on vient de se taper un ignoble renflouage des banques avec de l’argent que soi-disant on n’a pas pour une éducation correcte ou de la nourriture correcte pour tous ? mais si quelqu’un touche à ta retraite, alors là ils manifestent … qui sert qui là dedans ?

    qui est le jouet de qui ? le « citoyen » qui croit encore que la « démocratie » est un modéle qui marche et qui se fait entuber depuis des années en hochant la tête ???

    Répondre
  • avatar
    14 novembre 2010 à 15 03 01 110111
    Permalink

    T’es en feu, respire Marc !!!!

    Répondre
  • avatar
    14 novembre 2010 à 15 03 04 110411
    Permalink

    Hé hé, non pas en feu, en criss..j’viens de pogner un ticket … tab..k … c’est ça qui arrive quand tu fly sur un rang comme dans la vie, y semble y avoir encore quelques arrêts obligatoires sous peine de s’envoler hahaha …

    Répondre
  • avatar
    14 novembre 2010 à 15 03 06 110611
    Permalink

    Hé hé … tu dois avoir perdu toutes tes points rendu là 🙂 sors les chiens, tu crâmeras pu les speed limit avec un traineau

    Répondre
  • avatar
    14 novembre 2010 à 15 03 10 111011
    Permalink

    Môôôdit français au pied pesant

    Répondre
  • avatar
    14 novembre 2010 à 17 05 31 113111
    Permalink

    Salutations shaman,
    Trop peu d’appels au changement reçus dans l’Illusion, trop tard..beaux textes, belles pics …
    salayahuasca

    Répondre
  • avatar
    14 novembre 2010 à 17 05 49 114911
    Permalink

    @Maytouk : merci … mais, selon ma perception, c’est seulement quand les choses dérapent, et qu’on a un genoux à terre , ou qu’on vient de recevoir une claque sur la gueule ( claque cosmique) qu’on regarde pour changer les paramêtres… tu ne vois jamais personne manifester son horreur de la situation quand il a le ventre plein, un avenir matériel sans problémes et que tout va bien … mais si soudainement la société devient oppressante, voir carrément dénuée de morale et qu’on en est la victime, alors là tu vois des gens commencer à examiner les facettes de leur Cage perso … je pense qu’on est rendu là, collapse de civilisation… c’est juste une question de temps, pas de perception apocalyptique ou else .. ici au Québec, je pense que la majorité des gens ont été « épargné » so far, comparativement aux Us, en Angleterre et maintenant l’Europe … mais c’est juste une question de temps ( guerres des devises, Iran, Bourse, grain de sable cosmique -mon préféré…)… du temps que prend la structure à s’efoirer … un minimum de préparations à faire ( comme une fourmi, sans peur, qui prépare son hiver) et un peu de perception pour ne plus participer à cette Cage …

    Quieres une cancione de medecina como uno icarios ? 🙂

    Répondre
  • avatar
    14 novembre 2010 à 19 07 46 114611
    Permalink

    @ Marc Lafontan
    Nous sommes tout à fait d’accords, je l’avoue parfois je peux sembler excité ou même me tromper de cible, c’est virtuellement vrai mais dans le monde réel je suis un gars discret et calme 99% du temps .
    Il faudrait que nous passions des heures à partager pour que je puisse éclairer certains de mes propos qui peuvent sembler aveugles.
    Tout est dans la mesure, chaque herbe médicinale est un poison si elle est mal utilisée .
    Merci pour votre article, je vais rattraper mon retard de lecture sur vos écrits .

    @ PIERRE JC ALLARD

    DEPUIS QUE JE FRÉQUENTE LES 7, VOUS AVEZ MON AUTORISATION PERMANENTE POUR UTILISER MES COMMENTAIRES .
    Je ne suis pas une génération spontanée, mes propos sont le fruit de milliers d’années de culture que d’autres m’ont légué sans conditions.

    Pour moi les D.R.M des vecteurs de culturels sont insensés, encore une idée de nos vieux oligarques pour recréer leur ancien monde, quand la culture était réservée aux riches…

    Répondre
  • avatar
    14 novembre 2010 à 20 08 03 110311
    Permalink

    Wow… Excellent article Marc ! Tout est dit… sauf qu’il nous reste à chacun de nous d’en comprendre tous les rouages…;-)

    Répondre
  • avatar
    15 novembre 2010 à 9 09 06 110611
    Permalink

    @Louise : merci ..au boulot !

    @Sun :Tout est dans la mesure, chaque herbe médicinale est un poison si elle est mal utilisée .
    Chaque parole peut également devenir une lance ou une caresse … 🙂
    Et chaque acte posé peut l’être en conscience ou en réaction …
    D’où vient le mouvement ?

    @Pierre : Pour vous, combattre le systéme ne peut se faire qu’en ayant en vue une solution de remplacement sur laquelle il faut déjà travailler … comment peut on parler de ce que sera l’après Transformation quand les acteurs principaux ne sont pas encore passés du stade chenille à celui de papillon ?

    Répondre
  • avatar
    15 novembre 2010 à 10 10 27 112711
    Permalink

    Salut Marc,

    Très bon article. Je ne suis pas surpris.

    Pour faire suite à ton commentaire ou tu écris :

     »…ici au Québec, je pense que la majorité des gens ont été « épargné » so far… mais c’est juste une question de temps… »

    Voici un article du Toronto Star, le journal le plus lu dans tout le Canada (pas au Québec évidemment) qui montre ou on était rendu en août 2010.

    http://www.thestar.com/news/torontog20summit/article/890181–porter-tales-of-horror-from-a-police-state-ours

    Répondre
  • avatar
    15 novembre 2010 à 10 10 31 113111
    Permalink

    Voici un reportage de CBC sur le décès d’Ashley Smith dans une prison fédérale.

    ‘Behind the Wall » réalisé par The Fifth Estate … à voir absolument.

    http://www.cbc.ca/fifth/

    Répondre
  • avatar
    15 novembre 2010 à 10 10 53 115311
    Permalink

    Bon matin Aimé,
    entièrement d’accord avec toi … le Canada , tranquillement pas vite, glisse sur les mêmes chemins que l’Us et autres coté renforcement autoritarisme et contrôle … mais t’avoueras qu’on est encore loin, par exemple, de l’Angleterre qui semble être le pays-test question installation compléte des fachos … là bas c’est complétement fou … et si on regarde les x.. millions de gens aux Us qui ont perdu leurs maisons, et qui survivent sur des stamps, on peut quand même dire qu’ici au Québec, on ne s’est pas encore fait rattraper … mais ça vient… si du jour au lendemain le fédéral décide que les chomeurs doivent bosser pour avoir le droit de toucher leur check, et le provincial décide pareil pour ceux du BS, je suis curieux de voir les réactions …

    Répondre
  • avatar
    15 novembre 2010 à 11 11 58 115811
    Permalink

    Bonjour Marc,

    L’Angleterre, c’est complètement sauté, avec 3 millions de caméras qui surveillent la population. Au Québec, c’est moins évident, mais ça s’en vient. Ce n’est qu’une question de temps, comme tu dis. Des caméras sur St-Laurent, pour vous protéger. Des caméras dans le métro, pour votre sécurité. Des caméras pour contrôler les infractions au code de la route. Des tours cellulaires un peu partout n’importe comment, pour vous bombarder de champs électromagnétiques. Des turbines éoliennes pour vous chasser de la campagne. Toutes sortes de merde dans l’eau que vous buvez. Des chemtrails qui contiennent on ne sait quoi. Des vaccins avec du mercure, pour votre santé. Des dispositions légales qui pourraient permettre des vaccinations forcées.

    Et on ne parle même pas de la corruption des institutions politiques.

    Au Québec, c’est au moins aussi pire que dans le reste du Canada, mais moins discuté dans les médias.

    Répondre
  • avatar
    15 novembre 2010 à 13 01 09 110911
    Permalink

    S’il fallait faire le décompte des choses subies depuis notre naissance jusqu’à la mort on tomberait tous en profonde deprim …chuis à peu près sûr qu’à partir du moment où une infirmière nous attrape à la naissance on peut faire une liste sans fin sur les vaccins, la bouffe, l’eau, comment on est éduqué, comment on est formé citoyen, comment on est soigné, comment on travaille, comment on vieillit, et comment on meurt , chaque segement avec 458 698756325478 articles démontrant le collapse des valeurs … Y a rien que tu ne sais pas là dedans de tte façon, je parle à un convaincu , c’est même pas drôle 🙂

    Répondre
  • avatar
    15 novembre 2010 à 13 01 45 114511
    Permalink

    Cher Marc,

    Je sais que tu sais, et tu sais que je sais. Non, c’est pas drôle. Mais il y a encore une majorité de Québécois qui ne voient aucun problème là-dedans.

    Je parie que tu es bien content d’être le plus loin possible de la ‘civilisation’, ce qui ne t’a pas empêché de pogner un ticket de vitesse, même si tu vis au milieu de nulle part.

    Surtout, n’oublie pas ton permis d’opérateur de bateau à moteur la prochaine fois que tu veux traverser le lac.

    C’est pour quand le permis pour aller pisser?

    Répondre
  • avatar
    15 novembre 2010 à 14 02 13 111311
    Permalink

    hahahaha ..je viens justement d’acheter celui qui te permet de respirer …il était temps !

    Répondre
  • avatar
    15 novembre 2010 à 20 08 05 110511
    Permalink

    Finalement tout n’est que calembredaines avec beaucoup de billevesées assorties de quelques sornettes et un chouïa de balivernes …

    C’est sans doute ce qu’a réalisé Juanita Banana quand il s’est exclamé : »au diable les bananes je me lance dans la chanson ! »

    Tz.

    Répondre
  • avatar
    15 novembre 2010 à 20 08 16 111611
    Permalink

    🙂
    Chuis pas sûr d’avoir la patience de sucer ma banane pendant que je me fais peler…

    Répondre
  • avatar
    16 novembre 2010 à 8 08 53 115311
    Permalink

    Hey Sun, j’ai repris ta réponse qui est sur les 100 pour la poster ( avec un autre design) sur mon blog, histoire d’avoir des billets qui font une continuité sur une idée..merci !

    Répondre
  • avatar
    16 novembre 2010 à 10 10 46 114611
    Permalink

    Bonjour à tous,

    Que pensez-vous de la déclaration de Serge Ménard lors d’une entrevue accordée à Radio-Canada, à l’effet que le maire de Laval, Gilles Vaillancourt lui a offert une enveloppe remplie de billets de banque d’un montant de 10 000 $ alors qu’il était candidat du PQ dans l’élection partielle tenue à Laval-Des -Rapides en 1993?

    http://www.radio-canada.ca/regions/Montreal/2010/11/15/007-vaillancourt-menard-argent.shtml#commentaires

    Pour vous rafraîchir la mémoire, Serge Ménard est présentement député du bloc québécois et critique en matière de sécurité publique. Il a aussi été ministre de la sécurité publique, ainsi que ministre de la justice et procureur général du Québec, de façon presque ininterrompue de 1993 à 2002, alors qu’il était député et ministre dans divers gouvernements du PQ.

    Dans cette entrevue, Serge Ménard  »admet qu’il a regretté à plusieurs reprises de ne pas avoir dénoncé Gilles Vaillancourt à la police. »

    Que pensez de cette affirmation de celui qui a été ministre de la sécurité publique du Québec et patron de la SQ pendant plusieurs années?

    (http://www.securitepublique.gouv.qc.ca/index.php?id=mission)

    Que pensez de l’article de l’article de Yves Boisvert publié aujourd’hui même dans La Presse intitué  »Serge Ménard, un témoin crédible », dans lequel il prend bien soin de préciser  »Légalement parlant, ce que décrit Serge Ménard est une infraction à la loi électorale, pas au Code criminel. »?

    Donc, si on comprend bien, il n’y aurait aucune conséquence criminelle pour ce qu’aurait fait le maire Vaillancourt.

    Pourquoi donc Serge Ménard aurait-il regretté à plusieurs reprises de ne pas avoir informé les policiers, si l’offre du maire Vaillancourt n’était pas une infraction au Code criminel?

    Si ce n’était qu’une infraction à la loi électorale, il faudrait informer le directeur général des élections, et non les policiers.

    Est-ce que nous assistons à une mise en scène pour nous distraire d’autres choses plus sérieuses?

    Je pose la question.

    Répondre
  • avatar
    16 novembre 2010 à 11 11 40 114011
    Permalink

    @ Marc
    Non seulement j’aime beaucoup ton blog mais en prime tu as illustré ma réponse avec exactement le type de photo que j’aurai choisi moi-même .

    Tu peux aller voir mon échange de commentaires avec PJCA sur « le scénario du mieux » tu verra que je ne demandes rien d’extraordinaire et je ne désire pas la violence .

    http://les7duquebec.wordpress.com/2010/11/15/le-scenario-du-mieux-2/

    Mes propositions permettent même d’éviter la violence, car à coup sûr si nous continuons comme cela une fois la limite humaine atteinte soit ce sera l’ultra-violence soit ce sera la dictature.

    Il n’y a malheureusement pas d’autres alternatives, l’histoire est cyclique c’est toujours comme ça qu’ont fini tous les empires … (révolution ou dictature)

    @ Aimé la liberté
    Vous savez déjà ce que je pense de ce genre de pratiques, que ce soit légal ou pas ces pratiques sont à proscrire .
    Un politique n’est plus un citoyen comme les autres, sa vie et ses actes sont faits au nom de la république .
    Avoir des pratiques douteuses quand on est représentatif d’une république c’est salir toute idée de république .

    Répondre
  • avatar
    16 novembre 2010 à 12 12 00 110011
    Permalink

    Je me souviens, et vous?

    Vous souvenez-vous de la guerre des motards durant les années ’90?

    Vous souvenez-vous de ces criminels dangereux devenus délateurs et remis en liberté bien avant la fin de leur peine?

    http://www.youtube.com/watch?v=erDJmi6I56A

    Qui était ministre Ministre de la Sécurité publique du 26 septembre 1994 au 29 janvier 1996 et Ministre de la Justice et Procureur général du 25 août 1997 au 15 décembre 1998, lorsque des ententes avec des criminels dangereux devenus délateurs étaient conclues et/ou appliquées?

    Réponse : Serge Ménard.

    Vous souvenez-vous d’une vaste opération policière baptisée  »Opération Printemps 2001 » survenue 8 ans après le début de la guerre des motards, laquelle a fait plus de 100 victimes, dont un jeune garçon et d’autres victimes innocentes?

    Saviez-vous que ce n’est qu’après que le journaliste Michel Auger s’est fait tirer en septembre 2000 que cette opération policière a eu lieu?

    Savez-vous ce que dit Michel Auger de l’opération Printemps 2001?

     »L’opération menée en 2001 avait démantelé le chapitre Nomads des Hells, rappelle Michel Auger, mais les autres chapitres implantés à la grandeur du Québec avaient continué leurs lucratives activités criminelles.

    «Des gens avaient la fausse impression que tous les Hells étaient désorganisés après Printemps 2001. Pourtant, un groupe avait été démantelé, mais les cinq autres chapitres ont continué leur business comme si de rien n’était. Il y avait encore plein de trafic, plein d’activités», souligne celui qui est maintenant collaborateur spécial à Radio-Canada.

    Voici l’article à ce sujet ;

    http://ruefrontenac.com/nouvelles-generales/faitsdivers/3758-hells-motards-complots-michel-auger

    Qui était ministre de la sécurité publique du Québec lors de l’opération policière Printemps 2001?

    Réponse : Serge Ménard.

    http://www.sergemenard.org/html/cheminement.asp

    Répondre
  • avatar
    16 novembre 2010 à 17 05 12 111211
    Permalink

    -« Il n’y a malheureusement pas d’autre terme envisageable, car le fait d’obliger des gens à travailler sans négocier ni même recevoir de salaire correspond à sa définition. »

    Juste au sujet de cette phrase, il y a bien longtemps que 70% des Français ont abandonné toute idée de pouvoir négocier quoi que ce soit.
    Je pourrais écrire des livres entiers sur le sujet, étant devenu expert en méthodes de recrutement par la dévalorisation des acquis et de l’expérience .

    C’est peut-être pour cela que les étrangers pensent que les Français sont d’éternels manifestants .
    En réalité c’est un tout qui nous pousse à sortir dans la rue .

    Trop de gens oublient que les Français sont sur 27 pays, les plus productifs d’Europe par heure travaillée, s’ils savaient à quel prix et dans quelles conditions … (nous sommes loin d’être les mieux payés pourtant)

    Répondre
  • avatar
    16 novembre 2010 à 17 05 17 111711
    Permalink

    Je reviens sur l’article de La Presse intitulé « Serge Ménard, un témoin crédible. »

    Pour évaluer la crédibilité d’un témoin, il faut analyser l’ensemble de son témoignage, et voir s’il est cohérent et constant. On peut aussi référer à des déclarations antérieures pour voir si le témoin est en général honnête, ou s’il a plutôt l’habitude de mentir ou de déformer la réalité pour son propre bénéfice ou celui de ses proches.

    Regardons donc ce que Serge Ménard a dit dans le cadre du projet de loi C-391 visant à abolir le registre des armes longues (fusils et carabine de chasse) qui avait été proposé par une députée du PC, Candice Hoeppner.

    Le vote sur le projet de loi C-391 a eu lieu il y a quelques mois, et il a été défait de justesse, notamment grâce à une farouche oppposition du Bloc Québécois, en particulier Gilles Duceppe et Serge Ménard.

    Qu’as dit Serge Ménard à ce sujet?

    Regardez la vidéo ci-dessous :

    http://www.youtube.com/watch?v=IbuNwnUDwqo

    Dans cette vidéo, Serge Ménard dit : »Alors, nous sommes en bonne compagnie, nous sommes en compagnie de la quasi-totalité des policiers du Canada… »

    Faux!
    Lorsqu’ils ont été sondés, plus de 90 % des policiers du Canada qui travaillent sur le terrain se sont déclarés contre le maintien du registre des armes de chasse, lequel a couté deux milliards $ à ce jour, sans jamais prévenir un seul crime. Les policiers auraient préféré que ce montant soit consacré à augmenter leurs effectifs et ressources sur le terrain, pour combattre les vrais criminels, et non les chasseurs.

    Par ailleurs, le titre de la vidéo publiée par le BLOC  »Une loi qui fait un large consenus » est également un grossier mensonge.

    La vérité, c’est que les PRÉSIDENTS d’association de police de chaque province, et le représentant de la GRC étaient tous en faveur du maintien du registre (sauf pour la Saskatchewan, opposée au registre).

    Donc 10/11 président d’ass. de policiers étaient pour et un seul était contre, soit 91 % en faveur du maintien du registre.

    À partir de là, la grosse machine de relations publiques a fait son oeuvre, pour faire croire à la population que le registre était soutenu par la quasi-totalité des policiers, en faisant comme si l’opinion des présidents d’association de policiers et/ou des chefs de police représentait l’opinion de leurs membres, soit les policiers sur le terrain, ce qui n’était pas le cas, à la connaissance de tous les intervenants dans ce dossier.

    Donc, gros effort de MANIPULATION de l’opinion public par les médias, les hauts dirigeants des corps policiers et les partis politiques, incluant en particulier au Québec, le BLOC et MM. Duceppe et Ménard.

    PARCE QUE, voyez-vous, Charles Momy (Association canadienne des policiers) avait témoigné devant le comité de la chambre des communes sur le projet de loi C-391, et s’est fait complètement déculotter par les questions du député représentant le comité, et a été obligé d’admettre que son opinion ne représentait pas celle des 41 000 policiers à travers le Canada qu’il disait auparavant représenter.

    Tous ceux qui ont entendu ce témoignage (en particulier à 2min 30 et après), et qui ont suivi ce dossier savent très bien que la très grande majorité des policiers sont CONTRE le maintien du registre, et que les dirigeants des forces policières ont déformé la réalité.

    http://www.youtube.com/watch?v=5RBuDTQkz2A

    Voir également la liste des commentaires de policiers à ce sujet compilée par le député Garry Breitkreuz du PC.

    http://www.garrybreitkreuz.com/publications/2010/978.pdf

    Donc, aucun doute là-dessus, le Bloc et M. Ménard ont menti à la population dans le dossier du registre des armes longues. Il n’y avait aucun consensus. Au contraire, la majorité des policiers est CONTRE le registre.

    Le reste de la vidéo de serge Ménard est un ramassis de faussetés.

    Il prétend avoir l’appui des gens de la santé qui soignent les victimes d’armes à feu, mais il oublie de dire que ce sont surtout des pistolets, qui sont des armes à autorisation restreinte ou carrément illégale, même pas visées par le registre sur les armes de chasse.

    Il continue en disant qu’il y a plus de crimes violents aux É-U parce que les armes à feu y sont facilement accessibles, mais il oublie de dire que dans les états ou les armes à feu sont facilement accessibles, le taux de criminalité est plus bas, tandis que dans les autres ou les armes à feu sont plus difficiles à obtenir (notamment les pistolets) le taux de criminalité est plus élevé.

    Voyez-vous, mes amis, les criminels n’aiment pas que vous soyez armés. Quand ils savent que vous êtes armés, ils vont ailleurs, et Serge Ménard sait cela, ayant été avocat criminaliste (en défense) avant d’être député.

    Je ne crois pas cette histoire du gars qui se souvient, mot pour mot, d’une conversation qu’il a eu il y a 17 ans avec le maire Vaillancourt. De plus, je ne crois pas que cela lui a fait perdre du sommeil, et qu’il a regretté souvent de ne pas en avoir parlé aux policiers, dont il était le patron. Foutaise!

    Cette histoire sent la mise en scène à plein nez, pour distraire l’attention et faire croire que Serge Ménard est crédible, et du côté de la population, et qu’il est contre la corruption politique, dont tout le monde est écoeuré.

    Donc, Serge Ménard est-il un témoin crédible?

    Permettez-moi d’en douter!

    http://www.youtube.com/watch?v=IbuNwnUDwqo

    Répondre
  • avatar
    16 novembre 2010 à 17 05 44 114411
    Permalink

    Voici d’autres preuves démontrant que la majorité des policiers sont CONTRE le registre des armes de chasse.

    http://www.garrybreitkreuz.com/breitkreuzgpress/990628.html

    Voici le commentaire d’un policier retraité, publié le 29 mai 2010 sur le blogue de Le Devoir.

    http://www.ledevoir.com/societe/actualites-en-societe/288849/libre-opinion-le-registre-des-armes-a-feu-un-gage-de-securite

    Puis, finalement, il y a le témoignage de Murray Grismer, policier de la Saskatchewan qui a totalement exposé les mensonges des pro registres.

    Le vidéo est devenu introuvable sur YouTube, mais peut être consulté ici dans mon commentaire à 13:32.

    http://les7duquebec.wordpress.com/2010/06/15/les-armes-a-feu-2/comment-page-2/#comments

    MM. Duceppe, Ménard et le Bloc ont menti, aucun doute là-dessus.

    Crédibilité = ZÉRO!

    Répondre
  • avatar
    16 novembre 2010 à 20 08 16 111611
    Permalink

    À mon avis, il n’y a pas 36 solutions: que ceux et celles qui partagent les mêmes valeurs et vision des choses, délaissent cette société de bullshit et fondent de petites communauté auto-suffisantes.

    Ça ne sert plus à rien de tenter de réveiller les masses. Qui se ressemble s’assemble. That’s it.

    Répondre
  • avatar
    17 novembre 2010 à 9 09 37 113711
    Permalink

    Le gars du câble,

    Tu as bien raison. Il faut chercher à se détacher du système et devenir véritablement indépendant du système.

    Répondre
  • avatar
    17 novembre 2010 à 9 09 45 114511
    Permalink

    Pour faire suite à mes commentaires d’hier concernant l’entrevue de Serge Ménard dans laquelle il dit s’être fait offrir 10 000 $ en argent comptant du maire de Laval, Gilles Vaillancourt…

    La Presse a publié un autre article à ce sujet aujourd’hui.

    Voici l’article :

    http://www.cyberpresse.ca/actualites/quebec-canada/politique-canadienne/201011/16/01-4343347-les-conservateurs-reclament-la-demission-de-menard.php?utm_categorieinterne=trafficdrivers&utm_contenuinterne=cyberpresse_B4_manchettes_231_accueil_POS3

    Les conservateurs réclament la démission de Ménard, à peu près pour les mêmes raisons que j’ai exposées dans mes commentaires d’hier.

    Voyons ce que dit le leader parlementaire du Bloc québécois, Pierre Paquette, qui a rejeté cette demande de démission et défendu son porte-parole, jugeant que les agissements de M. Ménard sont sans tache.

    «C’est totalement ridicule, a lancé M. Paquette. Je pense que tout le monde comprend bien que M. Ménard a non seulement refusé l’enveloppe, mais en plus a fait la preuve au cours de sa carrière politique non seulement de son intégrité, mais de sa compétence. C’est quand même le ministre de la Sécurité publique qui a mené l’opération Carcajou contre le crime organisé. Alors sa réputation est au-dessus de tout soupçon.»

    Donc, vous voyez comment on voudrait nous faire croire que Serge Ménard est au-dessus de tout soupçon car il a combattu les Hells Angels alors qu’il était ministre de la sécurité publique au Québec.

    C’est évidemment de la frime, de la grande manipulation des faits car, comme nous disait le journaliste Michel Auger, lui-même victime d’un tireur des Hells :

    »L’opération menée en 2001 avait démantelé le chapitre Nomads des Hells, rappelle Michel Auger, mais les autres chapitres implantés à la grandeur du Québec avaient continué leurs lucratives activités criminelles.

    «Des gens avaient la fausse impression que tous les Hells étaient désorganisés après Printemps 2001. Pourtant, un groupe avait été démantelé, mais les cinq autres chapitres ont continué leur business comme si de rien n’était. Il y avait encore plein de trafic, plein d’activités», souligne celui qui est maintenant collaborateur spécial à Radio-Canada.

    Revoici l’article à ce sujet ;

    http://ruefrontenac.com/nouvelles-generales/faitsdivers/3758-hells-motards-complots-michel-auger

    Répondre
  • avatar
    17 novembre 2010 à 9 09 52 115211
    Permalink

    Voici un autre article de La Presse publié aujourd’hui intitulé  »Un troublant rapport sur Laval, fait en 1995, a été «tabletté» »

    http://www.cyberpresse.ca/le-soleil/actualites/politique/201011/17/01-4343400-un-troublant-rapport-sur-laval-fait-en-1995-a-ete-tablette.php?utm_categorieinterne=trafficdrivers&utm_contenuinterne=cyberpresse_BO2_quebec_canada_178_accueil_POS2

    Selon cet article de La Presse :  »Le vérificateur spécial mandaté en 1995 par le gouvernement québécois pour mettre son nez dans les affaires de Laval se désole que son rapport ait été «tabletté». »

    Qui était ministre Ministre de la Sécurité publique du 26 septembre 1994 au 29 janvier 1996 et Ministre de la Justice et Procureur général du 25 août 1997 au 15 décembre 1998?

    Réponse : Serge Ménard!

    Répondre
  • avatar
    17 novembre 2010 à 10 10 25 112511
    Permalink

    Voici un article publié dans Voir en 2002 qui explique l’expérience vécue par quatres femmes qui ont perdu un proche ou ont été blessées par la guerre des motards.

    http://www.voir.ca/publishing/article.aspx?zone=1&section=11&article=19488

    Voici un extrait de l’article :

    Petit à petit, avec le combat pour la loi antigang et maintenant celui pour une meilleure IVAC, ces femmes infatigables se rendent compte que la lutte sur l’échiquier politique n’est pas chose simple. « En plus d’être victimes du crime, nous sommes victimes du gouvernement qui n’écoute pas nos revendications, estime Hélène Brunet. Il faut toujours pousser, se battre. Quand j’ai rencontré Serge Ménard, la première chose qu’il m’a dite, c’est: >Qu’est-ce que je peux faire pour vous, madame?> Je lui ai répondu: >Franchement, vous êtes le ministre de la Sécurité publique et c’est vous qui me demandez quoi faire?> Je me suis même fait dire par son bureau que nous n’étions pas assez nombreux. Pour bouger, il faudrait qu’il y ait encore plus de victimes? »

    À vous de décider qui est un témoin crédible, et qui est au-dessus de tout soupçon. comme disent les journalistes de La Presse.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *