La laïcité, ou nettoyer l’ardoise

Par Renart Léveillé

Dans mon billet de la semaine dernière, concernant la lubie catholique du maire Jean Tremblay, par boutade, je soumettais un anti-souhait :

(Et je ne veux lire personne déclamer que la laïcité est un complot de la religion athée…)

Mon collègue des 7 du Québec, Yan Barcelo, l’a en quelque sorte brisé, en titrant un billet récent : « Le laïcisme, nouvelle religion ». Malheureusement, il ne creuse pas tellement dans cette direction dans son texte, mais promet de le faire en conclusion dans un futur billet.

Quoi qu’il en soit, ce n’est pas bien difficile d’imaginer ce qu’aura l’air ce prochain billet quand pour lui le laïcisme est « un nouveau terrorisme intellectuel ». Pour arriver à une formule aussi chargée que celle-là, il faut visiblement être du côté, ou des croyants, ou du conservatisme moral, ou des deux.

En laissant quand même de côté les suppositions, j’en viens à me dire que les croyants (enfin certains) sont tellement pris dans leur monde qu’ils ne peuvent comprendre que les manifestations de leur foi peuvent être agressant pour d’autres, non-croyants et croyants d’autres confessions. À partir du moment où il est possible pour un croyant de prier en silence (même en étant en public), et que ce serait bien l’accommodement le plus raisonnable pour tous, crier haut et fort son supposé droit de prier à haute voix est le comble de la mauvaise foi…

Je vais prendre un exemple simple : le métal (dans le sens du style de musique). Si un maire décidait de faire jouer en début de réunion une pièce musicale de ce style, tout le monde serait d’accord pour dire que cela n’a pas sa place (même si personnellement le métal m’agresse vraiment moins qu’une prière, même pas du tout, d’ailleurs). Les amateurs de métal ont des occasions de se réunir pour en écouter ou ils le font en solitaire. La plupart sont des gens civilisés qui comprennent que leurs goûts musicaux ne doivent pas être imposés aux autres. Pourquoi certains croyants ne comprennent-ils pas cette évidence?

Je les entends déjà rétorquer que la prière est un héritage de notre passé, mais pas le métal, ce qui justifierait là toute cette croisade du maire (ainsi que ses forts appuis). Globalement, je ne nie aucunement cet héritage en pensant que la prière n’a pas sa place, puisque je vis sur cette planète : je sais que nous sommes en civilisation judéo-chrétienne, avec ses valeurs intrinsèques; valeurs que je ne peux nier en bloc, même si, séparément, elles me semblent avoir besoin d’un examen… Mais accepter le fait que c’est un héritage important veut-il dire pour autant qu’il faille cautionner ces manifestations de piété d’un autre temps, cette religiosité qui n’a plus sa place dans un monde (occidental) où adhérer à la religion n’est plus, heureusement! un préalable à l’acceptation d’un individu à la société?

Et encore, la tentative de lier par la force la laïcité (et même l’athéisme) à la religion dans son sens dogmatique est menée par la peur. C’est essayer de tout mettre sur un pied d’égalité pour espérer gagner des points. C’est chercher à imposer dans le débat un handicap à l’autre partie : c’est le réflexe de ceux qui se sont peinturés dans un coin, de ceux qui sont acculés au mur. La laïcité, c’est tout simplement nettoyer l’ardoise, repartir sur des bases plus propres, plus respectueuses de chacun, puisque chacun se « garde une petite gêne » en public quant à ses croyances, d’autant plus les personnes en situation de pouvoir, hein? Monsieur Tremblay!

Et puis, est-ce que le laïcisme a ses prières, son iconographie comme la religion? Idem pour l’athéisme? Oh! que non! Et ce n’est pas parce que le terme « doctrine » peut être utilisé pour nommer une religion ou un système de pensée qu’ils sont pour autant synonymes. Démagogie, quand tu nous tiens…

Dans le fond, qu’est-ce qu’on perd à réserver les affaires publiques aux affaires publiques? Absolument rien, les gens religieux sont bien libres de se pavaner avec leur foi avant et après les réunions. Si ça peut leur faire plaisir, je ne m’empêcherai pas en retour de ressentir à leur endroit un parfait mépris.

(Photo : analogian)

16 pensées sur “La laïcité, ou nettoyer l’ardoise

  • avatar
    24 février 2011 à 5 05 23 02232
    Permalink

    Bonjour,
    Nous nous sommes permit avec ton accord, de mettre un lien vers ton blog relatif au 7 du Québec
    Ce qui permettra de suivre les 7 du Québec au talon sans que ces derniers, ne se sentent « Achile »
    Je te remercie par contre si tu peux nous éclairer sur la fin de ton article, cela veut-il dire que tu es complétement anti-religieux.
    Pour t’éclairer sur ce point, je respecte toutes les religions, ainsi que les lieux de cultes. mais je ne pense à tort ou raison que toutes les formes de « religion » sont des « sectes » et que la séparation des pouvoirs reste une vaste fumisterie.
    Nous avons publiés déjà divers articles à ce sujet.
    Il faut garder une ligne de conduite exemplaire par contre sur la laïcité, que je défendraisd jusqu’au bout pour vive les véritables démocraties et non les « merdes » que les médias nous collent sous les oreilles du regard.
    Cordialement,
    Le Panda
    Patrick Juan

    Répondre
  • avatar
    24 février 2011 à 5 05 26 02262
    Permalink

    Pardon de ne pas trouver le lien via Les Voix du Panda un oubli surement !
    Le Panda laïque
    Patrick Juan

    Répondre
  • avatar
    24 février 2011 à 9 09 27 02272
    Permalink

    Nous sommes en face de deux versions: deux religions
    MIROIR

    Répondre
  • avatar
    24 février 2011 à 12 12 48 02482
    Permalink

    Renart Léveillé, je vous trouve fort sympathique dans votre athéisme. Comme je l’ai déjà mentionné, je me reconnais comme une catholique pratiquante « libre », oecuménique et universelle. J’adhère même à la Méditation chrétienne. Cependant, plus j’approfondis ma foi, plus j’essaie de comprendre et plus je suis sensible à la spiritualité des autres. Mon propos ne prend jamais la couleur d’une thèse de grands théologiens mais simplement le témoignage d’une vie bien remplie et imparfaite.

    J’ai 3 enfants qui se disent athées. Leur père a été douloureusement marqué, écoeuré par la pratique religieuse imposée par son milieu familial, influencé sans discernement par « l’époque révolue », et par son vécu au collège classique. Personnellement, élevée très librement et ayant pris mes distances de la pratique religieuse lors de la « révolution tranquille », j’ai vécu des années plus tard, d’intenses moments de conversion et de retour à ma religion. Est-ce ce qui a mené mes enfants à l’athéisme? La dualité, d’un père athée et d’une mère animée par l’enthousiasme des nouveaux convertis, aurait-elle joué dans la spiritualité qui leur est propre? Peut-être…possible. Or, depuis un certain temps, je m’interroge sur la prémisse à l’origine de leur athéisme parce que honnêtement ça me chagrine. Ce qui me dérange dans l’athéisme, c’est de voir des êtres souvent très humains, respectueux, bienveillants se dirent athées et se priver ainsi de la joie du coeur et de la paix de l’âme que confère une relation profonde avec l’Autre.

    Guidée par la « Méditation chrétienne » ma recherche m’a conduite dernièrement à mettre la main sur le livre « Heureux sans Dieu ». Un collectif de 14 personnes renommées qui tentent d’expliquer leur athéisme. Ce que j’ai retenu: « Certains affirment qu’ils sont nés athées, plusieurs d’entre-eux ressentent de l’amertume sinon de la hargne envers « l’époque révolue » et d’autres ont très bien réussi leur vie « sans Dieu », incapables de transcender leur vécu humain par quelqu’un de plus grand qu’eux. Est-ce cette attitude que l’on qualifie de suffisance et d’orgueil? Suite à ma lecture, j’ai demandé à l’un de mes enfants, s’il était en mesure de m’expliquer la prémisse de son athéisme afin de me permettre de comprendre. Il m’a avoué ne s’être jamais trop questionné à ce sujet et j’attends encore la réponse. Si je ne peux prouver que Dieu existe, alors prouvez-moi qu’Il n’existe pas.

    Conséquemment, pourquoi malgré ma foi chrétienne, j’adhère au laïcisme? Pour deux raisons bien simples: Tout d’abord, à cause du nouveau visage multiculturaliste et diversifié du Québec moderne afin que tout un chacun, quelque soit sa religion ou son athéisme ou sa race soit respecté dans les espaces publiques. Si nous voulions, les québécois « de souche », conserver nos traditions religieuses et culturelles intactes, il n’y avait qu’un seul moyen pour éviter une essentielle immigration, c’était de continuer à peupler. Les Chinois, les Indiens (de l’Inde) et tous les peuples nombreux n’auront jamais à imposer ou convaincre quiconque de leur culture… il en va de soi. Par ailleurs, bien que je les respecte dans leur culture respective, je ne peux me résigner « aux accommodements raisonnables » dans les lieux publiques des diverses ethnies qui peuplent maintenant le Québec. C’est à ces dernières de s’ajuster à leur lieu d’adoption et à nous de sacrifier certains signes extérieurs afin de ne choquer personne et de conserver la paix.

    Et deuxièmement, une religion ça se vit avec le coeur, de l’intérieur et ça ne s’impose pas. Ça se communique par le bonheur rayonnant que ses adeptes vivent à leur communion entre-eux et la pratique de valeurs enrichissantes pour l’humanité.
    Céline Lagacé

    Répondre
  • avatar
    26 février 2011 à 14 02 03 02032
    Permalink

    Madame Céline Lagacé , Messieurs Le Panda et Arbic , nous ne sommes pas en face que de 2 religions , mais d’une multitude de sectes.

    Il y a une  »BIBLE » qui contient les mots Religion et Secte que j’aimerais que vous consultiez( Le petit LAROUSSE illustré 1991. === Lorsque cela sera fait redites-moi.

    Religion = > Ensemble de croyances et de dogmes définissant le rapport de l’homme avec le sacré.

    Religieux, euse = > qui appartient à une religion : qui se fait selon les rites d’une religion.

    Secte = > Ensemble de personnes professant une même doctrine ( Philosophique ,  » RELIGIEUSE  » , etc) . La Secte d’Épicure. 2 = Groupement religieux , clos sur lui-même et crée en opposition à des idées et à des pratiques religieuses dominantes. 3 => Clan aynt la

    Répondre
  • avatar
    26 février 2011 à 14 02 27 02272
    Permalink

    Madame Céline Lagacé , Messieurs Le Panda et Arbic , nous ne sommes pas en face que de 2 religions , mais d’une multitude de sectes.

    Il y a une  »BIBLE » qui contient les mots Religion et Secte que j’aimerais que vous consultiez( Le petit LAROUSSE illustré 1991. === Lorsque cela sera fait redites-moi.

    Religion = > Ensemble de croyances et de dogmes définissant le rapport de l’homme avec le sacré.

    Religieux, euse = > qui appartient à une religion : qui se fait selon les rites d’une religion.

    Secte = > Ensemble de personnes professant une même doctrine ( Philosophique ,  » RELIGIEUSE  » , etc) . La Secte d’Épicure. 2 = Groupement religieux , clos sur lui-même et crée en opposition à des idées et à des pratiques religieuses dominantes. 3 => Clan = > ayant la même idéologie.

    Madame Céline Lagacé , je l’ai écris voila 10 ans , cela s’est gâté lorsque Moïse est redescendu de la  »MONTAGNE » , il a cassé les Tables de la  »LOI » et ils n’ont pas su recoller les morceaux à la bonne place. === Cela fait qu’il y a des Jésus-Christ de Sales , qui en ont fait une version à leur goût. 66666666666666666666666666

    Pourquoi vous ne fouillez pas vous aussi , les racconteurs de Bla, Bla,Bla,…….
    Jean-Marie De Serre.

    Répondre
  • avatar
    26 février 2011 à 14 02 41 02412
    Permalink

    Mon commentaire est là 2 fois , quelqu’un a pesé sur le piton. J’ai été répondre.

    Mais bla, bla,bla , j’ai encore sûrement gafer quelque part.
    Jean-Marie De Serre.

    Répondre
  • avatar
    26 février 2011 à 15 03 25 02252
    Permalink

    @Jean-Marie De Serre
    C’est fait les article de contestataires, comme l’auteur du présent trouve sa place au quotidien sur Les Voix du Panda, articles et commentaires, ci-dessous il suffit de cliquer sur le lien, ce dont modestement je vous remercie étant de l’autre côté de l’Atlantique.
    http://www.panda-france.net/?p=8158
    Vous aurez l’occasion de constater que le débat sur les religions et les religieux de tout ordre, peut entrainer des dérives difficiles à canaliser.
    Je ne comprends pas tout dans votre sens de l’expression pas au sens gramatical, alors, merci aussi de lire non la Bible, comme j’ai pu le faire à une époque de ma vie, mais les réactions que toutes les pensées de ce style, peuvent véhiculer comme réactions.
    Vous aurez sujet à débattre pour la nuit des temps.
    Cordialement, en vous remerciant de vos observations.
    Le Panda
    Patrick Juan avant tout modeste citoyen du monde

    Répondre
  • avatar
    26 février 2011 à 15 03 50 02502
    Permalink

    Monsieur Le panda , vous êtes dans mes favoris. === La Bible dont je parle , c’est : Le petit Larousse 1991 illustré(DICTIONNAIRE), qui est le dernier à avoir été écrits avant que les Français se mettent à racconter des menteries.

    Donc , c’est très récent les nouvelles salopperies intellectuelles. === C’est sûr que pour vous cela doit être du  »LATIN ».
    Jean-Marie De Serre.

    Répondre
  • avatar
    26 février 2011 à 19 07 05 02052
    Permalink

    Monsieur Le Panda , j’ai été à l’adresse que vous m’avez indiqué. Je n’ai pas fait le tour , mais je vais retourner.

    Vous ne semblez pas avoir cliquer sur le lien que Monsieur Léveillé a mis en début de son billet : le laïcisme , <> de Monsieur Yan Barcelo.

    Je suis retourné voir les commentaires du billet de Monsieur Barcelo , et je crois que les Européens avez beaucoup à apprendre des Québécois suite à ce billet , surtout Lucie.

    J’ai tenté d’afficher ce commentaire sur votre page , mais pas pu problème d’adresse que je vais tenter de corriger.
    Jean-Marie De serre.

    Répondre
  • avatar
    26 février 2011 à 19 07 41 02412
    Permalink

    @Jean-Marie De serre.

    Je partage tout à fait votre point de vue, merci d’être venu par le lien et ce que je dis en France je le véhicule de la même maniére de part le monde.
    Je pense que vous avez pu constater de quelle façon j’ai indiqué ses erreurs à notre rédactrice Lucie.
    Quand à notre collobaration avec le Québec je partage votre avis, c’est surement la raison pour laquelle j’ai autant d’amis et de relations en ces lieux.

    Veuillez avoir l’obligeance de me mettrre le lien du billet de Monsieur Barcelo et je le mettrai en place.
    Toutefois vous pouvez aussi le faire si vous le souhaitez dans le cadre de nos échanges en vous inscrivant sur Les Voix du Panda si vous le souhaitez.
    Le Panda
    Patrick Juan

    Répondre
  • avatar
    27 février 2011 à 6 06 14 02142
    Permalink

    @Paul Napoli
    Je partage cette opinion, Mais mauvais jeu de mots le renard ne sort qu’en cas de contradictions.
    Alors pour donner à boire au curieux et avides de véritable liberté voici un lien parmi bien d’autres sur Les Voix du Panda.
    Bon dimanche

    http://www.panda-france.net/?p=8122

    Il ne faut pas être décu c’est à priori un homme un type bien
    Cordialement,
    Le Panda
    Patrick Juan

    Répondre
  • avatar
    9 février 2012 à 1 01 45 02452
    Permalink

    Certes, mon coniemtamre était simpliste, mais cela nous a permis de découvrir cette extraordinaire citation de Weber

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *