La laideur comme élément discriminatoire

On peut aussi contester les critères liés à l’apparence s’ils sont discriminatoire­s. Pour cela, il faut montrer qu’ils excluent des employés sur la base de leur âge, de leur sexe, de leur origine ethnique, de leur religion, de leur handicap ou d’un autre facteur de discrimination prévu par la Charte des droits et libertés de la personne. « L’apparence physique et le poids n’en font pas partie. Si on refuse de vous engager parce que vous êtes très laid, c’est injuste ; mais ce n’est pas un motif interdit de discrimination. Par contre, si votre image dérange parce que vous êtes en fauteuil roulant, grand brûlé, amputé ou obèse morbide, vous pourriez invoquer le motif du handica­p », explique Hélène Tessier, avocate spécialisée en droits de la personne, psychanalyste et professeure à l’Université Saint-Paul, à Ottawa. Si on vous rejette parce que vous avez l’air trop vieux, vous pourriez porter plainte pour discrimination selon l’âge.

(Source : L’actualité, « Code vestimentaire : que dit la loi québécoise ? » de Noémie Mercier, paru le 19 août 2010 – merci à Nicolas Roberge de m’avoir doublement pointé l’article sur Twitter.)

Donc, voilà, comme me le spécifiait Nicolas, « Ils ont limité la discrimination à l’âge, le sexe et la religion. Les bars pourront encore embaucher que des pitounes. » Je lui ai spécifié, en d’autres mots, qu’il reste que les bars « vendent » un peu ça, quand même, des employés d’apparence agréable, pour accompagner les alcools. Mais j’aurais voulu étayer un peu plus ma pensée, surtout la développer, mais les 140 caractères maximums de Twitter sont un carcan trop mince pour y arriver… (Voilà aussi pourquoi les blogues ne mourront pas de sitôt!)

On le sait tous que dans n’importe quel emploi (qui ne demande pas de préalable d’apparence), à compétence égale on choisira même sans s’en rendre compte le candidat le plus beau, c’est dans la nature humaine. (S’il s’agit d’un homme et d’une femme et non de deux candidats du même sexe, la femme aura beau être superbe, c’est moins sûr que la balance penchera de son côté… Mais bon, c’est un autre débat.) Alors, il est bien évident qu’il y a de la discrimination en jeu pour la personne moins belle, malgré ce trou dans la loi! Voilà où se trouve la limite de la Charte pour aplanir les différences.

La Charte des droits et libertés de la personne proscrit la discrimination « fondée sur la race, la couleur » et pourtant le concept même de « race humaine » est scientifiquement fortement contesté. Ce qu’on appelle communément « race » est en fait le résultat d’une évolution de proximité génétique à très long terme. Quoi qu’il en soit, il est question de juger quelqu’un sur des considérations hors de son contrôle, soit son hérédité, sa génétique. Tout comme la personne laide en fait, même si le résultat est dû à une loto génétique qui concerne plus particulièrement la parenté immédiate.

Je crois donc qu’il faudra revoir un jour cette question, si on veut conserver une certaine logique dans cette charte. Un beau projet pour activer grandement les méninges des gens qui pensent et rédigent ces lois!

(Photo – modifiée : ventanazul)

13 pensées sur “La laideur comme élément discriminatoire

  • avatar
    17 septembre 2010 à 12 12 21 09219
    Permalink

    Maman Nature est une garce. Elle a donné inéquitablement et semé l’envie et la zizanie. On peut tempérer un peu l’injustice, mais il faut trouver sa satisfaction aux efforts qu’on y met, car au palier des résultats… bah ! Faisons pour le mieux. Cette création est mal foutue. Rien de surprenant à ce qu’elle ne soit pas signée…

    Pierre JC Allard

    Répondre
  • avatar
    17 septembre 2010 à 12 12 58 09589
    Permalink

    « Cette création est mal foutue. Rien de surprenant à ce qu’elle ne soit pas signée… »

    C’est parce que « cette création » n’est pas terminée. Elle poursuit son amélioration. 🙂

    La preuve, mes enfants sont mieux que leur père. 😉

    Amicalement

    André Lefebvre

    Répondre
  • avatar
    17 septembre 2010 à 13 01 46 09469
    Permalink

    Vous dites qu’il , faudra donc un jour revoir cette question et je suis d’accord car vous ne semblez pas trop trop éclairé au sujet des « pitounes ».
    Pitounes pour moi = Pauline Marois , Nathalie Normandeau , Lisa Frula etc. etc.etc. Elles ont toutes une chose en commun , B.B qui leur a appris à crosser l’intellectuel.
    Dans les bars par contre , pour moi ce sont des  » PETITES PITOUNES ‘ , donc des vraies de vraies. De Angélique de Gaspésie à Sara de Beauce , il y a eu des Ginettes et des Joyces qui croyez-moi ne l’ont pas toujours eu facile comme les pitounes cités plus haut.=== Tsé quand une « FEMME ‘ te dis toué mon gros criss famoué pas mal……..j’en ai déjà parlé.
    J.M.D.S.

    Répondre
  • avatar
    17 septembre 2010 à 19 07 26 09269
    Permalink

    Dans mon monde, une pitoune, c’est une jeune femme ultra sexy. C’est peut-être un problème régional…

    C’est pas trop le sujet du débat de toute façon!

    Répondre
  • avatar
    18 septembre 2010 à 11 11 24 09249
    Permalink

    Donc tu veux qu’on adapte la loi pour qu’il devienne illégal de refuser à l’embauche une petite grosse à bouton qui veux devenir barmaid, c’est ça?

    Répondre
  • avatar
    18 septembre 2010 à 14 02 33 09339
    Permalink

    Monsieur Renartleveille , ce n’est pas un problème régional , mais planétaire.

    Monsieur Renartleveille , que pensez-vous de : il y a une place pour chaque chose et chaque chose a sa place ? La ‘ Madame qui pèse 400 livres qui a des boutons qui mange beaucoup et qui est toujours évachée , j’en ai rien à fouttre tout comme le gros porcs de 400 livres toujours évaché. Je me pose la question : pourquoi est-ce qu’ils sont toujours évaché ? Trop de Mc Donalds , trop de Leninoff etc.etc.etc.?
    J.M.D.S.

    Répondre
  • avatar
    18 septembre 2010 à 17 05 40 09409
    Permalink

    Je suis bien d’accord avec vous qu’il faut changer la charte pour y inclure d’autres formes de discrimination. Par contre, pour que la charte soit changé, il faut déclancher un processus législatif très complexe puisque la charte a été fait de sorte que peu de modifications puissent y être apportés.

    De nos jours (et je dirais même depuis le début de l’humanité), l’apparence physique est très importante, pour pouvoir accéder à l’emploi il faut avoir une apparence soignée. Vous n’allez certainement pas vous rendre à une entrevue d’embauche habillé en gougoune, jean et t-shirt? L’image qu’on projette a des répercussions sur ce que les autres pensent de nous. Les entrevues d’embauche durant habitullement moins d’une heure, l’employeur potentiel n’a pas le temps d’apprendre à nous connaître en profondeur alors il se fît sur ce qu’on projette.

    Donc, même une belle personne pourrait être refusé pour un emploi si elle se présente mal.

    Répondre
  • avatar
    18 septembre 2010 à 20 08 59 09599
    Permalink

    Pas seulement si elle se présente mal, belle sarah, si elle ne sait pas écrire correctement le françois, aussi…
    je fie
    tu fies
    il/elle fie
    nous fions
    vous fiez
    ils/elles fient

    PS: je suis étranger, pas québecois, pas canadien, pas français et je n´habite pas dans un pays francophone. Je ne devrais donc pas vous donner des leçons, mais…j´aimerais bien être votre employeur.

    Répondre
  • avatar
    18 septembre 2010 à 22 10 29 09299
    Permalink

    Anonyme,

    Je vous remercie de votre commentaire très constructif à l’égard de ma conjugaison. Vous avez raison.

    Je me fie
    Tu te fies
    Il/elle se fie
    Nous nous fions
    Vous vous fiez
    Ils se fient

    Pour ce qui est de votre offre d’emploi, puisque vous n’habitez pas dans un pays francophone, cela ne m’intéresse pas.

    Répondre
  • avatar
    19 septembre 2010 à 14 02 42 09429
    Permalink

    « Donc, même une belle personne pourrait être refusé pour un emploi si elle se présente mal. »
    « Pas seulement si elle se présente mal, belle sarah, si elle ne sait pas écrire correctement le françois, aussi… »
    Je n´ai pas fait de faute d´ortograff, mais je me suis mal présenté au près de la belle Sarah…

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *