« le Québec n’a pas besoin d’immigration »

 

Depuis belle lurette, quant à l’immigration, le mot d’ordre au Québec est que cela va nous sauver économiquement et démographiquement. J’ai toujours eu un doute. Et en plus ça tombe que c’est un doute très suspect…

Alors, j’ai appris des plumes de Joseph Facal et de Mathieu Bock-Côté (même Jean-François Lisée en parle) qu’un livre qui vient de paraître, « Le remède imaginaire, pourquoi l’immigration ne sauvera pas le Québec », transformera certainement mon doute en une certitude (pour plus de détails, lisez les trois auteurs hyperliés plus haut) :

« économiquement et démographiquement, le Québec n’a pas besoin d’immigration »

Alors, il reste plein d’autres bonnes raisons d’accepter des immigrants ici, et de ne plus privilégier la quantité serait un bon point de départ pour une politique d’immigration plus en phase avec nos réels besoins et notre capacité d’intégration.

Mais je ne peux pas m’empêcher de penser que notre bon parti libéral devait bien aussi se douter de toute cette inutilité. Et que son optimisme débridé cachait en réalité son véritable but, enfin, un de ses buts (conspirationnisme, quand tu nous tiens!).

Je n’apprendrai rien à personne en déclarant que plus ils sont fraîchement arrivés, plus les immigrants sont grandement attirés, pour ne pas dire aveuglés, par le PLQ, les gardiens du statu quo. C’est plus efficace qu’une campagne électorale ça, même pas besoin de convaincre pour gagner des votes!

Et ne parlons même pas du sujet de la souveraineté du Québec qui vient avec, c’est encore plus suspect…

En tout cas, si le PLQ fait l’autruche à partir d’aujourd’hui dans ce dossier, et ce, jusqu’aux prochaines élections, cela sera incontestablement louche.

Mais bon, ce parti au gouvernement n’est surtout pas en reste, question soupçon.

On pourrait même dire qu’il en fait collection.

30 pensées sur “« le Québec n’a pas besoin d’immigration »

  • avatar
    3 mars 2011 à 8 08 30 03303
    Permalink

    Bon …! la vieille sorcière du Québec indépendantiste ,ressort de son placard …voulez-vous danser grand-mêre tout comme au bon vieux temps ..!! ben pas moé car j’ai compris que les problêmatiques économiques du Québec même indépendant ne seront jamais réglé.Alors chiche,monsieur
    Léveillé! selon votre vision des choses dehors les immigrés en trop, et pas plus qu’il n’en faut …
    Question ? . Combien d’immigrés arrivant au Québec restent au Québec ? reponse, environ 6% et à Quebec city ils s’en vont pour la pluspart à Montréal et souvent dans d’ autres provinces …allons Monsieur soyons sérieux et ayez l’intelligence de vous demander si, là ou sont les Québequois à travers la planête on devrait les renvoyer chez eux parce qu’ils sont eux aussi des immigrés on a l’impréssion d’un discourt du 3 ieme Reich …vos références sont certes interréssantes à lire, mais à ce moment la ne parlez surtout pas en ce moment d’un Québec libre et d’un Quebec fort, dans la cour des grandes puissances, vous pourriez y laisser une large brêche, qui serait alors exploitée par ceux qui déja ont commencés leurs exodes ,en tant que médecins, infirmières, et autres aspect de l’économie si ce n’est pas déja fait ..faites votre calcul ,et surtout rappellez-vous qu’en 1605 un certain de Chamlain était acceuillit à bras ouverts par les premières nations ,donc la pure laine, doit bien avoir un fil à tricoter dans une autre version ….?

    Répondre
  • avatar
    3 mars 2011 à 14 02 25 03253
    Permalink

    L’immigration au Québec c’est saturé Patrick160. === Combien on en fait vivre à Montréal , l’hiver le thermostat collé au fond de ces importés ?

    Monsieur Patrick 160 , vous parlez d’un certain Champlain de 1605 , était-ce le même que celui de 1608 ?

    Relisez votre histoire Monsieur , il y a des québécois qui vous ont à l’oeil.
    J.M.D.S.

    Répondre
  • avatar
    3 mars 2011 à 16 04 19 03193
    Permalink

    « Combien on en fait vivre à Montréal , l’hiver le thermostat collé au fond de ces importés ? »
    ces « importés » comme vous le dites ont payés, et pas de petites sommes, pour pouvoir faire leur dossier d’immigration..qui dure de plus en plus longtemps à faire en passant, donc coûte de plus en plus cher..
    On a pas le droit au BS, nos diplômes ne sont pas reconnus tout de suite, donc en attendant, pour manger et se loger il faut travailler dans un tout autre domaine que nos compétences scolaires..
    Tout les immigrés ne vivent pas à montréal ou dans les grandes villes, y en a aussi qui ont appris à couper du bois et à chauffer le poêle !

    Répondre
  • avatar
    3 mars 2011 à 20 08 06 03063
    Permalink

    Qu’est ce qu’il est con ce billet , en manque d’inspiration Renard ? ou carrément en train de te la jouer provocateur pour avoir ton bonus en Hit que ne t’apportes pas tes Tweets ? ..quand les extremes se rejoignent .. ooooh, les méchants immigrés qui sont tellement cons qu’ils votent James aux élections, oooh les méchants immigrés qui ne pondent pas de bébés pour remonter le taux de natalités, ooooh les méchants … agitons le drapeau, l’indépendance et surtout , surtout arrêtons les ces mécrants qui nous volent nos jobs !!!
    heyyy, ça va ouaih la tête ???
    et l’autt tarla qui en plus nous la joue généralité, ben oui, mettons les tous dans le même sac les criss d’immigrants, hein, tous sur le bs et en train de se coller la joue sur la chaufferette aux frais d’l’êtat … sortez le sac à déguelis …

    Répondre
  • avatar
    4 mars 2011 à 8 08 04 03043
    Permalink

    Merci pour la condescendance…T’aurais surtout dû réfléchir au lieu de juste poster le résumé en arriere du bouquin , ça aurait ptêt évité de poster un ramassis de stéréotypes

    Répondre
  • avatar
    4 mars 2011 à 13 01 50 03503
    Permalink

    @Marc

    Es-tu réellement incapable de faire la différence entre immigration et immigrants? Je suis contre la pauvreté! Est-ce que ça veut dire que je suis contre les pauvres?

    Pour ma part, je suis tout à fait d’accord avec le fait qu’on nous vend présentement l’immigration au Québec sous de fausses représentations. As-tu un problème avec ça?

    Répondre
  • avatar
    4 mars 2011 à 14 02 08 03083
    Permalink

    Faux débat , quelle différence ?? derriere le mot immigration y a immigrants , on parle de vies, de libertés, de droits, pas de concept …
    « économiquement et démographiquement, le Québec n’a pas besoin d’immigration » = on n’a pas besoin d’immigrants , ça ne va pas plus loin que ça…
    Je n’apprendrai rien à personne en déclarant que plus ils sont fraîchement arrivés, plus les immigrants sont grandement attirés, pour ne pas dire aveuglés, par le PLQ, les gardiens du statu quo.
    je n’apprendrai plus rien à personne en déclarant que plus les chroniqueurs sont cons, plus ils sont racistes et donc plus ils sont fermés à toute nouvelle idée surtout quand ça dérange leur statu-quo intellectuel … on peut dire ce qu’on veut avec ce genre de raisonnement acquis dés le départ sans débat hein ?? .. Renard est super fort à arriver avec une idée toute établie, comme si c’était la normalité, et de décoller son « billet » sur ce type de concept.

    As-tu un problème avec ça?
    Oui. Chuis immigrant. Ma femme aussi . J’emmerde les chroniqueurs qui font des généralités, et qui flirtent avec les extremismes en se pensant de la gauche et qui me sortent des vérités guidées par un bouquin idéologique . J’ai jamais voté James, je n’ai jamais été sur le Bs, et les conspirations que le gouvernement libéral rentre des immigrants pour faire le plein de vote est complétement con comme idée, ça met tout le monde dans le même sac …

    Répondre
  • avatar
    4 mars 2011 à 15 03 07 03073
    Permalink

    @Marc

    « On n’a pas besoin d’immigration », ça ne veut aucunement dire qu’on n’a pas besoin des immigrants qui sont déjà là. Ça veut juste dire qu’on n’en a pas besoin économiquement et démographiquement, comme il est dit.

    Si tu veux parler du racisme et de la xénophobie, j’ai une anecdote pour toi:
    Au milieu des années 80, j’ai été vivre dans le quartier Portugais à Montréal. Je me serais crue à Lisbonne (ou à Montréal) dans les années 50. On m’y a accueillie les premiers mois, en venant jeter des oeufs dans mes fenêtres. On a même poussé l’hystérie jusqu’à venir vider des sacs de poubelle dans la barboteuse de ma fille. Je ne comprenais pas trop, au début, les raisons de cet accueil plutôt pénible. J’ai fini par comprendre, un peu plus tard qu’on me traitait ainsi parce que j’étais une traître à ma race. Car, bien que je sois québécoise « pure laine blanche », ma fille, elle, fait partie des minorités visibles.

    Pourtant, il me semble, l’ouverture et le respect devrait être manifesté par tous, et non pas seulement par nous, les québécois « de souche ». Mais depuis longtemps au Québec, certains membres de certaines minorités nous demandent à nous, la société d’accueil, un respect et une ouverture pour leur valeur qu’eux ne ressentent visiblement pas pour les nôtres. (Je ne voudrais pas que les portugais pensent que je les mets tous dans le même panier, parce que d’autres, dans le même quartier étaient modernes, ouverts et accueillants. C’était seulement le voisinage immédiat qui était étroit d’esprit)

    J’avais envoyé ce texte à la ministre James au moment du dépôt de son projet de loi 16 dont le préambule affirmait qu’il fallait que les québécois deviennent plus ouverts, ce qui m’avait insulté parce que c’est une généralisation abusive . Quand ma fille était ado j’ai fait sortir de chez moi certains de ses amis d’origine africaine qui avaient un discours absolument raciste envers les blancs considérés dans leur totalité comme des impérialistes et des esclavagistes. Je me suis aussi fait traiter de pute par un anglophone sur la rue St-Laurent, en raison toujours, de ma trahison envers ma race.

    Alors, moi, les généralisations abusives et la censure qu’on tente de nous imposer sur ce sujet, j’en ai un peu marre. « Dire que le gouvernement libéral fait rentrer des immigrants pour faire le plein de votes » est bien plus une critique envers le gouvernement qu’envers les immigrants. Si tu n’es pas capable de comprendre ça, je ne sais plus comment il faudra te l’expliquer.

    Répondre
  • avatar
    4 mars 2011 à 15 03 08 03083
    Permalink

    ça se voit dans tes billets qu’effectivement tu ne perds pas ton temps, tant qu’à recopier le résumé du livre au lieu de débattre avec ceux que tu accuses si facilement de voter contre ton indépendance et d’être des moutons … chez moi on appele ça une critie de moumoune.. tu émets une opinion vargeuse, et vite tu te sauves quand le vent tourne … fallait ptêt T’envoyer des fleurs pour t’inviter au débat ??? tu écris exactement pourquoi Renard ? remplir de l’espace virtuel et te sauver ?

    Répondre
  • avatar
    4 mars 2011 à 15 03 11 03113
    Permalink

    @Terez : chacun son bout de lorgnette .. quand ça fait 30 ans que t’es le « criss de français » t’as aussi quelques anecdotes savoureuses à conter sur le Québec profond , tsé, celui qui vit en dehors de Montréal et du Plateau …

    Répondre
  • avatar
    4 mars 2011 à 15 03 21 03213
    Permalink

    Marc,

    je ne perds pas mon temps avec des taupes.

    Quand tu sauras lire et bien écrire, on se reparlera.

    Je te laisse à tes délires.

    Répondre
  • avatar
    4 mars 2011 à 15 03 27 03273
    Permalink

    Pourquoi , Monsieur Léveillé vous dites que vous auriez dû vous abstenir de lire les commentaires ? === Est-ce que vous êtes aussi un importé ???????????

    Avez-vous peur d’affronter le Q.I. des pissettes et plottes molles de la vielle  »EUROPE » ? Genre Paul Napoli , Patrick Juan , et Marc Lafontan qui chauffe le poêle…………….

    C’est sûr qu’il y en a beaucoup au Québec et en Europe , qui ne nous comprennent pas et nous traite de  » L’AUTT TARLA  » , si seulement ils savaient écrire le mot  »AUTRE » comme il faut.

    En 2011 , les Européens savez-vous quoi ça veut dire au Québec les  »BOULES À MITES » ? Si non consultez leWeb.

    Tout ce que je peux vous dire , c’est rentrez dedans ces boules à mites , les semblants d’intellectello. === Cela fait 2011 ans qu’on vous emplis et vous n’avez toujours pas compris.
    Jean-Marie De Serre.

    Répondre
  • avatar
    4 mars 2011 à 15 03 28 03283
    Permalink

    @Renart

    J’ai personnellement trop souffert de la xénophobie et du racisme de certains de nos immigrants pour considérer perdre mon temps lorsque ce sujet se retrouve à l’ordre du jour. Mais je comprends ta sollicitude et je t’en remercie grandement.

    @Marc

    Je vais ajouter en copier-coller le commentaire que j’ai laissé sur le blogue de M. Lisée. Juste que tu comprennes à quel point le gouvernement méprise les québécois « de souche ».

    Voici ce commentaire qui s’adressait à un dénommé Shaman Tito qui se plaignait que le gouvernement du Québec ne donnait pas assez l’exemple en matière d’emploi:
    Si le Québec n’arrive pas à atteindre ses objectifs d’embauche de groupes cibles, ce n’est pas qu’il n’essaie pas. Il semble que dans bien des ministères où de nombreux postes sont à combler de manière permanente, on évite de combler ces postes parce que les employés occasionnels qui les occupent ne font partie d’aucun groupe cible. Ces employés, bien que considérés comme occasionnels sont parfois en emploi de manière continue depuis plusieurs années. Mais, comme il faut atteindre les objectifs du programme d’accès à l’égalité en emploi, on attend d’avoir sur les listes assez d’employés occasionnels faisant partie des groupes cibles pour pouvoir atteindre l’objectif de ce programme qui est de 33% pour la grande région de Montréal. Pendant ce temps, les employés dits “de souche” se retrouvent avec un faux statut d’occasionnel et sont traités comme des employés de seconde classe n’ayant aucune sécurité d’emploi, ni possibilité de progresser dans leur carrière. Tout ça parce que les nouveaux arrivants ne se bousculent pas au portillon. Tout ça aussi parce que personne ne semble s’être avisé que, comme une carrière dure en moyenne une trentaine d’années, il est tout à fait normal qu’on ne puisse pas refléter la composition de la société actuelle à moins de congédier tout le monde à chaque année.

    On peut trouver l’enquête de la Commission de la fonction publique sur les occasionnels de longue durée à cette adresse: http://www.cfp.gouv.qc.ca/images/pdf/occasionnel_longue_duree_mai2010.pdf

    Les liens entre cette situation et les objectifs du programme d’accès à l’égalité en emploi sont expliqués à la page 46 du document.

    Cette situation, je l’ai vécu personnellement. On vient de mettre fin à mon « contrat » qui durait depuis dix ans. Une de mes meilleures amies l’avait vécu l’année d’avant après sept ans de « contrat » ininterrompu. Alors, moi, la fiction des « pauvres immigrants » discriminés par les méchants québécois xénophobes et racistes, j’en ai vraiment, mais vraiment marre.

    Répondre
  • avatar
    4 mars 2011 à 15 03 28 03283
    Permalink

    Bof… tant qu’à insulter le monde, tu dois bien t’attendre à recevoir le même traitement ô grand blogguer , fallait peut être que je m’agenouille en te sussurant poliment avec une belle envolée lyrique bien française que tout ton argument ne tient que sur des généralités et est basée sur la peur de l’autre et de la baisse de ton tit tit pouvoir d’achat ??? une tite fleur avec ça ma pupuce ?

    Répondre
  • avatar
    4 mars 2011 à 15 03 35 03353
    Permalink

    Alors, moi, la fiction des « pauvres immigrants » discriminés par les méchants québécois xénophobes et racistes, j’en ai vraiment, mais vraiment marre.
    Pov toé … la souche a l’air ben implantée hein … au fait, on devient quand « de souche  » ? après .. 30 ans ? une vie ? quand on est né icitte ? quand c,est l’grand père qui colonisait le Lac ? quand on a un ancétre jésuite qui courait derriere Montcalm ? quand on est blanc ? bleu ? parlant de mépris pour les souches , les améridiens, y doivent vous trouver drôlement chiants comme immigrants vous aussi …

    Répondre
  • avatar
    4 mars 2011 à 15 03 44 03443
    Permalink

    Est-ce que vous êtes aussi un importé ??????????? (…)
    Avez-vous peur d’affronter le Q.I. des pissettes et plottes molles de la vielle »EUROPE » ?

    commentaire qui résume bien le type de lecteur qui aime ton billet Renard..génial … en passant JM, avant de te foutre de mes fautes de clavier, relis toi, ton orthographe est aussi pathétique que tes arguments.

    Répondre
  • avatar
    4 mars 2011 à 16 04 12 03123
    Permalink

    @Marc

    C’est justement un des problèmes. Selon les critères d’application de la politique d’égalité en emploi, on peut être un enfant de la 2e ou 3e génération d’une communauté culturelle et être encore considéré comme faisant partie d’une communauté culturelle. Selon cette définition un Curzi, un Fotopoulos ou un Ignatieff pourra se prévaloir de son appartenance à une communauté culturelle pour accéder plus rapidement à un poste dans la fonction publique.

    Comme je l’ai déjà mentionné plus haut, mais que tu ne sembles pas avoir compris, le problème provient de notre gouvernement, pas des immigrants ou des communautés culturelles.

    Pis pour ton édification, ma fille s’est fait dire toute son enfance de retourner dans son pays, bien qu’elle soit née ici. Alors, tes petits sarcasmes sur les « de souche » dont je fais partie, tu peux te les mettre où je pense.

    Répondre
  • avatar
    4 mars 2011 à 16 04 51 03513
    Permalink

    Alors, tes petits sarcasmes sur les « de souche » dont je fais partie, tu peux te les mettre où je pense
    C’est exactement là où ils sont Terez vu la hauteur de ton débat sur les souches , tu parles oui que vous en êtes des souches …t’arrêtes pas de me dire que vous parlez du gouvernement mais t’arrêtes pas de me parler de ton vécu … bonjour la paradoxe dans l’argumentation … produits d’un systéme tu es , produits d’un systéme tu resteras avec ce type de vision . les québécois de souche..qu’est ce qu’il faut pas entendre …

    Répondre
  • avatar
    4 mars 2011 à 20 08 48 03483
    Permalink

    Marc ne perd pas ton temps, il lit a peine les commentaires et je survole ces articles et commentaires comme cela nous sommes quitte. 😆

    ce blog attire toujours les meme personnes et sert de relais aux articles publie sur un autre site sans papier que je me suis interdit de consulter apres une ancienne dispute avec un admin, con comme ses pieds.

    Malheureusement, le Quebec ne s;en sortira pas meme avec les ingenieurs et medecins etrangers. Je pense qu’il est temps de quitter le navire avant qu’il coule mais ou aller c;est la bonne question. En France avec Sarkozyzy ou en Italie avec Berlusconi :/

    Répondre
  • avatar
    4 mars 2011 à 20 08 54 03543
    Permalink

    Je suis au fond d’accord l’immigration ne sauvera pas elle seule le Quebec, la planche est trop pourrie et ceux qui gouvernent ou ont gouverne sont assez incompetent

    Je mets les gouvernement pequistes et Charest dans le meme panier ou poubelle, 😆

    Répondre
  • avatar
    4 mars 2011 à 20 08 56 03563
    Permalink

    A toi le choix, bye bye, moi ma place c’est icitte, je l’ai choisi, et j’emmerde les indépendantistes fachos, les conservateurs fachos , les libéraux fachos, les racistes têteux de souche et les immigrants déçus, c’est ma place, j’y aie fait ma famille, j’y aie construit ma baraque, j’ai jamais rien réclamé et fuck tout le monde .

    Répondre
  • avatar
    4 mars 2011 à 22 10 09 03093
    Permalink

    @Marc

    Si tu savais lire, tu verrais que mon vécu, c’est le même que celui de ces femmes des premières nations qui ont marié des blancs et dont les enfants se sont fait traiter de « pommes » (rouges à l’extérieur et blancs en dedans) comme ma fille s’est fait traiter de « noix de coco » ( noire à l’extérieure et blanche en dedans). Mais comme tu ne sais pas lire et que tu n’es pas capable de te rendre compte que je ne suis pas la « de souche » typique, tu ne sais plus quoi répondre.
    En tous cas, j’ai beaucoup plus d’atomes crochus avec mes consoeurs des premières nations, qui savent ce que c’est que de se retrouver entre l’arbre et l’écorce, qu’avec les petits immigrants de mauvaise foi comme toi.

    @Aimé

    Il semble qu’on n’en aura jamais fini avec ces histoires de « races ». J’apprécie plus que tout la diversité de notre monde, mais il reste que l’immigration « de masse » est au Québec ce que les OGM sont à l’agriculture biologique. Dans ma phrase, le terme important est « de masse ». Je n’ai rien contre une immigration à échelle humaine.

    Répondre
  • avatar
    4 mars 2011 à 23 11 38 03383
    Permalink

    Je suis indépendantiste.
    Je suis en faveur de l’immigration.
    Je suis en faveur de la diversité culturelle.
    Je suis, en même temps, viscéralement en faveur d’une coercition linguistique capable d’assurer l’intégration à la communauté francophone tout en assurant le maintien de la diversité culturelle.
    Je suis en faveur des accommodements culturels et religieux, mais faut pas pousser au delà d’une certaine limite; les heures de piscine fermées aux pères pour des motifs religieux, ça me fait suer.
    Je donne entièrement raison à ce triste Lafontan… triste, parce qu’il a la tête un peu enflée et le mépris un peu facile.

    Mon père (US born) est un immigrant. Deux de mes petites filles sont nées à l’étranger et sont des néo-québécoises. Mon ex est née en Europe de l’Est. Je vis dans un bled perdu qui comptait proportionnellement plus d’immigrants, dans les années 40 et 50, que Montréal et Toronto; leurs descendants sont aujourd’hui bien intégrés à la communauté francophone.

    Et il faudrait que je me rallie à la thèse de Dubreuil et de Marois?

    Désolé, mais c’est NON.

    Répondre
  • avatar
    5 mars 2011 à 13 01 38 03383
    Permalink

    Je ne peux que me poser 2 questions maintenant , je n’ai lis qu’une fois.
    1 = > Monsieur Marc Lafontan , avez-vous manquer de bois cet hiver. === Sur votre page , vous parlez d’une serre avec des triangles. Juste pour vous dire comment ils sont cons ceux qui l’ont conçus en croyant au miracle , si quelqu’un est de la campagne il sait : que ce n’est pas les triangles mais les heures d’ensoleillement , qui fait que cela marche.

    Pour ce qui est de mes fautes , que ce soit mon nom ou un surnom , j’aime qu’il soient bien écrits. Si j’ai mal écrits le vôtre , veillez me pardonner et ne chicanez plus Madame Térez L. , ça manque de classe.

    Pour ce qui est des immigrants qui sont sûrement malheureux l’hiver le thermostat collé au fond , car cela doit être beaucoup trop sec dans leur logement à cause que le sec est aussi néfaste pour la santé que l’humidité, === Pourquoi pour quelques années ne pas importer que les immigrants pour les postes à combler jusqu’à ce que tous les autres aient du travail  »AU QUÉBEC » ?

    Monsieur Paul Napoli , la Vieille Europe avez déjà colonisé le Québec , ça me surprendrait que le Québec se laisse faire à nouveau , tentez votre chance chez les Anglais.
    === Dernière heure , je viens d’apprendre que l’on va donner annuellement 150,000$ à Michael Jean à vie pour le petit peu de temps quelle a représenté la Reine. === Est-ce qu’il faut payer cela aussi à la Clarkson et l’autre qui était en chaise roulante ???????????
    Jean-Marie De Serre.

    Répondre
  • avatar
    6 mars 2011 à 6 06 55 03553
    Permalink

    Le Quebec peut il rembourser avec le Canada l’argent pour obtenir un visa ?
    Ca m’a couter environ 2000$ !
    Il me semblait avoir entendu qu’ils allaient rembourser une partie mais je m;en suis pas occupe.

    Si les premières immigrations étaient « gratuites », depuis les dernières décennies c’est payant avec sélection en fonction des diplômes.
    Problème ils sélectionnent trop de diplômés par rapport a la demande qui a offre surtout des petits jobs. Du coup il y a des retours pour les immigrants européens sans récupérer leur argent. Ça ressemble a une arnaque légale et canadienne.

    Sinon en France ça va mal, le parti FN, anti UE et xenophobe, fait 23% dans les sondages.
    http://espritlogique.wordpress.com/2011/03/06/sondage-fn-a-23-devant-le-ps-et-lump-a-21/

    M.Jean-Marie De Serre.
    Par anglais, vous pensez aux provinces anglophones du Canada ?
    C’est une idée …
    Je râle mais je ne suis pas si mal que ça a Montreal. Je m’inquiète pour les services de santé et pour l’éducation.

    Je n’aime pas les britanniques et la reine qui peut aller au diable. :mrgreen:

    Répondre
  • avatar
    6 mars 2011 à 14 02 42 03423
    Permalink

    Monsier Paul Napoli , si vous trouvez cela si terrible 2000 dollars , moi , c’est 20,000 dollars de Notaires , d’Avocats et de Penunes parce que ma pression est trop haute depuis 1996.

    Un jour un Gouvernement m’a crossé , mais j’ai dit cela ça suffit l’an 1999 , dans le journal et en 2001 ma page Web le 10 septembre 2010. === Je racontais tout ce qui m’arrivais et mettait les écrits et les photos. === Sûrement quelque part quelqu’un a vu.

    Donc , j’aurai été , je ne suis plus là pour long et vous vous devez D’ÊTRE.

    Je peux par contre vous dire que vous n’irez nullepart en vous en prenant aux  »FEMMES QUI OSENT » , ni en ne le fesant pas  » ALTRUÏSIVEMENT ».

    Ça va très mal en France , ils sont tellement imbus d’eux-même depuis Napoléon……… Pour ce qui est des Anglais , j’ai parmi ceux-ci : de mes meilleurs amis.

    Vous vous inquiétez pour la même chose que moi ; la santé et et l’éducation.
    Jean-Marie De Serre.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *