Un gouffre représentatif

3x4Il y a bien longtemps que je n’ai pas effleuré un thème qui m’est pourtant cher, soit la souveraineté du Québec. Je pourrais l’expliquer sommairement par le seul fait que sur le web il n’y a pas grand monde à convaincre, parce que s’y trouver démontre bien qu’on est dans une dynamique active, et donc peut-être moins indécis politiquement. Enfin, personne ne m’a jamais dit ouvertement que je l’avais convaincu de regarder la souveraineté du Québec comme une avenue possible et souhaitable.

Pourtant, à regarder l’actualité, je ne cesse de me dire que ci et que ça est une bonne raison, que de vivre dans un pays à nous serait une tout autre expérience : qu’on cesserait au moins de blâmer les autres quand il y a des problèmes et qu’on se retrousserait sûrement plus les manches. Optimisme quand tu nous tiens! Mais bon, entre le statu quo où on est vivant (dans son sens le plus neutre) et un pari dont le résultat n’est, par définition, aucunement garanti, il y a une tendance tout à fait normale vers le premier choix. Et c’est là où l’appui à la souveraineté, qui se situe toujours grossièrement entre 30 et 40%, est impressionnant.

Mais pour revenir au ci et au ça, la lecture du dernier sondage Léger Marketing fait bien ressortir comment nous sommes mal représentés à Ottawa. Avec 12% d’appui populaire au Québec, le parti conservateur se retrouverait à peu près au même point que l’ADQ… si le ROC ne faisait pas partie du calcul. Étant donné que la souveraineté du Québec ne m’effraie pas, je suis capable de faire la soustraction : on n’aurait pas quelqu’un de la trempe de Stephen Harper à la barre si c’était autrement. Et je ne parle même pas de Jean Charest

Je vous invite à poursuivre votre lecture du côté de Pierre Bluteau qui expose deux autres bonnes raisons de faire l’indépendance.

11 pensées sur “Un gouffre représentatif

  • avatar
    1 avril 2009 à 13 01 05 04054
    Permalink

    Si je vote un jour pour l’indépendance, ce sera justement pour ne plus avoir d’impôt, de taxes, de règlementation abusive, et de ces fonctionnaires parasites qui nous prennent 50 % du fruit de notre labeur.

    Me faire fourrer par Ottawa ou par Québec, c’est du pareil au même.

    Fuck l’indépendance! Commençons par crisser dehors les médiocres profiteurs du PQ, du PLQ, de l’ADQ, de la Chambre de Commerce, de l’empire Power, de la Caisse de Dépôt, etc…

    Après ça on parlera d’indépendance.

    L’indépendance sans les couilles pour se battre, ça n’existe tout simplement pas!

    Paix!

    Répondre
  • avatar
    1 avril 2009 à 13 01 08 04084
    Permalink

    Les mêmes  »intellectuels » qui prêchent l’indépendance signent des pétitions pour enlever les fusils des mains des chasseurs.

    Comment vous allez la faire votre indépendance?

    En demandant à Ottawa la permission de partir?

    Ce n’est pas sérieux.

    Paix!

    Répondre
  • avatar
    1 avril 2009 à 13 01 11 04114
    Permalink

    Le problème, ce n’est pas l’indépendance -vs- le Canada, le problème c’est de se laisser mener par la collection de minables politiciens qui sont dans les villes et villages de la province, qui se graissent les poches avec vos taxes.

    Payez 3000 $ par année pour avoir de l’eau et faire ramasser ses vidanges. Il est là le problème.

    Des crétins au volant. Voilà le vrai problème.

    Répondre
  • avatar
    1 avril 2009 à 13 01 14 04144
    Permalink

    Et pour ceux qui ne sont pas au courant, le Québec n’a jamais signé la Loi constitutionnelle de 1982.

    Alors, dites-moi donc en vertu de quoi le Québec fait-il partie du Canada?

    Paix!

    Répondre
  • avatar
    1 avril 2009 à 13 01 44 04444
    Permalink

    Je ne suis pas Canadian, je suis Québécois. L’indépendance ne me fait pas peur du tout.
    Le Québec est très bien capable de se gouverner tout seul, sans Ottawa pour venir nous écraser.
    Ne croyant plus à l’option d’un référendum honnête, c’est-à-dire : sans tricheries de la part des fédéralistes, je me demande comment y parvenir sans prendre les armes…..
    Une déclaration unilatérale suite à une victoire éclatante du PQ ? peut-être est-ce la seule option.

    Répondre
  • avatar
    1 avril 2009 à 16 04 09 04094
    Permalink

    Garamond…. tu crois que la Madame qui vit dans le château à l’Ile Bizard n’est pas une menteuse de calibre olympique?

    http://www.youtube.com/watch?v=sBUZJ4oxwMo&feature=related

    Tu suivrais cette madame qui devrait retourner dans sa cuisine faire des tartes et des gâteaux?

    http://www.youtube.com/watch?v=XF-rNiiXxc0

    Pas moi!

    Pas plus elle que Patapouf ou le Ti-coune de l’ADQ!

    L’indépendance ça commence dans la tête!

    Je n’ai pas besoin des ces bouffons!

    Paix!

    Répondre
  • avatar
    1 avril 2009 à 16 04 11 04114
    Permalink

    Les politiciens fédéralistes et indépendantistes sont tous dans la même gang.

    Le club des parasites qui vivent au crochet du reste de la population!

    Paix!

    Répondre
  • avatar
    1 avril 2009 à 16 04 21 04214
    Permalink

    Aimé,

    je lis tes commentaire et il y a une seule question qui me vient en tête : l’oeuf ou la poule?

    Répondre
  • avatar
    2 avril 2009 à 2 02 13 04134
    Permalink

    A la question ¿ l´oeuf ou la poule? la réponse est l´oeuf mais il n´était pas de poule, bien sûr, ce qui appliqué au cas qui nous occupe veut dire que le Québec n´est pas du Canada . Vive la liberté du Quebec et son indépendence!

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *