Lettre aux auteurs et commentateurs

Lettre du 11 janvier 2014 – Carolle Anne Dessureault, éditrice

L’objectif des 7 du Québec : la liberté d’expression dans le respect de la pensée de l’autre sur une plateforme où les esprits se rencontrent dans un esprit libre afin d’élargir leurs points de vue  … ce n’est pas ce qui se passe présentement.

Je suis profondément attristée par la déviance de la qualité de réflexion vers des propos blessants. Je me mets à la place des auteurs, des commentateurs et des visiteurs, et nous ne représentons pas présentement le média alternatif hautement respectueux de la pensée d’autrui que nous avons prétendu être. Cette dérive doit être rectifiée immédiatement.

Lorsqu’un groupe de commentateurs se retrouvent sur un même article, comme ce fut le cas pour sur Dieudonné de Robert Bibeau et de Paul Laurendeau, et que ces commentaires tombent dans la grossièreté, c’est le même phénomène qui se produit comme lorsqu’un accident a lieu au coin d’une rue qui attire une petite foule pour l’aspect sensationnel. On néglige les autres beautés des articles, du site au complet, il y a trop de réactions émotionnelles perturbantes.

Pour l’instant, il n’y a plus de censure. Celle-ci sera révisée avec l’appui d’un groupe consultatif. J’ai toujours encouragé les gens à commenter dans le respect et la courtoisie. Je vous le demande de nouveau.

Merci de votre collaboration,
Carolle Anne Dessureault, éditrice

————————————————————————————————-

DEUXIÈME LETTRE ENVOYÉE AUX COMMENTATEURS ET AUTEURS DATÉE DU 12 JANVIER 2014 – EN RÉPONSE AUX COMMENTAIRES ENVOYÉS

À tous ceux qui ont commenté sur mon article d’hier (par ordre alphabétique) : 
Pierre JC ALLARD
AMADEUS
Nicolas BEAUDIN
BIDI
André BOYER (Poivre de Cayenne)
Serge CHARBONNEAU
Oscar FORTIN
Le GAÏAGÉNAIRE (J.F. Belliard)
Denis GÉLINAS
Gilles H
Paul LAURENDEAU
André LEFEBVRE
MURA
PEEPHOLE
Demian WEST

Je tiens à remercier chacun de vous d’avoir pris le temps d’exprimer votre opinion sur la situation.

La mission des 7 du Québec
Pourquoi existons-nous ? Pour réunir des gens qui ont le goût d’écrire et de s’exprimer sur des sujets qui leur tiennent à coeur et qui les font vibrer, incluant l’Actualité. Nous existons aussi pour informer et pousser la réflexion, inspirer des personnes pour qu’elles aillent plus loin dans leur propre réflexion pour se sortir des conditionnements appris et des informations fabriquées. Pour que tous ensemble nous nous libérions à notre rythme, allions plus loin dans la recherche de la vérité, pour nous enrichir humainement aussi par la culture et les connaissances des autres.

Comme vous l’avez constaté en visitant le site, nous faisons de la place à l’architecture, la littérature, l’histoire, la peinture, la cosmologie, l’éveil de la conscience, la simplicité volontaire, les religions, le municipal, la conscience responsabilité sociale, de récentes découvertes scientifiques, des faits divers, des débats de société, et bien sûr, une actualité d’ici et d’ailleurs quotidienne. Une trentaine d’auteurs aux horizons diversifiés, il va de soi, invités à partager et à connaître le point de vue des autres, peut facilement créer des digressions et glisser dans une fausse dialectique qui s’entête davantage à persuader l’autre qu’à s’ouvrir à son point de vue. La vérité, ne croyez-vous pas, n’appartient pas à un seul être, je la verrais plutôt comme un diamant reflétant de multiples facettes, chacune des facettes diffusant une lumière. Lorsqu’une personne prend le temps de lire à fond l’article d’une autre sans penser en le lisant à toutes les contradictions qui se lèvent en elle pour réagir, elle a l’occasion de s’abreuver à une nouvelle source. Si elle n’en trouve pas, au moins, oui à tout le moins, que les échanges demeurent courtois et respectueux. Enfin, que les auteurs expriment librement leurs opinions, mais il est leur est demandé de ne pas partir en guerre contre ceux qui pensent différemment.

La vision du site : la liberté d’expression d’un média alternatif pour informer et pousser la réflexion. Notre groupe ne s’identifie à aucune appartenance, ni religieuse, ni sectaire, ni politique
Nous sommes donc libres dans l’expression. Encore faut-il pour transmettre une pensée libre respecter toutes les parties, respecter CEUX QUI ne pensent pas comme nous. Une liberté d’expression à laquelle, en tant qu’éditrice, je ne mettrai pas de barrières. J’ai toujours demandé qu’on échange avec courtoisie, respect et éthique. Pourquoi ? Parce qu’à un certain niveau lorsque les débats tombent dans les insultes et les attaques, les reproches, on crée des réactions qui déstabilisent la personne qui les reçoit et qui ne peut plus s’exprimer librement, parce qu’elle aura peur d’être critiquée si elle dit telle chose, peur de faire rire d’elle, peur de se faire attaquer. Ou pour masquer sa peur, elle ira trop loin, blessera davantage pour ne pas être blessée.

Dans les échanges, nous ne demandons pas que les gens pensent comme nous, mais qu’ils pensent. Ensemble, je crois que nous partageons cet idéal que plus les gens penseront par eux-même, mieux la société s’en portera. C’est pourquoi il nous faut d’abord, en tant qu’auteurs et commentateurs, nous appliquer à nous défaire de nos conditionnements appris qui nous empêchent de respecter la différence. Si on respecte la différence, celle-ci sera énoncée dans des termes non blessants. Dès que les termes blessent, c’est qu’ils sont dits avec force et bruit, pouvoir et attaque.

Une liberté d’expression, pour aller vers un point de vue élargi
Le but des discussions et échanges est de nous amener sur un plan individuel à évoluer et à élargir nos points de vue, un gain riche pour chacun. Après, par mimétisme, modèle, d’autres emprunteront le même chemin. On n’enseigne jamais mieux que par l’exemple.

Comme nous le fait remarquer si bien BIDI dans son commentaire de 12 h 15 (12 janvier),
« tout est une question de point de vue et ce dernier n’est jamais absolu, il change avec le temps. Le point de vue se considère comme le vrai, le bon et le beau, et l’autre nous faisant face est bien sûr le faux, le mal, le mauvais qu’il faut convaincre. Dans les deux points de vue, les deux ont raison et les deux ont tort. La dualité de points de vue est un cercle vicieux. » À la place rappelons-nous que nos points de vue ne sont que des fragments. Donc, transcender le point de vue !

Mon leadership
Mon leadership a été critiqué, pas de leadership dit souvent SC. Certes, je n’exerce pas un leadership selon ses critères. Je ne suis pas ici à la tête d’une multinationale avec un encadrement où on impose des règles strictes de comportement, des rendements d’objectifs, sinon, c’est la porte. Je n’ai pas été choisie pour agir de la sorte.

Il y a plusieurs sortes de leadership, la définition s’est grandement élargie au cours des dernières années selon des études faites sur le sujet. Je suis de la catégorie de ceux qui croient en la vision de la mission – celle-ci vient de vous être énoncée dans sa nudité – la confiance dans le groupe des auteurs que je respecte profondément, le soutien des valeurs d’éthique et de respect. Ces deux qualités sont essentielles pour maintenir la cohérence et l’harmonie sur notre site.

Je partage la vision de Amadeus quand elle dit que trop de règles précises et d’encadrement poussent des gens à les frôler ou à marcher carrément sur la ligne. D’ailleurs, je crois tout à fait moi aussi que la personne intègre – des personnes adultes que nous sommes – n’a pas besoin de suivre un leadership ni de règles précises. Porter sa responsabilité et agir au mieux de son être. C’est toujours ainsi que j’ai considéré mes collaborateurs.

En tant qu’éditrice, mon rôle est d’inspirer les auteurs à une collaboration fructueuse entre eux, à respecter la mission de notre site, à en être des représentants. J’ai les capacités pour mener à bien ce site, en autant que j’obtienne la collaboration et l’adhésion du groupe. Seul on ne peut rien faire. C’est ensemble que nous pouvons réaliser nos objectifs. Et comme le dit si judicieusement André Lefebvre à Serge Charbonneau, il lui faut renoncer à vouloir « que je tienne la barre comme si c’était lui qui la tenait ».

La situation de crise
Nous sommes à un carrefour. Des mesures doivent être prises. Pas toutes aujourd’hui.

LA CENSURE. Paul Laurendeau ne s’occupe plus de la censure. Il en est même content. Je crois que tous les différends sont nés de cette censure qui a rempli bien des pages de commentaires et amené de l’ironie, de s’en prendre davantage aux personnes qu’aux idées, de l’acharnement à forcer une personne à répondre … en passant, si un lecteur fait un commentaire, et qu’on lui répond d’une façon qui ne lui plaît pas, il n’est pas obligé de répondre. Il peut mettre un point final. Il m’arrive souvent de faire un commentaire sous celui d’une personne et je m’attends parfois avec plaisir à une réponse, mais il n’y en a pas. Le respect, c’est de laisser l’autre décider par lui-même s’il veut poursuivre ou pas. La liberté d’expression, c’est libre. Donc, inutile de retenir, d’insister.

LES COMMENTAIRES BLOQUÉS – LES PSEUDONYMES
Il y a de la lumière à faire sur autant le blocage de commentaires que l’attribution de pseudos à certaines personnes, dont Paul Laurendeau. Avant de juger et de condamner, je vous suggère d’attendre que toutes les informations soient réunies afin d’éclaircir la situation. Vous serez avisés du résultat de la démarche, bientôt, dans quelques jours.

Ouverture d’une tribune – protéger les 7 du Québec des débats actuels
J’accepte le conseil sage d’Oscar Fortin proposant l’ouverture d’une tribune pour débattre de l’organisation, des interventions internes à la gestion et l’orientation du site autre que sur celle ouverte à l’ensemble des lecteurs et lectrices.

Je suis également ouverte à un conseil d’orientation d’une douzaine de personnes qui pourraient recevoir et discuter de ces questions et prendre les décisions appropriées.

Donc, que les personnes désirant se porter volontaires veuillent bien donner leur nom en m’écrivant sur notre adresse : les7duquebec@gmail.com   Je ferai par la suite un document de travail sur lequel nous pourrons échanger.

Évidemment, le groupe du Comité de sélection d’août 2013 est fortement encouragé à se présenter. D’autre part, cette invitation s’ouvre également aux autres auteurs. Elle n’est pas fermée aux commentateurs s’ils jugent qu’ils pourraient apporter de l’aide à la direction du site.

Paul Laurendeau
Paul est encore l’éditeur-adjoint. Nous discuterons ensemble demain de la situation. Au déplaisir de plusieurs, je dois avouer que nous avons toujours eu des liens professionnels respectueux et enrichissants, qui ont souvent débouché sur une pensée élargie. Je vous tiendrai au courant de la suite des événements.

J’ai mentionné tout à l’heure que la censure fut le début d’une longue débandade. Dans cette optique, je considère que chaque personne qui s’est laissée aller à des propos excessifs et hors sujet en est responsable. Collectivement, nous avons tous notre responsabilité.

Demian West
Je ne peux clore cette lettre sans transmettre mes remerciements à Demian West pour la compréhension qu’il a eue de ma situation. Son soutien m’a aidée psychologiquement à bien des moments où je me sentais tanguer dangereusement. Je n’ai pas de pudeur à le dire : je suis attristée de son départ. Il est vrai que je serais réjouie s’il nous revenait. Demian est une perte inconsolable pour la qualité de notre site. Demian est aussi invité à faire parti du Conseil d’orientation. J’en serais honorée.

Carolle Anne Dessureault
Éditrice

 

322 pensées sur “Lettre aux auteurs et commentateurs

  • avatar
    11 janvier 2014 à 20 08 19 01191
    Permalink

    Bonjour,
    Je suis en parfait accord avec vous, aucune censure. Par contre l’élimination IMMÉDIATE d’une pomme pourrit.
    Ce n’est qu’une opinion

  • avatar
    11 janvier 2014 à 20 08 22 01221
    Permalink

    Ma définition d’une pomme pourrit, toute personne qui ne peut exprimer sa divergence d’opinion, dans un climat de respect de l’autre.

  • avatar
    11 janvier 2014 à 22 10 24 01241
    Permalink

    Il y a certainement une pomme pourrie et elle est clairement identifié.

    La crédibilité du site et sa survie dépend des actions que vous prendrez face a ce triste individu.

    Je crois personnellement qu’il y aurait eu lieu d’intervenir dès les premiers insultes faites a l’endroit de Serge Charbonneau et le mutisme dont a fait preuve ‘ l’offenseur’, devant les demandes répétées de mises au point par SC .

    Les interventions ‘ molles’ de PJCA et votre propre mutisme, ont menées a la situation actuelle.

    Avec comme résultat : Départ de SC, de DW, menace de départ de PHP, DG et p-ê d’autres qui observent la suite des évènements avant d’en faire autant.

    Les mièvres excuses de Laurendeau ainsi que sa persistance a utiliser une ribambelle de pseudo (même après ces excuses) ne dupe personne et laisse peser un doute sur la provenance de commentaires futures.

    • avatar
      11 janvier 2014 à 23 11 07 01071
      Permalink

      Malgré que je sois de toute évidence juge et parti dans ce dossier, je trouve votre analyse très juste.

      Serge Charbonneau
      Québec

  • avatar
    11 janvier 2014 à 23 11 05 01051
    Permalink

    Vous savez, ces porte-parole de compagnie…
    Ou encore ces attachés de presse de ministre…
    On toujours encore le porte-parole officiel de la Maison Blanche…
    Lorsqu’ils interviennent devant la presse…

    C’est un peu à eux que me fait penser le texte de Carolle-Anne, celle que j’attaque constamment selon M. West.

    Je n’attaque pas les gens, mais leur propos, leur attitude, et ce, en fonction de leur fonction.
    Mme Dessureault est la grande boss du site des 7 du Québec. Elle agit avec une main directrice qui ne tolère aucune critique.
    J’avais décidé de m’associer au 7 parce que je croyais en une équipe. Vous savez: une équipe !
    Enfin, j’espère que quelques-uns d’entre vous savent ce qu’est une équipe ou au moins ont une petite idée.

    Oui, j’ai critiqué Mme Dessureault pour son manque total de communication et d’esprit d’équipe.
    Je lui ai aussi envoyé passablement de mots gentils, si elle est honnête, elle peut vous le certifier. D’ailleurs, récemment sur un commentaire que je pourrais vous trouver s’il n’a pas été « caviardé ».

    À lire son texte ci-haut !… !
    Que dire !
    Que dire d’autres que mes premiers mots qui parlent de porte-parole qui ne disent rien et qui endorment les véritables questions !

    En plus de son manque d’esprit d’équipe, j’ai reproché et je reproche toujours son manque de « leadership », de direction, de vision partagé du site des 7.
    Seule elle est au courant de l’endroit où elle veut mener le site et comment elle entend y parvenir.

    Cette pomme pourrie dont parle un anonyme caché sous du poivre, je crois que c’est le sous-éditeur, à moins que ce soit moi, mais moi, j’ai déjà quitté ! Je ne suis maintenant qu’un saltimbanque de passage pour amuser la galerie.

    Cette pomme pourrie je l’ai noté dès la fin de l’été à l’éditrice. Aucune réaction.
    Et même une sorte de non-réception.

    Et dans ce fabuleux texte de Mme Dessurault, ce soir, qui a-t-il ?
    RIEN
    Que du vide et des vœux pieux!

    N’est-elle pas au courant des discussions, des sujets, des attaques et même de plusieurs conclusions qui en surgissent ?
    C’est tout de même incroyable d’éviter à ce point la réalité!
    J’oserais dire que le site en est rendu là justement parce que la boss du site balaie constamment la réalité sous le tapis.

    Et je suis là, moi, «Charbonneau», celui par qui tous les fléaux arrivent.
    J’ai le dos large malgré mon format, mais vous savez, je trouve parfois que vous exagérez un peu, oui, un peu.

    On m’attribue le mauvais rôle… bof que voulez-vous!
    Il semble que, peu importe mes mots, on me fait dire ce que l’on veut (et même littéralement).

    Je termine en disant que je suis TERRIBLEMENT déçu de cette note de Mme Dessureault. Je crois qu’un moment donné c’est un devoir de prendre position, de prendre CLAIREMENT position et de dire ce que l’on a dans le cœur et dans l’esprit.

    Je déplore la mollesse ou la complaisance de Mme Dessureault à l’égard de son bras droit.
    Ce site fonctionne selon une hiérarchie (et non une équipe) et il semble que la hiérarchie est mensongère, la vraie direction semble émaner de l’adjoint et non de la chef.

    Je retermine encore (oui je suis du genre qui n’en finit plus), en disant que tout de même, Mme Dessureault nous annonce une très bonne nouvelle. Ce soir la censure est exclue. Juste ça, c’est une EXCELLENTE nouvelle.

    Serge Charbonneau
    dit l’homme de la libre parole
    Québec

    • avatar
      12 janvier 2014 à 5 05 24 01241
      Permalink

      Charbonneau,

      Vous êtes autant dangereux que Laurendeau, car vous manoeuvrez sans cesse pour sortir CAD. C’est intolérable et injuste.

      Vous et Laurendeau n’avez aucun droit de littéralement imposer vos seuls points de vue à ce site que vous êtes en train de voler. C’est un putsch un point c’est tout.

      Et pour ma part, je ne lirai plus jamais un de vos articles non plus que ceux de Laurendeau.

      Depuis des semaines, vous ne cessez de reprocher à CAD qu’elle n’intervient pas et quand elle intervient vous balancez encore pire. Selon vos manoeuvres grossières, quoi qu’elle fasse elle aurait tort. Vous êtes un prédateur. Elle est votre cible, vous n’êtes pas un honnête homme, vous êtes un voyou tout comme Laurendeau.

      Demian West

      • avatar
        12 janvier 2014 à 5 05 31 01311
        Permalink

        Madame Dessureault demande que ces attaques et vulgarités cessent, et c’est vous qui n’agissez pas en ne cessant pas.

        Quand vous aurez fini, vous et Laurendeau et vos pseudos, ce site semblera une ruine, mais il ne sera pas une ruine, car la plupart des auteurs restent-là et ils sont le site.

        Vous et Laurendeau ne l’êtes déjà plus en raison de toutes les violences que vous nous avez imposées.

        Il est établi que Laurendeau a commencé en vous injuriant injustement, mais ça ne vous donnait pas le droit de harceler ce site et CAD, pour avoir votre revanche. C’est si indigne que je vous devine totalement irréformable tout comme Laurendeau ne changera plus, car il a goûté au pouvoir absolu et destructeur.

        DW

        • avatar
          12 janvier 2014 à 5 05 59 01591
          Permalink

          Ce site existera pour le long temps.

          Car on y débattra toujours avec Gélinas l’élégant, avec PJCA le sage rieur, CAD très sage également (on le verra bien vite quand tout sera retombé), PHP érudit éminent en Architecture et en symbolique parfois vif mais avec panache, Belliard qui reste toujours fin et expert en pointes qui savent toucher (il est fidèle à Laurendeau car ses textes sont excellents et nous sommes tous d »accord sur ce point), Fortin l’excellent homme de bonne volonté, André Lefebvre l’agile atypique qui sait toujours nous émerveiller par ses trouvailles, Bibeau le pur et dur que rien ne vient plier.

          Je débattrai toujours avec ces gens-là. Car ce sont eux qui animent le site dans les commentaires. Tout le reste n’est que péripétie et sera vite oublié.

          • avatar
            12 janvier 2014 à 6 06 13 01131
            Permalink

            Quand j’oeuvrais sur Agoravox, j’ai aussi été attaqué par des querelleurs et constamment. Et Laurendeau est tombé dans ce même piège.

            Et j’ai fait l’erreur d’aller dans la querelle et c’est perdre déjà. Aussi, je n’ai eu d’autre issue que de partir, car le terrain ne m’appartenait en aucune façon. Et ceci m’a été très profitable.

            En effet, le journalisme citoyen n’est pas toute la vie.

            Quand on est la cause ou l’occasion de troubles majeurs, il faut savoir s’écarter un temps ou s’éloigner pour revenir avec le bénéfice de la réflexion libérée de l’action et de ses contraintes. C’est la sagesse.

            Et recommencer plus tard. Ce n’est ni une perte non plus qu’un abandon, c’est une exploration des choses avec la bonne distance. Et je me permets ce conseil, car ces querelleurs du jour semblent si jeunes dans leurs rodomontades.

            Voilà le seul conseil que je puisse donner à Laurendeau et Charbonneau, puisqu’il n’est pas d’autre issue. Ils ne gagneront jamais en insistant. Ils perdront tout.

        • avatar
          12 janvier 2014 à 7 07 53 01531
          Permalink

          M. West je vous défie de relever ces dites attaques et surtout ces dites «vulgarités» que vous m’accusez outrageusement de tenir.

          Allez, M. West, dites où je dis ces choses dont vous m’accusez.

          Il y a des limites aux accusations gratuites, M. West.

          Mon défaut, M. West c’est d’être présent et de répondre à ces nombreuses attaques qui me sont destinées.

          Salutations, M. West
          Respirer par le nez et cessez de me voir comme le grand satan.
          Observez un peu ce que je dis, M. West, vous savez lire, je crois.

          Serge Charbonneau
          Québec

          P.S.: Je suis un peu dur avec vous, M. West, mais vous m,accusez sans relâche, à un moment donné il faut tout de même parler de la réalité, n’est-ce pas?

      • avatar
        12 janvier 2014 à 7 07 47 01471
        Permalink

        Votre jugement est radical, M. West.
        Vous avez cette fixation disant que je harcèle de façon impitoyable Mme Dessureault.

        Je la harcèle justement à cause de son laisser-aller qui a mené les 7 où ils en sont.
        je la harcèle pour son manque de communication et son manque de leadership.
        Je la harcèle et la provoque pour la faire rompre son mutisme et son immobilisme en plus de son manque d’esprit d’équipe.

        La faire tomber ?
        Voyons M. West, ce n’est pas mme Dessureault qui doit « tomber », c’est M. Laurendeau subitement devenu mon ami.

        Il faut que vous ouvriez un peu votre analyse de la situation, M. West. Vous surfez sur du préjugé et vous éviter le fond des choses.

        salutations,

        Serge Charbonneau
        Québec

    • avatar
      12 janvier 2014 à 7 07 02 01021
      Permalink

      Bonjour M. Charbonneau,
      En réponse à votre commentaire :
      Cette pomme pourrie dont parle un anonyme caché sous du poivre, je crois que c’est le sous-éditeur,
      Pour votre information mon identité dont je n’ai pas honte est André Boyer Québécois 71 ans.
      J’ai choisi l’anonymat car mes commentaires sont très peu sophistiqués et je ne croyais pas au-départ que ce site serait attaqué par des individus qui doivent-être à la solde des Puissants pour voguer de site en site afin de les détruire par l’intérieur en répandant leur fiel. Je ne serais pas surpris du tout que vous et M. Laurendeau soyez de connivence.
      Comme toujours ce n’est que mon opinion
      André Boyer

      • avatar
        12 janvier 2014 à 7 07 40 01401
        Permalink

        La rumeur se confirme moi et Paul Laurendeau sommes de conivences pour détruire l’intelligence et abrutir les citoyens.

        Lorsque le délire est enclenché…
        Il mène loin…
        Charbonneau/Laurendeau même combat !

        Merci de vous être identifié M. Boyer

        Salutations.

        Serge Charbonneau
        Québec

        • avatar
          12 janvier 2014 à 9 09 16 01161
          Permalink

          M. Charbonneau, M. A.Boyer ne confirme aucune rumeur, il émet une hypothèse suite à une analyse comme le ferait tout bon « Senior Underwriter ».

          Vous n’avez jamais pensé que le site peut être lu par des personnes matures qui s’expriment rarement mais qui ont une expertise au-delà de ce vous pourriez immaginer?

          DG

          • avatar
            12 janvier 2014 à 11 11 47 01471
            Permalink

            J’ai cru relever à quelques reprises cette hypothèse disant que Laurendeau et Charbonneau était en fait associer pour entrainer l’intelligence dans les bas-fond.

            J’ai trop vite conclu que la rumeur s’installait.

            Que voulez-vous, M. Gélinas, on devient souvent trop émotif. Ce fut mon cas.

            Votre précision est adéquate.
            Merci.

            Serge Charbonneau
            Québec

  • avatar
    11 janvier 2014 à 23 11 56 01561
    Permalink

    À mon avis, il est clair que M. Laurendeau doit quitter ce site. Nous ne pouvons pas lui faire confiance. Ses tactiques sont intolérables. Je ne suis pas contre sa liberté d’expression, mais qu’il s’arrange avec ses moyens, pourquoi s’associer à lui? Que ses méthodes ne concernent que lui. En approuvant les propos de Julie Soulange, même juste en ne les désapprouvant pas, il se démasque. Il la considère comme une amie par l’esprit. Devons-nous tolérer la haine, la vraie, celle qui se cache derrière les accusations d’antisémitisme, de nazi, de révisionniste, etc.? Et cela afin d’intimider plutôt que de démontrer, en étant incapable. Y a t-il des gens qui ne perçoivent pas ce petit jeu?

  • avatar
    12 janvier 2014 à 7 07 33 01331
    Permalink

    Bonjour Mme Dessureault,
    Je soutiens votre position concernant la censure, vous avez un site qui s’adresse à des adultes instruits et bien éduqués. En vous servant comme expérience de ce qui vient de se passer car vous savez très bien que malgré la bonne volonté des bonnes pommes dans le panier ils ne réussiront jamais à changer la ou les pommes pourries. Le risque que vous prenez c’est de contaminé le panier en entier.
    Le plus important est la perte de temps et d’espace que ces gens nous font perdre. Vous n’avez qu’à regarder sur ce site toute l’encre qui a été versé en vain, au lieu de discuter de sujets importants ou du moins intéressants.
    Mon opinion est qu’à l’avenir DÈS LES PREMIERS SIGNES D’UN MANQUE D’ÉDUCATION ÉLIMINER
    Le but premier de ce site doit-être un échange d’idées et d’opinions, dans le RESPECT.
    Vos mieux être moins nombreux, mais rester productif. A 71 ans je n’ai pas de temps à perdre à lire des chicanes d’adolescent.
    André Boyer

  • avatar
    12 janvier 2014 à 10 10 37 01371
    Permalink

    Les7duquebec est un site auquel de participe bien humblement avec des articles dont les sujets ne sont pas toujours les plus percutants pour la grande majorité des lecteurs et des lectrices de ce site. Je lamente profondément la tournure des débats qui en viennent à s’en prendre davantage aux personnes qu’aux idées. Je suggère que toutes les interventions, internes à la gestion de ce site, se réalisent sur une tribune autre que celle ouverte à l’ensemble des lecteurs et lectrices du site. Comme on dit, s’il y a du linge sale à laver qu’on le fasse entre ceux et celles directement impliqués dans l’organisation et les orientations du site. Je ne sais pas trop comment tout cela pourrait s’organiser, mais il me semble important de protéger les 7duquebec de débats qui doivent se régler à un autre niveau. Je pense à une adresse de courriel où ceux qui veulent débattre de ces questions puissent s’y joindre et partager sans retenue leurs échanges et leurs suggestions. Je pense également à un conseil d’orientation d’une douzaine de personnes qui pourrait recevoir et discuter de ces questions et prendre les décisions appropriées. Que les volontaires donnent leur nom.

    Personnellement, j’ai beaucoup de respect pour Serge Charbonneau, mais aussi et tout autant pour Carolle Anne Dessureault qui a toute ma confiance dans son poste d’éditrice. Le défi à relever n’est pas simple et la qualité humaine à y mettre dans son traitement ne l’est pas moins. De quoi aiguiser notre humanité, mais aussi la force de nos convictions. Parfois ça peut donner l’impression d’une véritable quadrature du cercle. Un beau défi à relever.

    Avec tout mon respect

    • avatar
      12 janvier 2014 à 10 10 56 01561
      Permalink

      Je suis parfaitement d’accord avec vous.

    • avatar
      12 janvier 2014 à 11 11 51 01511
      Permalink

      «Je suggère que toutes les interventions, internes à la gestion de ce site, se réalisent sur une tribune autre que celle ouverte à l’ensemble des lecteurs et lectrices du site.»

      Vous avez totalement raison, M. Fortin.

      Serge Charbonneau
      Québec

  • avatar
    12 janvier 2014 à 10 10 44 01441
    Permalink

    SC dit :

     »M. West je vous défie de relever ces dites attaques et surtout ces dites «vulgarités» que vous m’accusez outrageusement de tenir. »

    Ca c’est ce qui as jeté de l’huile sur le feu, selon moi. Effectivement lorsque j’ai lu cette réplique, j’ai pensé : On cherche a protèger Laurendeau ou bien a créer volontairement une polémique dans le but d’augmenter le traffic sur le site.

    C’est a se demandé si on s’rait en pleine technique de ‘Marketing’ sachant que ce genre de polémique attire. La preuve PJCA (qui jouissait presque) apr`s le constat de l’augmentation de l’audimat et les autres qui s’en attribuaient le mérite.

    Peu importe la qualitée des articles, il restera toujours des effluves de merdes pour qui ont été témoins des év;enements déplorables qui aura marqué le court passage de Charbonneau, chez qui vous avez déclenché une colère légitime en lui imputant d’avoir tenu des propos semblables a Laurendeau. Ce qui n’est pas le cas et je vous met aussi au défi d’ afficher ces commentaires.

    Ayez assez d’humilité pour admettre vos erreurs, assez de colonnes pour dealer avec Laurendeau.

    Ya des ostie de limites a ce faire manger l’cul par les mites et je comprend l’insistance de Charbonneau a faire reconnaître son intégrité entaché par un psychopathe(qui s’est révélé dans toute sa splendeur) et par ceux qui ont refusé de prendre leur responsabilitées.

    • avatar
      12 janvier 2014 à 11 11 10 01101
      Permalink

      @ Peephole,

      Laurendeau et Charbonneau disent n’importe quoi et pour impliquer tout le monde dans leur querelle de sortie de bal de village.

      Il m’apparaît qu’ils ont agi de manière à perdre toute crédibilité d’ensemble. Ils sont responsables de leurs actes, et nul autre n’est responsable de leurs errances.

      Et que Charbonneau aurait dit des vulgarités ou non n’est pas le propos, puisque c’est son comportement qui est indigne d’un citoyen civilisé quand il harcèle quotidiennement l’éditrice et par des pulsions vraiment incongrues. Ces prestations ont démontré un machisme archaïque et dangereux.

      Le harcèlement est une violence inouïe. Et CAD a montré un cran hors du commun qui la légitime plus encore à la place qui est la sienne. Jamais elle n’a jeté d’huile sur ce feu. Elle n’a pas répondu à son harceleur. Que croyez-vous que j’aurais fait si Charbonneau tout du long des semaines s’était jeté sur moi au moindre de mes commentaires et pour me réduire comme sa proie. Avec une ténacité de prédateur étrangement affermi dans cette pratique. Je l’aurais méprisé et puis j’aurais quitté le site.

      Ce qui signe le harcèlement c’est cette insistance à demander une intervention de la personne harcelée pour immédiatement lui en faire tous les reproches possible dès qu’elle intervient. Le harcèlement est une question de pouvoir et de domination.

      Et le manipulateur pervers peut avancer sans jamais dire un mot vulgaire, mais il arrive aussi qu’il déchaîne sa vulgarité à certaines occasions. C’est pourquoi, j’ai dénoncé ce couple de manipulateurs, aux intérêts conjoints qui sont la querelle et la violence dans les échanges, que je perçois dans les comportements communément incivils de Laurendeau et Charbonneau.

      Mais ceci n’engage que ma personne. Vous avez parfaitement le droit de penser que je me trompe.

      Il reste que je vois assez que nos deux compères ont déjà tout perdu (je veux dire qu’ils se sont perdus eux-mêmes) et que la figure qui sortira couronnée de cette épreuve est bien l’éditrice qui a su préserver le sanctuaire de la dignité de ce site en plus haute place.

      • avatar
        12 janvier 2014 à 12 12 09 01091
        Permalink

        M. West,
        Premièrement, je ne dis pas n’importe quoi.
        Je ne dis jamais n’importe quoi.
        Pour preuve, lisez tous mes commentaires.
        Tous mes articles depuis des années.

        Deuxièmement, cette chicane de village vous y avez sauté à pieds joints, vous avez même plié bagage et effacé vos textes.
        Est-ce mes mots qui vous ont incité à faire ainsi ?

        M. West, je considère que vous êtes injuste à mon égard.

        Je considère que les grands responsables de cette vulgaire chicane de village sont l’éditrice qui dirige ce site ou qui est censée le diriger et l’ancien gestionnaire-fondateur, M. Allard qui n’ose prendre position au niveau opinion et qui, par sa notoriété et sa force morale, aurait pu mettre clairement les points sur les «i» dès le début. Il aurait aussi pu communiquer personnellement par courriel collectif au groupe DA Giovanni dont je faisais parti.

        Les grands responsables sont ces gens de responsabilités qui par leur mutisme et leur inaction ont laissé pourrir la situation.

        Je ne dis pas n’importe quoi, M. West.
        Vous pouvez persister à m’attribuer le gros du blâme de cette dérive qui m’a fait quitter un site que j’appréciais et qui m’offrait «une magnifique tribune» pour livrer de l’information et susciter le questionnement et l’éveil citoyen.

        Je ne dis pas n’importe quoi, M. West.
        Avec tout mon respect comme dirait mon «copain» Oscar (il est dangereux de dire que certains sont vos amis avec ma situation, je peux ternir leur réputation en les étiquetant « mes amis »), oui avec tout mon respect, j’oserais vous dire M. West que c’est vous qui dites absolument n’importe quoi et qui m’attribuer beaucoup de tors.

        Saluitations,
        En espérant que vous ayez l’obligeance de bien me lire.
        De lire mes mots tels qu’ils sont dits et de comprendre non pas ce que vous avez en tête, mais bien ce que j’essaie de vous transmettre.

        Serge Charbonneau
        Québec

      • avatar
        12 janvier 2014 à 12 12 16 01161
        Permalink

        M. West vous dites:
        «il harcèle quotidiennement l’éditrice et par des pulsions vraiment incongrues.»

        Veuillez démontrer ces calomnies de bas étage, M. West.

        Vous calomniez à outrance, M. West.
        Démontrez vos calomnies, M. West.
        Démontrez ce que vous dites.
        Et j’invite la personne mise en cause à venir s’exprimer sur ce point et témoigner elle-même si elle a senti des pulsions incongrues autres que professionnelles à son égard.
        Je l’invite sérieusement et cela me choque de voir qu’elle reste absente alors que nous discutons directement d’elle.

        Je vous serais gré, M. West de cesser ces accusations fautives ayant la qualité que vous dites ne pas apprécier.

        Salutations,

        Serge Charbonneau
        Québec

  • avatar
    12 janvier 2014 à 10 10 51 01511
    Permalink

    12 janvier 2014 à 5 h 24 min,
    Demian West
    a dit :
    Charbonneau,

    Vous êtes autant dangereux que Laurendeau, car vous manoeuvrez sans cesse pour sortir CAD. C’est intolérable et injuste.

    —Le preux chevalier au secours de la belle 🙂 Un peu comme Zoro sauf p-ê avec un masque un peu grand qui lui retombe sur les yeux l’empêchant de tout voir, Quel romantique ce Démian.

    • avatar
      12 janvier 2014 à 11 11 16 01161
      Permalink

      Peephole,

      Le harcèlement est une affaire sérieuse et qui ne fait pas rire les victimes. Vous feriez fureur dans un commissariat pour accueillir les victimes.

      DW

      • avatar
        12 janvier 2014 à 14 02 55 01551
        Permalink

        Mettons les choses au point M, West.

        Primo: Je respecte Mme Dessurault et je vous respecte aussi.
        Ceci dit , il n’en demeure pas moin que si cette dernière avait exigé des excuses de Laurendeau des les premières insultes grossières, de ce dernier, Charbonneau n’aurait pas eu a le demander de facon itérative.

        Secondo : Si (finalement) son intervention et celle de PJCA, n’avait impliqué une part de responsabilitées égale, surtout au niveau du contenu, Charbonneau aurait tr`s bien s’en accommoder.  »Cette facon de faire  » a au contraire suscité davantage de revendication de la part de ce dernier.

        Tertio : C’est ce que Charbonneau vous reproche de faire en ce moment en prenant aveuglément un partie pris biaisée dès le départ.

        Finalement : J’ai par le passé été appelé a travailler avec des clientèles se trouvant autant en situation de victimes que de sauveurs ou de persécuteurs et je peux vous assurer que j’ai de l’empathie pour Mme Dessurault qui n’est p-ê pas faites pour assumer le rôle dans lequel elle se trouve actuellement, sur ce site.

        Seule elle, le sait. Ni d’Artagnan, ni Zoro, ni Spiderman ou autres héros masqués ou pas n’ont a voler a son secour. Je la crois capable de faire face a la tempête en gonflant ses propres voiles !

        Amende honorable a l’un et expulsion pour l’autre. Au diable les demi-mesure te la mièvretée !

        • avatar
          12 janvier 2014 à 14 02 59 01591
          Permalink

          Peephole,

          Qu’est-ce qui vous fait dire qu’il s’agirait d’un parti pris biaisé de ma part et non d’une position adoptée après mûre réflexion ?

          Rien ! 😀

          Je ne suis jamais responsable de vos imaginations.

          • avatar
            12 janvier 2014 à 15 03 08 01081
            Permalink

            Biaisée en ce sens que vous omettez volontairement d’admettre que Mme Dessaureault a raté l’occasion de mettre fin a la première discorde en mettant Charbonneau sur le même pied d’`galité aux regards des propros ‘ orduriers’ de Laurendeau, a son égard.
            Le faites vous volontairement ?

            Es-ce une question d’audimat ?

            J’ai de la difficulté a vous suivre, là !

            Je ne suis pas responsable de votre aveuglement sentimentale, 🙁 !

          • avatar
            12 janvier 2014 à 15 03 20 01201
            Permalink

            Peephole,

            Vous exprimez le présupposé que CAD aurait commis quelque erreur. Ce n’est pas du tout mon avis.

            Vous concluez donc sur mon « aveuglement sentimental ». Madame Dessureault vit au Québec et moi à Paris. Je subodore donc que cette aventure que vous présupposiez est largement compromise par la distance.

            Et je suis très heureux en amour car ma Chérie est une modèle Lituanienne de 18 ans accablée par tous les dons de la nature, et ce qui à mon âge est un tel cadeau du ciel que je ne la laisserais pour personne d’autre au monde. Bref, effectivement je suis ébloui et aveuglé sentimentalement mais d’une façon que probablement vous ne connaîtrez jamais pour savoir en parler en pleine connaissance de cause. 😀

            Je ne peux vous donnez plus de détail sans entamer ma vie privée ce que je ne veux pas faire.

  • avatar
    12 janvier 2014 à 10 10 51 01511
    Permalink

    Selon ma perspective, les critiques sur le travail de l’éditrice me paraissent exagérés. Ça me fait penser à ceux qui exigent plus d’encadrement, plus de règles précises pour mieux pouvoir les frôler ou marcher carrément sur la ligne.

    Un homme intègre n’a pas besoin de suivre un leadership ni de règles précises. Si il sait prendre le temps se regarder honnêtement, de mettre de coté son égo, il sentira en lui-même si il est dans l’erreur ou pas. Vouloir absolument porter la responsabilité sur une quelconque autorité démontre à mon sens un manque de compréhension de comment la réalité est créée.

    Nous sommes TOUJOURS, d’une manière ou d’une autre, responsables de ce qu’on expérimente dans notre vie…

    CAD a démontré par ses écrits passés qu’elle comprenait ce principe, prendre partie dans un jeu ou les opposants ont tord n’aurait pas été le bon choix.

    Rappeler les règles de bienséance de base à des adultes instruits et responsables aurait du suffire.

    Un peu d’humilité svp, l’égo fait agir plusieurs comme des enfants qui tiennent mordicus à avoir le dernier mot.

    Mon point de vue est extérieur, je ne tiens pas à argumenter encore moins joindre le débat, je trouve juste ça triste de vous voir aller.

    • avatar
      12 janvier 2014 à 10 10 59 01591
      Permalink

      Une plaie qui requiert des antibiotiques, ne se soigne pas avec de l’eau et du savon, Amadeus.

      Et rien n’est fait c’est tout le corps qui s’enflamme. Ce a quoi nous assistons présentement.

      Bonne journée a vous

      • avatar
        12 janvier 2014 à 11 11 14 01141
        Permalink

        Je ne veux pas dire rien faire, si des abus de pouvoir ont été commis, une démotion pourrait être une solution.

        Poser des actions si des tords ont été commis OK, mais participer au crêpage de chignon, prendre part à la mêlée, n’aurait donné rien de bon.

    • avatar
      12 janvier 2014 à 13 01 10 01101
      Permalink

      Amadé euh,
      Premièrement, vous devriez avoir l’obligeance de clairement vous identifier pour participer à cette crise.
      Le confort de l’anonymat devient un peu déplacé lorsque l’on constate la teneur des différentes accusations.

      Deuxièmement, je partage votre avis lorsque vous dites: «Un homme intègre n’a pas besoin de suivre un leadership ni de règles précises.»
      Je suis totalement d’accord.

      Mais dans le cas qui nous préoccupe, nous avons un site jadis sérieux qui est en pleine dérive.
      Ce site est dirigé par une personne qui dit assumer ce rôle.
      Lorsqu’un bateau est à la dérive, c’est le capitaine du bateau qui fort de son expérience et de son titre et rang prend les décisions et donne de sérieux coups de barre.

      Les 7 du Québec est un site à la dérive et cette dérive est causée par les défauts d’un amiral qui tient la barre et mène le site tout droit et volontairement dans la tourmente.

      Mme Dessureault par son mutisme et son inaction laisse aller le site à la dérive.
      Je tente depuis des mois de prendre la barre et de remettre son adjoint à sa place, c’est peine perdue.
      Qu’elle soit absente de ces discussions publiques peut toujours se comprendre, mais qu’aucun courriel collectif au groupe des 7 soit envoyé en privé pour redresser la situation est inacceptable pour son poste de direction. Les 7 vivent une absence de direction. Ses seuls gestes consistent à balayer la réalité sous le tapis et dire soyez gentils les amis.

      Mon cher anonyme vous nous ressortez encore la chanson de l’égo!
      C’est sans doute l’égo de M. West qui lui a fait effacer ses articles ?
      C’est sans doute l’égo de M. Gélinas qui lui a fait scruter les pseudonymes et relever les textes « un peu » copié-collé?
      C’est sans doute l’égo de M. Perrier qui le pousse à demander la démission ou le renvoie de l’adjoint tout puissant ?
      C’est sans doute à cause de son égo qu’il a fait le constat que l’on tripotait son texte et ajustait les commentaires.
      C’est sans doute mon égo dit-on «surdimensionné» qui me fait lancé des alertes à Mme Dessureault qui fait la sourde oreille.

      Mon cher anonyme la chanson des égos, elle est usée et elle ne tient pas la route.

      Elle commence à me faire royalement ch…

      Mon cher anonyme, il ne s’agit pas de rappeler les règles de bienséance de base à des adultes instruits et responsables, il s’agit de rappeler à un dirigeant de site que sa tenue est irresponsable et indigne de son titre. M. Laurendeau N’EST PAS un simple adulte commentant vulgairement, IL EST «LE» directeur adjoint auto proclamer responsable de la censure.

      Il a un devoir de responsabilité totalement différent que celui des commentateurs adultes qui passent sur ce site.

      Salutations,

      Serge Charbonneau
      Québec

      P.S.: Il serait bon que vous puissiez clairement vous identifier pour commenter ainsi sur des points qui accusent des personnes, elles clairement identifiées et dont vous mettez la réputation en jeu dans le confort de votre anonymat.

      • avatar
        12 janvier 2014 à 13 01 21 01211
        Permalink

        Charbonneau;

        Ce ne sera que la centième fois que vous répétez votre cantique à CAD, vous montrez une obsession et une fixette qui frise la démence. Surtout qu’elle ne vous répond pas, quel maousse râteau ! Vous me faites peur… 😀

        • avatar
          12 janvier 2014 à 13 01 55 01551
          Permalink

          M. West,

          Je trouve ridicule votre remarque « Vous me faites peur !»
          Expliquez en quoi je vous fais peur, mon cher ami.

          Et concernant ma chanson sur Mme Dessureault…
          Que dit-elle ma chanson que je répète inlassablement et que vous vous obstinez à ne pas l’écouter pour la comprendre.

          Je me demande, M. West qui donc de nous deux a une « fixette » qui frise la démence ?

          Vous fustigez la qualité des propos tenus sur ce site, M. West. Mais qu’est-ce que cette intervention que vous me faites, M. West ?
          En quoi les propos que vous tenez relèvent la qualité intellectuelle et sereine du débat ?

          Expliquez-nous M. West ce que c’est pour vous de tenir des propos intelligents et exempts d’attaques puériles.

          Faites-nous en la démonstration, ce sera un peu de fraicheur dans la chaleur de cette ridicule tourmente.

          Je vous fais peur maintenant, mon cher Demian !
          Non, mais vous m’en direz tant !
          Il y a des limites aux attaques et au délire mon ami.

          Serge Charbonneau
          Québec

      • avatar
        12 janvier 2014 à 16 04 52 01521
        Permalink

        Bonjour M. Charbonneau,

        Merci d’avoir pris la peine de m’expliquer votre point de vue de manière si détaillé. J’en conviens d’avance, la pertinence de ma participation à ce débat ne vaut même pas le temps que vous avez consacré à me répondre.

        Je suis sincèrement désolé si vous avez pris l’entièreté de ce que j’ai écrit comme vous visant personnellement. Il est vrai que vous faites partie de ceux qui critiquent le travail de l’éditrice, et vous n’êtes visé par mes propos que dans ce sens, rien de personnel. Au contraire, j’admire votre travail surtout l’acharnement que vous avez démontré récemment contre la guerre.

        Vous dites : «Le confort de l’anonymat devient un peu déplacé lorsque l’on constate la teneur des différentes accusations.»

        J’ai beau me relire, je ne vois aucune accusation dans ce que j’ai écrit plus haut. Si vous faites référence aux accusations diverses portées par tous les partis, je ne vois pas en quoi mon anonymat peut changer quelque chose, je ne prends pas parti, j’émets une opinion EXTÉRIEURE, sous-entendu, je ne prétends pas avoir saisi toutes les facettes de la situations.

        Je ne suis pas auteur, je viens sur les 7 à l’occasion comme un passant. Comme un usagé du métro qui s’arrête écouter des musiciens, qui à l’occasion discute un peu mais qui un jour les vois se battre. Mon intervention, je le répète, ne vise pas à prendre parti et encore moins à nuire à la réputation de personne, je suis juste pacifiste dans l’âme, j’aime pas les querelles.

        Mais j’ai peine à vous comprendre sur un point, vous prétendez que en donnant mon opinion, je met des réputations en jeu dans le confort de mon anonymat.

        Je comprends que cette situation doit être intenable pour vous, j’ai l’impression que vous êtes passé en mode confrontation ou je ne sais quoi mais les prétentions que vous donnez à mon intervention sont disproportionnés. Je ne suis qu’un passant anonyme ici, j’ai vraiment le pouvoir d’avoir autant d’influence selon vous?

        Pour ce qui est de l’ego vous n’étiez pas personnellement visé non-plus, je pensais à divers petites mesquineries qui se sont dites de part et d’autre et qui ne font qu’envenimer la situation. Si vous avez un historique ici par rapport à ce terme, je n’étais pas au courant, désolé.

        Concernant mon support à CAD il est précisé plus haut en réponse à peephole :

        «Je ne veux pas dire rien faire, si des abus de pouvoir ont été commis, une démotion pourrait être une solution. Poser des actions si des tords ont été commis OK, mais participer au crêpage de chignon, prendre part à la mêlée, n’aurait donné rien de bon.»

        Vous accusez CAD de mener le site dans la tourmente, tous ceux qui y ont participé à la tourmente et l’ont nourrit sans relâche sont responsables selon mon point de vue.

        Votre vision est celle d’un journaliste par rapport à son éditeur, je peux comprendre votre point de vue. La mienne est celle du lecteur qui passe, rien de plus, c’est tout ce qu’elle vaut, un commentaire anonyme…

        Quand à votre demande d’identification, je la décline poliment. De toute façon je pourrais écrire n’importe quel nom inventé, qu’en sauriez vous? Je vous assure par contre que je ne suis pas un membre des 7 ou un de vos opposants déguisé en anonyme.

        Bonne fin de journée

        • avatar
          12 janvier 2014 à 18 06 16 01161
          Permalink

          Vous êtes un sage Amadeus.

          Mais ne diminuez pas l’importe de celui qui lit pour un journal. Celui-ci est fait pour celui-là.

          Merci de votre intervention sage et posée.

          André Lefebvre

          • avatar
            12 janvier 2014 à 18 06 17 01171
            Permalink

            L’importance excusez-moi.

  • avatar
    12 janvier 2014 à 11 11 20 01201
    Permalink

    « Et le manipulateur pervers peut avancer sans jamais dire un mot vulgaire, »

    La plus fulgurante de toutes les remarques autocritiques de Demian West.

    • avatar
      12 janvier 2014 à 11 11 25 01251
      Permalink

      C’est pour calmer les esprits que vous en rajoutez une couche?

      • avatar
        12 janvier 2014 à 11 11 33 01331
        Permalink

        C’est pour me défendre.

        Vous, vous commentez en visiteur. Moi, on veux ma tête.

        Et pas pour mes comportements: pour mes idées.

        • avatar
          12 janvier 2014 à 11 11 42 01421
          Permalink

          Mais selon le poste que vous occupez, vous ne seriez pas sensé faire passer les intérêts du site avant les vôtres?

          Je veux dire, relancer sans cesse la confrontation ne règlera pas le problème… Tous le monde connait la position de tous le monde maintenant, c’est une solution qui est requise, pas plus de confrontation…

        • avatar
          12 janvier 2014 à 13 01 15 01151
          Permalink

          Mon cher Paul lorsque vous dites:
          «On veut ma tête et pas pour mes comportements: pour mes idées »

          Je vous ferai remarqué que depuis deux longues journées on ne discute d’aucune idée.
          On discute que de votre comportement.
          Nier ce fait démontre une certaine malhonnêteté intellectuelle.

          Que nous soyons en désaccord sur pratiquement tous les points sur plusieurs dossiers ne m’agacent nullement.
          Ce qui m’agace ce sont vos accusations personnelles et ce refus de débattre comme un intellectuel de haut niveau.

          Ce qui est en question, Paul, ce ne sont pas vos idées, c’est bel et bien votre comportement.

          Salutations,

          Serge Charbonneau
          Québec

        • avatar
          12 janvier 2014 à 15 03 01 01011
          Permalink

          Pour ton language ordurier, surtout !

    • avatar
      12 janvier 2014 à 11 11 25 01251
      Permalink

      Laurendeau,

      Tous vos commentaires de mes commentaires sont pour moi, nuls et non avenus. Vous n’êtes plus un de mes interlocuteurs.

      Voyez ailleurs. 😀

      • avatar
        12 janvier 2014 à 11 11 30 01301
        Permalink

        Si tu tiens tellement à faire plaisir à notre directrice. Si sa vision des choses est si cruciale pour toi, un tuyau: vas remettre en place tes textes.

        Je ne crois pas la trahir en te disant que cela l’arrangera bien plus que tous tes beaux discours de plastronneur.

      • avatar
        12 janvier 2014 à 11 11 31 01311
        Permalink

        Laurendeau,

        Je défends l’éditrice qui a été harcelée selon moi.

        Si vous, en tant qu’éditeur-adjoint, y voyez de la manipulation et si vous étiez contre mon attitude qui demande la préservation de l’éditrice et de son rôle, il ne vous reste qu’à être cohérent avec votre discours qui attaque la défense de l’éditrice, et donc donner immédiatement votre démission d’éditeur-adjoint, puisque vous ne montrez plus aucune solidarité avec votre éditrice.

        Demian West

        • avatar
          12 janvier 2014 à 11 11 37 01371
          Permalink

          C’est donc lui, ton objectif. Une fracture entre l’éditrice et son adjoint. Tous les byzantinismes et les miroirs aux alouettes pour y parvenir.

          CQFD, Masque tombé.

          Je ne commenterai pas plus avant.

          • avatar
            12 janvier 2014 à 11 11 46 01461
            Permalink

            C’est marrant Laurendeau, mais vous avez les mêmes expressions que Julie Soulange qui traitait vos adversaires de « nazillons » et que vous la disiez une amie. Serait-elle plus proche encore comme une identité même ?
            Une identité-adjointe peut-être ? 😀

            « Le 11 janvier 2014 à 20 h 03 min,
            Julie Soulange
            a dit :
            Ouf, que c’est facile. Ces négationnistes, quels byzantins. »

            Vous aimez accuser vos adversaires de toutes manières de byzantineries quand vous êtes tous les deux, enfin je veux dire vos deux personnalités, en colère. 😀

  • avatar
    12 janvier 2014 à 12 12 06 01061
    Permalink

    Vous êtes pas marrants, les paranos.

    Oh… « marrant ». Ciel, je suis Demian West.

    Oh 😀 Je suis encore plus Demian West.

    Mais c’est le monopole de la parole par ici…

    • avatar
      12 janvier 2014 à 12 12 13 01131
      Permalink

      Mura-Laurendeau,

      « marrant » est un mot très usité.

      Mais les occurrences de « byzantin » sont beaucoup plus rares et une sorte de signature. Et surtout la façon de l’exprimer.

      Vous êtes tellement en faiblesse après vos graves erreurs et devant leurs conséquences, que vous ne contrôlez plus rien ni tous vos pseudos et votre expression, et tout se voit.

      N’attendez pas plus et proposez immédiatement votre démission, vous trouverez enfin la paix. Vous n’étiez pas à la hauteur de vos espérances.

      Demian West

      • avatar
        12 janvier 2014 à 13 01 03 01031
        Permalink

        Bonjour Demian

        Il existe un excellent logiciel qui permet de déceler les similitudes entre deux auteurs selon divers critères et d’en tirer des conclusions. Vous connaissez l’Affaire Corneille-Moliere…

        Mais, entre nous, doit on, en insistant sur des péchés véniels, retarder le conclusion d’une crise qui cause bien des dégâts ? Il n’est pas impossible qu’ait été créée de toute pièces une phalange de sottes dithyrambiques occupée plein-temps a applaudir les pets comme les rots d’un auteur, mais est-ce une nouvelle? Vous qui, encore bien plus que moi, avez vu le procédé magistralement appliqué sur Avox par des gens au demeurant pas trop bêtes, en êtes vous surpris ? En avez-vous jamais été dupe ? Je n’aime pas humilier sans raison. Les petites mouches virtuelles qui se prosternent devant Beelzbub s’évanouiront d’elles-mêmes… 🙂

        Pierre JC

        • avatar
          12 janvier 2014 à 13 01 12 01121
          Permalink

          Tout à fait d’accord PJCA, surtout que ça doit être une telle perte de temps que je me demande bien ce qu’ils pourraient y gagner. 😀

          Alors comme ça vos enfants font la graduated party dans votre sous-sol ? je vois le « Projet X », un peu comme ici. Peut-être atteindrons-nous les millions d’entrées 😀

          http://www.youtube.com/watch?v=Kfm4Z4C2NRo

        • avatar
          12 janvier 2014 à 13 01 38 01381
          Permalink

          Pierre JC il est paradoxal de vous voir constater l’ampleur de la crise et de vous voir parler de «péché véniel»

          Voyons, Pierre, certains parlent de la mort des 7 !
          Réveillez-vous bon sang, il ne s’agit pas de «péchés véniels», mais bien de délits mortels pour ce site que vous avez fondé.

          Pourquoi donc cette défense constante de M. Laurendeau et ces blâmes constante à mon égard, Pierre JC, vous qui disiez lors d’un commentaire être à mes côtés lors d’attaques de mes dénigreurs professionnels ?

          Aussi les petites mouches virtuelles dont je vous ai mis en garde , vous et l’éditrice, dès leur apparition, ne sont pas si anodines qu’elles le paraissent. Vous constatez en bonne partie le résultat de leurs labeurs.

          À mon avis, Pierre JC, vous auriez dû clairement vous impliquer tout en restant au rôle que vous vous êtes attribué (sans aucun pouvoir, mais tout de même en gardant le pouvoir de dire).

          Les reproches que l’on fait doivent être fondés.
          En tant qu’avocat vous devez le savoir.
          Aussi les défenses doivent être entendues et bien évaluées.
          En tant qu’avocat vous devez sans doute être d’accord avec ça.

          Pourquoi donc avoir laissé pourrir la situation en voyant clairement vers où cela se dirigeait ?
          Selon vous, c’est ma faute, je présume.
          La faute au gros égo de Charbonneau.

          Voyez-vous, Pierre JC, ces accusations, elles commencent à bien faire.
          Voyez, West, Gélinas et Perrier pour ne nommer que ces trois.
          Ils ont ressenti les mêmes tourments que moi vis-à-vis le même problème.
          C’est sans doute toujours moi.
          Mon égo !

          Vous savez je ne suis vraiment pas le seul, malgré vos dires qui ait un « égo ».
          Mon défaut, c’est de répondre aux attaques pour les vider et démontrer qu’elles sont non fondées et totalement déplacées.

          Des attaques on m’en fait depuis des années.
          Parfois je deviens plus impatient, j’en conviens.
          Et je déteste l’hypocrisie et le manque de franchise.

          Serge Charbonneau
          Québec

          • avatar
            12 janvier 2014 à 14 02 32 01321
            Permalink

            @ DW
            Pire que tou ce que vous pourriez imaginez…. mais il sont grands maintenant…et déjà plus sages qua je ne le serai jamais…:-)

            Pierre JC

        • avatar
          12 janvier 2014 à 13 01 41 01411
          Permalink

          Ce commentaire est-il bloqué ??
          ———-
          Pierre JC il est paradoxal de vous voir constater l’ampleur de la crise et de vous voir parler de «péché véniel»

          Voyons, Pierre, certains parlent de la mort des 7 !
          Réveillez-vous bon sang, il ne s’agit pas de «péchés véniels», mais bien de délits mortels pour ce site que vous avez fondé.

          Pourquoi donc cette défense constante de M. Laurendeau et ces blâmes constante à mon égard, Pierre JC, vous qui disiez lors d’un commentaire être à mes côtés lors d’attaques de mes dénigreurs professionnels ?

          Aussi les petites mouches virtuelles dont je vous ai mis en garde , vous et l’éditrice, dès leur apparition, ne sont pas si anodines qu’elles le paraissent. Vous constatez en bonne partie le résultat de leurs labeurs.

          À mon avis, Pierre JC, vous auriez dû clairement vous impliquer tout en restant au rôle que vous vous êtes attribué (sans aucun pouvoir, mais tout de même en gardant le pouvoir de dire).

          Les reproches que l’on fait doivent être fondés.
          En tant qu’avocat vous devez le savoir.
          Aussi les défenses doivent être entendues et bien évaluées.
          En tant qu’avocat vous devez sans doute être d’accord avec ça.

          Pourquoi donc avoir laissé pourrir la situation en voyant clairement vers où cela se dirigeait ?
          Selon vous, c’est ma faute, je présume.
          La faute au gros égo de Charbonneau.

          Voyez-vous, Pierre JC, ces accusations, elles commencent à bien faire.
          Voyez, West, Gélinas et Perrier pour ne nommer que ces trois.
          Ils ont ressenti les mêmes tourments que moi vis-à-vis le même problème.
          C’est sans doute toujours moi.
          Mon égo !

          Vous savez je ne suis vraiment pas le seul, malgré vos dires qui ait un « égo ».
          Mon défaut, c’est de répondre aux attaques pour les vider et démontrer qu’elles sont non fondées et totalement déplacées.

          Des attaques on m’en fait depuis des années.
          Parfois je deviens plus impatient, j’en conviens.
          Et je déteste l’hypocrisie et le manque de franchise.

          Serge Charbonneau
          Québec

          • avatar
            12 janvier 2014 à 14 02 40 01401
            Permalink

            @ Serge

            Je ne crois pas vous avoir reproché quoi que ce soit . J »ai aussi pris position fermement pour que Paul renonce a son rôle de censeur et a son poste lui permettant d’avoir accès aux sites de tous. Cela tout en lui gardant toute mon estime et mon admiration
            comme auteur.

            Pierre JC

  • avatar
    12 janvier 2014 à 12 12 15 01151
    Permalink

    Tout est une question de point de vue ! Un point de vue n’est jamais absolu. Un point de vue est un éphémère. Il change avec le temps. Il meurt, puis revient sous une autre forme, toujours éphémère. Deux points de vue qui se font face, s’affrontent, luttent, combattent, chacun d’eux cherchant à démontrer son caractère absolu. Or, jamais un point de vue ne sera absolu. Notre point de vue est limité à notre propre perception des choses, nos expériences, nos connaissances, notre histoire personnelle, notre propre jugement, mais toutes ces choses ne sont que des éphémères, appartenant à notre connu. Notre connu ne sera jamais absolu. Notre connu ne nous conduira jamais à l’inconnu.

    L’absolu ne rejette rien, il est inclusif, comme l’Amour. Il inclut le connu comme l’inconnu. C’est ce que nous sommes. La dualité est un point de vue se considérant comme le vrai, le bien, le bon, le beau, et l’autre nous faisant face, eh bien, c’est sûr, c’est le faux, c’est l’autre, le mal, le mauvais, le laid, le méchant, qu’il faut convaincre, qu’il faut convertir, qu’il faut changer, qu’il faut rédempter, qu’il faut exorciser, sinon il ira en enfer, nous nous devons absolument de le sauver, de faire tout ce qui est nécessaire afin de changer son point de vue, le pauvre, le fou, le simple d’esprit, pour qu’il adopte le nôtre, que nous croyons absolu, et si nous n’y arrivons pas, nous devrons l’empêcher de s’exprimer, le censurer, sans ça, nous le considérerons comme une menace, une menace à notre point de vue, à notre propre intégrité, à notre propre identité, à notre propre masque, à notre propre vanité. Et l’autre point de vue, voit les choses diamétralement opposées aux perceptions du premier, pour lui, c’est l’autre qui est dans l’erreur. Qui a raison ? Les deux ont raisons, et les deux ont tort. La dualité des points de vue est un cercle, qui n’a pas de fin, un cercle vicieux. C’est ça la dualité. On tente de résoudre l’équation du bien et du mal des points de vue par le point de vue, qui est, dès le départ, qu’un éphémère. L’amalgame d’éphémères ne sera jamais éternel, immortel, absolu.

    C’est pour cela que nous parlons de transcender la dualité, d’élever notre regard, de cesser d’entretenir la dualité en prenant parti pour l’un ou pour l’autre. De quel droit pouvons-nous empêcher un autre d’adopter pour lui-même un autre point de vue que le nôtre, chacun est libre, libre de croire et de penser ce qu’il veut, mais sachons que nos points de vue ne sont que fragmentaires, parcellaires, limités dans le temps et dans l’espace, et qu’ils évoluent dans le temps, et qu’ils meurent un jour. Élever notre regard, au-delà de tout point de vue, et considérer que chaque point de vue est le nôtre à d’autres moments de notre histoire, et que jamais un point de vue ne résoudra l’équation de la dualité, au contraire, il fera en sorte de la perpétuer. Alors à chacun de voir ce qu’il veut. Le cirque qui se passe en ce moment en France n’est pas différent du cirque qui se passe ici sur ce site, nous parlons essentiellement de la même chose. Nous sommes absolument libres de poursuivre dans ce cirque ou d’en sortir. À chacun de voir !

    • avatar
      12 janvier 2014 à 13 01 56 01561
      Permalink

      @ Bidi

      https://www.facebook.com/gaiagernaire?sk=notes#!/note.php?note_id=279773792067882

       » Pour créer des institutions symboliques plus humaines et vraies, il faut d’abord comprendre l’être humain pour ce qu’il est et non pour ce que les dogmes lui imposent d’être (et nous imposent de voir en lui), en l’y restreignant via les mécanismes de l’institution symbolique du social exposés ci haut. Il importe aussi, à mon sens, de s’atteler à la tâche d’aider les êtres humains à comprendre ce qui les fait agir, et en particulier, du moins pour les fins présentes, les souffrances de l’enfant qui sont restées muettes et refoulées dans l’inconscient mais qui demeurent éminemment présentes dans le comportement de chacun, souvent au détriment de son bien-être et de celui des autres.

      «  »Le principe pédagogique selon lequel il faudrait “ orienter dès le départ l’enfant dans une certaine direction ” naît du besoin de dissocier du soi les éléments inquiétants de sa propre intériorité et de les projeter sur un objet disponible. Le caractère malléable, souple, sans défense, et disponible de l’enfant en fait l’objet idéal de ce type de projection. L’ennemi intérieur [la face cachée de sa propre lune], peut enfin combattre à l’extérieur ».

  • avatar
    12 janvier 2014 à 13 01 14 01141
    Permalink

    http://ysengrimus.wordpress.com/2013/12/26/il-y-a-cent-vingt-ans-naissait-mao-zedong/#comment-8455

    Une partie de mon commentaire au sujet de la trouvaille de Karl Marx:

    « La dialectique ne fait pas de pardon dans l’étude et la compréhension de l’histoire. Elle rejette le durable, l’éternel, le stable, le constant, le cyclique, l’identique, au profit du contradictoire, de l’irréversible, de la crise, de l’altération novatrice et sans retour. Il n’y a pas à transiger avec ce type de doctrine. »

  • avatar
    12 janvier 2014 à 13 01 46 01461
    Permalink

    Bonjour, Vu de l’extérieur, j’ai l’impression d’assister à du sabotage.
    J’entendais à la radio ce matin qu’un quotidien de l’ouest va fermer boutique, que Le Devoir peine avec sa version mobile, que ça va mal dans les médias écrits. Est-ce qu’il y a un rapport? Vu de l’extérieur, c’est à se demander.
    Si je ne consulte ni La Presse web&papier, Le Journal de Montréal web&papier, Le devoir web&papier, et c’est le cas puisque je ne m’intéresse qu’aux sites internets parallèles – et que j’en fait la promotion à mes connaissances – ça ne doit pas faire leur affaire. Et quand on sait que pour certains la fin justifie les moyens…

  • avatar
    12 janvier 2014 à 13 01 59 01591
    Permalink

    Étonnant!

    SC : Je tente depuis des mois de prendre la barre et de remettre son adjoint à sa place, c’est peine perdue.

    Voilà peut-être l’origine du problème ou, à tout le moins 50%?

    SC : Qu’elle soit absente de ces discussions publiques peut toujours se comprendre, mais qu’aucun courriel collectif au groupe des 7 soit envoyé en privé pour redresser la situation est inacceptable pour son poste de direction.

    Mais qu’est-ce que ce « plaidoyer » d’une situation « imaginaire »? Vous n’êtes pas à la barre; alors cessez d’exiger que le bateau soit dirigé comme si vous y étiez!!!

    SC : Ses seuls gestes consistent à balayer la réalité sous le tapis et dire soyez gentils les amis.

    Pas tout à fait. Ses gestes « répétés » furent de dire : Soyez des adultes intelligents et respectables.

    Serge à PJCA :
    « Pourquoi donc cette défense constante de M. Laurendeau et ces blâmes constante à mon égard, Pierre JC, vous qui disiez lors d’un commentaire être à mes côtés lors d’attaques de mes dénigreurs professionnels ? »

    Demander que Paul laisse son « poste » est maintenant de défendre Paul. Vraiment vous me désarmez dans vos affirmations mon ami Serge (remarquez que je ne suis pas du tout gêné de vous qualifier d’ami).

    SC : « À mon avis, Pierre JC, vous auriez dû clairement vous impliquer tout en restant au rôle que vous vous êtes attribué (sans aucun pouvoir, mais tout de même en gardant le pouvoir de dire). »

    Votre avis est évidemment « retenu »; mais, encore une fois, vous n’êtes pas PJCA. Cessez de vouloir que les autres fassent ce que vous « croyez » être fait. Votre opinion en sera d’autant plus valable.

    Nous ne sommes pas dans une « tyrannie »; nous sommes dans une « anarchie » où chacun fait de son mieux librement selon ses propres principes vis-à-vis de lui-même. Pour une fois qu’on peut échapper à une démocratie « élitiste » profitez-en!

    Pour le reste de votre commentaire, je suis surpris de percevoir un développement à partir d’un détail pour en faire une automutilation. C’est inadéquat.

    Mais vous savez que je vous aime beaucoup Serge. Alors, bonne journée.

    Amicalement

    André Lefebvre

    • avatar
      12 janvier 2014 à 14 02 07 01071
      Permalink

      André j’ai effectivement taper
      « Je tente depuis des mois de prendre la barre et de remettre son adjoint à sa place, c’est peine perdue.»

      C’est deux mots qui ont été oublié en tapant rapidement

      Il faut lire Je tente depuis des mois de «LUI» faire prendre la barre et de remettre son adjoint à sa place, c’est peine perdue.

      Me croirez-vous qu’il s’agit de mots que j’avais en tête et qui ont été oublié ?
      Lisez l’introduction à ces mots.

      Je n’ai aucune intention de vouloir prendre la barre des 7.
      Si Mme Dessureault est honnête, elle peut elle-même le confirmer.

      Salutations,

      Serge Charbonneau
      Québec

      P.S.: Vous avez, je tape souvent moins rapidement que les mots défilent dans ma tête.

      • avatar
        12 janvier 2014 à 14 02 27 01271
        Permalink

        « C’est deux mots qui ont été oublié en tapant rapidement
        Il faut lire Je tente depuis des mois de «LUI» faire prendre la barre et de remettre son adjoint à sa place, c’est peine perdue.
        Me croirez-vous qu’il s’agit de mots que j’avais en tête et qui ont été oublié ? »

        Oui.

        « Je n’ai aucune intention de vouloir prendre la barre des 7. »

        Cela m’est bien évident.

        Mais il n’est pas question à mes yeux que vous veuillez « prendre la barre des 7 »; il est question de cette tendance à vouloir que celle qui tient la barre fasse « comme si c’était vous qui la teniez ». 🙂 Il y a une petite nuance qui se retrouve dans le texte qui suit la phrase que vous relevez.

        Amicalement

        André Lefebvre

        • avatar
          12 janvier 2014 à 14 02 31 01311
          Permalink

          En tous les cas, cette concentration obsessionnelle de Charbonneau sur Carolle Anne Dessureault a fait d’elle un véritable phénomène de l’édition internet.

          Car on n’a rarement vu une personne faire autant d’effet en usant d’autant de discrétion et de ce calme qui est désormais légendaire.

          Plus Charbonnerau dévisse publiquement et plus CAD devient une star.

          Ce n’est que justice et je m’en réjouis. 😀

          Demian West

          • avatar
            12 janvier 2014 à 14 02 35 01351
            Permalink

            Petite erreur mon cher Damian. On voit encore pire actuellement avec votre ministre Valls envers Dieudonné. 🙂

            Amicalement

            André Lefebvre

          • avatar
            12 janvier 2014 à 14 02 40 01401
            Permalink

            J’ai honte de devoir admettre qu’il s’agit de notre ministre.

            Mais je vous assure que nous ne le garderons plus longtemps, il fait peur à nos gosses. 😀

          • avatar
            12 janvier 2014 à 15 03 02 01021
            Permalink

            M. West vous dites:
            «On n’a rarement vu une personne faire autant d’effet en usant d’autant de discrétion… ».

            Oui c’est justement de cette discrétion que je parle.
            Vous avez déjà vu dans votre relativement longue vie, un directeur ou une directrice laisser ainsi les choses aller en restant aussi discret ou discrète ?

            Vous dites, M. West:
            «Plus Charbonnerau dévisse publiquement et plus CAD devient une star. »
            Et elle le mérite, M. West.
            Elle est l’éditrice des 7 du Québec.
            Ce site où par colère vous avez effacé vos textes.

            Pourquoi donc avez-vous effacé vos textes, M. West ?

            D’après vous, M. West, qu’est-ce qui aurait dû être fait pour éviter une telle crise et que vous en veniez à commettre ce regrettable geste ?

            Je donne toujours mon opinion complète et détaillée surtout sur les événements et j’essaie d’éviter de m’en prendre aux gens.
            J’aimerais que vous mettiez de côté ma personne et que vous nous donniez votre opinion sur ce qui aurait dû être fait pour éviter cette crise qui a provoqué ma disparition du site et la vôtre.

            Qui donc voyez-vous comme «LE» ou «La» responsable de cette dérive incroyable ?

            Il y a moi, bien sûr.
            Mais bon, y a-t-il d’autres personnes ?
            Des personnes qui dirigent ?
            Y a-t-il une direction sur les 7 ?

            Serge Charbonneau
            Québec

          • avatar
            12 janvier 2014 à 15 03 11 01111
            Permalink

            Charbonneau,

            je l’ai dit et je le répète, j’ai effacé mes articles à cause des comportements de Laurendeau et de vous-même.

            Parce que j’ai perçu le danger que vous représentiez. Je connais la vie, et je sais ce que je dois faire…

            Et depuis, vous ne faites que confirmer mon opinion.

            Ce site ne retrouvera la paix et une vie normale que le moment où vous cesserez de délirer en ajoutant vos commentaires fleuves de répétitions maladives pour ne pas dire plus.

            Déjà Laurendeau a compris puisqu’il n’insiste plus manifestement.

            Vous auriez dû penser aux conséquences de vos excès avant de les commettre.

            Désormais, il vous faut les assumer, il n’est pas d’autre issue.

            Parce que, et lisez bien ceci Charbonneau, parce que vous ne contrôlez pas et ne dirigez pas ni ne commandez la vie d’autrui.

            Occupez-vous d’étudier vos errances et revenez bientôt guéri comme le sage que vous pourrez être alors. C’est ce que je vous souhaite amicalement et confraternellement.

            Demian West

    • avatar
      12 janvier 2014 à 14 02 46 01461
      Permalink

      André, vous dites:

      « Mais qu’est-ce que ce « plaidoyer » d’une situation « imaginaire »? Vous n’êtes pas à la barre; alors cessez d’exiger que le bateau soit dirigé comme si vous y étiez!!! «

      Qu’est-ce que West exige, André ?
      Qu’est-ce que Perrier exige, André ?
      Qu’est-ce que Gélinas dénonce, André ?

      Est-ce que cela me concerne ?
      Y-a-t-il aux 7 un autre problème que Charbonneau ?

      Ce que vous appelez «mes exigences»…
      Ce que je demande c’est que celle qui est à la direction prenne ses responsabilités et règle les problèmes mentionnés par les West, Perrier, Gélinas et Cie.

      Si cette la tournure qui se vit sur les 7 vous va, mon ami, c’est tant mieux.

      Vous pouvez, comme bien du monde, m’attribuer tous les tors et interprétez à votre guise mes mots.

      Je n’exige pas que le bateau soit dirigé comme si je tenais la barre.
      Je demande qu’une dirigeante agisse en dirigeante et assume ses responsabilités.

      Vous dites André: «Ses gestes « répétés » furent de dire : Soyez des adultes intelligents et respectables. »
      Vous voyez beaucoup de différences avec «soyez gentils les amis !»

      Où donc a-t-elle parlé de cette réalité que nous vivons, André, en public ou en privé ? Où ?
      À ma connaissance nulle part.
      Vous avez reçu un courriel de la directrice, vous concernant ce que l’on vit ?

      C’est pour cette raison que je dis que la directrice balaie la réalité sous le tapis et la réalité c’est la dérive autoritaire et vulgaire de son éditeur adjoint.

      Je m’excuse, mais j’ai manqué le commentaire où Pierre JC demande la démission de Paul Laurendeau.

      André il vous paraît déplacé de dire franchement à quelqu’un ce que l’on pense. De lui donner son opinion.
      Vous trouvez déplacé que je dise « À mon avis, Pierre JC, vous auriez dû clairement vous impliquer tout en restant au rôle que vous vous êtes attribué (sans aucun pouvoir, mais tout de même en gardant le pouvoir de dire). »

      Je ne suis pas Pierre JC, mais je crois avoir le droit élémentaire de lui dire ce que je pense. Et je lui dis avec respect et civilité.
      M. Allard avait la notoriété suffisante pour éviter que les 7 se rendent là où ils sont.
      Je le considère aussi responsable que la directrice.

      André vous dites:
      « Cessez de vouloir que les autres fassent ce que vous « croyez » être fait. Votre opinion en sera d’autant plus valable. »

      Voyez-vous, je donne mon opinion à M. Allard et à Mme Dessureault et vous décidez que je leur dicte leur geste.

      La dérive est là bien réelle, vous la voyez tout comme moi.
      Quelle est votre opinion André sur ce qui aurait dû être fait pour éviter la crise ?

      Me barrer complètement du site ?
      Parce que «je» suis le responsable qui veut mener le bateau à sa manière ?
      Celui qui veut faire tomber la directrice que je harcèle poussé par des pulsions étranges sûrement dues à mon égo en érection ?

      Non, mais…

      Serge Charbonneau
      Québec

      • avatar
        12 janvier 2014 à 15 03 33 01331
        Permalink

        « Qu’est-ce que West exige, André ?
        Qu’est-ce que Perrier exige, André ?
        Qu’est-ce que Gélinas dénonce, André ? »

        Je m’en fout et vous devriez faire de même. C’est ce que je me tue à vous faire comprendre. Foutez-vous même de ce que je dis; cela n’a aucune importance. Ne projetez pas vos « exigences » sur autrui. C’est tout ce que j’indique.

        « Y-a-t-il aux 7 un autre problème que Charbonneau ? »

        Charbonneau n’est pas un « problème » il est un « bouton qu’on appui pour faire sauter ». Coupez l’alimentation électrique.

        « Ce que je demande c’est que celle qui est à la direction prenne ses responsabilités et règle les problèmes mentionnés par les West, Perrier, Gélinas et Cie. »

        Ils se règlent présentement et elle n’a pas encore ajouté à ses manifestations. Vous n’avez pas remarqué que Paul est redevenu votre « ami »? Il est vrai que vous continuez à tenter d’y déceler une quelconque « bibite » vu un tel revirement; mais prenez les choses une à la fois. Les gens qui tirent partout se tirent souvent dans le pied; vous devriez le savoir.

        « Si cette la tournure qui se vit sur les 7 vous va, mon ami, c’est tant mieux. »

        La « tournure » va de mieux en mieux semble-t-il.

        « Vous pouvez, comme bien du monde, m’attribuer tous les tors et interprétez à votre guise mes mots. »

        Enlevez votre « cilice »; je ne vous attribue aucun tort je décris ce que je perçois, mon ami. Évidemment, j’interprète; que puis-je faire de plus? Vous n’interprétez pas vous?

        « Je n’exige pas que le bateau soit dirigé comme si je tenais la barre.
        Je demande qu’une dirigeante agisse en dirigeante et assume ses responsabilités. »

        Selon les critères de QUI?

        « Vous dites André: «Ses gestes « répétés » furent de dire : Soyez des adultes intelligents et respectables. »
        Vous voyez beaucoup de différences avec «soyez gentils les amis !» »

        Tout dépend si cela se passe dans un « carré de sable » ou autour d’une table d’échanges.

        « Où donc a-t-elle parlé de cette réalité que nous vivons, André, en public ou en privé ? Où ? »

        A-t-on besoin d’en parler puisqu’on la vit? On pourra en parler après si c’est nécessaire.

        « …et la réalité c’est la dérive autoritaire et vulgaire de son éditeur adjoint. »

        Comme dirait Stallone (Sylvester) : « Shit happens! »

        « Je m’excuse, mais j’ai manqué le commentaire où Pierre JC demande la démission de Paul Laurendeau. »

        Donc vous réagissez trop rapidement avant même d’avoir lu suffisamment. C’est bien d’en prendre conscience.

        « André il vous paraît déplacé de dire franchement à quelqu’un ce que l’on pense. De lui donner son opinion. »

        Ah bon! Et vous allez chercher ça où. Je dis qu’il me parait déplacé de vouloir que les autres pensent comme soi. Un opinion n’en est plus une lorsqu’elle est obligée; elle devient alors une « loi ».

        Les gens s’impliquent lorsqu’ils croient le devoir faire; pas au moment où vous le désirez. Je comprend qu’on puisse trouver le temps long parfois, mais on n’y peut rien et souvent on fait erreur de penser ainsi.

        « e ne suis pas Pierre JC, mais je crois avoir le droit élémentaire de lui dire ce que je pense. Et je lui dis avec respect et civilité. »

        Nous l’avons tous remarqué.

        « M. Allard avait la notoriété suffisante pour éviter que les 7 se rendent là où ils sont. »

        Et il l’a toujours.

        « Je le considère aussi responsable que la directrice. »

        Là n’est pas le point important. Celui-ci est de vous considérer responsable de ce que vous pouvez contrôler. Les autres se démerdent avec leurs propres responsabilité, n’en doutez pas.

        « Voyez-vous, je donne mon opinion à M. Allard et à Mme Dessureault et vous décidez que je leur dicte leur geste. »

        Ce n’est pas grave puisqu’ils réagissent selon leur propre volonté; mais je « décide » est assez étrange suite à ce que nous échangeons; accepterions-nous « je remarque »?

        « La dérive est là bien réelle, vous la voyez tout comme moi. »

        Parfaitement.

        « Quelle est votre opinion André sur ce qui aurait dû être fait pour éviter la crise ? »

        Il est impossible d’éviter une crise; on fait « avec », une fois qu’elle est là. Et ce qui a été (et est) fait est assez efficace, je trouve.

        « Me barrer complètement du site ? »

        Ne faites surtout pas ça!!! Vous me semblez un battant; donc la solution logique pour vous, serait de revenir éditer sur les 7; vous pourriez vous attaquer à ce que vous voudriez beaucoup plus efficacement. 🙂 Personne ne vous a « banni » des 7 du Québec; ce fut votre décision personnelle. Probablement que vous étiez « fatigué »; cela arrive parfois chez les « battants ». On ne peut pas le leur reprocher.

        « Parce que «je» suis le responsable qui veut mener le bateau à sa manière ? »

        Pas du tout!!! mais cependant, il est indéniable que dans notre bateau, vous avez plus que suffisamment de place pour « avironner » comme vous le désirez.

        « Celui qui veut faire tomber la directrice que je harcèle poussé par des pulsions étranges sûrement dues à mon égo en érection ? »

        Vous voulez faire tomber la directrice vous? Cela me surprend. Par contre, je suis d’accord qu’une érection ici, en ce moment, est une pulsion assez étrange; mais comme vous dites: …Non mais…

        Amicalement

        André Lefebvre

        • avatar
          12 janvier 2014 à 15 03 41 01411
          Permalink

          Lefebvre,

          Parfois vous avez des accents grandioses dans l’humour. Après votre passage, il reste une vaste plaine filmée par Eisenstein. C’est beau ! 😀

          • avatar
            12 janvier 2014 à 15 03 50 01501
            Permalink

            Connais pas Eisentein; 🙁 mais j’ai eu des problèmes toute ma vie et je suis encore là. C’est vrai que la vie est belle.

            Merci

            André Lefebvre

          • avatar
            12 janvier 2014 à 16 04 01 01011
            Permalink

            C’est vrai que c’est beau; il ne reste plus rien 🙂

          • avatar
            12 janvier 2014 à 18 06 44 01441
            Permalink

            Je seconde.

            C’est un requiem de bon sens qui dilate le coeur. J’apprécie votre façon de ne pas tomber dans le filet, tout en étant direct.

            Carolle Anne

        • avatar
          12 janvier 2014 à 16 04 41 01411
          Permalink

          C’est toute la force de André ça.
          Un excellent pédagoque.

          Sans flagornerie, il aurait été un professeur-chercheur d’université remarquable, dans la tradition : je forme les esprits.

          DG

          • avatar
            12 janvier 2014 à 19 07 07 01071
            Permalink

            Là Denis vous me faites peur.

            Mais une certitude existe et se confirme:

            Les gars! Nous ne nous sommes pas trompés en choisissant Carolle Anne comme directrice. Je viens de lire sa lettre du 12 Janvier suite à celle du 11, plus haut.

            Bravo! C’est exactement ce que nous voulons au niveau du leadership. Pour une révison des lois, on en reparlera. La situation actuelle démontre que plus de lois créeraient plus de difficulté à régler les problèmes, j’en ai la conviction.

            Bravo à Carolle-Anne encore une fois.

            André Lefebvre

            -Téteux! Téteux!
            -Jaloux! Jaloux!

        • avatar
          12 janvier 2014 à 16 04 42 01421
          Permalink

          André, le bouton te dit d’écouter Jean Bricmont
          en espérant qu’il t’inspire un commentaire.
          http://www.youtube.com/watch?v=2lbpqdiTq3s#t=59

          Cela fait au moins à trois reprises que le bouton parle de Jean Bricmont.

          Pourquoi donc personne n’en parle ?
          Pourquoi donc le bouton que je suis vole la vedette à Bricmont ?

          Le bouton a aussi cité Robespierre.
          qui disait:

          « Priver un homme des moyens que la nature et l’art ont mis en son pouvoir de communiquer ses sentiments et ses idées, pour empêcher qu’il n’en fasse un mauvais usage, ou bien enchainer sa langue de peur qu’il ne calomnie, ou lier ses bras de peur qu’il ne les tourne contre ses semblables, tout le monde voit que ce sont là des absurdités du même genre, que cette méthode est tout simplement le secret du despotisme qui, pour rendre les hommes sages & paisibles, ne connaît pas de meilleur moyens que d’en faire des instruments passifs ou de vils automates. »
          Maximilien Robespierre, créateur de la devise de la République française.

          Pourquoi donc personne ne parle de Robespierre et parle du bouton, André.

          Le bouton voulait que l’on parle de Robespierre et de Bricmont.
          Pourquoi tu parles du bouton, toi André, avec tant d’entrain et que tu ne parles pas de Bricmont et de Robespierre des sujets que le bouton souhaitait faire remarquer.

          Qui donc ici a écouté Bricmont ?
          Pourquoi personne ne semble l’avoir écouté?

          Pourquoi Dieudonné est effacé par Charbonneau ?
          C’est sa faute au bouton Charbonneau ?
          Sans doute, André, sans doute.

          Mais Bricmont que penses-tu des propos de Bricmont ?
          Que pensez-vous des propos de Bricmont ?

          Le bouton vous disait:

          Je vous recommande fortement d’écouter M. Jean Bricmont qui sans le savoir lors de l’écriture de son livre qui sort ces jours-ci, traitait justement et exactement du problème qui se vit présentement en France et à la limite le même problème potentiel que peut vivre les 7 du Québec.

          À écouter:
          http://www.youtube.com/watch?v=2lbpqdiTq3s#t=59

          Serge Charbonneau
          Québec

        • avatar
          12 janvier 2014 à 16 04 45 01451
          Permalink

          Bricmont, Robespierre.

          C’est la dernière intervention du bouton,

          Salutations,

          Serge Charbonneau
          Québec

          • avatar
            12 janvier 2014 à 16 04 53 01531
            Permalink

            Charbonneau,

            Bricmont vous l’avez mis dix fois déjà et ça ne le fera pas lire plus. On le lit quand on veut et pas juste quand vous l’avez reposté.

            On est des calmes nous !

            Et ni Dieudonné ni Bricmont n’ont été laissés en second plan par vous.

            Vous n’êtes pas l’autorité spirituelle de ce site, ni le critère.

            Vous ne coucherez jamais ce site du côté que vous voudrez, il est une entité plus vaste que vous et vos problèmes autour de votre narcissisme.

            Dans les années 60, Warhol a mis en oeuvre la répétition des multiples sérigraphiés pour montrer que plus on multiplie une image ou un expression et moins le public la voit.

            La répétition tue le message.

          • avatar
            12 janvier 2014 à 16 04 57 01571
            Permalink

            Et Robespierre c’est le malade qui a fait décapiter tout ce qui bougeait pendant la Terreur.
            Il a lui-même été porté à la guillotine parce qu’il ne pouvait même plus marcher, et la mâchoire complètement démolie par les violences qui ont eu lieu pendant son arrestation.

            On voit qu’il y a un grand écart entre ce que peut dire un personnage historique et ce qu’il fait et ce qu’il vit aussi.

            Tout n’est pas exemplaire.

  • avatar
    12 janvier 2014 à 14 02 09 01091
    Permalink

    Bonjour jolie Carolle Anne,

    Au moins, nous sommes accueilli par votre beau sourire même par temps froid et venteux.

    Que diriez-vous d’un gros « hug » bien senti.

    Affectivement.

    • avatar
      12 janvier 2014 à 14 02 49 01491
      Permalink

      Vous savez remettre les commentaires comme ils doivent être, Monsieur anonyme.

      Vous avez le même «avatar» que M. Belliard.
      Est-ce un avatar par défaut, différent du mien qui semble aussi par défaut ?

      Serge Charbonneau
      Québec

      • avatar
        12 janvier 2014 à 15 03 03 01031
        Permalink

        Il n’est jamais trop tard.

        Salutations,

        Serge Charbonneau
        Québec

        • avatar
          12 janvier 2014 à 18 06 04 01041
          Permalink

          @ Gélinas et Charbonneau,

          Assez de sous entendus. Qu’y-a-t-il à allumer au sujet de mon avatar ?

        • avatar
          12 janvier 2014 à 18 06 12 01121
          Permalink

          Bof! C’est un pétard mouillé. Ça ne sert à rien de chercher de ce côté là. Ça ne réussira pas 🙂

          Amicalement

          André Lefebvre

        • avatar
          12 janvier 2014 à 22 10 04 01041
          Permalink

          Le dernier message du pseudo gaïa…
          est totalement faux.

          je ne voulais plus intervenir, mais je ne peux laisser passer ces faussetés.

          Serge Charbonneau
          Québec

      • avatar
        12 janvier 2014 à 22 10 06 01061
        Permalink

        Le message de Le 12 janvier 2014 à 19 h 05 min,
        Le Gaïagénaire

        est totalement FAUX

        C’est à faire vomir ce qui se passe sur ce site.

        Serge Charbonneau
        Québec
        veliserdi@hotmail.com

        • avatar
          12 janvier 2014 à 23 11 04 01041
          Permalink

          @ Gaiagénaire.

          Il est possible que tu te sois trompé d’adresse courriel parce que je me rappelle avoir reçu ce texte. Serge dirait alors la vérité: il ne l’a pas reçu.

          Serge arrête de « réagir » constamment. Une simple question à Gaia pour découvrir la « réalité » te donnerait moins d’ulcères. « Cool down » s’il te plaît, ami.

          Amicalement

          André Lefebvre

        • avatar
          13 janvier 2014 à 14 02 59 01591
          Permalink

          De: François Bolduc-Belliard [jfbelliard@tlb.sympatico.ca]
          Envoyé: 30 septembre 2013 08:12
          À: ‘Serge Charbonneau’
          Objet: RE: Les bazous
          Pièces jointes: L’Inégalité Originelle.doc; Suggestion aux ministres de l’éducation.doc

          Bonjour Serge,

          J’aurais pu être plus formel en vous saluant comme ceci :

          Bonjour Monsieur Serge Charbonneau,

          Vous me promettez de ne pas rire ?

          Elle signe la fin du document 2 : Me Stéphanie Belliard-Hogue, avocate

          Elle est haut fonctionnaire fédéral au Ministère des Affaires Extérieures du Canada. Voir : « Linked-in »

          Selon ce que je sais, elle a quelque chose à voir, le Haut Commissariat quelque chose, avec l’Afrique.

          Je souffle maintenant dans ma trompette en disant que c’est à la lecture des deux textes que je joins qu’elle a vu la « lumière » et bâti sa dissertation pour la maîtrise en science po à l’U d’Ottawa. Inutile de dire que cela ne l’a pas rendu populaire.

          Stéphanie est une personne exceptionnellement brillante. Les « bazous » ? Elle n’a pas d’enfant à ce que je sache. Quand aux mâles, je crois que oui. Elle est la discrétion même. Mais pour les Humains, oui.

          C’est un diamant cette fille dans le sens que la pression a transformé le charbon en diamant.

          Jean-François Bolduc-Belliard

          De : Serge Charbonneau [mailto:veliserdi@hotmail.com]
          Envoyé : 30 septembre 2013 00:46
          À : François Bolduc-Belliard
          Objet : Re: Les bazous

          Bonjour Jean-François,

          Elle s’appelle comment vottre nièce ?
          Elle fait quoi dans la vie ?
          Est-ce qu’elle aime les bazous ?

          Serge Charbonneau
          Québec

          —– Original Message —–
          From: François Bolduc-Belliard
          To: veliserdi@hotmail.com
          Sent: Saturday, September 28, 2013 9:47 AM
          Subject: Les bazous

          Bonjour Serge Charbonneau,

          Je me permets de vous tenir en pièces jointes le fruit d’une réflexion conjointe avec une nièce.

          Jean-François Bolduc-Belliard
          AKA Le Gaïagénaire

    • avatar
      12 janvier 2014 à 19 07 08 01081
      Permalink

      Eh Gaia; c’est-y toi qui m’a traité de « téteux »???

  • avatar
    12 janvier 2014 à 17 05 03 01031
    Permalink

    CAD: «Je suis plutôt du côté d’un nouveau leadership récemment énoncé après des études faites qui mettent en valeur des qualités que je chéris et en lesquelles je crois absolument, c’est-à-dire la confiance, l’éthique, pas de jeu hiérarchique
    MON LEADERSHIP»

    C’est ce que j’avais cru comprendre, ce que je respecte, ce que j’ai voulu défendre…

    • avatar
      12 janvier 2014 à 17 05 15 01151
      Permalink

      C’est ainsi que les sages agissent, au début on ne comprend rien à leurs actes. Après, on les prend pour des fous et des sourds-muets aveugles. Et à la fin, tout le monde comprend quelle était leur action et leur but, quand tout est dévoilé dans les résultats.

  • avatar
    12 janvier 2014 à 17 05 57 01571
    Permalink

    @ Bouton alias Serge:

    Je me suis tapé la vidéo comme tu me l’as demandé. J’ai pris des notes en l’écoutant:

    Bon ma première remarque est que Bricmont fait des doigts d’honneur à celui qui le regarde; mais c’est probablement involontaire.

    Deuxième remarque importante : « ..mais on n’en fait pas tout un fromage… »

    Conseil à ne pas négliger.

    Sa position est contre TOUTE CENSURE. Bon! Puis après. C’est une opinion comme son contraire. L’important est la liberté d’opinion et la liberté d’expression qu’il faut défendre; mais il faut être conséquent et ne pas exiger cette même censure pour les autres.

    Il dit expressément : « Faites attention…combattre l’antisémitisme peut se retourner contre vous ».

    Autrement dit: laissez-dire et tout se replacera de lui-même. La guerre cessera faute de « combattants ». Je pense que c’est assez clair. Évidemment, le conseil est bon pour tous les partis. Et peut-être est-ce la position de Carolle Anne; pouvez-vous l’infirmer?

    Alors j’ai écouté…écouté et cela ne venait pas. Je croyais que vous faisiez un parallèle avec les événements qui se sont déroulés sur les 7. Alors j’attendais qu’un hurluberlu arrive en gesticulant et traitant Bricmont de sale enc…!Je te pis…à la ra.. etc. Mais rien de tel n’est arrivé. J’ai bien entendu ce qui semblait être deux coups de feu pendant qu’il parlait mais…Peut-être a-t-on prit des « précautions » pour prévenir une « crise » qui venait, je ne sais pas.

    Finalement Bricmont donne son opinion qui me semble valable. Mais il est seul devant la caméra et non autour d’une table de discussion. Ce qui ne se compare pas au lieu où se font les commentaires. Il se compare cependant là où un article est édité AVANT les commentaires. Il est important que vous en preniez conscience, mon cher Serge.

    Maintenant on fait quoi?

    « Pourquoi donc personne n’en parle ?
    Pourquoi donc le bouton que je suis vole la vedette à Bricmont ? »

    Parce que Bricmont n’a pas commenté ici.
    Parce que le bouton a commenté ici et c’est à lui que les gens répondent.

    « Le bouton a aussi cité Robespierre. »

    Et moi je t’ai cité Stallone. Pourquoi n’as-tu pas commenté sur Stallone? Pourquoi n’as-tu pas donné ton opinion sur Stallone? Pourquoi t’adresses-tu à moi au lieu d’à Stallone? Dis-moi! Dis-moi » dis-moi dis?

    « Pourquoi tu parles du bouton, toi André, avec tant d’entrain et que tu ne parles pas de Bricmont et de Robespierre… »

    Parce que je me fiche beaucoup plus de Robespierre et de Bricmont que de mon ami « Bouton » qui refuse de comprendre qu’il se fout dans la m…. à vouloir tout « réguler ». Vas-tu aller jusqu’à me le reprocher???

    « Pourquoi Dieudonné est effacé par Charbonneau ?
    C’est sa faute au bouton Charbonneau ? »

    Probablement que Charbonneau est plus intéressant que Dieudonné, sans , toutefois, être aussi « comique ». On ne peut pas tout avoir Merrrde!

    « Mais Bricmont que penses-tu des propos de Bricmont ?
    Que pensez-vous des propos de Bricmont ? »

    Je ne sais pas pour les autres mais moi, je n’y pense plus depuis que j’ai écrit « Maintenant on fait quoi? »

    « Le bouton vous disait:

    Je vous recommande fortement d’écouter M. Jean Bricmont qui sans le savoir lors de l’écriture de son livre qui sort ces jours-ci, traitait justement et exactement du problème qui se vit présentement en France et à la limite le même problème potentiel que peut vivre les 7 du Québec. »

    Pour moi, c’est fait j’ai écouté; et cela n’a rien changé à mon opinion sur la liberté de parole, d’opinion et d’expression. Je suis, par contre, son conseil: Je n’en fais pas tout un fromage.

    La France décline vers une « société de censure ». Ne me dites pas que c’est nouveau. Cela fait des décennies que le déclin se perçoit. Et transposer ce problème aux 7 du Québec, eh bien mon vieux tu as raison c’est extrêmement « limite » parce qu’ici, pour clouer le bec à un citoyen du Québec, il faut plus que des simagrées et des hurlements. Ça prend de foutus bons arguments bien étoffés.

    Reviens au 7 pour étoffer ton opinion dans des articles. Tu pers ton temps dans le « no man’s land » mon ami.

    André Lefebvre

  • avatar
    12 janvier 2014 à 18 06 46 01461
    Permalink

    @Pour ceux qui n’auraient pas lu ma note sur la page d’accueil, ma deuxième lettre aux auteurs et commentateurs apparaît au haut de cette page, sous la première lettre (intitulée DEUXIÈME LETTRE).

    MERCI.

    • avatar
      12 janvier 2014 à 19 07 00 01001
      Permalink

      Merci Mme Dessureault.
      L’orientation est claire et les commentateurs sauront de quoi il retourne.

      Au revoir et merci.

      DG

      • avatar
        12 janvier 2014 à 20 08 11 01111
        Permalink

        Merci.

        CAD

    • avatar
      12 janvier 2014 à 22 10 54 01541
      Permalink

      Bravo Mme Dessureault, vous démontrez le courage de vos convictions et c’est tout à votre honneur.

      La saga actuel des 7 démontre le très grand danger qui guette la plupart des médias alternatifs, et pousse la plupart d’entre eux vers la censure, il n’y a pas que le facteur idéologique qui entraine la censure mais aussi l’impulsivité. Peu être qu’il y a des (trolls et autres) errants pour foutre le bordel sur les différents sites, mais il n’ont pas à travailler très fort pour y parvenir, la nature humaine se charge de la plus grande partie.

      J’ignore pour vous et tous les auteurs, mais en ce qui me concerne cela me demande en certain temps pour aligner trois paragraphes cohérents lorsque j’écrit mes articles et je suppose qu’il en ai de même pour tous. Je dois relire constamment afin de trouver les bons mots, les bonnes approches, etc…

      Le facteur temps se répercute concrètement sur la qualité de mon texte et il est normal qu’en cédant à notre impulsivité, cette rigueur ne soit pas présente. Prenons le temps qu’il faut lors de nos commentaires afin d’y appliquer un minimum de rigueur, après tout le texte ou commentaire qui suscite cet intérêt seras encore présent demain ou après demain, ainsi que les auteurs, mais combien ce facteur temps peu faire un monde de différence pour passer votre message.

      La liberté de pensée et d’expression sont des droits inaliénables pour chacun d’entre nous, mais encore il faut l’apprivoisé, la chérir et surtout lui accorder le temps qu’elle mérite. Après tout vous n’avez pas acquis instantanément toutes ces connaissances et culture en les pigeant dans une boite de ‘cracker jack’, c’est un long processus qui s’échelonne sur toute une vie. Faites leur honneur, prenez le temps.

      • avatar
        12 janvier 2014 à 23 11 33 01331
        Permalink

        Merci pour votre commentaire. Un excellent conseil que vous nous donnez à tous : prendre notre temps en écrivant un commentaire afin d’y insuffler une certaine rigueur. Il est vrai que sous l’impulsivité, nous pouvons facilement déraper.

        Merci.

        Carolle Anne Dessureault

  • avatar
    12 janvier 2014 à 19 07 48 01481
    Permalink

    C’est dans la tempête que nous reconnaissons les bons capitaines.

  • avatar
    12 janvier 2014 à 19 07 49 01491
    Permalink

    @DW

    VOUS DITES :  » Vous exprimez le présupposé que CAD aurait commis quelque erreur. Ce n’est pas du tout mon avis.  »

    J’ai méme supposé que c’était un geste volontaire dans le but de  »booster » l’audimat .

    Vous connaissez le principe  » la saucisse est plus fraîche parce que plus de gens en mange et plus de gens en manges parce qu’elles sont plus fraîche »

    Autrement dit, plus le site est populaire et plus les publicitaires veulent y paraîtres !

    2) Je ne sous-entend rien vous concernant en rapport avec CAD. , ca c’est votre interprètation, je fesait simplement référence a votre coté ‘ sauveur ‘, tel que j’ai pu le comprendre. Sympathique plutôt qu’empathique .

    3) Lituanienne de 18 ans choyée par la nature…Elle aurait pas une jumelle qui aimerait s’établir au Québec ? 🙂 !

  • avatar
    12 janvier 2014 à 20 08 10 01101
    Permalink

    @ Peephole

    « Autrement dit, plus le site est populaire et plus les publicitaires veulent y paraîtres ! »

    Vous oubliez ou peut-être ne le savez-vous pas, que les « publicitaires » ne sont pas dans la « ligne de mire » chez les 7 du Québec? Du moins c’est ce qui a été établi lors de la réunion chez Da Giovani, où j’étais présent.

    André Lefebvre

    • avatar
      12 janvier 2014 à 20 08 37 01371
      Permalink

      Merci de cette précision, André. Mais comment expliquez vous qu’à fois que clique sur article, une boîte publicitaire s’ouvre !?Et que même sur les commentaires, les miens ou autres, des mots sont ‘ highlighté’ menant vers une publicitée ?

      • avatar
        12 janvier 2014 à 20 08 40 01401
        Permalink

        ‘ chaque’ , ‘je’ , ‘un’ …pour mettre aux endroits requis 🙂 !

  • avatar
    12 janvier 2014 à 20 08 53 01531
    Permalink

    Où se trouve ce mot « article » dont vous parlez?

    • avatar
      12 janvier 2014 à 23 11 57 01571
      Permalink

      C’est là que va le  »un » je j’ai fourni dans la suite 😉

  • avatar
    12 janvier 2014 à 21 09 24 01241
    Permalink

    Cela ne se produit pas sur mon ordi. Ce n’est donc pas originaire des 7 du Québec.

    Amicalement

    André Lefebvre

    • avatar
      12 janvier 2014 à 23 11 59 01591
      Permalink

      Comment cela se peut-il ???

      • avatar
        13 janvier 2014 à 0 12 08 01081
        Permalink

        Quelqu’un a probablement implanté un « cookie » dans ton ordi. Ça m’est déjà arrivé. Je pense que mon fils m’en a débarrassé avec « Malware » qu’il a trouvé sur le net. J’ai choisit l’option gratuite.

        Amicalement

        André Lefebvre

        • avatar
          13 janvier 2014 à 0 12 54 01541
          Permalink

          Merci.

          Je fait quelque recherches la-dessus.

  • avatar
    12 janvier 2014 à 21 09 26 01261
    Permalink

    Nous sommes dans un combat spirituel et éthique au niveau mondial, national et personnel. L’enjeu est important. En tant que médias alternatif, les 7 ont pour mission de présenter des points de vue différents à la pensée unique des médias officiels. Quand un auteur se fait l’écho des médias officiels à l’intérieur d’un site alternatif, alors il doit le faire respectueusement, en évitant la haine qu’il est souvent plus facile de condamner chez les autres. La position de PJCA me semble la meilleure pour l’instant. Si M. Laurendeau a vraiment compris sa leçon, il ne recommencera pas ses insultes personnelles envers d’autres. Je l’enjoins aussi à exprimer son désaccord envers des propos intolérants comme ceux de Julie Soulange, s’il les appuie c’est qu’il est pour une tactique de division et de lâcheté intellectuelle préjudiciable à ce site. Qu’on lui accorde une chance comme auteur, d’accord, mais il faudra l’avoir à l’oeil. Cependant il devrait démissionner de son poste d’adjoint. Il n’a pas les qualités d’un leader. Il ne faut pas oublier qu’un site comme les 7 peut être la cible de saboteur(s) à l’intérieur, pour lui enlever de la crédibilité ou même le faire disparaître, ces gens veulent souvent un poste de direction, d’ailleurs. Il faut être ferme envers ce genre de danger. Certaines idées et méthodes de M. Laurendeau n’inspirent pas confiance à ce niveau.

  • avatar
    12 janvier 2014 à 22 10 04 01041
    Permalink

    Voici un autre excellent article sur le sujet. Il explique bien que laisser les censeurs s’attaquer à la liberté d’expression de Dieudonné d’une façon aussi dictatorial, comme le fait le gouvernement français, est un grand risque (pour ne pas dire suicidaire) pour les libertés du peuple français dans l’avenir. C’est en quoi un discours comme celui de M. Laurendeau est un danger pour les libertés, pour le bonheur de l’humanité.

    http://www.mondialisation.ca/dieudonne-controle-de-la-morale-par-le-ministere-de-linterieur-retour-de-la-censure/5364649

  • avatar
    13 janvier 2014 à 8 08 13 01131
    Permalink

    Après la lecture des deux lettres de CAD, je suis ravi de constater à quelle hauteur de vision elle a su porter le débat et dans un calme olympien qui est une réponse magistrale en soi.

    J’ai beaucoup apprécié ce nouveau concept de Leadership paradoxal. C’est que nous vivions dans un mensonge pendant des siècles en acceptant ces prérogatives de leaders tous appliqués à tirer la couverture vers eux.

    La vraie force n’est-elle pas de simplement savoir étendre un espace de liberté et d’en assurer la constance ? ce qui fait la force des 7 du Québec, c’est qu’il s’agit du seul site de journalisme citoyen dont la quasi totalité des auteurs et acteurs sont des personnalités solides sachant interroger leurs propres consciences avant de se jeter dans le débat, et que ces contributeurs ne se montrent jamais les jouets de leurs passions et pulsions, qui seraient perçues par les lecteurs comme des caprices d’enfants bourgeois.

    Je me sentais bien sur ce site, car j’y sentais ces grands espaces et cette neige qui savait étouffer les cris de la ville, et je suis content de voir que rien n’a été perdu, hormis les deux coups de tonnerre de ce weekend sans orage ni pluie, ce n’était qu’une chaleur égarée et une lumière factice dans la nuit protectrice.

    C’est bien quand on peut se reposer sur des personnes de confiance qui jamais ne trahissent leurs idéaux et bonnes manières.

    Par ailleurs, je viens aussi souligner la sagesse que Dieudonné a montrée en abandonnant son spectacle et en recommençant une nouvelle approche. Il a certainement compris que ce gouvernement veut jeter le peuple dans la querelle, car désormais chaque personne soupçonne son voisin d’antisémitisme. C’est voulu !

    Et c’est le peuple qu’on veut berner et manipuler. Et simplement arrêter le processus en prenant de la distance et du recul, c’est vaincre et gagner. La politique de la terre brûlée est souveraine. Elle ne laisse plus aucune prise à l’adversaire le plus puissant soit-il.

    Il faut abandonner la place aux destructeurs et se placer juste à-côté pour continuer le travail de construction.

    Demian West

  • avatar
    13 janvier 2014 à 14 02 42 01421
    Permalink

    @Bonjour Demian,

    Merci pour votre appréciation du nouveau concept de leadership.

    J’aime votre définition de la véritable force.

    Ce que vous dites sur les 7 du Québec me donne grand espoir pour son avenir, son intégrité et son ouverture.

    Vous vous y sentiez bien, dites-vous, la porte est grande ouverte … j’en dirai plus dans ma lettre ouverte qui paraîtra dans quelques heures à la rubrique TROUVAILLES.

    L’attitude de Dieudonné exprime une conscience en expansion. Abandonner son spectacle pour recommencer une nouvelle approche, suite aux débats orageux, est le signe d’un homme qui a fait un pas de plus, après l’expérience qu’il a vécue.

    Nous pouvons tous nous servir de nos expériences pour ajouter de la qualité à nos comportements, simplement parce que nous devenons plus conscients.

    Merci Demian, et à bientôt,

    Carolle Anne Dessureault

  • avatar
    14 janvier 2014 à 6 06 38 01381
    Permalink

    Bonjour,

    Je me réjouis comme tout le monde de ce nouveau concept de Leadership paradoxal.

    Un vent de fraicheur souffle maintenant sur les 7

    Mme Dessureault et son nouvel adjoint M. Laurendeau ont mis fin à la censure !
    Y avait-il un grave problème de censure sur les 7 ?
    Je ne savais pas.

    Je croyais plutôt à un grave problème de vulgarités, d’attaques personnelles et de chicanes de bumps de ruelles.

    Mais bon.

    Comme Mme Dessureault dit :
    « Pour l’instant, il n’y a plus de censure. »

    Cela veut sans doute dire que l’on peut remettre ce qui fut censuré et qui n’aurait jamais dû l’être.

    Je vous remets donc pour lecture mon PREMIER message de vendredi dernier émis sous Dieudonné et l’islam et qui fut censuré
    http://www.les7duquebec.com/7-dailleurs-2-2/dieudonne-et-lislam/
    ainsi que quelques réactions que la plupart d’entre vous dont probablement la directrice, n’ont pas eu la chance de lire.

    Salutations,
    et merci pour ce changement de politiques aux 7.

    ——————

    Délirant ce qui se dit ici.
    On se bécote, on jouit littéralement ou on s’insulte outrageusement.

    Il y a aussi la parade des beaux mots.
    On les aime, les beaux mots, ils donnent du corps à l’assurance des propos.

    Mais la réflexion…
    On repassera.
    Et on repassera plusieurs fois.

    Dieudonné. Cet islamiste !!!
    Voilà donc qu’on utilise l’islam pour diaboliser l’humoriste !
    Il est musulman Dieudonné, il apprécie les valeurs de cette religion.
    C’est quoi le problème ???

    M. Laurendeau qui défend la pauvre femme voilée celle qui peut refuser une job pour sauver son religieux voile !
    M. Laurendeau qui défend la liberté religieuse !
    Le voilà qu’il utilise l’islam pour dénigrer l’humoriste !

    Que dit-il, Dieudonné, dans cette entrevue en Iran?
    Dieudonné parle de valeurs islamiques, je ne crois pas qu’il parle de voile comme nos démocrates Taylor-Bouchard peuvent en parler. Eux qui défendent ces « nobles » (sic) valeurs religieuses à respecter. Je crois que Dieudonné parle de valeurs fondamentales.

    Dans toutes religions, il y a des valeurs nobles.
    Je ne crois pas que l’islam n’en ait pas.

    Il m’apparait indéniable que nous vivons dans un monde où l’hypocrisie prévaut.
    Et il m’apparaît indéniable que la religion est un outil.
    Un outil utilisé à toute sorte de sauce, comme ici pour dénigrer un humoriste en le diabolisant parce qu’il parle de cette religion dans un Pays où cette religion prévaut.

    Il est aussi indéniable que l’on utilise des fous du «allah wakbar», pour favoriser le terrorisme et les guerres par procuration.
    Il est indéniable qu’il y a des «intégristes», même ici, mais est-ce la majorité de ceux qui sont de religion islamique ?

    La Syrie, le Liban, la Tunisie, la Turquie, l’Irak, l’Iran, la Libye, sont tous des Pays qui ont vécu des centaines voire des milliers d’années en Paix.

    Jusqu’à tout récemment les Coptes vivaient en Paix et en sécurité en Égypte.
    Jusqu’à tout récemment les Syriens musulmans de différentes confessions et les chrétiens vivaient en Paix.

    Donc, je trouve que d’accuser Dieudonné d’être un intégriste islamique et d’être payé par l’Iran pour propager la propagande pro-charia (comme le fait par la bande notre Taylor national), c’est malhonnête.

    On se roule dans la tolérance ici et on diabolise les habitants d’un Pays et un humoriste parce qu’il passe à un «Second regard» iranien !

    Les croyants de l’islam seraient donc tous des terroristes ou des partisans de la charia ?
    Où donc est le discours disant qu’il fallait permettre de se soustraire à la réserve religieuse ces pauvres femmes qui se voilent parce que leur religion les en oblige ?

    La religion est un outil qui sert à diviser et à justifier la violence.
    On utilise les fanatiques intégristes pour diviser et semer le chaos aux endroits que l’on veut contrôler.

    On utilise la peur de l’islam pour justifier des guerres de civilisations.
    Le barbarisme contre la modernité.

    M. Laurendeau utilise l’islam pour diaboliser un humoriste qui dénonce des politiques et des manigances.

    Quant à moi, Dieudonné est un humoriste de talent.
    Un humoriste courageux qui par ses positions politiques prend d’énormes risques et rend sa vie et celle de ses proches un enfer.

    Dieudonné met toute son énergie à se défendre contre des attaques intenses et soutenues depuis des années.
    Je ne crois pas que Dieudonné fasse des campagnes islamiques, même s’il parle des valeurs de l’islam.
    L’islam, malgré les intégristes a aussi des valeurs nobles.

    Tantôt on défend la liberté de religion, tantôt on accuse d’être adepte de cette religion !

    Cette véritable folie de la Quenelle met en lumière que notre démocratie se rétrécit comme une peau de chagrin.
    Le délire du signe nazi inversé !
    Du vrai délire.

    Censurer l’humour !
    C’est digne des gouvernements totalitaires.
    C’est digne de Hitler !

    Cette tentative de bâillonner l’humoriste Dieudonné démontre une fois de plus que nos gouvernements sont de moins en moins démocratiques.

    On glisse lentement vers le totalitarisme.
    Pour preuve: Valls, en bon dictateur, met au pas la justice française
    et infirme la décision de la cour.
    Le pouvoir judiciaire mis au pas par le pouvoir politique,
    c’est du totalitarisme.

    La démocratie c’est de pouvoir s’exprimer.
    À bas la censure sous toutes ses formes.

    Tiens, je vous laisse sur deux vidéos de Dieudonné qui valent la peine d’être vues.

    Une mise au point de Dieudonné en juillet dernier (5 minutes):
    http://www.youtube.com/watch?v=hjVZFC3ugdo

    « 2014 sera l’année de la quenelle !!! »
    http://www.youtube.com/watch?v=0r4YQ54PazA&bpctr=1389296799

    Je crois qu’il faut se calmer le pompon dans les discussions.
    Les insultes… pour les faibles et les incapables.

    Je crois aussi qu’il faut réfléchir sérieusement et calmement à nos valeurs démocratiques.
    Réfléchir aussi à ces valeurs qu’on nous enfonce dans le sentiment.

    Serge Charbonneau
    Québec

    ————–

    La réponse de M. Paul Laurendeau
    Envoyé le 09/01/2014 à 17 h 26 min

    Bon, mon Charbonneau, comme il s’agit de « liberté d’expression démocratique » à tous crins, on va se parler à la Dieudonné, hein, en hommes. Il y a tant tellement droit, on y a droit nous aussi, donc. On va se servir.
    C’est en plein la journée pour.

    Ton opinion incohérente d’enfant de chœur bien enculé par les moines MAIS qui supporte Dieudo même si c’est un curé explicite et un islamiste veule, tu peux te la fourrer dans le cul à côté de la bite du moine de ton enfance, justement. Bien serré, tout ça, tu vois.

    Tu es un petit fasciste de Vigile déguisé en faux démocrate de bouette et je te pisse à la raie. Ferme ta gueule et vas te faire crosser pas les magisters en soutanes qui te tiennent par ton fond de pantalon frustré de faux laïc de saqué de Radio-Canada de merde. Même ce trou minable a pas voulu de toi.

    Tout est dit.
    Va te faire foutre. Je t’enfonce pas ma bite dans le cul c’est bien trop propre par rapport à ta merde puante de cervelle de pauvre petit minable égo-hystérique sans la moindre pensée effective.

    Je te chie à la gueule et je te méprise. Bouffe ma merde copieusement et étrangle-toi une bonne fois.

    Et vive la libre expression, mon moron..

    ——–

    Je répondais:
    Envoyé le 09/01/2014 à 17 h 41 min | En réponse à Paul Laurendeau.

    Mon cher Paul, sous-éditeur !

    J’espère que votre éditrice appuie vos élégants propos, Paul.
    Quelle question !
    Sûrement.

    Votre reluisante personnalité transpire à travers vos mots bien choisis.
    Des mots choisis comme vous avez le talent de le faire.
    Je n’en demandais pas tant, mais vous me comblez.

    Vous démontrez à tous pourquoi j’ai quitté ce site que vous rendez infect.

    Mon cher Paul, c’est sans doute le reflet de votre grande faiblesse et de votre tout petit petit égo qui vous fait discourir de la sorte.
    Vous étayez votre opinion à merveille et je me vois totalement désarmer.
    Merci pour cet élan du coeur que vous n’avez pu contenir.

    Salutations,
    Et vivement les débats où les idées avancent.
    Sans vous, Paul, sans votre verve éclatante, la réflexion citoyenne reculerait à pas de géant.
    Merci de nous éclairer autant.
    Je vous invite en terminant à écouter ce député belge qui a une voix nasillarde et un brin déplaisante, mais qui dit des choses que j’aime bien:
    http://joelecorbeau.com/2014/01/09/dieudonne-le-depute-belge-laurent-louis-repond-a-manuel-valls/

    Salutations,
    Mon cher Paul.
    Je vous aime.
    Vous me faites du bien à la rate !

    Serge Charbonneau
    Québec

    P.S.: Je disais: « Délirant ce qui se dit ici »

    ————–

    Ce qui concerne M. Laurendeau n’est pas vraiment intéressant dans le débat qui nous concerne,
    c’est plutôt ce lien vers Laurent Louis, ce député Belge à la voix nasillarde et déplaisante que je vous invite à écouter.
    http://joelecorbeau.com/2014/01/09/dieudonne-le-depute-belge-laurent-louis-repond-a-manuel-valls/

    Salutations,

    Serge Charbonneau
    Québec

    • avatar
      14 janvier 2014 à 7 07 55 01551
      Permalink

      @ SERGE CHARBONNEAU

      Voyez ma réponse à 14h59 plus haut :

      Le 12 janvier 2014 à 22 h 06 min,
      Serge Charbonneau
      a dit :
      Le message de Le 12 janvier 2014 à 19 h 05 min,
      Le Gaïagénaire

      est totalement FAUX

      C’est à faire vomir ce qui se passe sur ce site.

      Serge Charbonneau
      Québec
      veliserdi@hotmail.com

      Quel doit être le comportement d’un honnête homme après cela ?

      • avatar
        14 janvier 2014 à 9 09 43 01431
        Permalink

        Dire la vérité mon vieux, dire la vérité.

        Commencez par vous identifier, mon ami, ce sera déjà un début.

        Salutations.

        Serge Charbonneau
        Québec

        • avatar
          14 janvier 2014 à 10 10 42 01421
          Permalink

          @ SERGE CHARBONNEAU

          Je me suis identifié totalement et vous m’avez répondu :

          De : Serge Charbonneau [mailto:veliserdi@hotmail.com]
          Envoyé : 30 septembre 2013 00:46
          À : François Bolduc-Belliard
          Objet : Re: Les bazous

          Bonjour Jean-François,

          Elle s’appelle comment vottre nièce ?
          Elle fait quoi dans la vie ?
          Est-ce qu’elle aime les bazous ?

          Serge Charbonneau
          Québec

          —– Original Message —–
          From: François Bolduc-Belliard
          To: veliserdi@hotmail.com
          Sent: Saturday, September 28, 2013 9:47 AM
          Subject: Les bazous

          Bonjour Serge Charbonneau,

          Je me permets de vous tenir en pièces jointes le fruit d’une réflexion conjointe avec une nièce.

          Jean-François Bolduc-Belliard
          AKA Le Gaïagénaire

          • avatar
            14 janvier 2014 à 10 10 56 01561
            Permalink

            Vous voulez en venir où M. Belliard avec ces courriels où je cherchaient à clarifier votre identité.

            Elle disait quoi votre nièce ?

            Vous voulez en venir où M. Belliard ?
            Soyez clair et allez-y franchement.
            Nous pourrons ainsi éviter aux imaginations de s’emballer dans toutes les directions et parler de la réalité des choses et non des impressions et des sous-entendus.

            Par vos interventions, mon cher ami, vous visez quoi ?

            Serge Charbonneau
            Québec

          • avatar
            14 janvier 2014 à 11 11 00 01001
            Permalink

            Le 12 janvier 2014 à 22 h 06 min,
            Serge Charbonneau
            a dit :
            Le message de Le 12 janvier 2014 à 19 h 05 min,
            Le Gaïagénaire

            est totalement FAUX

            C’est à faire vomir ce qui se passe sur ce site.

            Serge Charbonneau
            Québec
            veliserdi@hotmail.com

            SERGE CHARBONNEAU,

            Qu’est-ce qui est FAUX? Ce sont vos accusations.

  • avatar
    14 janvier 2014 à 8 08 48 01481
    Permalink

    Merci M Charbonneau,

    Je comprends maintenant ce qui a mis le feu aux poudres. Je saisis mieux aussi l’ampleur de votre outrage et votre besoin viscéral et absolu de crever l’abcès. J’aurais pété ma coche moi aussi.

    C’est le drame quand on occulte une partie des informations, le jugement ne peut être que biaisé.

    Les changements salutaires ont toujours un cout élevé. Cette crise a fait s’écrouler une autre partie du mur, souhaitons que la lumière qui s’y infiltre puisse en bout de ligne donner un  »spin » positif a toute cette épopée.

    Si nous étions dans un film américain, je vous mettrais la main sur l’épaule et dirais:  »Thank you son, you took one for the team »

    J’espère sincèrement que la blessure que de tels mots infligent guérisse promptement et vous rende encore plus fort.

    L’air n’est jamais plus frais ni plus agréable à respirer qu’après un violent orage… Vivement le beau temps pour les 7…

    Respect et salutations
    Amadeus

    • avatar
      14 janvier 2014 à 8 08 50 01501
      Permalink

      Oups, désolé, ce commentaire aurait du se trouver en réponse à M.Charbonneau

    • avatar
      14 janvier 2014 à 9 09 48 01481
      Permalink

      Ma blessure n’est rien par rapport à celle que l’on inflige aux 7.
      Je me suis mis en exemple, mais bien d’autres personnes ont subi des outrages équivalent.

      Lorsqu’un responsable de site entraîne son site dans les fonds de poubelles et qu’une directrice balaie le tout sous le tapis et lui dise bravo, alors vous voyez où peut se rendre un site que l’on dit « sérieux » et qui aimerait ma participation, disent-ils.

      Je préfère ne plus avoir de tribune qu’être un auteur de ces lieux menés ainsi.

      Salutations,

      Serge Charbonneau
      Québec

      • avatar
        14 janvier 2014 à 10 10 10 01101
        Permalink

        Charbonneau,

        Vos spams et constantes attaques contre CAD ont fini par me dégoûter, et vous m’empêchez et m’interdisez littéralement de lire les 7 du Québec et d’y commenter.

        Demian West

        • avatar
          14 janvier 2014 à 10 10 21 01211
          Permalink

          Où donc voyez-vous des attaques personnelles contre Mme Dessureault, M. West ?

          D’exposer la réalité qui a été effacée et est balayée sous le tapis serait une attaque contre elle ?

          Que pensez-vous de cette réalité que je sors de l’effacement, M. West ?

          Qu’est-ce qu’un « spams », M. West ?
          Est-ce faire valoir la réalité ou la cacher ou la dissimuler ou la nier ?

          Vous devriez oublier qui est la directrice du site et pensez que cette même réalité sortie de l’effacement pourrait retomber sur le nez de tous directeurs ou toutes directrices que ce soient.

          Cette réalité ne vise aucune personne personnellement, mais bien un ou une responsable en titre du site des 7 du Québec.
          Lorsqu’une entreprise commet des fautes ou a une dérive, ce sont ses dirigeants qui en sont tenus responsables parce que c’est leur job de mener l’entreprise sur la bonne voie.

          Veuillez «dépersonnaliser» un peu la situation. M. West.

          Salutations
          et merci d’avoir changé d’avis et de vous être adressé à moi.

          En toute amitié,

          Serge Charbonneau
          Québec

          • avatar
            14 janvier 2014 à 10 10 30 01301
            Permalink

            En tous les cas, pour ma part, je ne peux plus voir un de vos commentaires sans avoir un vrai malaise.

            Maintenant, tirez-en les conclusions que vous voudrez ce n’est plus mon affaire.

            Je vous ai informé qu’un seul lecteur de ce site est écoeuré par vos manifestations querelleuses et donneuses de leçons, et donc que ma lecture même du site devient problématique.

          • avatar
            14 janvier 2014 à 10 10 50 01501
            Permalink

            M. West lorsque je vous lis, je me demande si vous n’illustrer pas vous-même cette manifestation querelleuse et donneuse de leçons.

            Mon cher M. West, je vous invite à cesser cette animosité presque maladive à mon égard et à juger et commenter la réalité que je vous expose.

            Vous semblez oublier vos propres mots, M. West, comme si vous aviez rêvé, peut-être.

            Pourquoi donc, M. West ne trouve-t-on plus vos textes sur ce site ?

            Expliquez-nous ce fait vérifiable et indéniable.

            Je crois, M. West qu’il faut mettre fin à ces animosités puériles et s’attaquer aux vrais problèmes qui font qu’un site est un rendez-vous d’intellectuels de haut niveau ou de grandes gueules de radio poubelle.

            Merci de bien vouloir mettre de côté ma petite personne qui prend trop de place et de vous en tenir aux propos tenus et sux sujets discutés.

            Je ne suis rien, moi, M. West, je n’écris même plus sur ce site.
            Je donne tout simplement mon opinion.
            Me l’accordez-vous, M. West ?

            Salutations amicales,

            Serge Charbonneau
            Québec

          • avatar
            14 janvier 2014 à 11 11 04 01041
            Permalink

            Charbonneau,

            Pourriez-vous m’expliquez à nouveau et dans tout le luxe de détails avec liens et copier/coller, tout ce que vous reprochez à CAD, à Laurendeau, à tous les directeurs de sites, et à tous les anonymes qui commentent, à Gaïagénaire et tous les autres, afin que nous puissions tout de suite transformer ce site selon vos volontés expresses.

            Et pourriez-vous me dire exactement ce que je devrais vous répondre pour vous satisfaire.

            Prenez tout l’espace que vous voudrez nous avons tout le temps, puisque seuls vos communications sont importantes et si urgentes.

            Et pourriez-vous publier ces pièces tous les jours afin de nous rappeler leur importance.

            Je vous en remercie vivement.

            J’ai enfin compris comment il fallait prendre vos communications.

            Demian West

      • avatar
        14 janvier 2014 à 11 11 05 01051
        Permalink

        « Je préfère ne plus avoir de tribune qu’être un auteur de ces lieux menés ainsi. »

        Voilà une réponse claire nette et précise au conseil que je te donnais de venir « avironner » comme tu l’entends sur notre bateau.

        Cela ne sert à rien de continuer à « gratter ton bobo ». Je t’ai appuyé autant que je l’ai pu, comme d’autres l’ont fait également, incluant Mme Dessureault; mais ce qui t’intéresse est de montrer ton « cilice ». Que veux-tu que nous fassions?

        Continuer à perdre notre temps?

        Tout n’a pas été clarifié? Peut-être

        Mais la Terre n’a pas cessé de tourner et certaines choses se répéteront, c’est inévitable. Nous allons les régler une à la fois.

        Entre-temps bonne chance et même si tu plaçais des « triplons » au lieu de « doublons » cela n’y changerait rien.

        Bonne chance Serge.

        André Lefebvre

        • avatar
          14 janvier 2014 à 11 11 14 01141
          Permalink

          Serge; tu dis:
          « Je ne suis rien, moi, M. West, je n’écris même plus sur ce site.
          Je donne tout simplement mon opinion. »

          Et pourtant je te lis toujours.

          Je me dis ton ami parce que je reçois de tes courriels et que j’y réponds ayant l’impression que nous sommes amis. Mais tu ne prends aucun compte de ce que je te dis en privé. Je me demande tout à coup si tu ne fais pas la même chose avec plusieurs autres pour tendre des pièges.

          Dans mon esprit, ta position envers moi « prend l’eau » de plus en plus.

          C’est navrant.

          Amicalement

          André Lefebvre

          • avatar
            14 janvier 2014 à 11 11 27 01271
            Permalink

            C’est navrant de voir que ton amitié, André, se traduit par des propos agressifs et chicaniers.

            C’est pourtant toi qui disais qu’il fallait ne pas nourrir la chicane.
            Que fais-tu là avec ces deux commentaires qui n’ont absolument rien d’amical?

            Ma franchise te gène, André.
            Je ne peux pas exprimer ce que je ressens et expliquer pourquoi je suis parti ?

            Pourquoi ne devrais-je pas mettre au clair par la démonstration de cette réalité qui prévaut, la tournure de ce site ?

            Ce n’est pas moi, André qui a écrit tes deux derniers commentaires, c’est toi, André.

            Si tu veux repartir encore une fois «la crise» et m’en tenir responsable, je ne te trouve pas vraiment très honnête et très intègre.

            Je crois qu’il serait temps que tu enterres ta hache de guerre.
            Et que tu parles de ce que tu disais hier à propos de celui qui fut le responsable de cette dérive, selon moi, totalement inadmissible.

            J’ai le dos large, André, mais il faut cesser de tout me mettre sur le dos et d’assumer aussi tes tors.

            Si tu es honnête et que tu as de la bonne volonté, il serait temps de le démontrer.
            Merci.

            Salutions «amicales»

            Serge Charbonneau
            Québec

          • avatar
            14 janvier 2014 à 11 11 35 01351
            Permalink

            Relis mes courriels privés; ça presse; car si tu te sers de moi pour repartir le « bal »; je te jure que cela ne fonctionnera pas.

            Et pour empêcher que cela ne fonctionne je ne réponds plus à tes coups par la bande.

            Quand je serai coincé je mettrai mes « batteries » en marche.

            Bonne journée mon ami.

            André Lefebvre

          • avatar
            14 janvier 2014 à 11 11 51 01511
            Permalink

            André, je me servirais de toi pour repartir le bal !

            Voyons, André, voilà que tu me tiens responsable de tes propres écrits ce matin.

            Non, mais, je te demanderais un minimum d’honnêteté.

            Relis-toi ici sur cette tribune et dis-moi qui donc de nous deux repart le bal ?

            Il y a moyen, je crois, André, de se parler sans toujours s’accuser.

            Merci de bien vouloir cesser de constamment m’accuser d’être l’unique belligérant des lieux.

            Comment ferais-je pour te répondre ainsi avec des mots déplaisant si tu ne m’avais pas interpelé durement ?

            Je crois, André, qu’il serait temps que tu enterres ta hache de guerre.

            Salutations amicales, mon ami.

            Serge Charbonneau
            Québec

        • avatar
          14 janvier 2014 à 12 12 01 01011
          Permalink

          Charbonneau,

          Vous êtes revenu à la charge ce matin pour réalimenter la querelle en mettant un spam provocateur bourré d’appels à la querelle. Puis, vous vous en êtes pris à Gaïagénaire alias Beliard qui est un commentateur fin et subtil et très érudit et jamais agressif. Et vous faites ces menées pour satisfaire votre besoin de conflit sur les 7 du Québec, qui ne le verrait pas ?

          Ensuite vous vous en prenez désormais à André qui est certainement parmi les plus pacifiques sur ce site, et juste parce qu’il vous dit qu’il perd son temps à tenter de vous aider.

          On voit bien que tous les pacifiques sur ce site sont vos cibles, et CAD la première. Plus on est calme et posé et modéré et plus vous tentez par des manoeuvres controuvées de piquer et attiser les blessures narcissiques pour fâcher les plus pacifiques.

          Enfin, tous ceux qui ne seraient pas d’accord avec vos menées d’installer le conflit, vous les considérez comme vos ennemis et plus comme vos adversaires dans un débat.

          Et pendant ce temps, Laurendeau se tait comme pour vous donner l’exemple. Et vous ne voyez rien.

          Vous me faites pitié, tellement vous démolissez votre propre image, alors qu’il vous suffisait d’un peu de recul et d’attendre quelques jours pour que vous puissiez retrouver votre image intacte.

          Mais non, vous voulez gagner et plier tout le monde sans fin.

          • avatar
            14 janvier 2014 à 12 12 22 01221
            Permalink

            M. West pouvez-vous m’indiquer à quel endroit je m’en suis pris à M. Béliard ?

            Il faut tout de même démontrer ce que vous dites, mon ami Demian.

            Avez-vous remarqué que vous vous en êtes pris à moi, et ce, sans que je ne vous interpelle aucunement ?

            Avez-vous remarqué que mon ami André, s’en est pris à moi, sans que je ne l’aie aucunement interpellé ?

            Et M. Béliard, que me disait-il au juste, M. West.

            Mon cher ami, je réponds à ceux qui m’accusent et m’interpellent avec une agressivité notable.
            On dit que ce site est un rendez-vous d’intellectuels qui veulent discuter en homme civilisé en tenant des discours érudits.
            Qui donc sur cette tribune démontre de telles qualités ?
            Vous, M. West ?

            Vous dites que selon votre perception :
            « Je fais ces menées pour satisfaire mon besoin de conflit sur les 7 du Québec ».

            Vous pensez vraiment, mon ami, que je ressens le besoin de conflit ?<
            Et vous, M. West le ressentez-vous ce besoin de conflit ?

            Je vais vous dire franchement, M. West, je ne cherche jamais le conflit, mais je tiens toujours à faire valoir la réalité.
            Je réponds aussi à ceux qui m'accusent d'un bord à l'autre.
            Ce que je démontrais ce matin, c'est qu'encore une fois on balayait le réalité et les fautes graves sous le tapis et on faisait tout le monde il est beau tout le monde il est gentil.

            Vous m'interpellez durement M. West et c'est moi qui passe pour le «pas gentil».
            Je crois que vous devriez ré-évaluer votre propre comportement, M. West.

            Je crois qu'il serait temps que vous cessiez vos propos excessivement agressifs et accusateurs.

            Salutations amicales, M. West.
            Merci encore une fois de m'avoir adressé la parole.

            Serge Charbonneau
            Québec

          • avatar
            14 janvier 2014 à 12 12 39 01391
            Permalink

            Charbonneau,

            Je ne suis absolument pas votre ami.

            Et que toutes les forces de l’univers me gardent de ne jamais approcher une personne comme vous.

            Et je me demande ce qu’il doit arriver à l’un des membres de votre famille ou vos proches quand ils ne seraient pas d’accord avec vos opinions ou d’autres injonctions.

            En ayant observé vos agissements, il est un chapitre de « l’Introduction à la Psychanalyse » de Freud qui me revient en mémoire. C’est quand Freud explique la différence entre névrose et psychose. La névrose produit des troubles dans la sphère intime, alors que la psychose, qui est un degré plus avant, elle provoque des troubles dans la sphère sociale. Et donc elle exige une réponse adéquate.

      • avatar
        14 janvier 2014 à 12 12 46 01461
        Permalink

         »Je préfère ne plus avoir de tribune qu’être un auteur de ces lieux menés ainsi. »

        Je suis désolé de l’apprendre.

        Je reconnais que la gestion du site n’agit pas comme le type pyramidal corporatif conventionnel. Je suis attristé que vous ayez du mal avec ce concept de gestion  »holographique ». Selon moi, c’est la voix du futur, le nouveau paradigme. La situation que vous avez décrié avec raison a été modifiée, même sans atteindre le niveau du pardon, j’aurais espéré que vous gardiez votre tribune, mais je respecte votre choix.

        Bonne chance dans vos projets futur…

        Sincèrement,
        Amadeus

  • avatar
    14 janvier 2014 à 11 11 22 01221
    Permalink

    Aparté « hors sujet » importante:

    Hé là Paul!!! Tu feras tes tests sur « les 7 au front » durant la nuit; pas quand un de mes articles est en page!!!
    🙂

    André Lefebvre

    • avatar
      14 janvier 2014 à 11 11 40 01401
      Permalink

      À mon sens,
      Il serait bon que vous puissiez avoir l’adresse courriel de M. Laurendeau, André pour pouvoir noter ces notes internes à l’interne.

      salutations,

      Serge Charbonneau
      Québec

      • avatar
        14 janvier 2014 à 12 12 00 01001
        Permalink

        Tout bon administrateur de blog sait qu’on peut mettre une section privée sur ce blog, avec mot de passe. CQFD

        • avatar
          14 janvier 2014 à 12 12 03 01031
          Permalink

          C’est vrai, ça !

          Serge Charbonneau
          Québec

        • avatar
          14 janvier 2014 à 12 12 36 01361
          Permalink

          Merci de votre suggestion,

          Carolle Anne Dessureault

    • avatar
      14 janvier 2014 à 13 01 37 01371
      Permalink

      Bonjour André,

      Que signifie exactement cette note« Hé là Paul!!! Tu feras tes tests sur les « 7 au front » durant la nuit, pas quand un de mes articles est en page ?

      De notre côté, aucune manipulation n’a été faite.

      Carolle Anne

      • avatar
        14 janvier 2014 à 13 01 49 01491
        Permalink

        Cela signifie que mon article d’aujourd’hui avait disparu pour laisser place à un test sur « ché pas quoi » qui était également indiqué fait par Paul Laurendeau.

        J’ai reprogrammé mon article pour être édité deux minutes après ma reprogrammation et l’article est revenu en ligne.

        Le problème est réglé et j’attend pour voir si le test va revenir. Je n’en fais pas « tout un fromage » mais je te remercie de te renseigner.

        La signature : Paul ou peut-être Laurendeau tout cour (je ne me rappelle pas) ne signifie peut-être pas une action de sa part; je n’accuse personne; mais ce nom au bas du test m’a obligé de m’adresser à lui (le nom) pour placer mes deux commentaires à deux endroits différents.

        Bonne journée Carolle Anne et encore une fois merci.

        André Lefebvre

        • avatar
          14 janvier 2014 à 14 02 06 01061
          Permalink

          Merci André pour les explications.

          Merci aussi de ne pas accuser. Il y a des auteurs qui me téléphonent parce qu’ils ont perdu leur texte, et il m’arrive de prendre quelques heures pour le retrouver … il y a des manipulations qui se font que je ne comprends pas toujours. Très souvent, je vérifie des textes et l’ouverture de leurs commentaires, et après, sur le site, les commentaires sont fermés, ou l’image a disparu ! Il faut que je recommence.

          En passant, je suis la personne qui fait la vérification de l’entrée des textes sur le tableau de bord et de leur publication, sauf quelques-uns.

          Bonne journée, et merci de votre très excellente collaboration,

          Carolle Anne Dessureault

          • avatar
            14 janvier 2014 à 16 04 12 01121
            Permalink

            Voici ce qu’il y avait à la place de mon article d’aujourd’hui:

            Test

            Texte sur le cabairdarge.

            Paul Lurendeau tst

            Amicalement

            André Lefebvre

          • avatar
            14 janvier 2014 à 16 04 13 01131
            Permalink

            Il a été « vu » 12 fois.

            Merci.

            André

    • avatar
      15 janvier 2014 à 18 06 07 01071
      Permalink

      @André Lefebvre et tous ceux qui ont commenté son message de 11 h 22.

      L’explication se retrouve plus loin dans mon message du 15 janvier de 1 h 38.

      Carolle Anne Dessureault

  • avatar
    14 janvier 2014 à 11 11 40 01401
    Permalink

    @ Carolle Anne, Éditrice

    1 : Félicitations et merci d’avoir évité le naufrage des 7. Vos l’avez fait avec brio, en restant dessus des débats et en ayant le bon mix de tolérance et de fermeté. Vous règnez. Choisissez bien vos ministres et je vous suggère de leur permettre de gouverner un peu, aussi …. en répartissant des taches.. Il y’a trop de boulot pour une seule personne et ce sera encore plus ingérable si le site suit sa manifeste destinée de mettre a profit sa notoriété actuelle pour une expansion qui confirmera ses atouts en corrigeant ses failles.. Je reste a votre disposition pour en parler si et quand VOUS le souhaiterez.

    2. Votre projet de constituer un « Comité des 7 conseillers » au sein des 7 me semble non seulement brillant, mais incontournable. Je souhaiterais seulement que ces Conseillers, en plus de conseiller, prennent aussi chacun une partie du fardeau

    3. J’aimerais faire une suggestion: au lieu de demander des volontaires pour participer a ce Comité, ce qui risque de le rendre pléthorique et donc inutile – ou de vous créer l’odieux de devoir choisir entre Jacob et Esaü parmi ceux qui vous aiment – que penseriez vous de demander aux commentateurs, auteurs et lecteurs de RECOMMANDER ceux qu’Ils aimeraient savoir a ce Comité. Attention ! Je ne parle pas de les élire; le choix demeurerait entièrement le vôtre. Mais vous sauriez ce que pense la vox populi, ce qui n’est pas sans interêt quand on règne…

    Amicalement

    Pierre JC

    • avatar
      14 janvier 2014 à 11 11 44 01441
      Permalink

      En démocratie, dans les temps anciens, on disait, je crois: « Vox populi, vox ??? »

      salutations,

      Serge Charbonneau
      Québec

      • avatar
        14 janvier 2014 à 11 11 56 01561
        Permalink

        Serge Charbonneau,

        Qu’est-ce qui est faux?

        Le 14 janvier 2014 à 11 h 00 min,
        Le Gaïagénaire
        a dit :
        Le 12 janvier 2014 à 22 h 06 min,
        Serge Charbonneau
        a dit :
        Le message de Le 12 janvier 2014 à 19 h 05 min,
        Le Gaïagénaire

        est totalement FAUX

        C’est à faire vomir ce qui se passe sur ce site.

        Serge Charbonneau
        Québec
        veliserdi@hotmail.com

        SERGE CHARBONNEAU,

        Qu’est-ce qui est FAUX? Ce sont vos accusations.

        • avatar
          14 janvier 2014 à 11 11 59 01591
          Permalink

          Quelles accusations, M. Belliard ?

          Serge Charbonneau
          Québec

          • avatar
            14 janvier 2014 à 12 12 48 01481
            Permalink

            @SERGE CHARBONNEAU,

            Les deux messages à
            12 janvier 2014 à 22 h 04 min, ne sont-ils pas les vôtres ?

            « Le 12 janvier 2014 à 22 h 04 min,
            Serge Charbonneau
            a dit :
            Le dernier message du pseudo gaïa…
            est totalement faux.

            je ne voulais plus intervenir, mais je ne peux laisser passer ces faussetés.

            Serge Charbonneau
            Québec »

            « 12 janvier 2014 à 22 h 04 min,
            Serge Charbonneau
            a dit :
            Le message de Le 12 janvier 2014 à 19 h 05 min,
            Le Gaïagénaire

            est totalement FAUX

            C’est à faire vomir ce qui se passe sur ce site.

            Serge Charbonneau
            Québec
            veliserdi@hotmail.com« 

          • avatar
            14 janvier 2014 à 13 01 11 01111
            Permalink

            Bonjour M. Charbonneau, Vu de l’extérieur: Vous avez dit à M. Belliard qu’il était faux de dire qu’il vous avait informé par le passé que Belliard et Gaiagenaire était la même personne. M. Belliard vous fourni des copies de correspondance qui montre qu’il vous en avait fait part (le AKA Gaiagenaire en bas de page).

          • avatar
            14 janvier 2014 à 13 01 20 01201
            Permalink

            C’est donc ça le grand point, j’aurais dû me souvenir que gaïa et Béliard sont la même personne.

            Oh là là !

            Ben oui, je l’avais oublié, vous savez moi, je me souviens du nom des gens, mais les pseudonymes… ça reste impersonnel.

            Et alors, quelle est donc la grande cause dans cet oubli de qui était le gaïagène ?

            Salutations,

            Merci d’avoir éclairé ma lanterne, je ne voyais vraiment pas où voulait en venir M. Béliard.

            Serge Charbonneau
            Québec

          • avatar
            14 janvier 2014 à 14 02 10 01101
            Permalink

            @ Serge Charbonneau,

            Qui est « Béliard » ?

            Lorsqu’on écrit qu’un commentaire est faux et qu’il s’avère qu’il est vrai, je crois qu’il est normal, si l’offenseur a le moindrement une capacité d’empathie, de s’excuser.

            Mais puisque l’offenseur exprime du mépris en écrivant volontairement mal le nom de famille, cela démontre une hargne maladive.

            Charbonneau, je ne vous appellerai pas monsieur, mais plutôt le Sociopathe.

            http://quebec.huffingtonpost.ca/2013/08/26/signes-sociopathe-_n_3817055.html

            Mais c’est ce que vous faites qui vous est retenu pas qui vous êtes comme homme.

    • avatar
      14 janvier 2014 à 12 12 26 01261
      Permalink

      Bonjour Pierre,

      Je vous remercie, Pierre, pour tout ce que vous me dites et de votre vision objective de la situation. Merci aussi de comprendre la position qui est prise qui tient en compte en PREMIER la destinée des 7 du Québec.

      Je vais me nourrir de votre suggestion de demander de me recommander des conseillers plutôt que d’attendre les offres, car jusqu’ici, elles sont restées inexistantes, et ceci, n’est pas une critique, simplement une constatation. Je comprends très bien qu’on puisse avoir le goût de réfléchir avant de s’engager dans une telle aventure.

      Je rédige immédiatement une troisième lettre pour recevoir ces suggestions.

      Avec gratitude,

      Carolle Anne Dessureault

      • avatar
        14 janvier 2014 à 13 01 56 01561
        Permalink

        Excellent choix.

        Vous-même, aussi.

        Carolle Anne Dessureault

  • avatar
    14 janvier 2014 à 11 11 54 01541
    Permalink

    Petite information générale pour ceux qui ne savent pas:

    Si vous voulez lire tous les commentaires qui passent sur les 7 du Québec, vous n’avez qu’à cliquer sur la petite « bulle » au haut de la page (dans la partie à fond noir) principale pour y avoir accès.

    André Lefebvre

    • avatar
      14 janvier 2014 à 11 11 58 01581
      Permalink

      Merci pour l’information.
      C’est un truc vraiment intéressant.
      Mais je ne vois pas la bulle.
      Peut-être n’avons-nous pas accès au même service ou que je ne regarde pas au bon endroit.

      Serge Charbonneau
      Québec

    • avatar
      14 janvier 2014 à 12 12 16 01161
      Permalink

      Bonjour, Je ne semble pas avoir cet accès aux commentaires comme vous le décrivez non plus.

      • avatar
        14 janvier 2014 à 12 12 36 01361
        Permalink

        Vous avez raison; je viens de vérifier sur l’ordi de mon frère et il n’a pas cette « bulle » lui non plus.

        Cependant au bas de la page, on trouve l’inscription pour les membres. S’agit-il de membre de WordPress ou membre des 7 du Québec, je ne sais pas.

        Amicalement

        André Lefebvre

        • avatar
          14 janvier 2014 à 12 12 41 01411
          Permalink

          Ok, merci.

    • avatar
      14 janvier 2014 à 12 12 40 01401
      Permalink

      Merci André de cette information.

      Carolle Anne Dessureault

      • avatar
        14 janvier 2014 à 12 12 43 01431
        Permalink

        J’ai également vérifié de mon côté et n’ai pas trouvé la bulle.

        • avatar
          14 janvier 2014 à 12 12 55 01551
          Permalink

          Je vais donc décrire ce qui se présente sur mon ordi:
          sur un « trottoir » à fond noir au haut de la page, je trouve, à gauche:

          Le sigle de WordPress; suivit de « Les 7 du Québec » suivit de la bulle en question, suivit de « + nouveau » qui me donne accès à ma série d’articles personnels passés et planifiés suivit d’un sigle pour accéder aux statistiques.

          Est-ce parce que je suis auteur où administrateur (ce que je ne suis pas)? Je ne sais pas. Mais cela me semble être parce que je suis « membre » et que j’ai un « blog » sur WordPress.

          Mais cela est très pratique et je m’en sers beaucoup. Cependant cela ne me permet pas d’intervenir ailleurs que sur mes propres écrits. C’est tout ce qui m’intéresse.

          Amicalement

          André Lefebvre

          • avatar
            14 janvier 2014 à 13 01 10 01101
            Permalink

            Lefebvre,

            Ce n’est pas l’écran que j’ai.

          • avatar
            14 janvier 2014 à 14 02 09 01091
            Permalink

            Les informations sont très claires.

            Carolle Anne

        • avatar
          14 janvier 2014 à 13 01 23 01231
          Permalink

          Je ne peux rien y faire. 🙂

          As-tu un « blog » sur wordpress?

          • avatar
            14 janvier 2014 à 15 03 38 01381
            Permalink

            Lefebvre,
            Non.

            Que des comptes sur les 7.

          • avatar
            14 janvier 2014 à 16 04 04 01041
            Permalink

            C’est probablement la raison.

  • avatar
    14 janvier 2014 à 12 12 16 01161
    Permalink

    Je comprend l’insistance de Charbonneau. Il y a eu violence a son égard, c’est ajouté le déni, l’indifférence….

    Que voulez vous, le gars est ‘ENTIER’, on ne peut lui reprocher cela.

    Il as le sentiment, légitime je crois, qu’une injustice(plus d’une) a été été commis a son égard et il demande réparation.

    Quelle est la réaction de quiquonque subit une injustice, demande réparation et obtient en retour, plus d’injustice?

    Faut pas avoir un doctorat pour comprendre !

    Personnellement, a chaque fois que je verrai un texte, commentaire ou autre référence a Laurendeau, Ysengr_anus ou pseudo qui lui ont été attribués; ou quiquonque lui donnera raison, je ne pourrai m’empêcher d’avoir l’impression de recevoir des pelletées de matiêre fécale richement arrosées d’urine, plein l’écran.

    Qu’on lui donne une petite tape sur les doigts, lui enlève son jouet, ne changera rien au coté odieux du personnage s’étant révèlé dans toute sa splendeur !

    Bonne journée ( même si le soleil semble briller a nouveau, apportez tout de même votre parapluie )

    • avatar
      14 janvier 2014 à 12 12 29 01291
      Permalink

      Oui Peephole,

      Le conflit entre Laurendeau et Charbonneau était déjà en oeuvre depuis un moment, à propos des questions du voile islamique. Alors qu’ils n’étaient même pas concernés directement en tant qu’hommes.

      Et ils sont tous les deux responsables dans le même temps.

      L’un pour ses propos orduriers inadmissible.

      Et l’autre pour ses manières d’attaques incessantes qui sont une violence équivalente.

      Et quand depuis deux jours, Laurendeau calme le jeu en arrêtant, Charbonneau veut rallumer toute la querelle et en se choisissant plusieurs autres victimes ou proies.

      C’est l’évidence.

      Ces deux manières d’agir me dégoûtent et m’empêchent de bien profiter de la lecture de ce site, sur lequel je viens parce que j’y sens des personnes solides, indépendantes, pacifiques, constructives et très intelligentes.

      C’est pourquoi le contraste est carrément hurlant !
      Et qu’en tant que fidèle lecteur, j’écarte d’un revers de manche ces papiers gras qui gâchent ma vue.

      • avatar
        14 janvier 2014 à 12 12 48 01481
        Permalink

        Mon ami Demian, je rejette votre analyse de la situation.

        Vous inversez les rôles. Je n’ai agressé personne ici ce matin.

        Et j’ai subi vos foudres, celles de mon ami, André et des allusions malveillantes que je ne comprends pas vraiment de M. Béliard.

        Je vous prierais, mon ami Demian, de ne pas déformer la réalité comme vous le faites.

        Vous avez tous les textes de ce délire matinal sur cette page. Vous pouvez les copier-coller pour nous démontrer ce que vous dites voir.

        Si on ne fait pas disparaître cette discussion par un effacement accidentel les mots écrits ici me servent de très bonne défense.

        Il faut avoir un minimum d’honnêteté, M. West.
        Je ne suis pas venu commenter ce nouveau «Leadership paradoxal» dans le but de venir m’amuser à avoir une joute verbale d’insultes et d’accusations envers vous ou envers qui que ce soit.

        Je déteste la chicane et les malentendus.
        Je déteste de voir la réalité se faire mettre sous le tapis comme si elle n’existait pas.

        Je peux rapidement avouer mes fautes, mais je ne peux rester impassible devant des accusations non fondées.

        Salutations amicales, M. West

        Serge Charbonneau
        Québec

        • avatar
          14 janvier 2014 à 13 01 02 01021
          Permalink

          Le 14 janvier 2014 à 12 h 48 min,
          Serge Charbonneau
          a dit :
          « Et j’ai subi vos foudres, celles de mon ami, André et des allusions malveillantes que je ne comprends pas vraiment de M. Béliard. »

          Est-ce bien de vous cette phrase Serge Charbonneau?

          • avatar
            14 janvier 2014 à 13 01 06 01061
            Permalink

            Oui, c’est bien de moi.

            Je dis à M. West:
            « J’ai subi vos foudres, celles de mon ami, André et des allusions malveillantes que je ne comprends pas vraiment de M. Béliard. »

            Et effectivement, vous concernant, M. Belliard, je ne comprends absolument rien à vos allusions !

            Serge Charbonneau
            Québec

          • avatar
            14 janvier 2014 à 13 01 15 01151
            Permalink

            @ Serge CHARBONNEAU,

            De quelles allusions parlez-vous Serge.

      • avatar
        14 janvier 2014 à 12 12 52 01521
        Permalink

        Merci Demian de préciser l’origine du conflit apparenté aux articles sur le voile.

        À mon avis, ces deux personnes ont été blessées.

        Paul Laurendeau a présenté ses excuses à Serge Charbonneau. Il accepte de ne pas réagir de cette manière dans le futur. J’en demande autant à M. Charbonneau, peut-il le faire ?

        Tous nous sommes las de ces interminables plaintes.

        Moi-même, j’ai été blessée très souvent, je ne demande pas réparation. Je demande que l’on se relève les manches et qu’on poursuive notre action sur les 7 du Québec.

        Nous sommes ici pour écrire, informer, échanger, et il serait agréable que ces activités se déroulent dans le calme et l’harmonie.

        Revenir sur le passé ne changera rien à sa réalité.

        Carolle Anne Dessureault

        • avatar
          14 janvier 2014 à 13 01 00 01001
          Permalink

          « Revenir sur le passé ne changera rien à sa réalité »

          Le passé c’est aussi la réalité du présent.
          Il ne faut pas nier la réalité.

          Salutations, Carolle-Anne

          Serge Charbonneau
          Québec

          • avatar
            14 janvier 2014 à 14 02 13 01131
            Permalink

            Serge,

            La réalité du présent, là même, c’est l’intention que nous avons d’en faire. Je désire beaucoup que l’on tourne la page pour travailler dans le calme et le respect.

            Nous sommes ici pour commenter l’actualité et échanger nos idées. Faisons-le.

            Carolle Anne Dessureault

        • avatar
          14 janvier 2014 à 13 01 16 01161
          Permalink

          @ Carolle Anne,

          Quand deux hommes se battent autour de la question du voile des femmes musulmanes c’est forcément pour bien établir que ce seraient aux hommes de décider ce que les femmes devraient porter et probablement faire.

          Bref, il y a encore des millénaires de travail devant nous tous. 😀

          • avatar
            14 janvier 2014 à 13 01 23 01231
            Permalink

            Ouch!!!

            Trop drôle, quelle perspective aiguisée et corrosive à la fois!

    • avatar
      14 janvier 2014 à 12 12 34 01341
      Permalink

      Monsieur Deep Hole (humour),

      Vous dites:
      « Il as le sentiment, légitime je crois, qu’une injustice(plus d’une) a été été commis a son égard et il demande réparation. »

      Ce n’est pas tout à fait ça.
      C’est plutôt cette négation de la réalité et ce balayage sous le tapis qui me choque.

      Plusieurs quasiment de façon unanime disaient hier que l’adjoint avait commis des fautes graves et qu’un sérieux coup de barre soit donné.

      Aujourd’hui il demeure avec une réputation sans tâche et est toujours solidement en poste comme si la réalité vécue n’avait jamais existé.

      C’est cela qu’il m’est difficile à prendre.
      Pour ce qui est des attaques constantes et soutenues dont je suis la cible, je leur réponds une à une avec la plus grande amitié et compréhension possible en espérant que ce bellicisme s’estompe et que la discussion entre adultes intellectuellement bien pourvus puisse enfin surgir.

      Merci pour votre intervention, Deep Hole, vous voyez le fond des choses, c’est sans doute en fonction de votre position, Deep Hole (humour).

      Salutations,

      Serge Charbonneau
      Québec

      P.S.: J’aime beaucoup: «même si le soleil semble briller a nouveau, apportez tout de même votre parapluie»

      • avatar
        15 janvier 2014 à 16 04 07 01071
        Permalink

        Je vous explique, Serge: Peephole-dit rapidement= people, personne, gens

        Au sens littéral : Observer via un trou dans le mur. Ce trou est virtuel, il sagit de mon écran via lequel j’observe le monde.

        Voilà pour la précision.

        Deep hole ne veux rien dire, sinon; trou profond.

        Toutes autres lettres de l’alphabet a laplace du ‘P’ . non plus. Du moin en ce qui me concerne.

        Exemple : Beep hole
        Jeep hole
        Keep hole (?)

        Voyez ?

        Je comprend votre aversion pour les pseudo, mais j’ai mes raisons.

        Bonne journée

    • avatar
      14 janvier 2014 à 12 12 50 01501
      Permalink

      @ Peephole et Serge Charbonneau.

      J’ai toujours dit le plus grand bien de Charbonneau et pris sa part quand on voulait lui rogner les ailes. Je le lui ai dit souvent. Je le répète encore ici. J’aimerais bien qu’il reprenne sa chronique quotidienne d’actualité en mettant en évidence le journaliste en lui, gardant son côté de polémiste pour un article hebdomadaire, comme nous le faisons tous.

      HELAS ! HELAS ! HELAS… Serge a l’épiderme délicat d’un agneau de lait et la susceptibilité d’un mustang en rut accompagnant la ténacité ( entêtement) d’un bouledogue. Il est donc TRES intéressant et instructif de le lire, mais un peu lassant de discuter avec lui. J’ai depuis longtemps renoncé à le faire changer d’avis sur quoi que ce soit. Je ne pense pas que que soit un impardonnable défaut. J’en prends et j’en laisse et ce que je prends en vaut largement la peine

      Je pense qu’il serait un pilier quérulent, contestataire, mais solide, d’un éventuel Comité des Conseillers.

      Pierre JC

      • avatar
        14 janvier 2014 à 12 12 57 01571
        Permalink

        M. Allard,

        Merci pour votre bon mot.

        Lorsque vous dites:
        «J’ai depuis longtemps renoncé à le faire changer d’avis sur quoi que ce soit.»

        Votre intervention me donne le sentiment du contraire.

        Lorsque vous dites:
        que c’est «un peu lassant de discuter avec moi».
        Vous avez sans doute raison. Il faut sortir des arguments solides et les étayer.
        Je suis un dur débatteur, je l’avoue, mais j’ai rarement recours à l’insulte en guise d’argumentation.
        J’essaie de toujours respecter les gens et j’apprécie qu’on me respecte aussi.

        Salutations
        merci pour votre sage et précise intervention.

        Serge Charbonneau
        Québec

        • avatar
          14 janvier 2014 à 13 01 09 01091
          Permalink

          Charbonneau,

          vos systématiques répliques pour achever vos adversaires n’ont rien d’élégant et elles sont pareilles à tous les pires propos orduriers dans leurs résultats.

          Pensez-vous vraiment qu’une femme pourrait dire : « Oui il ne cessait de me harceler et de revenir sans cesse jusqu’à ce que je plie et cède et qu’à la fin je n’en pouvais plus de cette violence, mais jamais un mot ordurier, un vrai gentleman ». Du pur comique.

          Je sais je suis un excellent portraitiste à tous points de vue ! 😀

          • avatar
            14 janvier 2014 à 13 01 24 01241
            Permalink

            M. West, vos systématiques attaques constantes et belliqueuses nous mènent où, mon ami ?

            Que visez-vous ?
            Avez-vous un si grand besoin de confrontation que vous ne pouvez vous contenir ?

            Ressaisissez-vous, M. West. Vous rendez ce site totalement ridicule et déplaisant.

            Salutations, M. West
            Merci tout de même de vous être adressé à moi.

            Serge Charbonneau
            Québec

      • avatar
        14 janvier 2014 à 12 12 59 01591
        Permalink

        Encore une fois, nous sommes en parfait accord. 🙂

        Amicalement

        André Lefebvre

      • avatar
        14 janvier 2014 à 13 01 04 01041
        Permalink

        Allard c’est la sagesse qui déménage, et donc il vaut mieux écouter. D’ailleurs au-dessus d’un certain chiffre, tout le monde écoute, disaient Gabin et Audiard 😀

        (de toutes les façons, Charbonneau se fait le plus de tort à lui-même, personne ne risque rien, il fait juste mal à voir tellement on aimerait pas être à sa place de fixe et ferme dans ses bottes). 😀

        • avatar
          14 janvier 2014 à 13 01 24 01241
          Permalink

          @ DW

          Ce qui a permis de faire du ski alpin un sport populaire, c’est l’invention du harnais de bottine qui était un peu MOINS ferme et résistant que les os d’une cheville … :-))

          Pierre JC

          • avatar
            14 janvier 2014 à 13 01 32 01321
            Permalink

            Je n’ai jamais été capable de saisir les paraboles.

            C’est une de mes grandes faiblesses.

            Salutations,

            Serge Charbonneau
            Québec

        • avatar
          14 janvier 2014 à 13 01 31 01311
          Permalink

          JJ’apprécie toujours tous les bons mots que vous écrivez sur moi.

          J’espère tout de même que vous découvriez un autre sujet plus sérieux.

          Je vous invite à aller commenter l’item de l’Actualité.
          http://www.les7duquebec.com/actualites-des-7/proche-orient-bassam-tahhan-sur-la-nouvelle-convergence-est-ouest/

          Les interventions se font sur des sujets sérieux autre que moi.

          salutations amicales, M. West,

          Serge Charbonneau
          Québec

          P.S.: M. West pour susciter un intérêt chez vous pour l’Actualié je vous souligne que j’y ai laissé quelques commentaires.

          • avatar
            14 janvier 2014 à 13 01 47 01471
            Permalink

            Le 14 janvier 2014 à 13 h 15 min,
            Le Gaïagénaire
            a dit :
            @ Serge CHARBONNEAU,

            De quelles allusions parlez-vous Serge.

  • avatar
    14 janvier 2014 à 13 01 31 01311
    Permalink

    Je ne commenterai que ce passage, composé de la main de notre «éditeur-adjoint», comparse de l’identité trouble qui se meut sous le masque distordu du Gaïagénaire:

    «Tu es un petit fasciste de Vigile déguisé en faux démocrate de bouette et je te pisse à la raie. Ferme ta gueule et vas te faire crosser pas les magisters en soutanes qui te tiennent par ton fond de pantalon frustré de faux laïc de saqué de Radio-Canada de merde. Même ce trou minable a pas voulu de toi.»

    Il y un anti-catholicisme virulent qui règne en maître sur ce site.

    Notre éditrice DOIT trouver un autre bras droit.

    Pour ma part, j’étudies l’option de quitter ce site pour de bon.

    Je suis, tout à fait, du bord d’un Oscar Fortin, n’étant point un traditionaliste ou un catho intégriste … mais, je trouve abject les pointes que divers avatars sont venus lancer sur mes fils de discussion et ailleurs.

    Paul Laurendeau et Béliard répandent le fiel de leur mensonges répétés à l’effet que l’Église est une «usine à violer des enfants».

    Si tout cela persiste, c’est le contentieux de l’Archevêché de Montréal qui sera saisi de l’affaire.

    Merci de bien me comprendre.

    • avatar
      14 janvier 2014 à 13 01 39 01391
      Permalink

      P-H P,

      Prouvez où vous prenez cela: «usine à violer des enfants». »

      Le 14 janvier 2014 à 13 h 31 min, Patrice-Hans Perrier a dit :
      « Paul Laurendeau et Béliard répandent le fiel de leur mensonges répétés à l’effet que l’Église est une «usine à violer des enfants». »

      En passant qui est « Béliard » ?

      • avatar
        14 janvier 2014 à 14 02 21 01211
        Permalink

        Quand j’utilise «usine à violer des enfants», je veux exprimer l’équivalent des ordures que vous répandez depuis des mois sur ce site, toutes les entités rattachées à Laurendeau et Béliard à propos d’une église autant fantasmée qu’irréelle.

        Je quitte temporairement le site. Et, je ne suis pas un mou qui fait des caprices.

        Il y a trop de FIEL qui se répand ici et je n’en suis PAS la cause.

        Ce fiel existait bien avant ma venue… hélas.

        Liberté d’expression ne signifie pas DROIT de traîner dans la boue autrui ou les idées d’autrui.

        Bonne chance à tout le monde et Demian a tort de croire que j’exprime un quelconque bramement d’orignal destiné à séduire ou incommoder l’éditrice.

        Carolle Anne doit se donner le temps de faire du ménage pour que les 7 du Québec ne devienne pas une poubelle virtuelle.

        Merci.

        • avatar
          14 janvier 2014 à 14 02 28 01281
          Permalink

          @ P-H P,

          Qui est « Béliard » ?

          • avatar
            14 janvier 2014 à 14 02 36 01361
            Permalink

            C’est la question que je me pose également. Il semble qu’on ne sache pas lire ou, est-ce possible, qu’on n’ait aucun sens des civilités.

            Amicalement

            André Lefebvre

          • avatar
            14 janvier 2014 à 14 02 50 01501
            Permalink

            Avis à tous :

            Puisqu’il est libre, je le prends comme autre « pseudo »: Béliard.

          • avatar
            15 janvier 2014 à 16 04 16 01161
            Permalink

            Peut-on voler avec une seule ‘L’ ? 😉 !

    • avatar
      14 janvier 2014 à 13 01 56 01561
      Permalink

      Merci Patrice de souligner ce passage.

      Personne n’a relevé encore la diffamation GRAVE que Paul Laurendeau a fait au sujet d’un AUTRE journal citoyen. Grave et on le passe sous le tapis! C’est totalement innacceptable même sous le couvert falacieux d’un pastiche.

      Ce manque de sérieux me sidère depuis le début de cette tornade.

      Selon ce que j’ai lu de la directrice du site, la DIRECTION de ce site a une oriententation collective.
      Diriger et administrer sont des fonctions différentes, je vais pas ici vous donnez des leçons de management quand même?

      Ce n’est pas parce qu’on croit que la tempête est passée, constatant la mer calme au milieu d’un cyclone que tout est réglé pour ceux qui cherchent la vérité.

      Faire la démonstration « d’une gestion de crise » n’est certainement pas une attaque personnelle. Tout bon administrateur doit prioriser la GRAVITÉ des charges. Une attaque personnelle du genre que Laurendeau a faite à Charbonneau aurait immédiatement été sujette à la suspension complète (avec salaire) avant enquête, et sans salaire s’il a été démontré que c’est bien lui l’auteur de ces attaques (avec les parachûtes dorés selon le contrât d’embauche). L’attaque à un AUTRE journal est passible de poursuite. Il y a eu ici un manque TOTAL d’avis juridique.

      Les excuses de Laurendeau confirment hors de tout doute son attaque personnelle. Et un avertissement sérieux au style gestion de la direction (collective) est nécessaire.

      M. André (l’artiste) et autres pseudos bien cachés depuis son arrivée sur les 7 n’a pas pris au sérieux l’avertissement qu’il a reçu. La loi c’est pour tout le monde.

      Tout autre façon de procéder relève d’un amateurisme désolant pour un site qui se veux « sérieux ».

      La dernière interrogation sur cette tempête est l’acharnement d’un bénévole à vouloir conserver les charges et pouvoirs d’un site internet contre vents et marées. Certainement pas une recherche de vérité et d’intégrité.

      Omega

      • avatar
        14 janvier 2014 à 14 02 20 01201
        Permalink

        @ Omega,

        « M. André (l’artiste) et autres pseudos bien cachés depuis son arrivée sur les 7 n’a pas pris au sérieux l’avertissement qu’il a reçu. La loi c’est pour tout le monde. »

        Auriez-vous la bonté de nommer les « pseudos » dont vous parlez ?

        Et de quel avertissement, où, comment ?

      • avatar
        14 janvier 2014 à 14 02 22 01221
        Permalink

        « M. André (l’artiste) et autres pseudos bien cachés depuis son arrivée sur les 7 n’a pas pris au sérieux l’avertissement qu’il a reçu. La loi c’est pour tout le monde. »

        🙂 🙂 Ha! Ha! Hi, hi!

        Moi? Pas pris au sérieux???? Mais très au contraire mon ami, je prends extrêmement au sérieux ce dont vous parler « selon le mérite qu’il vaut ». N,en doutez pas un seul instant.

        Donc ce que vous nous proposez, à nous qui voulons la liberté de parole et d’expression, c’est de nommer un JUGE qui pourra trancher les dilemmes et condamner ceux qui ne sont pas d’accord avec …mais avec QUI, au fait?

        À moins que ce soit la qualité des « éructions verbales » que vous voulez punir? Ne chercher pas à y ajouter,c’est peine perdue. Vous ne pourrez jamais égaler le mal qu’elles font par elles-mêmes.

        Quant à mes « pseudos » j’en ai plusieurs en effet; voyons cela:

        1)L’artiste; 2)Élie L’artiste (deux majuscules) 3) l’artiste (avec minuscule) 4) élie l’artiste (encore plus de minuscules) 5) Elie l’artiste (majuscule + minuscule) 6) André Lefebvre (Majuscules) 7) André lefebvre (miniscule) 8) André (pour les amis) et finalement, 9) Lefebvre (pour ceux qui aiment le « style).

        Je viens de me rendre compte que je pourrais en avoir un autre qui serai : andré lefebvre (toutes des minuscules) mais j’aime bien garder la majuscule pour mon prénom.

        « Ce n’est pas parce qu’on croit que la tempête est passée, constatant la mer calme au milieu d’un cyclone que tout est réglé pour ceux qui cherchent la vérité. »

        Y’a pas eu de tempête; mais on a descendu tout un rapide en évitant le plus possible les gros rochers. Évidemment, y’en a qui gesticulaient avec les avirons au lieu de ramer mais bon. La « Vérité » est que l’eau s’est clamée. Voudriez-vous refaire des remous avec de la « jurisprudence »? Pas sur ce lac-ci s’il vous plaît.

        Amicalement

        André Lefebvre

    • avatar
      16 janvier 2014 à 12 12 52 01521
      Permalink

      @Patrice Hans Perrier, Réponse à votre commentaire de 13 h 31

      ET À TOUS,
      Patrice,

      Il n’est pas nécessaire alors qu’on cherche l’accalmie de reproduire les propos de PL, indécents et laids, je l’admets … mais lui-même le sait. Toutes ces attaques plus ou moins virulentes, parfois très, insidieuses et sans respect, finissent par pousser des personnes à leurs limites.

      PL assume les conséquences de ses propos. Il est le premier à en souffrir. Il s’est excusé publiquement. Il est retiré de la censure. Il vit une sorte de quarantaine. Il ne commentera plus de cette façon, il s’y est engagé.

      Personne n’est parfait, et vous avez vous aussi commis des erreurs.

      On ne peut effacer ce qui a été fait. Mais il faut cesser de l’alimenter.

      Ceci est un appel à TOUS. Voulons-nous la destruction des 7 ? Si non, collectivement, repartons à neuf et corrigeons en nous ce qui peut inciter l’autre à voir en nous un miroir qui l’enlaidit et qui nous incite à réagir négativement !

      C’est beaucoup plus difficile que de chercher le coupable à l’extérieur ….

      Comment pouvons-nous comprendre et discuter des guerres conflits extérieurs et des causes des guerres si nous ne sommes mêmes pas capables de nous parler avec civilité ?

      Avec tout mon respect,

      Carolle Anne Dessureault

      • avatar
        16 janvier 2014 à 13 01 00 01001
        Permalink

        Carolle Anne a dit : « Comment pouvons-nous comprendre et discuter des guerres conflits extérieurs et des causes des guerres si nous ne sommes mêmes pas capables de nous parler avec civilité ? »

        Alors ça c’est l’argument massue si j’ose dire et imparable.

        Et je défie quiconque d’y répondre sans qu’il doive se calmer aussitôt et en préalable. 😀

        La preuve par l’exemple que pour dire des choses intéressantes, il suffit simplement de regarder le réel tel qu’il est en l’écoutant lucidement les yeux ouverts.

        Puis de les dire…

  • avatar
    14 janvier 2014 à 13 01 39 01391
    Permalink

    🙂 🙂

    « Tap-Tap-Tap;…swich-swich!!! 🙂

    J’entends des appels du pied et des sifflement de fleuret.

    Dans trois jours, Monsieur, sur le Pré-aux-clercs; pas aujourd’hui; nous sommes occupés.

    🙂

    Bonne journée Patrice.

    Amicalement

    André Lefebvre

    • avatar
      14 janvier 2014 à 13 01 42 01421
      Permalink

      Lefebvre,

      Mais non, mais non.

      C’est de la manipulation de petite fille dans la cour de récré : « si tu ne fais pas comme je veux, je ne serai plus ton ami. »

      • avatar
        14 janvier 2014 à 13 01 58 01581
        Permalink

        Ils ont de foutus beaux chevaux!!!

      • avatar
        14 janvier 2014 à 14 02 00 01001
        Permalink

        Je me demande si tous ces duels auxquels nous assistons n’étaient pas une manière que la nature a trouvée pour exercer une sélection naturelle, car finalement tous ces masculants ne se battent-ils pas pour être juste remarqués par l’Editrice, comme dans les plus vils romans de gare égyptiques.

        C’est vrai, dans tous les films avec Jean Marais, tous les hommes se battent pour la femme dans le casting des cerfs bramant au levant !

        Je crois que nous tenons la raison de toutes ces embrochades et testiculations de messieurs et mecs plus ultra qui bavent qui éructent comme des taurins déversant leurs hormones dans leurs discours polis comme les chromes d’une crise Cadillac.

        C’en est fait de la figure neutre de l’Editrice qui devient une icône plus-que-disco dans la sphère internationale des posters de nos chambres à coucher de post-adolescents.

        Il n’en restera qu’un de Jedi HIgh-glandé et il sera récompensé par une réponse de l’Editrice, un truc de fou comme un coup de tonnerre terrassant un Charbonneau, comme si le ciel s’ouvrait et qu’entre les nuées du Grand Gogre, l’Editrice descendait du ciel entourée de 7 étoiles d’or du Québec et pour lui seul Charbonneau le super élu le Néo-c’est-Momo;

        A la fin, Charbonneau fut heureux et il eut beaucoup de Journaux Citoyens.

        • avatar
          14 janvier 2014 à 14 02 26 01261
          Permalink

          Je suis vieux jeu. Carolle Anne est ma reine et je suis Pardaillant. Dieu me damne, que je m’amuse. 🙂

          • avatar
            14 janvier 2014 à 14 02 32 01321
            Permalink

            A Paris, quand des hommes se battent pour une femme, on dit qu’elle est lancée ! 😀 C’est la Gloire Carolle Anne.

            Je l’imagine déjà dans ses bureaux virtuels avec tous ses trophées aux murs. C’est beau comme un redoux.

            Finalement, tout ceci n’a-t-il pas quelque cause climatique après les grands froids historiques ? Moins 50, ça exige quand même quelques échauffements des esprits.

            Mais comme vous êtes à sang chaud là-haut, je suis bluffé. 😀

          • avatar
            14 janvier 2014 à 15 03 17 01171
            Permalink

            @ West,

            Il pleut depuis 2 jours. Ma cave prend l’eau, mes chevreuil ont de la difficulté à se déplacer callant deux pieds dans la neige.

            Donc, +2 C

          • avatar
            14 janvier 2014 à 15 03 22 01221
            Permalink

            Bon courage le Noogénaire!!!

            Amicalement

            André Lefebvre

          • avatar
            14 janvier 2014 à 16 04 37 01371
            Permalink

            Ne soyez sans crainte concernant Carolle-Anne, je vois bien que je ne suis pas son genre.

            Vous avez le champ libre.
            Et vous avez raison, elle est désirable.

            Serge Charbonneau
            Québec

        • avatar
          14 janvier 2014 à 16 04 36 01361
          Permalink

          Je suis toujours franchement estomaqué, vraiment totalement estomaqué par le niveau des commentaires.

          Ça me jette par terre.
          C’est incroyable.
          On se croirait dans une aile psychiatrique.

          Renversant, totalement renversant !

          Serge Charbonneau
          Québec

          P.S.: André, tu as bien reçu mon courriel ?

          • avatar
            14 janvier 2014 à 16 04 47 01471
            Permalink

            Oui; mais comme tu ne disais pas ce que tu voulais à son sujet, j’ai laissé tombé.

            D’ailleurs j’en ai reçu plusieurs de toi aujourd’hui.

            André

          • avatar
            14 janvier 2014 à 17 05 11 01111
            Permalink

            Le Sociopathe (SC),

            Pourriez-vous nous rendre compte de votre expérience d’une aile psychiatrique ?

          • avatar
            14 janvier 2014 à 17 05 18 01181
            Permalink

            Je te parle, André de ma réponse ou tu me demandes comment ça va,

            je crois que j’ai tenté de bien te répondre, André.
            As-tu lu ma réponse, André ?

            Merci

            Serge Charbonneau
            Québec

        • avatar
          14 janvier 2014 à 17 05 26 01261
          Permalink

          Je n’ai pas reçu de courriel me donnant l’information de comment tu allais.

          J’ai reçu « Clarifie s’il te plaît » et « une surprise André »

          André Lefebvre

          • avatar
            14 janvier 2014 à 17 05 37 01371
            Permalink

            je viens de te le réexpédier avec pour objet:
            «Comment vas-tu réexpédié»

            Ma réponse est tout au bas.
            Merci,

            Salutations,

            Serge C.
            Québec

          • avatar
            14 janvier 2014 à 17 05 37 01371
            Permalink

            Voilà j’ai reçu « merci d’avoir clarifier ».

            Merci de m’avoir répondu

            Amicalement

            André

          • avatar
            14 janvier 2014 à 17 05 38 01381
            Permalink

            Merci

            Serge

  • avatar
    14 janvier 2014 à 14 02 44 01441
    Permalink

    Ceux qui de l’extérieur vous regarde, je dis bien regarde car il y a belle lurette qu’on ne vous lis plus, vous êtes les grands perdant, car il vous aura fallu écrire plusieurs articles pour gagner notre confiance et surtout de la crédibilité, mais en l’espace de deux jours vous êtes en train de tout perdre en agissant comme des adolescents.
    Pouvez-vous imaginer un instant que l’un de vous serait Harper et l’autre Pauline Marois, juste à y penser j’en ai la chair de poule. Vous vous placer dans une situation où dans le future, vous aurez l’air RÉDICULE de critiquer toute personnalité car maintenant pour moi vous n’êtes que deux adolescents de familles riches et vous avez été très gâtés.
    En agissant ainsi vous devenez une insulte à celui qui se donne la peine d’écrire un article, car par vos agissements vous détournez le débat sur vos commentaires assez pour nous faire oublier le sujet de cette article,………. Au fait est-ce que quelqu’un peut me rappeler le sujet de cet article?
    André Boyer

    • avatar
      14 janvier 2014 à 14 02 53 01531
      Permalink

      Euh!!! Votre commentaire s’adresse à qui (les deux en question)?

      Amicalement

      André Lefebvre

      • avatar
        14 janvier 2014 à 16 04 41 01411
        Permalink

        Ils v’ont se reconnaître ils sont intelligent

    • avatar
      14 janvier 2014 à 14 02 57 01571
      Permalink

      J’ai aussi une vue extérieure aux évènements récents et c’est vrai que, même si j’aime bien les odeurs de lessive, le lavage de linge sale commence à être ennuyant…

      • avatar
        14 janvier 2014 à 15 03 06 01061
        Permalink

        Entièrement d’accord avec vous mon ami.

        Sauf qu’il y a quelques linges qui s’agrippent aux avirons. On fait du mieux qu’on peut. 🙂

        Merci de votre opinion à laquelle j’adhère entièrement. Mes « blagues » sont pour rendre ces « insignifiances » plus facile à endurer. Mais je me lasse également, je l’avoue.

        Amicalement

        André Lefebvre

        • avatar
          14 janvier 2014 à 15 03 14 01141
          Permalink

          @ André Lefebvre, Amadeus, Poivre de cayenne, et les autres auteurs, commentateurs, adjoint et Reine :

          J’ai fini mon lavage.

          Merci à Gilles H. pour son intervention auprès de Serge Charbonneau.

          Le Gaïagénaire/Béliard/Belliard/Noögénaire.

        • avatar
          14 janvier 2014 à 15 03 21 01211
          Permalink

          Vous avez bien raison, vient un point ou vaut mieux trouver une quelconque façon d’en rire, ça désamorce bien des choses…

          Une ombre qui passe ne fait pas disparaitre la lumière, il suffit de se placer dans le bon angle, de modifier sa perspective, pour s’en apercevoir.

          Ça prend juste un peu de flexibilité…

          • avatar
            14 janvier 2014 à 15 03 24 01241
            Permalink

            Ouf!
            Merci de cet encouragement. 😉

            Amicalement

            André Lefebvre

          • avatar
            14 janvier 2014 à 15 03 24 01241
            Permalink

            Amadeus, André, Belliard,

            Une querelle, une frime, des grands hommes, des ordres : tout ça c’est juste des mecs qui se prennent au sérieux ! Non ? 😀

            Finalement la résistance en temps de paix, c’est l’humour !

            Demy

          • avatar
            14 janvier 2014 à 15 03 35 01351
            Permalink

            M. West

            Étant un homme de culture plutôt moyenne, j’avais un peu de difficulté avec votre style. Peut-être que je deviens plus intelligent à fréquenter ce site :-P, plus je vous lis, plus j’apprécie votre humour et votre perspective décapante…

          • avatar
            14 janvier 2014 à 15 03 46 01461
            Permalink

            Amadeus,

            Vous ne vous exprimez pas comme une personne de culture moyenne. Probablement, vos critères envers vous-même doivent-ils peut-être trop exiger de vous-mêmes ?

            C’est bien ! 😉

          • avatar
            14 janvier 2014 à 15 03 47 01471
            Permalink

            *vous-même.

            😀

  • avatar
    14 janvier 2014 à 16 04 36 01361
    Permalink

    Un vent de fraîcheur entre amis

    • avatar
      14 janvier 2014 à 16 04 59 01591
      Permalink

      Un vent de complaisance vous devriez dire …

      je suis venu y mettre mon grain de sel, Monsieur de la Cayenne, et je m’en retourne à mes occupations.

      il y a comme un jeu de belote sur ce site qui consiste à rouler dans la farine les honnêtes gens.

      certains intervenants usent d’une violence extrême dans leur propos et viennent s’essuyer les pieds de manière vile et lâche sur le dos de la probité des autres.

      le pire, c’est de venir insinuer des trucs sans rapports avec un commentaire ou un article pour lequel l’auteur s’est dépensé sans compter durant des heures.

      plusieurs ont réclamé que la direction change de bras droit et resserre les mesures de «contrôle de la qualité».

      ce qui n’a PAS été fait.

      je ne suis pas «une petite fille capricieuse», pour reprendre l’expression d’une des entités malicieuses qui perturbent ce site.

      je quitte, un mémo traité sous forme d’éditorial sera mis en ligne autour de 18h00.

      je vois que les problèmes de régie son balayés sous le tapis et que les «wistle blower» sont traités comme des adolescents capricieux, alors qu’une fois la tempête du verre d’eau retombée, les mêmes manipulations se poursuivront indubitablement.

      il y a quelque chose de très pervers et de malicieux à l’oeuvre dans les coulisses de ce site. Comme si un ou deux personnage tentai(en)t de saborder le tout.

      je trouve déplorable que Demian West (que j’estime fort au demeurant) remette sa petite chanson des «prétendants de l’éditrice» et se lave les mains de tout cela, puisqu’il n’est pas avec nous en terres du Québec.

      une multitude de propos injurieux, vulgaires et violents a été proférée par des individus qui gravitent au coeur du site.

      je tire ma révérence, poursuivez dans votre déni mes amis. Un problème de régie, n’a rien à voir avec une querelle d’ego disproportionnés. Quoi que les deux puissent cohabiter, hélas …

      • avatar
        14 janvier 2014 à 17 05 21 01211
        Permalink

        Les écrits restent…

        Du moment ou il n’y a plus de censure, pourquoi ne pas faire confiance à l’intelligence des lecteurs pour qu’ils se fassent eux-même une tête par rapport aux propos tenus par chacun?

        Je crois comprendre les motivations de CAD, dans le but d’éviter les doublons, je vous invite à lire mon commentaire ici:
        http://www.les7duquebec.com/trouvailles/180971/

        Vous espérez la fin des comportements que vous dénoncez ou une vengeance, une punition?

        Faut-il absolument que le sang coule, que des têtes roulent? Qui a l’autorité morale de juger si ce n’est chacun des lecteurs?

        Respectueusement,
        Amadeus

        • avatar
          14 janvier 2014 à 17 05 25 01251
          Permalink

          Il faut espérer que les écrits restent.

          salutations,

          Serge Charbonneau
          Québec

        • avatar
          15 janvier 2014 à 1 01 23 01231
          Permalink

          Merci Amadeus

          « Vous espérez la fin des comportements que vous dénoncez ou une vengeance, une punition? »

          J’aimerais qu’on mette fin à tous ces comportements que personne ne semble aimer … alors pourquoi poursuivre ?

          • avatar
            15 janvier 2014 à 20 08 43 01431
            Permalink

            Carolle Anne,

            J’ai cessé de répliquer et je m’excuse si mon ressentiment à l’égard des gens qui m’ont blessé a pu t’agacer.

            je cite, Monsieur Allard, ici:

            Le 12 janvier 2014 à 14 h 40 min,
            Pierre JC Allard
            a dit :
            @ Serge

            «Je ne crois pas vous avoir reproché quoi que ce soit . J »ai aussi pris position fermement pour que Paul renonce a son rôle de censeur et a son poste lui permettant d’avoir accès aux sites de tous. Cela tout en lui gardant toute mon estime et mon admiration
            comme auteur.»

            Pierre JC

            Carolle Anne, c’est ce que je demandais depuis le début. Je n’ai jamais fait de caprices de divas pour obtenir un traitement particulier.

            On a abusé violemment de moi il y a quelques jours et c’est tout.

            Je quitte les fils de commentaires, m’en vais soigner une grippe solide et vous reviendrai en temps et lieux en forme, dispos et guilleret.

            Prends soin de toi et bonne continuation.

            Patrice-Hans Perrier, 15 janvier 2014

          • avatar
            15 janvier 2014 à 21 09 26 01261
            Permalink

            Bonsoir Patrice,

            Je te remercie de prendre le temps de m’exprimer tes sentiments. Je suis désolée, extrêmement désolée que tu aies pu te sentir abusé. Plusieurs personnes ont été blessées sur ce site au cours de cette fin de semaine qui aura marqué toutes les consciences.

            Patrice, soigne bien ta grippe. Reviens-nous vite, nous t’attendons. Tu as une place ici, tu es très estimé. À commencer par moi.

            J’ai agi pour le bien de l’ensemble, au meilleur de ma connaissance. Il y a eu beaucoup d’interprétations et de confusion, il faut passer à autre chose, en faisant mieux demain.

            Donc, plus de censure, sauf pour ceux qui me le demanderaient expressément.

            Avec toute ma reconnaissance pour le travail accompli jusqu’à maintenant, et celui à venir quand tu seras prêt …

            Carolle Anne Dessureault

  • avatar
    14 janvier 2014 à 19 07 32 01321
    Permalink

    Vous ne pourrez pas dire que je n’ai pas essayé de vous mettre en garde sur la dangerosité de sieur Cierge de Charbonneau!

    http://www.les7duquebec.com/actualites-des-7/les-femens-se-foutent-totalement-du-crucifix/#comment-72859

    http://www.les7duquebec.com/actualites-des-7/les-femens-se-foutent-totalement-du-crucifix/#comment-72928

    http://www.les7duquebec.com/actualites-des-7/les-femens-se-foutent-totalement-du-crucifix/#comment-72943

    Il a foutu la merde partout où il est passé, Vigile, Le Grand Soir, Le Devoir et maintenant, Les 7 du Québec, PARTOUT!

    J’ai même recueilli le témoignage d’une personne qui s’est résignée à demander la fermeture de son compte courriel, complètement exaspérée par les harcèlement sournois et à répétition de cet olibrius!

    • avatar
      14 janvier 2014 à 20 08 49 01491
      Permalink

      Merci M. Tremblay; et chez vous ça va-t-y?

      J’ai lu l’Éditorial en guise de billet placé par M Patrice Hans-Perrier. Malheureusement les commentaires sont fermés et, donc, je ne peux pas aller pleurer son départ sous son article.

      J’en prendrai la liberté de le faire ici, si vous le permettez (sinon…je sais pas…)

      M. Hans-Perrier,

      Bon je suis en train de relire les commentaires sur vos articles, car je n’aime pas qu’on installe le brouillard sur les 7. Je n’y vois plus rien.

      Dans les commentaires sur l’article de l’oratoire St-Joseph, certains ont fait la remarque des coûts exorbitant de chauffage et autres tra-la-las. Pas de quoi fouetter un chat, à mon humble avis.

      Sur l’article de l’Église de St-Leon de Westmount. Je remarque qu’en réponse ou à la suite d’un commentaire de peephole qui critiquait la notion de « sacré » sans pour autant vous apostropher, vous avez répliqué, en parlant de certains individus, …leur ignorance crasse…de laquais veules etc.

      Les « attaques » envers les individus me semblent bien venir de cette phrase là; n’êtes-vous pas d’accord?

      Sans parler évidemment de la contre argumentation de J.F. Belliard au sujet de St-Augustin et d’Hanna Arendt qui apportait un complément extrêmement important à votre commentaire.

      Jusqu’à maintenant, je ne vois pas d’attaque personnelle sauf les vôtres sur « certains individus » non nommés mais qui sont clairement les auteurs des « objections » précédentes.

      Voir :
      http://www.les7duquebec.com/7-de-garde-2/genese-de-leglise-saint-leon-de-westmount/

      Ayant tout « revisionné », je doute un peu de votre

      1) « Je découvre, avec stupeur, qu’un certain «noyau dur» du site est composé d’intervenants qui professent une haine viscérale vis-à-vis de l’Église catholique et de la religion chrétienne. » (On se demande ce que cela change à la valeur de vos propres propos?)

      2) Toutes les prises de position sur ce site se valent et je les respecte (Ah bon! Dans ce cas le no 1 est éliminé?).

      Vous continuez en disant :
      « Malheureusement, j’ai été violemment pris à parti dans la section commentaires de certains de mes articles. De fait, mes contempteurs sont venus fustiger une catholicité autant fantasmée qu’irréelle et sujette à toutes les rumeurs. Agissant de manière sournoise et brusque, ils se sont amusés à salir ma réputation de commentateur et d’analyste. »

      Je n’en ai rien vu. Ils ont peut-être été effacés, mais rassurez-vous, s’ils l’ont été, ils ne sont pas perdus. Dans la corbeille, j’ai bien trouvé une remarque de Noogénaire au sujet de l’Opus Dei mais il « soupçonnait ». Rien de bien grave et loin d’une accusation apte à salir une réputation. Convenez-en.

      À part cela il y a bien un de vos commentaire qu’on retrouve où vous vous adressez à peephole disant que la religion catholique, selon vous, n’est pas responsable de « Wall Street », des « bombes à l’uranium » et « tout le reste ». On le savait.

      Vous adressez des reproches à Gaiagenaire, dans un autre commentaire, en disant « votre esprit trouble etc… » Encore une fois, ce n’est pas la mer à boire, mais, je vous ferai remarquer que c’est vous qui attaquez l’individu.

      Un autre commentaire de peephole vous dit : « Je sais bien quelle n’est pas de vous, vous transmettez bien votre passion pour l’architecture, l’histoire, etc. , mais que voulez vous, moi le ‘ religieux ‘ ca me donne des démangeaisons. Ne soyez pas triste et ne le prenez pas personnel. » Pouvez-vous lui reprocher ce commentaire? J’en doute.

      Quant au commentaire de Gaiagenère qui a peut-être pu vous choquer beaucoup, il l’appuyait avec un lien sur les paternités imposées. Était-ce pertinent? Si oui, il fallait en discuter, si non, ce n’est pas matière à s’offusquer.

      Vous continuez :
      « J’ai aussi, eu le déplaisir de lire d’autres commentaires – sur d’autres fils de discussion – qui s’attaquaient à la catholicité – dans tout ce quelle peut représenter de faible ou de fort – de manière abjecte. »

      Ah bon! Oui puis après? Avez-vous décidé de réagir comme les défenseurs d’Allah en France qui s’offusquent pour des caricatures? C’est un « sacrilège » si vous le voulez; ça va-t-y?

      « N’en pouvant plus, je décide de suspendre de manière indéterminée ma collaboration sur ce site. » Alors là, ne me dites pas que la raison de cette « suspension » se trouve plus haut, car alors, rien ne va plus.

      C’est votre droit de vous retirer mais vous pouvez faire la même chose sans vous justifier avec des inventions de toutes pièces.

      Comme vous nous l’avez montré plus haut, c’est vous qui avez placé la première attaque personnelle (mais généralisée, je vous l’accorde). N’inversez pas les rôles.

      Quant aux « insertions », « transformations » et « interjections » dont vous vous plaignez sur l’article de l’Oratoire, vous ne pouvez en rendre le site responsable, ni même l’ensemble des intervenants; j’espère que vous m’accorderez ce point.

      Finalement au sujet de :
      «… j’attendrai de voir dans quelle mesure la direction de ce site prendra les mesures correctives qui s’imposent. »

      Je pense que c’est ici que le chat sort du sac. Tous se souviennent de votre exigence principale lors de votre première menace de quitter. Malheureusement, les 7 du Québec ne répondent pas au « chantage ». Vous êtes le deuxième qui s’en sera rendu compte.

      J’espère votre retour, parce que ce que vous faites est intéressant; mais étant donné votre sensibilité épidermique, je vous conseille de garder fermé la section des commentaires en toutes occasions (ou faire comme j’ai conseillé à mon ami Serge en privé, vous frotter avec le l’huile de pied de boeuf; ça épaissit l’épiderme disait mon grand-père) et non seulement lorsque vous ne voulez pas entendre de réponses à vos jugements plus ou moins biaisés.

      À bientôt, j’espère

      André Lefebvre

      • avatar
        15 janvier 2014 à 20 08 54 01541
        Permalink

        André,

        la plus grande partie des commentaires désobligeants ont été enlevés à ma demande. De plus, ils avaient été caviardés, mêlés et entrelardés entre deux articles … le dernier et l’avant-dernier. Alors, tentant d’y voir clair et de me défendre, je me suis fais très cavalièrement tirer le tapis sous les pieds par le responsable de la régie technique qui je jouait de moi.

        de plus j’ai été mystifié par l’intervention de plusieurs avatars, ne sachant plus si j’avais affaire à Laurendeau ou à Belliard, avec un seul ou deux «L» !!!

        j’ai été ulcéré par le fait de parler des splendeurs de l’Oratoire Saint-Joseph et qu’immédiatement une tête brûlée vienne mentionner que la congrégation de Sainte-Croix avait subi des procès en relation avec des abus de clercs sur des enfants.

        c’est comme si quelqu’un parlait des TEMPLES CAMBODGIENS ou hindous et qu’un commentateur venait immédiatement relater des massacres perpétrés par les Kmers rouges ou une sectes brahmanique extrémiste … c’est tout simplement une suite de procédés scandaleux !

        c’est tout. J’ai répété mon histoire 7 ou 8 fois sur ce site en l’espace des derniers jours.

        ou bien tu ne comprends rien, ce qui m’importe peu, puisque tu n’as pas suivi mes péripéties en direct …

        ou bien tu es de mèche avec ceux qui m’ont maltraité.

        un point c’est tout.

        et je ne suis pas un «proto OPUS DEI» ou un membre du clergé.

        je vais prendre du repos et vous revenir en forme d’ici le printemps prochain.

        prends soin de toi et, SVP, cessons de venir nous expliciter et nous enguirlander de la sorte au su et au vu des autres internautes.

        Monsieur Allard a raison de rire que la solution «l’Île au Diable» ou quelque chose du genre serait une alternative.

        donc, le comité directeur devrait créer une section où l’on pourrait régler, à huis clos, nos différents et autres querelles de famille.

        ceci étant dit, je n’en veux plus à Laurendeau, je ne souhaite tout simplement plus avoir à faire à lui, d’une manière ou d’une autre à l’avenir.

        prends soin de toi et au plaisir !

        Patrice-Hans Perrier, 15 janvier 2014

        • avatar
          15 janvier 2014 à 21 09 09 01091
          Permalink

          Je suis heureux d’entendre tout cela.

          Merci Patrice. Soigne-toi bien et reviens-nous rapidement.

          Au fait; quand on se connaîtra mieux tu découvriras que je ne suis jamais de mèche avec personne. Je peux être d’accord avec une opinion mais jamais de mèche avec quelqu’un.

          À bientôt.

          Amicalement

          André Lefebvre

    • avatar
      14 janvier 2014 à 21 09 37 01371
      Permalink

      On remarque que vous êtes organisée à Radio-Canada, Pierre.

      On vous paie pour ça, Pierre ?
      Vous avez une sacrée organisation,

      Salutations,

      Serge Charbonneau
      Québec

  • avatar
    14 janvier 2014 à 21 09 33 01331
    Permalink

    Je vais vous raconter une petite expérience personnelle qui me sert beaucoup et qui, peut-être servirait à d’autre à garder leur équilibre. Sinon… que voulez-vous. « Tout passe dans la vie ».

    Donc, un certain soir ou je faisais de la méditation (autrement dit: j’étais dans la Lune), j’ai tout à coup^commencé à prendre conscience de ma situation réelle dans l’univers.

    Devant et derrière moi, s’étendait l’infini.
    La même chose existait au-dessus et au-dessous de moi.
    Un peut nerveux, je regardai à gauche et à droite et je ne vis que l’infini encore une fois, de chaque côté.

    Je réalisai alors que je me retrouvais au centre de l’univers. Avouez que cela peut surprendre; à cause, évidemment, de l’importance de cette position stratégique. Pensez-y: « J’étais le centre de l’univers ».

    Je commençai à avoir certaines idées « élitistes », quand je regardai mon voisin.

    Je me suis aperçu tout de suite, que l’infini l’entourait lui aussi, tout autant que moi. Merdeeee! Il était également le centre de l’univers.

    J’ai alors compris la valeur de tous les autres individus qui m’entourent. Elle est exactement la même que la mienne. Bon! pas vraiment décevant puisque cela ne m’enlève absolument rien à ma propre valeur.

    Par contre, je me suis .également rendu compte que personne, c’est à dire aucun autre « centre de l’univers », ne pouvait se permettre et même, n’avait la moindre petite possibilité de venir occupé mon propre espace « centre de l’univers ». Je me trouvais dans une position inattaquable et indélogeable. Je m’en suis rendu compte facilement lorsque quelqu’un a essayé de venir occuper mon centre personnel; il n’arrivait même pas à sortir du sien.

    C’est-y pas rassurant de vivre dans un univers infini? Il y a des centres partout aussi « centres » les uns que les autres. De plus, nous sommes tous dans la même position sécuritaire. Plus besoin de s’inquiéter, plus besoin de se défendre « au cas où » et inutile d’attaquer qui que ce soit.

    Moi, cela m’a rassuré complètement et aujourd’hui je dis ce que je pense et je pense sans m’embourber dans des inquiétudes imaginaires.

    Je respire.

    Je vous conseille de tenter l’expérience en fermant les yeux, lorsque vous êtes seul; c’est plus facile.

    N’oubliez pas que la Terre, sur laquelle vous vous tenez, occupe un espace identique au reste de l’espace vide; vous pouvez donc l’oublier dans votre visionnement de l’infini.

    Amicalement

    AndrL lefebvre

    • avatar
      14 janvier 2014 à 22 10 00 01001
      Permalink

      André, je me demande à quel jeu vous jouez.

      Vous savez votre conseil de se frotter avec le l’huile de pied de boeuf…

      J’ai franchement l’impression que vous ne mettez pas l’épaule à la roue pour qu’on se parle avec calme et compréhension, André.

      André, vous me déroutez totalement.
      Tantôt vous paraissez sincère et ouvert à l’écoute des points de vue et tout à coup vous devenez agressif et accusateur.

      Vous savez, André, nous pouvons tous avoir des défauts, des tors, mais la Paix passe par les personnes de bonne foi, de bonne volonté.

      Vous me donnez l’impression d’être celui qui a décidé de prendre en charge de répandre de l’huile sur le feu pour que jamais personne n’arrive à s’entendre.

      Je crois que j’ai soulevé des points indéniables, je crois que M. Perrier en soulève probablement aussi. Je crois que M. Perrier dit des choses de bonne foi et décrit les tourments qu’il a vécu.

      Pourquoi donc cette agressivité constante et ce ton impitoyable de votre part André ?

      Même dans vos courriels privés le ton domine le propos.
      On s’y perd littéralement.
      On ne sait plus à quoi vous répondez, on ne sait même pas de quoi vous parlez et on se demande vraiment si vous savez de quoi vous parlez.

      On dirait qu’un vent de folie agressive souffle sur les 7, André
      Que se passe-t-il, André ?

      Salutations,

      Serge Charbonneau
      Québec

      • avatar
        14 janvier 2014 à 22 10 29 01291
        Permalink

        Bon! Ça va; je ne discute plus. Vous avez raison, je suis un « semeur de zizanie ». Vous voyez? Vous ne pouvez plus vous « attiffer » du « titre ». Une chose de faite.

        « J’ai franchement l’impression que vous ne mettez pas l’épaule à la roue pour qu’on se parle avec calme et compréhension, André. »

        Ah non? Alors dans ce cas, le seul remède est de me laisser radoter tout seul. Je finirai bien par arrêter; vous ne croyez pas?

        Pour l’huile de pied de boeuf, ne prenez pas cette recette au sérieux; c’est peut-être préférable. Malgré que…

        « Vous me donnez l’impression d’être celui qui a décidé de prendre en charge de répandre de l’huile sur le feu … »

        Diable!!! Moi qui croyait changer l’huile en eau. Eh bin ça alors!!! J’arrête tout de suite, promis et je vous laisse tenter tout ce que vous voulez. Allez-y! mais j’y pense que diriez-vous d’un article au lieu d’un tas de commentaires inutiles?

        « Je crois que j’ai soulevé des points indéniables, … »

        Je ne le dénie pas…celui-là non plus.

        « je crois que M. Perrier en soulève probablement aussi. »

        Probablement.

        « …et décrit les tourments qu’il a vécu. »

        Je les ai décrits précisément.

        « Pourquoi donc cette agressivité constante et ce ton impitoyable de votre part André ? »

        Parce que je suis un monstre qui sème la zizanie; vous l’avez insinué tantôt. pourquoi poser une question dont vous avez la réponse et que, quoi que j’en dise, vous y reviendrez quand même?

        « Même dans vos courriels privés le ton domine le propos. »

        Ne m’écrivez plus ou baissez le volume de votre ordi. C’est mon ton habituel devant ce genre de situation. Des « pimples » sur la peau ne sont pas des montagnes.

        « On ne sait plus à quoi vous répondez, on ne sait même pas de quoi vous parlez et on se demande vraiment si vous savez de quoi vous parlez. »

        Donc je provoque du « questionnement » vous voulez quoi de plus?

        « On dirait qu’un vent de folie agressive souffle sur les 7,  »

        Non; ce vent là est passé; actuellement je qualifierais la « bise » de « folie douce ». Du moins c’est de cette façon que je perçois certains échanges.

        « André
        Que se passe-t-il, André ? »

        Vous venez de décrire tout ce qui se passe. Pourquoi me le demander?

        Allons, cessons de jouer puisque vous croyez que c’est un jeu. J’en ai un peu marre.

        je vous souhaite une merveilleuse soirée.

        Amicalement

        André Lefebvre

      • avatar
        15 janvier 2014 à 7 07 10 01101
        Permalink

        Charbonneau,

        Maintenant que vous qualifiez André d’agressif, comme vous avez qualifié tous ceux qui ont refusé le combat avec vous, on voit toute l’ampleur de votre inaptitude à calmer le jeu.

        DW

        Demian West

    • avatar
      15 janvier 2014 à 1 01 33 01331
      Permalink

      @André Lefebvre

      Votre commentaire de 21 h 33. Là, vraiment, André, je suis époustouflée ! Vous venez de résumer en mots légers comme des plumes le lourd besoin d’identification des humains d’être le centre … un centre pour les autres. Comme vous le dites avec brio, nous sommes des centres.

      Félicitations. Puis-je vous emprunter ce texte pour un de mes projets de conférences ?

      Merci à l’avance,

      Carolle Anne Dessureault

      • avatar
        15 janvier 2014 à 7 07 05 01051
        Permalink

        Je ne sais plus dans quel ouvrage d’Aurobindo traduit par Herbert, j’ai lu que l’univers oriental était : » un cercle à centre circonférentiel’. Peut-être la Bhagavad-Gîta. Dans ce cas, il s’agit de commentaires d’Aurobindo traduits par Herbert. 😀
        Sinon, ce doit être dans le livre sur « l’Hindouisme » par Herbert, quand il citait Aurobindo.

        Il faudrait faire une exégèse des commentaires d’André à ce niveau. 😀

      • avatar
        15 janvier 2014 à 13 01 42 01421
        Permalink

        Ma chère Carolle Anne; il est public ce texte depuis que je l’ai écrit; il ne m’appartient plus. Il appartient à tous les « centres » 🙂

        Amicalement

        André Lefebvre

        • avatar
          15 janvier 2014 à 13 01 47 01471
          Permalink

          Merci.

          Je vais m’en nourrir et le répandre.

          Carolle Anne

  • avatar
    14 janvier 2014 à 22 10 38 01381
    Permalink

    Et voilà! C’est réussi. Bravo Carolle Anne; vous avez battu le record de lecture avec vos lettres au lecteurs et commentateurs. Je vous félicite et suis heureux de reconnaître que vous êtes le pilier important des 7 du Québec. Personne ne pourra plus vous enlever votre titre.

    3,780 lectures contre (si je me rappelle bien) 3,719.

    Bravo encore une fois

    André Lefebvre alias (très temporaire) Pardaillan.

    • avatar
      14 janvier 2014 à 23 11 01 01011
      Permalink

      Je dois cependant rectifier; ce résultat n’est pas celui exclusivement de l’article mais celui du site « les 7 du Québec ».

      La palme, pour les articles, appartient toujours à l’article « Dieudonné et l’Islam ». Donc, essayons de faire mieux sans créer de tempête. Oui je sais, ce ne sera pas facile.

      C’est d’autant plus un beau défis.

      Bonne chance à tous

      Amicalement

      André Lefebvre

      • avatar
        15 janvier 2014 à 1 01 38 01381
        Permalink

        @André Lefebvre,

        Je réponds à votre commentaire du « Test – Texte sur le cabairdarge. Paul Laurendeau »

        Ouf, c’est mon erreur ! Nous avons procédé à des tests ensemble à la fois en tant qu’administrateur et simple auteur, et j’ai ouvert des dossiers de test dans les 7 au front (MON TABLEAU DE BORD D’AUTEUR) .. car nous voulions vérifier si un auteur peut, dans un commentaire, le modifier ou l’enlever, et après le remettre. La réponse est OUI.

        Donc, j’ai moi-même enlevé ce TEST tout à l’heure.

        Toutes mes excuses, je vous avoue que depuis trois jours, les journées ne sont pas assez longues pour voir à tout.

        Merci.

        Carolle Anne Dessureault

        André Lefebvre

        • avatar
          15 janvier 2014 à 9 09 05 01051
          Permalink

          Ce n’était pas grave comme vous avez pu le constater.

          Mais ce test était-il indispensable, puisque chez les commentaires d’un article, seul l’auteur peut modifier les commentaires?

          Personnellement cela me permet de corriger ou d’ajouter à mes propres commentaires, et m’oblige à ne commenter que sur les articles d’auteurs en qui j’ai confiance. Lorsque je n’ai pas confiance je garde copie de mon commentaire et je vous jure qu’il ne faudrait pas que l’auteur le « taponne ». 🙂

          Amicalement

          André Lefebvre

          • avatar
            15 janvier 2014 à 17 05 23 01231
            Permalink

            @André Lefebvre

            Justement, André, je crois que ce test était indispensable, juste pour nous assurer de la procédure en tant qu’administrateurs. Nous ne sommes pas arrivés sur le site avec un manuel d’instructions.

            Vous serez surpris, mais plusieurs auteurs ne savent pas qu’ils peuvent modifier leurs propres commentaires.

            Dites-moi, André, vous venez d’affirmer qu’en allant commenter sur l’article d’un autre auteur, ce dernier peut modifier votre propre commentaire, est-ce exact ?

            Carolle Anne

          • avatar
            15 janvier 2014 à 17 05 53 01531
            Permalink

            Si votre question est : Puis-je modifier VOS commentaires sur MES articles, la réponse est OUI car je viens tout juste de vérifier. Si vous allez à mon article sur les Druides, vous avez placé vous-même un commentaire.

            Allez vérifier et je viens de répéter votre premier mot « Très » que j’ai mis entre parenthèse.

            Bon ça amplifie un peu votre intérêt pour mon article, mais c’est pour fin de « preuve ». 🙂

            Note: Je n’étais pas certain de pouvoir le faire; c’est pourquoi j’ai essayé.

            Par contre il m’est impossible de faire de même sur l,article d’un autre auteur, car je n’ai pas la commande de cet article.

            Amicalement

            André

          • avatar
            15 janvier 2014 à 17 05 59 01591
            Permalink

            Je peux également modifier mon article même s’il est publié. Finalement, j’ai un contrôle total sur la page de mon article. Ce qui n’est pas pour me déplaire, je l’avoue.

            Amicalement

            André Lefebvre

          • avatar
            15 janvier 2014 à 18 06 03 01031
            Permalink

            Sans oublier, évidemment le pouvoir que j’ai de foutre à la poubelle tout commentaire qui me déplaît. Ce qui est moins « dangereux » que de « fausser » le commentaire d’un lecteur. On le conçoit facilement.

            Amicalement

            André Lefebvre

          • avatar
            15 janvier 2014 à 18 06 09 01091
            Permalink

            Autre petit détail :
            Lorsque vous dites:

            « Vous serez surpris, mais plusieurs auteurs ne savent pas qu’ils peuvent modifier leurs propres commentaires. »

            Vous boulez dire qu’un auteur peut modifier ses commentaires sur SON article. Il ne peut pas modifier ses commentaires sur l,article d’un autre auteur.

            Et c’est tout à fait exact.

            André Lefebvre

        • avatar
          15 janvier 2014 à 18 06 29 01291
          Permalink

          @ André Lefebvre
          @ Carolle Anne

          Comment expliquez-vous ce qui suit : (remarquer lefebvre) comme pseudo

          http://www.les7duquebec.com/contributeurssurprise/180882/

          Le 12 janvier 2014 à 19 h 07 min,
          Andre lefebvre
          a dit :
          Là Denis vous me faites peur.

          Mais une certitude existe et se confirme:

          Les gars! Nous ne nous sommes pas trompés en choisissant Carolle Anne comme directrice. Je viens de lire sa lettre du 12 Janvier suite à celle du 11, plus haut.

          Bravo! C’est exactement ce que nous voulons au niveau du leadership. Pour une révison des lois, on en reparlera. La situation actuelle démontre que plus de lois créeraient plus de difficulté à régler les problèmes, j’en ai la conviction.

          Bravo à Carolle-Anne encore une fois.

          André Lefebvre

          -Téteux! Téteux!
          -Jaloux! Jaloux!

          Le 12 janvier 2014 à 19 h 08 min,
          Andre lefebvre
          a dit :
          Eh Gaia; c’est-y toi qui m’a traité de « téteux »???

          Salutations.

          • avatar
            15 janvier 2014 à 18 06 39 01391
            Permalink

            Assez facilement mon cher Gaiagénaire.

            Le Téteux! Téteux » et le Jalous! Jaloux après ma signature, c’est moi qui l’ai écrit. Pour me moquer de l’amphase que j’avais mis envers Carolle Anne.

            Vous n’étiez aucunement dans ma mire, à ce moment-là.

            Mais j’ai lu, pas longtemps après, un de vos commentaires qui s’adressait à Carolle-Anne avec vos « fleurs » habituelles envers elles et j’ai voulu jouer le rôle du « copain » jaloux. et je vous ai adressé cette question.

            Voilà tout.

            À noter que je ne suis pas copain de Carolle Anne (Ce qui me déçoit évidemment; mais bon…l’âge aidant…)

            André Lefebvre Woops André lefebvre.

          • avatar
            15 janvier 2014 à 19 07 06 01061
            Permalink

            À ce moment le confesseur demande habituellement : combien de fois mon fils ?

            Et ensuite demande si vous avez la contrition et la ferme volonté de ne plus recommencer ?

            Puis il impose la pénitence.

            J’attends, mon fils.

    • avatar
      15 janvier 2014 à 1 01 45 01451
      Permalink

      Ah ! Ce qui me fait vraiment plaisir c’est votre humeur joyeuse et joueuse.

      Bonne fin de soirée,

      Carolle Anne Dessureault

    • avatar
      15 janvier 2014 à 6 06 59 01591
      Permalink

      Cher Denis,

      Je pense que l’augmentation des clics et les performances dans les statistiques du site sont peut-être l’apport majeur de cette empoignade finalement assez amusante et distrayante pour le public qui adore voir les auteurs descendre de leur piédestal et se montrer tels que des hommes et femmes normaux et réels c’est-à-dire sujets au pétage de plomb après tant d’articles où ils tentaient tout pour paraître sérieux et coincés comme des diseurs de la Vérité. 😀

      Je félicite André qui fait tout pour trouver une sortie heureuse à cette petite histoire à la Gervaise, autour du lavoir des 7 du Québec. Je sais que tout finira dans le meilleur des mondes et pour le mieux, il suffit de voir que vous êtes revenu pour commenter, et on se sent déjà mieux.

  • avatar
    15 janvier 2014 à 2 02 47 01471
    Permalink

    @André
    Mon point de vue ce qui est déplorable dans ce record de 3,780 lectures c’est que 3,700 sont complètement INUTILES ET IMPRODUCTIVES.
    Ce record est un record très facile pour les Québécois:
    Parler pour Parler,
    Parle Parle Jase Jase,
    Toute la ville en Parle,
    Parler pour Rien dire,
    Parler parce que l’on aime s’entendre parler
    Comme après une bonne soirée à la taverne du coin, le lendemain plus personne ne se rappelle de ce qui a été discuté et dans le fond tout le monde s’en fou, nous allons recommencer demain soir.
    J’espère que le site des 7 ne deviendra JAMAIS la taverne du coin.
    Désolé, je ne vois pas beaucoup de différence entre une taverne pour lambda et une taverne d’intellectuels pour moi une taverne restera toujours une taverne.

    Comme toujours ce n’est que mon opinion

    • avatar
      15 janvier 2014 à 6 06 52 01521
      Permalink

      @ Poivre de Cayenne,

      Il ne faut pas négliger les avantages des palabres pour ne rien dire tant qu’ils sont des sortes de pratiques affermissant des liens et qui souvent permettent l’expression de sens nouveaux. C’est un bouillon que personne ne saurait réprimer sans retirer dans le même temps l’huile entre les rouages de la vie. Vous-même y participez. Et heureusement.

      Demian West

      • avatar
        15 janvier 2014 à 9 09 22 01221
        Permalink

        Bonjour Demian,
        Je suis d’accord avec vous mais je crois que ceci devrait se faire entre les deux partis sur leur courriel personnel. Si jamais une situation semblable arrivais entre vous et moi j’autoriserais la direction du site de vous faire parvenir mon adresse courriel et vous inviterais à poursuivre notre altercation en privé. Tous les lecteurs non pas à assister à certains échanges plus ou moins disgracieux qui pourraient en résulté. J’ai été éduqué à ne pas laver mon linge sale en publique. Que voulez-vous dans mon temps il y avait à l’école une fois la semaine un cours intitulé BIENSÉANCE et HYGIÈNE.
        NOUS NE REGRETTONS JAMAIS LES PAROLES QUE NOUS N’AVONS PAS DITES.
        André Boyer

        • avatar
          15 janvier 2014 à 9 09 25 01251
          Permalink

          C’est exactement ce que je pense.

          Merci de l’avoir exprimé bien mieux que j’aurais pu le faire, vu mon caractère si peu sérieux parfois. 😀

          • avatar
            15 janvier 2014 à 9 09 33 01331
            Permalink

            Avec cette réserve, qu’on peut regretter des paroles non-dites et parce qu’on ne les auraient pas dites, et spécialement en amour, mais c’est une toute autre histoire, je vous le concède par avance si vous alliez me le dire.

        • avatar
          15 janvier 2014 à 11 11 07 01071
          Permalink

          Le 14 janvier 2014 à 14 h 44 min, Poivre de cayenne a dit :
          Ceux qui de l’extérieur vous regarde, je dis bien regarde car il y a belle lurette qu’on ne vous lis plus, vous êtes les grands perdant, car il vous aura fallu écrire plusieurs articles pour gagner notre confiance et surtout de la crédibilité, mais en l’espace de deux jours vous êtes en train de tout perdre en agissant comme des adolescents.
          Pouvez-vous imaginer un instant que l’un de vous serait Harper et l’autre Pauline Marois, juste à y penser j’en ai la chair de poule. Vous vous placer dans une situation où dans le future, vous aurez l’air RÉDICULE de critiquer toute personnalité car maintenant pour moi vous n’êtes que deux adolescents de familles riches et vous avez été très gâtés.
          En agissant ainsi vous devenez une insulte à celui qui se donne la peine d’écrire un article, car par vos agissements vous détournez le débat sur vos commentaires assez pour nous faire oublier le sujet de cette article,………. Au fait est-ce que quelqu’un peut me rappeler le sujet de cet article?
          André Boyer

          Répondre ↓
          avatarLe 14 janvier 2014 à 14 h 53 min,
          Andre lefebvre
          a dit :
          Euh!!! Votre commentaire s’adresse à qui (les deux en question)?

          Amicalement

          André Lefebvre

          Répondre ↓
          avatarLe 14 janvier 2014 à 16 h 41 min,
          Poivre de cayenne
          a dit :
          Ils v’ont se reconnaître ils sont intelligent

          @ André Boyer,
          Suis-je une des deux personnes auxquelles vous faisiez allusion ?

      • avatar
        15 janvier 2014 à 18 06 35 01351
        Permalink

        @Demian West

        « Il ne faut pas négliger les avantages des palabres pour ne rien dire tant qu’ils sont des sortes de pratiques affermissant des liens et qui souvent permettent l’expression de sens nouveaux. »

        Effectivement, c’est aussi ce que je sens …

        Amicalement,

        Carolle Anne Dessureault

  • avatar
    15 janvier 2014 à 8 08 14 01141
    Permalink

    @André Lefebvre

    Moi aussi, j’ai beaucoup apprécié votre commentaire de 21 h 33.

    Vous avez réussi à transcrire en image une réalité hors du temps. Je vis des expériences similaires à l’occasion. Dont une ou j’ai réalisé la nature fractale de l’Infini, quand j’ai visualisé la conscience, cette pure lumière, essence de ce que vous êtes, brillant au centre de la dualité, entourée de milliers de protections diverses, de comportements programmés, de constructions mentales, comme des fire-walls.

    Puis j’ai réalisé que le schéma s’appliquait au cerveau, la dualité avec la lumière occupant la place de la glande pinéale et les constructions mentales, le réseaux neuronal. Puis j’ai réalisé que le concept peu s’étendre à la planète et ses pôles, le noyaux représentant la conscience planétaire, la surface, la cristallisation mentale, puis le système solaire, puis la galaxie, etc, etc…

    Le langage de cette lumière n’est pas constitué de mots, elle exprime ce qu’elle est via les émotions, on ne peut y avoir accès via le mental. Et vous mon ami, (si je peux) réussissez avec de telles images à court-circuitez le mental des lecteurs pour vous adresser à la conscience directement. C’est un don précieux, merci de nous le partager.

    Amicalement
    Amadeus

    • avatar
      15 janvier 2014 à 16 04 40 01401
      Permalink

      Merci Amadeus.

  • avatar
    15 janvier 2014 à 18 06 31 01311
    Permalink

    CECI EST VOLONTAIREMENT UN DOUBLON

    Le 15 janvier 2014 à 18 h 29 min,
    Le Gaïagénaire
    a dit :
    @ André Lefebvre
    @ Carolle Anne

    Comment expliquez-vous ce qui suit : (remarquer lefebvre) comme pseudo

    http://www.les7duquebec.com/contributeurssurprise/180882/

    Le 12 janvier 2014 à 19 h 07 min,
    Andre lefebvre
    a dit :
    Là Denis vous me faites peur.

    Mais une certitude existe et se confirme:

    Les gars! Nous ne nous sommes pas trompés en choisissant Carolle Anne comme directrice. Je viens de lire sa lettre du 12 Janvier suite à celle du 11, plus haut.

    Bravo! C’est exactement ce que nous voulons au niveau du leadership. Pour une révison des lois, on en reparlera. La situation actuelle démontre que plus de lois créeraient plus de difficulté à régler les problèmes, j’en ai la conviction.

    Bravo à Carolle-Anne encore une fois.

    André Lefebvre

    -Téteux! Téteux!
    -Jaloux! Jaloux!

    Le 12 janvier 2014 à 19 h 08 min,
    Andre lefebvre
    a dit :
    Eh Gaia; c’est-y toi qui m’a traité de « téteux »???

    Salutations.

    • avatar
      15 janvier 2014 à 18 06 40 01401
      Permalink

      @Le Gaïagénaire
      @André Lefebvre

      ???? qui a écrit cette dernière phrase, je me le demandais justement en la lisant hier ?

      CHER ANDRÉ,
      Merci pour les informations concernant les modifications de commentaires. C’est bien ce que j’avais testé, vous me le confirmez, un auteur peut modifier ses commentaires en tout temps; de plus, il peut aussi modifier le commentaire du commentateur qui vient sur son site …. (c’est ce point que vous avez vérifié sur votre propre article). Qu’on puisse modifier le commentaire de quelqu’un d’autre peut générer du mécontentement et semer la confusion.

      Je crois que le conseil des 7 aura beaucoup de détails à régler.

      Carolle Anne Dessureault

      • avatar
        15 janvier 2014 à 18 06 57 01571
        Permalink

        Dans cet exemple il y a eu des insultes d’ajoutées au premier commentaire d’André sur un site autre que le sien;

        Puis il y a eu une phrase de provocation d’ajoutée à la fin d’un sujet. sur un site de « Contributeur surprise » ?

        Ça prend une très bonne dextérité pour faire cela et c’est destiné à semer le trouble entre moi et André.

        • avatar
          15 janvier 2014 à 19 07 08 01081
          Permalink

          Le 15 janvier 2014 à 18 h 39 min,
          Andre lefebvre
          a dit :
          Assez facilement mon cher Gaiagénaire.

          Le Téteux! Téteux » et le Jalous! Jaloux après ma signature, c’est moi qui l’ai écrit. Pour me moquer de l’amphase que j’avais mis envers Carolle Anne.

          Vous n’étiez aucunement dans ma mire, à ce moment-là.

          Mais j’ai lu, pas longtemps après, un de vos commentaires qui s’adressait à Carolle-Anne avec vos « fleurs » habituelles envers elles et j’ai voulu jouer le rôle du « copain » jaloux. et je vous ai adressé cette question.

          Voilà tout.

          À noter que je ne suis pas copain de Carolle Anne (Ce qui me déçoit évidemment; mais bon…l’âge aidant…)

          André Lefebvre Woops André lefebvre.

          avatarLe 15 janvier 2014 à 19 h 06 min,
          Le Gaïagénaire
          a dit :
          À ce moment le confesseur demande habituellement : combien de fois mon fils ?

          Et ensuite demande si vous avez la contrition et la ferme volonté de ne plus recommencer ?

          Puis il impose la pénitence.

          J’attends, mon fils.

          • avatar
            15 janvier 2014 à 19 07 16 01161
            Permalink

            Pour répondre à mon confesseur:

            Bin là ça dépend monsieur le curé. Si vous voulez bien changer de place avec moi, je vais vous confesser un ti-peu.

            Voilà!

            Dites monsieur le curé; c’est qui qui « cruise » continuellement, comme un paquebot emballé, la directrice des 7 du Québec?

            -Va mon fils et ne pèche plus.

            -Merci M. le curé.

            Amicalement

            André Lefebvre

        • avatar
          15 janvier 2014 à 19 07 11 01111
          Permalink

          J’ai voulu vérifier ces insultes mais il y a trop de commentaires.

          Ce serai bien que vous me donniez la date et l’heure des commentaires dont vous parlez.

          La raison est que si « dextérité » spéciale est en cause, cela pourrait aider dans l’administration du site. Parce qu’il est bien évident que »pour semer le trouble entre vous et moi » c’est complètement raté!!! 🙂

          Amicalement

          André Lefebvre

          • avatar
            15 janvier 2014 à 19 07 28 01281
            Permalink

            Très bonne tentative de retournement.

            Il y a donc absence de contrition.

            Dites moi mon fils avez-vous déjà péché en utilisant le pseudo  » Robert Huet » ?

          • avatar
            15 janvier 2014 à 19 07 39 01391
            Permalink

            Zéro fois mon père.

            Je n’ai aucun pseudo; sauf ce que j’appelle mon nom de plume qui est « Elie l’Artiste » et que d’autres ont transformé en l’Artiste avec le temps.

            De toutes façon, lorsqu’un texte est attribué à l’Artiste, la plupart du temps il est signé André Lefebvre.

            Au début , ailleurs et sur mon site, je signais parfois Élie l’Artiste; mais aujourd’hui c’est devenu très rare sinon inexistant.

            Amicalement

            Rob…Woops André Lefebvre

          • avatar
            15 janvier 2014 à 19 07 50 01501
            Permalink

            Belle tentative de diversion.

            Mon fils,

            Est-ce que vous avez déjà utilisé « Robert Huet » comme pseudo ?

            Le pénitence sera plus sévère si vous n’avoué pas vos fautes, mon fils.

          • avatar
            15 janvier 2014 à 19 07 58 01581
            Permalink

            M. le curé;

            Avez-vous un téléphone intelligent près de vous?
            Oui? Très bien aller vérifier l’heure de votre message qui demande au sujet de Robert Huet, vous verrez 19 h 28

            Aller maintenant sur l’article Le Vatican antichambre de Washington et regardez le message de Robert Huet à 19 h 37

            Ensuite vérifier l’heure de ma réponse à votre question du péché et vous verrez 19 h 39

            J’ai les doigts agiles mais pas à ce point.

            Ça va-t-y?

            Sinon vérifiez le temps de ma réponse à votre question précédente (avant celle dont on parle) et vous découvrirez que j’ai pris 8 minutes pour vous répondre. (sic)

            André Lefebvre

          • avatar
            15 janvier 2014 à 20 08 03 01031
            Permalink

            « Le plus vaillant de ces vaillants, Pardaillan, que la plupart n’auraient pas regardé en face, amené là sans épée à l’abattoir, fut saigné comme un mouton1. »

          • avatar
            15 janvier 2014 à 20 08 11 01111
            Permalink

            Où ça? Quanf ça? Par qui ça?

            Je ne peux le croire; ce n’était sûrement pas Pardaillan!!!

            Un imitateur certainement! C’est impossible!!!

            Ah les bandits!!!! Les voleurs de grand chemin!!! Les hyprocrites!!!! Les menteurs!!!

            Non mais; vous êtes certain de ce que vous affirmez??? Dites?

            Vous avez trouvé ça en cinq minutes, entre ma réponse à 19 h 58 et votre commentaire à 20 h 03??? Tout en ayant le temps d’écrire votre commentaire???

            Eh bien mon cher; chapeau!!!

            André Lefebvre

          • avatar
            15 janvier 2014 à 20 08 17 01171
            Permalink

            J’ajoute qu’il vous a fallu non seulement lire ma réponse mais en plus aller faire la vérification sur l’article d’Oscar Fortin. Pour ensuite écrire votre « remarque » mousquetèrienne; et tout ça en cinq minutes. mais vous êtes, ma foi, comme Lucky Badluke. CVous tirez « trop vite ».

            Alors là, mon « ami » les bras m’en loupe le coche et la poire se coupe en « faut pas trop charrier ».

            Je suis éblouis

            Amicalement

            André Lefebvre

      • avatar
        15 janvier 2014 à 18 06 58 01581
        Permalink

        Je peux alors enlever le « très » entre parenthèse que j’ai placé?

        Je ne veux pas d’un commentaire « trafiqué » sur mes articles. 😉

        André Lefebvre

        • avatar
          15 janvier 2014 à 20 08 33 01331
          Permalink

          @André Lefebvre
          Commentaire de 18h58

          Oui, André, enlevez le « très » entre parenthèses que vous avez placé sur votre article. Restons sobres et limpides.

          Carolle Anne Dessureault

          • avatar
            15 janvier 2014 à 20 08 42 01421
            Permalink

            J’ai prévu votre réponse et c’est fait Carolle Anne.

            Merci

  • avatar
    16 janvier 2014 à 1 01 07 01071
    Permalink

    Messieurs vous êtes tellement plus instruits que moi qui n’a pas finit mon secondaire pour aller travailler en usine. Je viens de m’apercevoir que ce n’est pas l’instruction qui améliore l’être humain mais une prise de conscience de la réalité humaine, des manipulations de cette réalité et la volonté de changer positivement ce qui peut être changer chez chacun d’entre-nous. Je vous remercie de cette leçon.

    • avatar
      16 janvier 2014 à 2 02 09 01091
      Permalink

      @Robert Huet

      Il est plus facile de se battre avec les autres que de maîtriser notre nature. Vous avez raison, Monsieur Huet, de dire que c’est la conscience qui améliore l’être humain. C’est déjà beaucoup se demander chaque jour de s’occuper de soi, de changer ce qui ne va pas en soi, de s’améliorer, plutôt que de pointer les torts chez les autres.

      Merci à votre tour de faire ressortir ce point de vue incontournable pour trouver la paix.

      Carolle Anne Dessureault

      • avatar
        16 janvier 2014 à 2 02 54 01541
        Permalink

        Cher Carole
        Si je suis retourné sur les 7 du Québec, c’était un titre sur nouveautés sur le web chez Vigile.net qui a attiré mon attention Lettre d’excuses de Paul Laurendeau. J’ai cliqué et lu ce qui se passait. J’avais décidé de voir ce qui se passerait pendant quelques jours et faire quelques commentaires pour voir. Je me suis aperçu que je ne suis pas le bienvenue car l’un de mes commentaires a été effacé. Les échanges d’André et du gaïagénaire m’ont prouvées que le ménage n’était pas encore fait. La source de tous les ennuies de votre blog n’est pas là ou vous le pensez. Je vous souhaite bonne chance pour confondre ces trouble-fêtes. Tant qu’à moi, je ne visiterai plus les 7 du Québec, ça va m’aider à augmenter de façon positive mon niveau de conscience, d’agir positivement et de me préparer pour l’orage économique qui s’en vient.

        Je ne vous en veux point, cher Carole…

        Adieux, Monsieurs et mesdames des 7 du Québec, je vous laisse avec vos insignifiantes chicanes infantiles, j’ai d’autre choses à faire infiniment plus intéressants que de lire vos insultes et vos sarcasmes de mauvais goûts.

        • avatar
          16 janvier 2014 à 11 11 40 01401
          Permalink

          Bonjour Robert,

          Si je m’insère dans cet échange, ce n’est pas pour une autre raison qui vous apparaîtra plus loin.

          Vous dites:
          « car l’un de mes commentaires a été effacé. Les échanges d’André et du gaïagénaire m’ont prouvées que le ménage n’était pas encore fait. La source de tous les ennuies de votre blog n’est pas là ou vous le pensez. ».

          1) J’ai jeté un coup d’oeil et je n’ai pas trouvé de vos commentaires qui seraient dans la corbeille où se retrouvent habituellement les « effacés ».

          2) J’espère que vous avez pris conscience qu’un certain intervenant ayant deux « pseudos » sur ce site s’est efforcé de vous identifier à moi. Il l’a tenté en faisant des « blaguettes » avec moi d’une façon assez sournoise mais absolument infantile. J’ai joué le jeu de la blague n’étant pas inquiété par le but visé par cet individu (Ce but ne m’inquiète pas encore ce matin; je dois le dire).

          Donc vous avez été placé involontairement dans un quiproquo et ce n’est pas moi qui l’ai fait. J’ai défendu mon identité ce qui m’obligeait à défendre la mienne. Et je viens de m’apercevoir que l’individu, sous l’un de ses pseudo, recommence son petit manège ce matin. Je serai dans la position de défendre votre identité encore aujourd’hui, je le crains.

          Je regrette qui vous ayez décidé de quitter.

          Amicalement

          André Lefebvre

        • avatar
          16 janvier 2014 à 13 01 13 01131
          Permalink

          Autour de la pleine lune, certains cerveaux s’enflamment:

          Le 21 octobre 2013 à 16 h 42 min, Robert Huet a dit :
          Cou-couche A. L.! Arrête de japper! tu te conduis en être méprisant et servile de la bêtise de droite. Une Bible dans une main une arme à feu dans l’autre main on croirait avoir affaire à un chrétien-sioniste américain.
          Ton nom serait-il en réalité Ariel Levis donc une thora à la place de la bible donc un sioniste c’est un mot plus simple à prononcer, en effet.
          Tu vas sûrement essayer de me discréditer aux yeux de tous, le ressentiment chez les juifs faisait parti des thèmes que Nietzsche a développer dans ses essais.
          Je dois être sûrement un sale anti-semite. Le peuple élu de Yahweh ou la race supérieur lequel choisis-tu?
          Humain, trop humain.

          Le 22 octobre 2013 à 15 h 41 min, Robert Huet a dit :
          La meilleurs action à faire pour toi, c’est de te suicider pauvre loque humaine!

          • avatar
            16 janvier 2014 à 13 01 21 01211
            Permalink

            Je vous conseille fortement de « découvrir » qui est A.L.; vous allez être « éblouis » de votre découverte et « attristé » de votre déconfiture.

            Sachez qu’on ne m’aurait jamais parlé sur ce « ton » sans que je m’en souvienne. Donc essayez A.L. = Aimé Laliberté. Je dis bien « essayez » car je ne sais pas du tout s’il est question de lui ou pas.

            Sur ce je vous laisse à « vos » recherches; je dois m’occuper des miennes un peu..

            Amicalement

            André Lefebvre

        • avatar
          16 janvier 2014 à 13 01 21 01211
          Permalink

          Ceci constitue mon dernier commentaire sur ce fil.

          Monsieur Huet vous avez mis le doigt sur une vérité incontournable:

          Il y a des jeux de coulisses qui nuisent à l’intégrité de ce site. Des jeux d’itentité et d’avatars qui changent de personne à personne.

          Et, même des auteurs ou commentateurs qui se partagent le même avatar. C’est d’une perversion innouie.

          Tout cela pour confondre les personnalités fortes qui aspirent à débattre calmement de thèmes précis, suivant une méthodologie claire et honnête.

          Madame l’éditrice ne peut pas tout suivre, comprendre ou contrôler, à moins de priver tous ses collaborateurs de toutes formes d’accès aux codes et fonctionnements du site.

          Je crois, fermement, que Mme Dessureault devrait confisquer TOUS LES ACCÈS à toute la panoplie de ses proches collaborateurs qui se comportent comme une coterie.

          Ensuite, établir des règles de régie, en prenant appui sur Monsieur Allard comme sage.

          Je le répète, Demian West, que je respecte énormément, vient constamment mêler les cartes, étirer la sauce et mettre des accents faussement psycho-pop à tous nos échanges, ici.

          Le gros du débat depuis le week-end dernier ne portait pas sur «comment se démarquer auprès des autres collaborateurs mâles pour charmer l’éditrice ou gagner du galon» dans une organisation qui n’en est pas une …

          TOUT CE DÉBAT PORTAIT SUR LE FAIT QUE LE BRAS DROIT DE L’ÉDITRICE – aidé de quelques comparses aux identités troubles – aura TRAFICOTÉ LES FILS DE DISCUSSION POUR FAUSSER LES DÉBATS, CENSURER ET DISCRÉDITER LOURDEMENT AUTRUI.

          Ceux qui m’ont prêté un comportement de diva ou de «petite fille capricieuse» sont de mêche avec l’adjoint de l’éditrice.

          Je NE REVIENDRAI pas collaborer ici tant et aussi longtemps que ce problème RÉEL n’aura pas été réglé.

          Finalement, il est totalement IMPRODUCTIF de laisser nos échanges internes venir étirer de manière lancinante les fils de commentaires. Nos lecteurs les mieux intentionnés vont s’écoeurer.

          Monsieur, demeurez un lecteur fidèle des 7 du Québec.

          Pour ma part, je vais me retirer sagement du jeu en espérant qu’un COMITÉ DE SAGES aidera l’éditrice à rétablir la situation. Merci à ceux et celles qui auront pris la peine de m’entendre … en cours de route.

          • avatar
            16 janvier 2014 à 13 01 37 01371
            Permalink

            Patrice, vous avez raison de dire:

            « Madame l’éditrice ne peut pas tout suivre, comprendre ou contrôler, à moins de priver tous ses collaborateurs de toutes formes d’accès aux codes et fonctionnements du site. »

            Mais heureusement que personnellement sur mon ordi, je peux constater l’arrivée d’un commentaire aussitôt qu’il est posté (ce que la directrice ne semble pas pouvoir faire). Je suis donc là et je fais de mon mieux pour répondre à ceux qui voudraient bousiller les 7 et pensant pouvoir s’y faufiler en douce.

            Quant au fait de ceux qui ont plusieurs « pseudos » c’est également vrai mais ils sont peu nombreux.

            On m’appelle également « l’Artiste » mais je n’use pas de ce pseudo ici (Malgré qu’à mon arrivé sur les 7 du Québec, c’était mon pseudo d’identifiant, de sorte que les premiers de mes articles en sont signés) et je signe tous mes commentaires (à moins d’oublis très rares).

            Je dois vous indiquer que le « traficotage » dont vous parlez est beaucoup plus le fait d’insinuations de certains « malveillants » que d’une réalité tangible. Malheureusement, quelques erreurs de doigté ont fait disparaître certains commentaires qui furent rétablis par la suite.

            Finalement, il n’y a pas matière à lever les barricades; tout juste, tout au plus à « monter la garde ». Ce que j’essaie de faire le plus honnêtement possible. Soyez-en assuré.

            Et si je le fais, c’est parce que j’en ai la possibilité et que j’aime sans condition, les 7 du Québec.

            Amicalement

            André Lefebvre

      • avatar
        16 janvier 2014 à 7 07 50 01501
        Permalink

        « Chaque jour de s’occuper de soi, de changer ce qui ne va pas en soi, de s’améliorer, plutôt que de pointer les torts chez les autres. »

        Je crois que vous et le clan des 7 devraient mettre en pratique ce beau discours.

        Serge Charbonneau
        Québec

        • avatar
          16 janvier 2014 à 9 09 51 01511
          Permalink

          M. Charbonneau

          Pour moi, homme peu instruit, lent et médiocre à l’écriture, vous êtes un monument. Dans le paysage quotidien des informations que je consulte, une statue vous est dédiée.

          Chaque atome de cette statue est constitué d’un instant, d’une petite bulle de bonheur que j’ai vécu en lisant vos articles passés. Soit parce que vous disiez tout haut ce que je pensais tout bas, soit parce que vous m’apportiez une perspective éclairée et documenté d’événements que j’ignorais.

          Malheureusement, depuis quelques jours, cette statue semble de glace, le respect longuement accumulé et acquis fond comme neige au soleil. Tous vos amis ici ont tenté de vous le dire, de vous prévenir de toutes les façons possibles.

          Par votre refus, je dirais même, votre total incapacité à vous remettre en question, d’aucune manière, ou même donner une seconde de réflexion sur le point de vue de vos amis qui veulent vous aider, vous êtes en train de faire le vide autour de vous et sur ce site.

          Cette introspection que vous suggérez à M. Huet et aux 7…

          L’avez vous essayé? En êtes vous seulement capable?

          Ces questions sont rhétoriques, je ne compte pas en débattre ni partir en guerre contre vous… Continuez de vous voir victime, vous resterez victime…

          C’est d’une tristesse…

          • avatar
            16 janvier 2014 à 10 10 02 01021
            Permalink

            @ Amadeus,

            Doué d’une pensée aussi limpide que la vôtre, vous ne sauriez être médiocre à l’écrit comme vous le prétendez humblement, et ça se voit et ça se lit ! Bravo ! 😀

          • avatar
            16 janvier 2014 à 10 10 05 01051
            Permalink

            Pseudonyme amadéus

            Vous dites: «Cette introspection que vous suggérez à M. Huet et aux 7… »

            Ma réponse n’est pas à M. Huet, mais à la directrice.

            Vous devriez dire:
            «Cette introspection que vous suggérez à Mme Dessureault et aux 7… »

            Ce détail est important, M. x.
            Je tiens à vous le préciser.

            Merci pour votre commentaire.

            Salutations,

            Serge Charbonneau
            Québec

            P.S.: Voyez-vous, M. x, les leçons peuvent aussi s’appliquer à ceux qui les donnent. Je ne crois pas que personne ne soit sans défauts. Nous en avons tous. Même les plus purs.

          • avatar
            16 janvier 2014 à 10 10 19 01191
            Permalink

            @M. SC
            Désolé, d’avoir inclus M.Huet, mon erreure…

             » les leçons peuvent aussi s’appliquer à ceux qui les donnent. »

            -C’est précisément mon point.

            @M. West, merci 🙂

            Bonne Journée,
            Amadeus

          • avatar
            16 janvier 2014 à 10 10 23 01231
            Permalink

            Merci Amadéus

            J’en prends bonne note.

            Salutations,

            Serge Charbonneau
            Québec

          • avatar
            16 janvier 2014 à 10 10 26 01261
            Permalink

            Charbonneau,

            Je crois qu’à ce degré, la Terre entière sait que vous croyez avoir un contentieux unilatéral et bien solitaire avec Madame Dessureault.

            Vous fallait-il vraiment répéter cette information aujourd’hui ?

            Je m’étonne qu’armé de votre fierté continentale, vous ne soyez pas encore tout entier à nous prouver que vous êtes capable d’autant de force de caractère et de réforme que Laurendeau, dont le silence et les regrets résonnent fort comme le poids de ses textes inchangés.

            Quant à votre « c’est celui qui dit qui est » à Amadeus, il sonne un peu comme du mépris au lecteur, tellement votre réponse est un renvoi sans aucune considération par un auteur mondial pour son interlocuteur, comme issu de la classe du lumpenprolétariat des lecteurs. .

            Demian West

          • avatar
            16 janvier 2014 à 10 10 56 01561
            Permalink

            M. West 9h51

            M. West, il serait peut-être temps que vous commenciez à faire la distinction entre une personne et le poste qu’elle occupe.

            Vous voyez, M. West, je critique la direction et dans ce cas-ci c’est Mme Dessureault qui l’occupe. Ç’aurait été n’importe qui d’autre; le pape ou allah ou même M. Laurendeau que la critique aurait été identique.

            Il faut savoir distinguer les fonctions et les personnes, Demian. Cette notion semble totalement vous échapper.

            Et concernant cette vague sur laquelle vous surfez pour m’adresser des mots gentils et bien intentionnés, cette vague qui invente un conflit personnel entre moi et Mme Dessureault, j’espère que vous en arriviez
            à atterrir sur le sable doux de la plage ensoleillé.

            Mme Dessureault, je ne la connais pas.
            Ce que je critique c’est la direction du site qui favorise cette ambiance que vous vous efforcez à installer. C’est la vulgarité inacceptable du directeur adjoint. Ce sont ces attaques personnelles non seulement contre moi, mais contre tous ceux qui osent émettre de sérieuses réserves sur certaines opinions et sur certaines manières d’être.

            Vous devriez prendre une pause, M. West et laisser l’air pur entrer dans le calme de ce site.

            Mme Dessureault vous demande:
            « chaque jour de s’occuper de soi, de changer ce qui ne va pas en soi, de s’améliorer, plutôt que de pointer les torts chez les autres. »

            Salutations, Demian,

            Serge Charbonneau
            Québec

          • avatar
            16 janvier 2014 à 11 11 03 01031
            Permalink

            @M. West
            Mes propres mots: c’est mon erreurEEEEE!!!!!!!

            Ai-je besoin de le répéter? Je suis médiocre en orthographe, à tout le moins… En autodidacte assumé, je persiste et signe 😉

            Amadeus

            P.S.: Sérieusement, merci, vous m’encouragez à continuer.

          • avatar
            16 janvier 2014 à 11 11 04 01041
            Permalink

            Charbonneau;

            Vous m’apprenez que vous avez quelques reproches à faire à la direction de ce site ? j’en tombe des nues.

            Pourriez-vous m’en dire plus, et tous détails. Je crois qu’ici, personne n’a vraiment compris vos propos. Car vous avez omis de nous en dire assez.

            Je pense qu’il est temps que vous exposiez tout de l’affaire en une série d’articles et vos commentaires en réponse à tous les commentaires de ce site, et sans égard pour les sujets.

            Car toutes les communications devraient être détournée vers ce problème que vous avez avec la Direction.

            Et dites-nous tous les coupables de ce complot, même s’il s’agit de l’ensemble des auteurs et commentateurs et lecteurs.

            Et merci de poster votre réponse dessous tous les articles pour que j’en prenne bien connaissance et le monde entier aussi.

            Merci.

            Demian West

          • avatar
            16 janvier 2014 à 11 11 25 01251
            Permalink

            Charbonneau

            J’ajoute que je suis terrorisé depuis que vous avez laissé entendre que le Pape ou Allah étaient probablement derrière Madame Dessureault ou la direction du site.

            Après avoir lu vos accusations, je réalise que j’ai été influencé par Madame Dessureault qui a certainement placé je ne sais quel dispositif subliminal dans ses articles et sa photo pour plier les âmes faibles comme votre nubile serviteur.

            Je demande que vous appliquiez vos compétences pour que je puisse être ré-éduqué dans votre camp d’été et de jeunesse, et par le travail de la terre dans les champs où vous plantez des intellectuels.

            Et surtout j’ai réalisé grâce à vous que la femme c’est le diable, qui nous détourne des lumières dont tous vos commentaires sont entretissés.

            J’ai une dernière requête si téméraire et vulgaire qu’elle me brûle, m’autorisez-vous à vous appeler Maître, car c’est un élan auquel je ne puis plus résister. Si vous l’ignoriez, j’en serai comme débouté, et ma peine serait aussi grande que l’espace que vous prenez par force dans ce site. 😀 😀

            DW

          • avatar
            16 janvier 2014 à 13 01 13 01131
            Permalink

            M. West à 11h25

            M. West vous dites à 11h25:
            « Je suis terrorisé depuis que vous avez laissé entendre que le Pape ou Allah étaient probablement derrière Madame Dessureault ou la direction du site. »

            Mon pauvre ami, vous ne relevez pas la cote du site.

            Vous avez toutes les raisons d’être terrorisé, Demian parce que je vais répéter ce que je disais à 10h56:

            «Vous voyez, M. West,
            je critique la direction et dans ce cas-ci c’est Mme Dessureault qui l’occupe.

            Ç’aurait été n’importe qui d’autre; le pape ou allah ou même M. Laurendeau que la critique aurait été identique.»

            Oui, je persiste et je signe.

            J’irais même jusqu’à dire que même si c’était vous, Demian avec votre perspicacité et vos talents qui dirigeriez ainsi ce site, je vous critiquerais de la même façon, oui, même vous, c’est dire, n’est-ce pas ?

            Salutations,

            Prenez une bouffée d’air frais, Demian.
            Vous êtes dans quelle région dans cette belle France, Demian ?

            Il y a tellement de lieux magnifiques pour s’aérer l’esprit dans votre beau Pays.

            J’y ai passé neuf mois il y a quelques années et si j’avais pu financièrement parlant je m’y serais installé un pied à terre chez vous tellement j’adore votre France.

            Salutations,

            Serge Charbonneau
            Québec

  • avatar
    16 janvier 2014 à 9 09 34 01341
    Permalink

    Je suis ravi et satisfait de constater que le site a repris son cours après cette péripétie nécessaire et que nulle ne pouvait empêcher qu’elle arrivât.

    Je salue bien bas la grande force de caractère de l’Editrice qui a démontré qu’elle pouvait subir les attaques les plus humiliantes et répétées sans jamais une seule fois y avoir cédé ou même montré du tremblement de la narine.

    Lequel d’entre-nous en aurait été capable, certainement pas votre humble narrateur et amuseur.

    J’ai vu que ce site n’est pas une entité abstraite, mais bien une réalité constituée par les personnalités fortes et sages qui le composent. Et c’est la garantie qu’avec de telles gens, les idées qui y seront débattues ou juste présentées iront loin et qu’elles resteront pour le long temps.

    C’est par la discrétion qu’on reconnaît une grande personnalité. Et Carolle Anne exprime les mêmes qualités d’intégrité que celles de PJCA. Elle est non-conflictuelle, elle s’attache à résoudre les difficultés avec détail, et ne laisse rien dans l’ombre qui pourrait ternir les suites. Et certainement elle ne trahit pas l’esprit que tous les auteurs, appliqués à la simple diffusion de leurs messages ou recherches, viennent trouver sur ce site.

    Certes, quand on montre de telles qualités, on ne saurait plaire à tout le monde. Mais, dans le même temps, comment la personne que je viens de décrire pourrait-elle se battre pour imposer cette pacifique destination. Ce serait une contradiction dans les termes et les situations.

    Finalement, la seule chose qui peut faire l’économie d’un débat, c’est la fin des agacements et frottements et surtout comment la paix a été préservée. Et ça c’est le secret de quelques individus de bonne volonté, dirait l’excellent et bienveillant Fortin, qui sont si nombreux sur ce site — même si d’aucuns partent et viennent — qu’ils le composent entièrement.

    Je suis sûr que bientôt, même Charbonneau retrouvera la lumière discrète de ce feu rougeoyant dans le lointain de congères intouchées qui sont comme un âtre vers lequel tous reviennent toujours.

    Il suffit d’aller voir ailleurs, comment la guerre des granditeux est permanente et qu’elle est le pire inconfort qu’on puisse connaître sur le net. Quand on sait un coin préservé, on y revient toujours. 😀

    Demian West

    • avatar
      16 janvier 2014 à 13 01 13 01131
      Permalink

      @Demian West,

      « Finalement, la seule chose qui peut faire l’économie d’un débat, c’est la fin des agacements et frottements et surtout comment la paix a été préservée ».

      C’est mon souhait.

      Je me sens incapable de répondre amplement à vos trois commentaires de ce matin, mais sachez que chaque mot fut une goute d’eau fraîche qui m’a désaltérée. Merci,

      Carolle Anne Dessureault

  • avatar
    16 janvier 2014 à 13 01 40 01401
    Permalink

    J’attends le moment libératoire, quand Charbonneau et PHP et Belliard retrouveront leur humour. Pour Charbonneau ça va être difficile parce qu’il va devoir enlever sa culotte de gendarme. Pour PHP ça va être un peu plus facile car il va devoir enlever sa chasuble. Et pour Belliard c’est probablement déjà fait car il est trop pressé de tout enlever. 😀

    Messieurs, ceci est un commentaire humoristique. 😀

  • avatar
    16 janvier 2014 à 13 01 48 01481
    Permalink

    Julie Gagner poursuit Closer ! j’espère qu’elle a un bon scooter !

Commentaires fermés.