avatar

Équipe de l'édition

L’équipe vous offre ici sa mixture. Elle assume et elle assure...

9 pensées sur “LES MÈMES DE LA SEMAINE. Aujourd’hui: DES FEMMES IRANIENNES BRANDISSENT LEURS VOILES

  • avatar
    12 février 2018 à 3 03 54 02542
    Permalink

    Ce « mèmes » est une atteinte à l’identité iranienne, à la Révolution de 79 qui a libéré le peuple de l’USsioniste Shah et co, et c’est aussi une ingérence dans les affaires internes de la République Islamique d’Iran, ce qui est condamnable.

    Répondre
    • avatar
      12 février 2018 à 8 08 14 02142
      Permalink

      @ Hadassah

      Je ne suis pas d’accord avec toi. L’identité iranienne c’est aussi des femmes et des hommes qui ont diverses opinions et tendances quand à la religion, les traditions vestimentaires, l’industialisation, la vie en communauté, la société, et Ysengrimus a dans ce mème donné la parole à une de ces tendances et offert son point de vue personnel sur cette tendance. Lui il aime bien les femmes sans voiles comme il nous donnent parfois son avis sur la société américaine ou canadienne – notre pays en attendant de ne plus en avoir de pays (opinion personnelle ici).

      L’opinion d’un journaliste ne peut être une ingérence dans les affaires internes d’un autre pays.

      Déclarer que les troupes armées américaines resteront indéfiniment en Syrie ou envoyer ses F-16 bombarder Damas ca ce sont des ingérences dans les affaires intérieurs d’un autre pays.

      Merci de ton post camarade.

      Robert Bibeau http://www.les7duquebec.com

      Répondre
      • avatar
        12 février 2018 à 10 10 27 02272
        Permalink

        Merci camarade Robert pour ta réaction. C’est juste en principe, et il y a cela aussi en Iran.

        Il faut quand même considérer que car l’identité étatique iranienne est basée sur l’Islam shiite, et que le fait d’avoir la tête couverte est aussi identitaire, pas seulement religieux. Personnellement, je trouve que ça élève une femme, contrairement à ce que certains disent. C’est aux Iraniens de décider ensemble comment ils veulent continuer la Révolution Islamique de l’Imam Khomeiny.

        Le journalisme est aussi un pouvoir, et peut faire de l’incitation ou agitation dans un autre pays ; avec le virtuel vous traversez les frontières et vous êtes dans le terrain de l’autre.

        Troisième idée concernant la Syrie : tout à fait d’accord avec toi !

        Répondre
    • avatar
      12 février 2018 à 8 08 42 02422
      Permalink

      L’identité iranienne n’a que faire d’un mème!

      Et la libération des femmes n’a pas grand chose à voir avec l’impérialisme ricain, qui est une oppression de marionnettistes rétrogrades sur tous les fronts, fronts sociétaux inclus (cf Arabie Saoudite, etc…)

      Répondre
      • avatar
        12 février 2018 à 10 10 33 02332
        Permalink

        Heureusement que les Iraniens sont intelligents et sont au-dessus des mèmes.

        Je me demande bien de quoi la femme américaine est libérée avec le système dans lequel elle vit. La libération de la femme vient d’ailleurs et autre chose.

        Répondre
        • avatar
          12 février 2018 à 12 12 48 02482
          Permalink

          M » BORREMAN

          1) Pour ma part je me fiche totalement que la femme porte le voile ou non SAUF que j’apprécie hautement que chaque femme ait le choix de porter ou non… sachant parfaitement que la pression sociale (mais pas policière cependant) influera sur sa décision. Cela fait partie de l’équation inévitablement.

          2) L’impérialisme mondialisé (notamment américain) est directement impliqué dans toutes cette question, en instrumentalisant cette affaire – et en mobilisant et soudoyant – en supportant médiatiquement des ONG, des sectes « féministes » en Occident pour qu’ils utilisent cette contradiction en IRAN pour justifier leurs attaques contre l’IRAN (voir notre article aujourd’hui sur la politique nucléaire américaine qui vise justement l’IRAN)

          3) Je ne suis évidemment pas en faveur que l’on stimule l’aversion contre le gouvernement de l’IRAN (que je n’appuie pas mais je crois que c’est l’affaire des iraniens pas notre affaire pas plus que le gouvernement syrien n’est l’affaire de Macron) avec ces fadaises de voile et foulard, et passe montagne etc. Pourquoi mener une guerre contre la prostitution juvénile forcée aux USA (voir notre article sur le sujet).

          4) Pour terminer tu as raison s’il y a une gente féminine sur terre qui n’est surtout pas « libre » aucunement – MALGRÉ LEUR NUDITÉ – ce sont bien les femmes occidentales exploitées économiquement, sexuellement, opprimées moralement, forcées de penser comme leurs patrons biens pensants, forcés à ne pas avoir d’enfants, obligées de se conformer au politically correct (ce qui comprend de prétendre qu’il faut honnir le foulard et les pratiques vestimentaires ou religieuses de l’étrangères… différentes et ainsi de justifier l’agressivité impérialiste complice.

          Non assurément la femme occidentale est l’une des plus brimées du monde entier et je le regrette amèrement et je crois qu’elle devrait nettoyer ses écuries avant de critiquer AUGIAS (:-))

          Robert Bibeau

          Répondre
  • avatar
    12 février 2018 à 18 06 57 02572
    Permalink

    Robert, nous sommes d’accord ; nous avons juste une autre manière de le dire. J’ai l’avantage d’être une femme.

    En tant que femme mariée (je suis antiféministe) Juive de stricte observance et antisioniste, je ressens la nécessité d’avoir la tête couverte (dans le Judaïsme c’est obligatoire, le genre de foulard dépend du milieu qu’on fréquente), pour être en conformité avec la Thora, en plus que c’est aussi identitaire. Pour les femmes Juives qui n’observent pas cela, c’est un problème qu’elles doivent régler avec D’ (en général, elles ne sont pas très sérieuses dans d’autres domaines non plus).

    Dans l’Islam cela ne serait pas obligatoire, mais volontaire. Il y a des versets dans le Qur’aan qui sont clairs à propos des parties qui doivent être couvertes. Mais en Iran qui est un pays musulman et où l’Islam est aussi la politique, les autorités ont institué la tête couverte à toutes les femmes. (Je ne dis pas que c’est bien ou pas bien.) Pourtant, je trouve que ce n’est pas aussi strict que dans le Judaïsme, car certaines femmes en Iran ont juste un petit foulard et on voit les cheveux, ce qui est impensable pour moi et d’autres femmes, mais aussi pour les époux Juifs. C’est aussi une question de sensibilité.

    Mais quand on instrumentalise un foulard à des fins politiques, je trouve ça bas et déplorable.

    Répondre
  • avatar
    17 février 2018 à 22 10 05 02052
    Permalink

    Moi, les Dieux qui donnent des affaires aux un sans en donner aux autres, allez, allez, déblayez le tapis, on dépoussière !

    Et puis les Dieux qui ostracisent un sexe au détriment d’un autre sous prétexte qu’il a pas le Contrôle sur ses instinct (animal) allez hop, du balais et qu’ont les revois plus !

    Elle est où la logique ? Bout d’viarge !

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *