avatar

Équipe de l'édition

L’équipe vous offre ici sa mixture. Elle assume et elle assure...

10 pensées sur “LES MÈMES DE LA SEMAINE. Aujourd’hui: POUTINE HYPNOTISE LE NET

  • avatar
    8 avril 2015 à 0 12 35 04354
    Permalink

    M. Laurendeau c’est de vous ça? C’est mauvais…

    Répondre
    • avatar
      8 avril 2015 à 5 05 56 04564
      Permalink

      Je vous remercie de votre commentaire…

      Expliquez-moi en quoi c’est mauvais…

      Respectueusement…

      Répondre
      • avatar
        9 avril 2015 à 19 07 45 04454
        Permalink

        Un mème internet est une idée propagé sur internet pour faire le ‘buzz’ comme on dit. Ayant la certitude que ces mèmes ont été créé par vous et n’ont pas été propagé hors de ce site, ils ne peuvent pas être considérés comme des mèmes puisqu’ils ne font pas le buzz.

        Ceci dit, il est clair que vous transmettez une critique personnelle sur la politique et vous n’êtes pas condamnable pour ça, c’est le mandat des 7duquebec. On sent une exaspération évidente de votre part à l’égard de l’engouement des internautes pour le président Poutine. Vu que ‘l’article’ nous donne aucune piste de réflexion sur cette exaspération, le message rate sa cible. Alors je vous met au défi de nous pondre un article qui cerne vos réflexions et nous permette de mieux comprendre votre point de vue. En plus que des mèmes internet ne sont pas de calibre intellectuel pour le site des 7duquebec à mon avis.

        Répondre
        • avatar
          9 avril 2015 à 22 10 47 04474
          Permalink

          Un mème est un dispositif iconico-textuel spécifique comme un épi de maïs est un épi de maïs. Un épi de maïs n’a pas besoin de faire le « buzz », comme vous dites, pour faire ce qu’il a à faire dans notre pâté chinois vespéral. Il en est autant du mème, connu ou méconnu, dans nos intellects. Celui-ci fonctionne ici parfaitement puisqu’il vous indispose.

          Je ne « buzz » pas, moi. Je pense. Je ne sers aucun pays non plus. Sauf si vous pouvez me nommer un pays athée, marxiste et prolétarien, je ne sers personne. Certainement pas la Russie non-soviétique et certainement pas les ricains impérialistes.

          Je rejette aussi fermement la doctrine fort en vogue en ce moment du «si t’es pas avec moi t’es avec l’autre». Je la laisse aux Reagan-Bush et aux Yeltsine-Poutine, que je renvoie dos à dos.

          Je ne prend pas non plus les articles de commandes. Je suis un penseur libre. L’êtes-vous?

          Répondre
          • avatar
            13 avril 2015 à 4 04 55 04554
            Permalink

            Après avoir parcouru quelques-uns de vos articles et avoir jeté un coup d’œil au Carnet d’Ysengrimus, j’ai pu cerner un peu mieux qui vous étiez et je vous avoue avoir été impressionné par votre plume et le raffinement de votre pensée (sans pour autant adhérer). Je crois avoir compris pourquoi Poutine n’est pas votre tasse de thé. Corriger-moi si je me trompe mais je crois que vous avez une aversion pour la religion et par le fait même, un dédain pour ses pratiquants. C’est par l’intermédiaire du blog d’Oscar Fortin que je suis venu surfer sur votre site. J’ai pu constater en lisant vos commentaires sur son article (ou plutôt sur sa personne), que vous ne cachiez pas votre mépris. Je trouve ça déplacé que « l’équipe » de l’édition publie son article et le méprise par la suite… Vous êtes un libre penseur c’est bien, mais pour qu’une équipe fonctionne il faut se priver d’une part de liberté et penser aux autres aussi.

          • avatar
            13 avril 2015 à 6 06 16 04164
            Permalink

            Essayez: Poutine se pose en sauveur des peuples mais il finance et s’appuie lourdement sur tout ce qui est d’extrême-droite en Europe occidentale. La Russie non-soviétique choisit donc de jouer la réaction pour déstabiliser son ennemi. Elle le fait par conviction, en plus. C’est socialement régressant et cela donne aux Ricains (qui restent l’impérialisme de loin le plus nuisible) une solide base d’autolégitimation dans le vaste cloaque du centrisme occidental.

    • avatar
      8 avril 2015 à 11 11 57 04574
      Permalink

      C’est surtout insignifiant à la manière Reader’s Digest anglo pour les chiottes..

      Répondre
      • avatar
        8 avril 2015 à 12 12 39 04394
        Permalink

        Cher monsieur, je prend acte de votre commentaire.

        Il marque un apport crucial au débat. Et je comprend parfaitement que vous fassiez cause commune avec ce monsieur Poutine. Votre admirable harmonie d’idées avec cet important intervenant politique ne laisse pas de place pour le doute.

        Respectueusement…

        Répondre
  • Ping : Le masque de Rothschild

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *