13 Une éducation en 3 cycles

Partout dans le monde, on s’interroge sur la pertinence de l’éducation qu’on transmet et sur la rationalité des structures dont on encadre les ressources qu’on y assigne.

L’ensemble des txtes de cette section visent à poser un regard neuf sur la problématique de l’éducation dans le monde d’aujourd’hui. Ils proposent que soient radicalement modifiés les contenus d’enseignement, la manière d’apprendre et les mécanismes de gestion et de contrôle des acquis des systèmes éducatifs… Ils proposent, ausi, ce que nous allons voir dans les prochains textes que la structure en soit modifiée.

Que DOIT enseigner un système d’éducation?



À tous: la loi et un tronc commun minimal marquant le seuil en déca duquel l’individu ne peut pas être autonome dans notre société et à partir duquel. l’ayant acquis, il pourra au contraire poursuivre selon ses choix son développement culturel et professionnel.

À chacun: tous les modules dont la connaissance est indispensable à l’exercice de la profession de son choix.

 Quant à la connaissance qui n’est utile ou agréable qu’à quelques-uns, l’individu doit avoir la discrétion de l’acquérir ou de ne pas l’acquérir; la mission de la société est uniquement de favoriser l’apprentissage de tout ce qui peut être appris et, à la mßesure de ses moyens, de rendre ce vaste corpus accessible à tous.

Une réforme de l’éducation exige une transformation de ce que l’on enseigne et de la façon de l’enseigner, mais elle exige aussi une nouvelle structure: il faut mettre “le nouveau vin dans des outres neuves”.

Nous allons décrire cette nouvelle structure en présentant successivement les trois (3) paliers successifs du système d’éducation à travers lesquels chemineront les apprenants. Pour finir, nous verrons brièvement le rôle concret des instances administratives et pédagogiques de juridiction globale qui assurent l’encadrement du système.

La simplicité de cette présentation ne doit cependant pas occulter la complexité de ce qui doit se passer simultanément ailleurs, au sein de la société, si l’on veut qu’une réforme de l’éducation produise tous ses effets.

Les changements apportés à la politique de main-d’oeuvre, en particulier, sont indispensables au soutien des changements du système d’éducation, comme ceux-ci, d’ailleurs, le sont à ceux-là. La situation actuelle illustre bien, hélas, qu’on ne peut sans dommages traiter les composantes “éducation”, “formation”, “travail” et “sécurité du revenu” d’une politique des ressources humaines comme si elles n’étaient pas reliées. On trouve dans les sections « Travail » et « Péréquation » de ce site des renseignements complémentaires a ceux que nous indiquons ici.

Trois (3) cycles, que nous aborderons dans l’ordre, doivent constituer la structure fondamentale du système d’éducation réformé:

– un Cycle préscolaire qui tienne compte du rôle déterminant du milieu d’origine des enfants et dont l’objectif prioritaire soit de réduire, autant que faire se peut, le désavantage initial dont souffrent ceux qui sont issus de milieux culturellement défavorisés;

– un Cycle général en deux volets, qui est le territoire de l’éducateur professionnel, et dont l’étudiant devrait émerger avec des valeurs, un sentiment d’appartenance, la capacité de gérer son propre apprentissage et de développer une culture à la pleine mesure de son potentiel et de sa volonté de le réaliser;

– un Cycle spécifique, dont l’objectif est de rendre l’individu complémentaire aux autres citoyens; autant qu’il le souhaite sur le plan culturel, autant que notre économie l’exige sur le plan professionnel. Ce cycle inclut:

a) une phase de formation initiale (dont l’éducation universitaire et l’éducation en entreprise) qui préparera l’éduqué à assumer un rôle évolutif au sein du système de production, et

b) une phase de formation continue qui permettra à l’adulte de poursuivre son éducation culturelle comme professionnelle indéfiniment, sans que JAMAIS il n’atteigne une limite autre que celle que fixent ses aptitudes et sa volonté de les mettre en valeur.

Pierre JC Allard

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *