30 Conclusion

Ce texte ne peut avoir de conclusion formelle, puisque, comme tout ce qui a trait à l’éducation. il ne peut représenter qu’une étape d’un processus continu. Et il y a les contenus à déterminer, la formation des enseignants à prévoir..

Je veux donc simplement terminer en laissant le lecteur tirer ses propres conclusions, mais en lui proposant deux questions:

 S’il n’existait aujourd’hui ni professeurs, ni écoles, ni administrations scolaires, ni ministères de l’éducation, et qu’il nous faille créer une structure pour assurer la transmission des connaissances, est-ce que nous ne construirions pas quelque chose qui ressemble bien plus à ce qui est proposé ici qu’aux systèmes que nous avons maintenant ?



Si c’est bien le cas, que devrions-nous faire, chacun d’entre-nous, pour que les préjugés, les investissements à amortir, les intérêts corporatistes et la simple inertie ne retardent pas indéfiniment la remise à jour d’un système d’éducation qui ne correspond plus à nos objectifs mais néglige d’utiliser les moyens à prendre pour se transformer?

Pierre JC Allard

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *