À la recherche de la science secrète du Seigneur(6) Une pile d’assiettes!!!

(suite)

– 7 hres sergent ? Vous êtes tôt ce matin ?
– J’ai pu me coucher très tôt hier, lieutenant.
– Et cette enquête ?
– Tout est réglé, lieutenant.
– Tu n’es pas sérieux, sergent ? Tout est réglé ? Attends ! Je t’apporte une pile de dossiers non réglés et tu retournes te coucher tout de suite. Tu m’apportes les résultats demain matin.
Le lieutenant riait encore lorsqu’il ajouta :
– À 7 hres30 dans mon bureau, sergent.
– Oui lieutenant.

       Il était 8hres 55 et le sergent discutait toujours de son dossier dans le bureau du lieutenant.
– Voilà, lieutenant, c’est tout ce que j’ai. Cette science ancienne dont parlait le vieux et qui lui a fait décider de chasser les hommes de son jardin, est tout simplement représentée sur le Zodiaque. Si on tient à être plus précis, on peut très bien ajouter le dessin du Tai-Chi sur ce Zodiaque et toute l’histoire de la création de l’univers s’y retrouve décrite. Je dirais même, non seulement l’histoire de la création, mais également les manifestations successives de l’action des 4 bras de Brahman ou des 4 bras du fleuve d’Éden qui a résulté en notre univers actuel. Le Zodiaque est tout simplement la description d’une loi qui régit l’évolution des choses. Il représente la «voie» vers la réalisation, le «Tao».

– Je comprends tout ça, sergent, mais le Zodiaque, la Genèse et l’Hindouisme ne sont pas tellement anciens; c’est tout juste si on peut les faire reculer à un millénaire av.J.C. Ce fait tendrait à prouver qu’il n’est que le résultat de l’imagination des prêtres philosophes des premières civilisations.

– Aujourd’hui, j’en doute, lieutenant. Parce que j’ai trouvé d’autres petits détails qui se rattachent au Zodiaque : par exemple, à ses tous débuts, le panthéon sumérien possédait 12 divinités principales composées de 6 dieux et de 6 déesses. Chacune de ces divinités avait une valeur numérique qui débutait à 5 et finissait à 60. Le dieu «60» était évidemment le plus important. Ces valeurs numériques nous démontrent que sur le Zodiaque sumérien, on retrouve également une progression, un mouvement progressif et une dualité opposée complémentaire dieux/déesses.

– Donc, le Zodiaque, ou cette science secrète, remonterait à 3 000 av.J.C.

– J’ajouterais qu’à cause de la caractéristique du mouvement démontré sur le Zodiaque et sur le Tai-Chi, on possède des renseignements qui reculent la date encore plus loin. Le zodiaque démontre un mouvement dans le sens des aiguilles d’une montre. Le Tai-chi, lui, démontre un mouvement dans le sens contraire. C’est l’un des traits caractéristiques important de cette science.

– Je veux bien, sergent, mais jusqu’ici, c’est toi seul qui places le Tai-chi sur le Zodiaque. En fait, ce n’est que pure spéculation de ta part.

– Pas du tout, lieutenant, il y a quelqu’un d’autre bien avant moi qui, il y a très longtemps, a placé ces 2 mouvements contraires l’un sur l’autre. En voici la preuve :


Cette assiette, lieutenant, date d’au moins -5 400 ans av.J.C.

Et celle-ci date de -6 400 ans av.J.C.

– Et en voici une autre, très belle, qui date d’au moins –5 500 ans av.J.C.

Chacune de ces assiettes démontre 2 mouvements en sens contraire. Le pourtour tourne dans un sens et le centre tourne dans l’autre.

La science secrète ancienne, lieutenant, date de plus de 7 500 ans et est restée intacte. Elle date d’avant toutes les premières civilisations connues. Remarquez que le centre tourne dans le sens contraire des aiguilles d’une montre pendant que le pourtour tourne dans le sens des aiguilles d’une montre. C’est exactement les mêmes mouvements démontrés sur le Zodiaque : le Tai-chi se retrouve au centre tournant dans le sens contraire des aiguilles d’une montre et les bras de Brahman s’étendent sur tout l’univers en tournant dans le sens des aiguilles d’une montre.

– Je crois, sergent, que tu as mis le doigt sur quelque chose d’important. Personne ne peut croire actuellement qu’une science philosophique ait pu être élaborée avant les premières grandes civilisations. C’est une brèche dans la logique des données officielles actuelles sur l’évolution des hommes.

– C’est aussi ce que je pense, lieutenant, mais ce qui me dérange le plus, c’est que cette science est répandue partout autour de la Mésopotamie à cette époque reculée. Par contre, remarquez bien la dernière assiette : au centre on trouve une croix gammée. Ce symbole existe depuis plus de 20 000 ans. On le retrouve dans des grottes préhistoriques. Je crois que nous n’avons pas fini de nous poser des questions sur cette science du «vieux» qui se retrouve dans l’arbre du milieu de son jardin. Je vous ferai remarquer, lieutenant, que cette croix gammée tourne dans le sens des aiguilles d’une montre. Cette assiette démontre 3 mouvements.

– Ouais ! Malheureusement, il semble que cette connaissance fut appropriée par les religions qui ont toujours décrété posséder la révélation divine et ont inventé toute sortes d’interprétations abracadabrantes pour l’expliquer.

– Ce n’était pas toujours pour l’expliquer, lieutenant; souvent on en faisait un dogme de Foi pour contrôler l’esprit des populations. Une chose est évidente, cette science n’était pas dans les mains des «prêtres» il y a 7 500 ans; elle était dans les mains des potiers qui faisaient les assiettes. Autant dire que c’était une connaissance populaire. Tout le monde de cette époque la connaissait.

– Laisse-moi ton dossier, sergent. Tu peux le considérer comme fermé. Je vais le remettre entre les mains de ceux qui sont concernés. Bon travail, sergent ! Tiens voici deux dossiers dont je veux que tu t’occupes. Allez, au boulot ! Tes vacances au Paradis sont terminées. Demain matin 7hres 30 dans mon bureau.

– Merci, lieutenant, et bonne journée !

À suivre

                                                                   Elie L’Artiste

Une pensée sur “À la recherche de la science secrète du Seigneur(6) Une pile d’assiettes!!!

  • avatar
    26 août 2010 à 19 07 54 08548
    Permalink

    Entretemps, vous êtes en train de manquer la conclusion de l’enquête de mon sergent détective sur la science secrète du Seigneur.

    Il a pourtant fait du bon travail, puisque personne ne s’objecte. 🙂

    Amicalement

    André Lefebvre

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *